LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1952, 53, 54  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 15:50 (2013)    Sujet du message: LE « GROUPE » DE HUIT CARDINAUX DEVIENT UN « CONSEIL » STABLE Répondre en citant

LE « GROUPE » DE HUIT CARDINAUX DEVIENT UN « CONSEIL » STABLE

Une expression de la communion épiscopale

Rome, 30 septembre 2013 (Zenit.org) Anita Bourdin 


Le pape François transforme son « groupe » de cardinaux un « Conseil » de cardinaux : jusqu’ici le groupe de huit cardinaux des 5 continents institué par le pape, le 13 avril, un mois après son élection, pour le « conseiller » dans le gouvernement de l’Eglise était resté sans nom institutionnel, et ce n’était ni un conseil ni une commission. Il doit exprimer « la communion épiscopale » et épauler le successeur de Pierre. C’est une « nouvelle forme de consultation » instituée par le pape, souligne le P. Lombardi, mais cela n’introduit pas un « gouvernement collégial » dans l’Eglise.

Communion épiscopale et aide pour « Pierre »

Le Saint-Siège publie ce 30 septembre, en italien, un document « chirographe » en date de samedi, 28 septembre, constituant le « groupe » en « Conseil de cardinaux pour aider le Saint-Père dans le gouvernement de l’Église universelle et pour étudier un projet de révision de la Constitution apostolique Pastor bonus sur la curie romaine. »

Une décision qui donne encore plus de force aux travaux qui vont les réunir trois jours, pour la première fois, à Rome, ensemble, de ce mardi 1er octobre, à jeudi, 3 octobre.

Le pape conçoit le rôle de ce Conseil comme « une expression de la communion épiscopale et de l’aide au ‘munus petrinum’ – (à la « charge de Pierre », ndlr) que l’épiscopat dispersé dans le monde peut offrir ».

Un souhait des cardinaux

Le pape rappelle que cette institution vient des souhaits exprimés par les cardinaux dans  les réunions préparatoires au conclave : les « Congrégations générales ». Ils ont souhaité l’institution d’un « groupe restreint de membres de l’épiscopat provenant des différentes parties du monde, que le Saint-Père pourrait consulter, individuellement ou collectivement, sur des points particuliers ».

Lors de différents synodes, des souhaits analogues avaient été exprimés par différents cardinaux : l’idée était dans l’air dès le pontificat de Jean-Paul II.

Le pape François explique que sa décision s’inscrit donc dans la suite des travaux des cardinaux : « Une fois élu sur le Siège romain, j’ai eu l’occasion de réfléchir à diverses reprises à cette question, et j’ai estimé qu’une telle initiative serait d’une grande aide pour accomplir le ministère pastoral de Successeur de Pierre que mes frères cardinaux ont voulu me confier. »

Et c’est pourquoi il a constitué ce « groupe des huit » : ils auront un rôle stable désormais, et non pas provisoire. Le pape a d’ailleurs testé, depuis cinq mois le fonctionnement de ce « conseil » avant de le confirmer dans son rôle en l’instituant.

Individuellement ou en tant que conseil

Il explique : « Après mûre réflexion, j’estime opportun que ce groupe, à travers ce chirographe, soit institué comme « Conseil de cardinaux », avec la charge de m’aider dans le gouvernement de l’Église universelle et d’étudier un projet de révision de la Constitution apostolique Pastor bonus sur la curie romaine. Il sera composé des personnes précédemment indiquées, qui pourront être interpellées soit en tant que conseil, soit individuellement, sur les questions que, d’une fois à l’autre, je considèrerai dignes d’attention. »

Le Conseil compte donc actuellement huit cardinaux confirmés dans leur mission, cinq mois après leur nomination: Bertello (Cité du Vatican), Maradiaga (Honduras, coordinateur), Monsengwo (RDC), Errazuriz Ossa (Chili), Pell (Australie), Gracias (Inde), Marx (Allemagne), O’Malley (Etats-Unis) et Mgr Semeraro comme secrétaire (Italie).

Mais le pape se réserve de pouvoir modifier leur nombre selon les besoins, associant ainsi de plus près les évêques du monde à son service de Successeur de Pierre : « Ce Conseil, dont je me réserve le droit de configurer le nombre des membres selon ce qui me semblera le plus adapté, sera une nouvelle expression de la communion épiscopale et de l’aide au munus petrinum que peut offrir l’épiscopat réparti dans le monde. »

Nouvel instrument de consultation

Dans sa récente interview au P. Antonio Spadaro s.j., le pape soulignait sa façon de gouverner: il consulte. Il insiste: « Je veux des consultations réelles, pas formelles » (cf. Zenitdu 20 septembre 2013).

Voilà un instrument nouveau de consultation du pape, comme l’a souligné le P. Federico Lombardi s.j., lors d’une rencontre avec la presse, au Vatican, ce lundi 30 septembre : « un instrument qui enrichit le gouvernement de l’Eglise d’une nouvelle tonalité de consultation ». Il vient renforcer les instruments déjà à disposition du pape pour le gouvernement de l’Eglise par la consultation, l’aide qu’il peut avoir en consultant ».

Il relève les mots-clefs du « chirographe » : la synodalité, au sens étymologique de « marcher ensemble » comme caractéristique d’une « Eglise qui marche ensemble dans ses différentes composantes et le pape est en marche avec cette Eglise ; et le discernement qui est la recherche de la volonté de Dieu, à travers une consultation fréquente et patiente ».

Le directeur de la salle de presse du Vatican a précisé que les cardinaux se sont déjà réunis de façon informelle avant leurs travaux autour du pape, pendant trois jours, à partir de demain, 1er octobre. Ils ont déjà recueilli, a-t-il précisé, de suggestions et des propositions dans leurs aires géographiques et, de leur côté, les différents dicastères du Vatican et la secrétairerie d’Etat ont fait parvenir au pape quelque 80 documents dont le secrétaire du Conseil, Mgr Semeraro a préparé une synthèse.

Aucune obligation de consultation

Les travaux auront lieu le matin (sauf mercredi du fait de l’audience générale) et l’après-midi dans la bibliothèque de la « Terza Loggia » du palais apostolique du Vatican, dans l’appartement papal, utilisé seulement pour l’angélus ou les audiences officielles. Mais les cardinaux sont logés comme le pape à Sainte-Marthe.

Quant à la présence du pape, le P. Lombardi a précisé : « Le pape prévoit de faire une introduction très brève et d’écouter. Substantiellement, la présence du pape est une présence d’écoute de ces conseillers qui auront beaucoup à apporter par leurs considérations, étant donné que le matériel est abondant ».

En outre, il a précisé que la constitution de ce « Conseil » n’introduit pas un « gouvernement collégial » dans l’Eglise dans le sens où le pape « n’est en aucune manière conditionné » dans le sens où le pape ne « doit » pas ni le consulter ni le réunir : « il s’agit d’un conseil auquel il peut être demandé de donner son avis ».

Autrement dit, le pape conserve sa totale liberté d’action et sa totale responsabilité de décision : son autorité n’est pas diminuée, mais plutôt fortifiée par ce Conseil.

Enfin, le P. Lombardi fait observer qu’il n’y a pas de « décisions éclatantes » à attendre cette première consultation : pas de publication de document ni de communiqué final. Autrement dit la machine se met en route et le pape prend le temps des consultations, du discernement dans la prière, du diagnostic, avant d’envisager des solutions aux besoins de l’Eglise qui auront été identifiés, selon « la volonté de Dieu » à chercher ensemble. On comprend que les travaux soient protégés par le silence.

Avec Hélène Ginabat pour la traduction du « Chirographe »

(30 septembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/le-groupe-de-huit-cardinaux-devient-un-con…



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Oct - 15:50 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 09:44 (2013)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2) Répondre en citant


croix gammée (svastika)

LE DALAÏ LAMA N'EST QU'UN IMPOSTEUR !


Voir aussi ses liens avec le Conseil Mondial des Eglises



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=R1Vxfv2GgcQ


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 10:49 (2013)    Sujet du message: PETRUS ROMANUS AUTHOR UPDATE: THE DISSOLUTION OF THE PAPACY INTO LIMP WRISTED LIBERALISM? Répondre en citant

PETRUS ROMANUS AUTHOR UPDATE: THE DISSOLUTION OF THE PAPACY INTO LIMP WRISTED LIBERALISM?

Wednesday, October 23, 2013 11:19





As Petrus Romanus the Final Pope is Here co-written by myself and Thomas Horn was recently released in a new edition, recent actions by Pope Francis necessitate a response. Of course, his arrival was controversial. Pope Benedict XVI’s February 11, 2013 announcement was unprecedented because the last pope to resign was Gregory XII in 1415 nearly six hundred years ago. We did not venture this hypothesis uninformed. In his book, Pope Benedict XVI Light of the World, when asked if he thought it appropriate for a pope to retire he responded:
Citation:


 “If a pope clearly realizes that he is no longer physically, psychologically and spiritually capable of handling the duties of his office, then he has a right and, under some circumstances, also an obligation to resign.”[1]



We correlated Pope Benedict’s predisposition to retire with the work of the Jesuit scholar Rene Thibaut who predicted the final pope on Malachy’s list would arrive in April of 2012. Of course, the year 2012 came and went with seemingly no fulfillment. Consequently, we were a little disappointed when it seemed like Thibaut was mistaken.  As it turns out, Thiabut was far more correct—astoundingly so—than anyone would ever imagine until February 2013! According to the NY Times:
Citation:


That the resignation was long in the planning was confirmed by Giovanni Maria Vian, the editor of the Vatican newspaper, L’Osservatore Romano, who wrote on Monday that the pope’s decision “was taken many months ago,” after his trip to Mexico and Cuba in March 2012, “and kept with a reserve that no one could violate.”[2]



In other words, Pope Benedict officially and secretly resigned right when Thibaut—and we—speculated he would in 2012, and then his February 11, 2013 public affirmation was quickly punctuated by a dramatic lightning bolt striking St. Peter’s basilica.[3]  Indeed, it came to pass and many former skeptics began to take Petrus Romanus seriously.

According to the prophecy of St. Malachy, Peter the Roman has arrived. Pope Francis, formerly known as Jorge Mario Bergoglio the son of Italian immigrants to Argentina, has assumed the 112th position on Malachy’s famous list. While shallow skeptics were quick to point out “his name is not Peter” their complaint betrays ignorance and a lack of imagination. We stated from the beginning that the title “Peter the Roman” was symbolic. All popes claim apostolic succession from Peter and for this reason it is called the Petrine office. They claim to sit on the chair of St. Peter and in this way all popes are Peters. For instance, this Tom Horn interview by World Net Daily prior to Pope Francis election:
Citation:


Regardless, Horn said he’s always maintained that it doesn’t take someone whose Christian name is Peter to fulfill the prophecy. “In fact, if any Italian is elected, that would be a fairly transparent fulfillment,” he said. Moreover, he argued, “in a very general sense, every pope could be regarded as ‘Peter the Roman,’ and in that sense, this could be the last one.”[4]



Scholars who study the prophecy unanimously come to a similar conclusion—that the title “Petrus Romanus” (Peter the Roman) was symbolic and not indicative of a birth name. Over 60 years ago, Thibaut similarly rejected the possibility of a pope literally named Peter and wrote that the name symbolized the totality of the papacy:
Citation:


We therefore reject the Roman appointed Peter as the impossible Peter II. There is only one Peter, the first of the Roman pontiffs, and he saw in his many successors. He still to serve in the final as in the first persecution. We believe Petrus Romanus represents all the Roman Pontiffs from St. Peter to the recipient Gloria Olivae.[5]



In Thibaut’s reckoning all the ambitions and pretensions of the papal dynasty are now encompassed in one man, Pope Francis. Could this be the case? Perhaps it actually marks the dissolution of the papacy as Rome is judged in accord with “City of Seven Hills will be destroyed” at the culmination of the Malachy prophecy.

The Argentine Cardinal Jorge Mario Bergoglio has chosen Francis as his papal name, a first in tribute to Francis of Assisi.  It is noteworthy that St. Francis of Assisi’s long Italian name is Francesco di Pietro di Bernardone, a title that can accurately be viewed as “Peter the Roman” from the final line in the Prophecy of the Popes. Since the phrase that supplanted the birth name Giovanni is Francesco di Pietro, and that by sainthood, it is safe to say that by choosing Francis of Assisi’s name, he in effect chose Francesco di Pietro, and he is unlikely to prefer truncation of the Pietro element since Catholicism esteems Peter as the rock of the church and spuriously maintains he was the first pope. Rome was an empire and a city so Bergoglio’s Italian ancestry arguably meets the Roman aspect in a similar way. Accordingly, many argue that Bergoglio has fulfilled the Peter the Roman title with his choice of papal name.

As the 2013 conclave concluded Bergoglio said he chose the original papal name Francis after St. Francis of Assisi when Cardinal Claudio Hummes exhorted him to “remember the poor.”[6] The reader might recall that our book Petrus Romanus cited an apocalyptic prediction by Pope Francis’ namesake, made soon after St. Malachy’s Prophecy concerning a Final Pope:
Citation:


“At the time of this tribulation a man, not canonically elected, will be raised to the Pontificate, who, by his cunning, will endeavor to draw many into error and death… Some preachers will keep silence about the truth, and others will trample it under foot and deny it…for in those days Jesus Christ will send them not a true Pastor, but a destroyer.”[7]



Was there something uncannonical about the election of Pope Francis?  Well for starters, Pope Benedict XVI’s retirement makes for an unprecedented situation.  When a pope is elected, the Church expects that he will remain in office until his death. I wonder what its like to be infallible one day and wake up fallible the next?  Before now, only five popes unambiguously resigned with historical certainty, all between the tenth and fifteenth centuries. Arguably, that makes Bergoglio’s election suspect but, apparently, not a violation of cannon law. While Pope Francis represents many firsts, overall, the most interesting aspect is his status as the first ever Jesuit Pope.

The whistle blower insider, Malachi Martin, former Jesuit and advisor to three popes, who wrote a best-selling expose, The Jesuits: The Society of Jesus and the Betrayal of the Roman Catholic Church, accusing the order of systematically undermining Church teachings and replacing them with new world order doctrines. The first lines of the book state:
Citation:


A state of war exists between the papacy and the Religious Order of the Jesuits—the Society of Jesus, to give the Order its official name. That war signals the most lethal change to take place within the ranks of the professional Roman clergy over the last thousand years. And, as with all important events in the Roman Catholic Church, it involves the interests, the lives, and the destinies of ordinary men and women in their millions. [8]



It seems rather obvious that the first Jesuit pope (Pope Francis) indicates the Jesuits won that war and to the victors go the spoils.Most probably a new level of ecumenism that will culminate in the one world religion, after all, the word catholic means “universal.” We suggest he could be the biblical false prophet “Then I saw another beast rising out of the earth. It had two horns like a lamb and it spoke like a dragon” (Revelation 13:11).  In regard to “horns like a lamb,” we expect Pope Francis may first usher in a new liberalized ecumenism rather than hard core old line papal domineering.  New details are coming out daily but as of this writing, the media are reporting that Cardinal Bergoglio supported homosexual unions in Argentina as a “lesser of evils” solution to that countries homosexual lobby.[9]

 Interestingly, the Pope also criticized conservative Catholics for protesting abortion and same-sex marriage. When asked about homosexual priests who had infiltrated the Roman system he replied, “Who am I to judge?” startling words from the so-called vicar of Christ. He also implied atheists can be saved by obeying their conscience. As a result, secular humanists, abortionists and homosexuals are beside themselves with joy. Even more offensive to traditional Catholics, Pope Francis gave communion to infant holocaust perpetrators Joseph Biden and Nancy Pelosi. A priest expressed his disgust, “At a Mass during which our new Pope emphasized the duty public officials – and all the rest of us – have to protect the weakest among us, Joe Biden and Nancy Pelosi have the audacity to receive Communion while publicly renouncing their responsibility to protect the weakest among us.”[10] Yet, it is not the audacity of the two baby murdering politicians that is in question; it is the utter lack of resolve displayed by Pope Francis. Perhaps, in a supreme irony, Petrus Romanus will mark the dissolution of the papacy into limp wristed liberalism?



 VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=WEchg1KhmTY

 
 

[1] Benedict XVI, Light of the World: the Pope, the Church, and the Signs of the Times (San Francisco: Ignatius Press, 2010), page 19.


[2] Rachel Donadio and Nicholas Kulish, “A Statement Rocks Rome, Then Sends Shockwaves Around the World,” New York Times, February 11, 2013, last accessed February 13, 2013, http://www.usatoday.com/story/weather/2013/02/12/lightning-bolt-strikes-vatican-pope-benedict-resignation/1913095/.


[3] “Lightning Strikes St Peters Basilica,” YouTube, accessed March 25, 2013   http://youtu.be/Q6olT4ozDyk


[4] “Holy smoke! Is this final pope before Jesus?” World Net Daily,  accessed March 25, 2013,http://www.wnd.com/2013/03/holy-smoke-is-this-final-pope-before-jesus/#oImqawiZUvBPwORI.99


[5] [5] René Thibaut, La Mystérieuse Prophétie des Papes (Paris: J. Vrin, 1951),25.


[6] “Why the pope chose the name Francis” https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=t2XiT76tgCo (accessed 03/17/2013).


[7] Petrus Romanus, 389. Also see http://www.realclearreligion.com/index_files/ac206ecae86856da08a615cb61987e74-643.php


[8] Malachi Martin, The Jesuits (New York, NY: Simon & Schuster, 1988), 13.


[9] Cheryl K. Chumley, “Pope Francis pushed civil unions for gays in 2010 as cardinal” The Washington Times (March 20, 2013) accessed March 25, 2013, http://www.washingtontimes.com/news/2013/mar/20/pope-francis-pushed-civil-unions-gays-2010-cardina/


[10] Steven Ertelt, “Pro-Abortion Biden and Pelosi Received Communion at Mass for Pope Francis”  Life Site News (3/20/13 ) accessed March 25, 2013, http://www.lifenews.com/2013/03/20/pro-abortion-biden-and-pelosi-received-communion-at-mass-for-pope-francis/


http://beforeitsnews.com/prophecy/2013/10/petrus-romanus-author-update-the-dissolution-of-the-papacy-into-limp-wristed-liberalism-2454876.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Oct - 10:58 (2013)    Sujet du message: POPE FRANCIS ENCOURAGES KNIGHTS OF COLUMBUS IN WORKS OF CHARITY AND WITNES TO AUTHENTIC NATURE OR MARRIAGE, LIFE AND RIGHTS OF BELIEVERS Répondre en citant

POPE FRANCIS ENCOURAGES KNIGHTS OF COLUMBUS IN WORKS OF CHARITY AND WITNES TO AUTHENTIC NATURE OR MARRIAGE, LIFE AND RIGHTS OF BELIEVERS

Seduction



8/6/2013
Sentiments Conveyed in Letter of Papal Greeting to Knights’ International Convention



(SAN ANTONIO) – Pope Francis praised the charitable works of the Knights of Columbus and encouraged the organization to defend the sanctity of marriage, the dignity of life, the beauty and truth of human sexuality, and the rights of believers.

The pope’s sentiments are contained in a letter of greeting to the Knights’ 131st annual convention, now taking place in San Antonio.

The letter, which was sent by Vatican Secretary of State Tarcisio Cardinal Bertone on behalf of Pope Francis, expressed the Pope’s “esteem for the ideals of faith and fraternity embodied by your Order, its commitment to the Church’s mission, and the many works of charity and evangelical witness undertaken by the Knights in their local Councils, parishes and communities.”

The letter also encourages Knights to continue their witness, saying, “Conscious of the specific responsibility which the lay faithful have for the Church’s mission, [Pope Francis] invites each Knight, and every Council, to bear witness to the authentic nature of marriage and the family, the sanctity and inviolable dignity of human life, and the beauty and truth of human sexuality.”

“In this time of rapid social and cultural changes,” the letter continues, “the protection of God’s gifts cannot fail to include the affirmation and defense of the great patrimony of moral truths taught by the Gospel and confirmed by right reason, which serve as the bedrock of a just and well-ordered society.”

On religious liberty, the letter conveys the pope’s “appreciation of the clear public witness offered by the Knights of Columbus in protecting the right and duty of believers to participate responsibly, on the basis of their deepest convictions, in the life of society.”

The letter, which underlines the specific responsibility which the lay faithful have as part of the Church’s mission, was directed to more than 2,000 attendees consisting of Knights and their families from dozens of countries gathered in San Antonio from Aug. 6-8 for prayer, business planning, recognition and fellowship. More than 100 members of the Catholic hierarchy, including 11 cardinals, are also attending this year’s convention.

The convention’s theme, “Be Protectors of God’s Gifts,” is drawn from Pope Francis’ inaugural homily delivered in March.

“At the close of a year in which we set new records for charitable contributions and worked very closely with the Church, the Knights of Columbus is grateful for the support of our Holy Father,” said Supreme Knight Carl Anderson. “And we look forward to continuing to serve our Holy Father, the Church and those most in need.”

http://www.kofc.org/en/news/releases/detail/papal-greeting2013.html


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 30 Oct - 21:01 (2013)    Sujet du message: BENOIT XVI ET PRINCE BERNHARD: DES ASSASSINS D'ENFANTS ! Répondre en citant




VITAL ! ITCCS : VATICAN SATANIQUE + BILDERBERG : LE PAPE BENOIT XVI EST UN ASSASSIN D’ENFANTS, ET LE PRINCE BERNHARD DES PAYS-BAS (FONDATEUR DU GROUPE BILDERBERG) AUSSI !!! ET TOUS DEUX ONT ETE LIES AUX NAZIS !











Chers amis,


VOICI DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS LUGUBRES CONCERNANT À LA FOIS LE VATICAN ET BILDERBERG : AU MOINS DEUX TÉMOINS OCULAIRES ONT TÉMOIGNÉ DEVANT LE TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE LES CRIMES DE L’EGLISE ET DES ETATS (ITCCS).

CES TÉMOINS AFFIRMENT AVOIR SUBI DES SÉVICES DANS LEUR JEUNESSE, ET CONFIRMENT SOLENNELLEMENT AVOIR RECONNU L’EX-PAPE BENOÎT XVI AINSI QUE LE PRINCE BERNHARD DES PAYS-BAS (UN DES FONDATEURS DU MALEFIQUE GROUPE BILDERBERG)  LORS DE SACRIFICES RITUELS D’ENFANTS (= MEURTRES SATANIQUES), DANS UN CHÂTEAU EN FRANCE, PENDANT LES ANNÉES 1980 !!!

Chose "amusante" : ces 2 sinistres individus (Benoît XVI et le prince Bernhard von Lippe-Biesterfeld) ont comme par le plus malencontreux des « hasards » été liés d’une façon ou d’aune autre au parti nazi pendant la 2e guerre mondiale ! Pure « coïncidence », bien entendu (sarcasme appuyé) !


Si l’immonde Prince Bernhard des Pays-Bas est décédé le 1er décembre 2004 (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernhard_zur_Lippe_Biesterfeld ), Benoît XVI, lui, est encore bien en vie…

La conséquence est évidemment limpide : L’ITCCS A MIS EN PLACE UNE PROCÉDURE LÉGALE CONTRE LE PAPE BENOÎT XVI. DÉSORMAIS, DES POLITICIENS ITALIENS SE SERAIENT ENGAGÉS À SOUTENIR CETTE INITIATIVE, ET À FAIRE TOMBER LES ACCORDS DU LATRAN QUI PROTÈGENT CES CRAPULES DANS LES MURS DU VATICAN !


L’article ahurissant, ci-dessous…

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE ET BONNE MORT ! Vic.









Source : http://www.eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2013/10/communique-aux-conseils-…


Mardi 29 octobre 2013



COMMUNIQUÉ AUX CONSEILS MÉDIATIQUES MONDIAUX DU ITCCS ET SA DIRECTION GÉNÉRALE, À BRUXELLES

COMMUNIQUÉ AUX CONSEILS MÉDIATIQUES MONDIAUX, DU TRIBUNAL INTERNATIONAL CONTRE LES CRIMES DE L’EGLISE ET DE L’ETAT (ITCCS) ET SA DIRECTION GÉNÉRALE, À BRUXELLES




« J’AI VU JOSEPH RATZINGER ASSASSINER UNE PETITE FILLE » : MRS TOOS NIJENHUIS DES PAYS BAS, TÉMOIN OCULAIRE EN 1987 D’UN SACRIFICE RITUEL QUI CONFIRME LES FAITS RELATÉS.

UNE NOUVELLE PREUVE DE LA CULPABILITÉ DU VATICAN QUI ACCÉLÈRE LES POLITIQUES ITALIENS À CONDUIRE LE PAPE FRANCIS DEVANT UN PROCHAIN TRIBUNAL DE DROIT COUTUMIER DONT L’INSTRUCTION DU DOSSIER EST ANNONCÉ.

LA PAPAUTÉ OPÈRE DES REPRÉSAILLES PAR DES « OPÉRATIONS CRAPULEUSES OBSCURES » CONTRE L’ITCCS.

Les toutes dernières informations en résumé et la mise à jour depuis le siège de l’ ITCCS à Bruxelles.



Lundi 28 octobre 2013


La procédure criminelle d’un nouveau Pape est devenue presque une réalité ce mois-ci, car LES POLITICIENS ITALIENS ONT ACCEPTÉ DE TRAVAILLER AVEC L’ITCCS DANS UNE PROCÉDURE DE DROIT COUTUMIER CONTRE LA PAPAUTÉ POUR L’HÉBERGEMENT D’UN FUGITIF RECHERCHÉ PAR LA JUSTICE : LE DÉMISSIONNAIRE PAPE BENOÎT, JOSEPH RATZINGER.

L’accord intervient après qu’UN NOUVEAU TÉMOIGNAGE CONFIRME L’IMPLICATION DE RATZINGER DANS UN SACRIFICE RITUEL D’ENFANT AUX PAYS-BAS EN AOÛT 1987.

« J’AI VU JOSEPH RATZINGER ASSASSINER UNE PETITE FILLE DANS UN CHÂTEAU FRANÇAIS À L’AUTOMNE 1987, RELATE LE TÉMOIN, QUI ÉTAIT UN PARTICIPANT RÉGULIER DANS UN CULTE RITUEL DE TORTURE ET D’ASSASSINAT D’ENFANTS ».

« C’ÉTAIT AFFREUX ET HORRIBLE, ET CELA N’A PAS SEULEMENT EU LIEU UNE FOIS. RATZINGER PARTICIPAIT SOUVENT. LUI ET LE (CARDINAL CATHOLIQUE HOLLANDAIS) ALFRINK ET (LE FONDATEUR DU BILDERBERG) LE PRINCE BERNHARD ÉTAIENT PARMI LES HOMMES LES PLUS IMPORTANTS QUI PARTICIPAIENT.

CE NOUVEAU TÉMOIN CONFIRME LES FAITS RELATÉS PAR TOOS NIJENHUIS, UNE FEMME HOLLANDAISE QUI A TÉMOIGNÉ PUBLIQUEMENT LE 8 MAI DERNIER AVOIR VU DE SES YEUX DES FAITS SIMILAIRES DE CRIMES IMPLIQUANT RATZINGER, ALFRINK ET BERNHARD. (voir http://www.youtube.com/watch?v=-A1o1Egi20c&feature=youtu.be )

Juste après sa démission historique du 11 février 2013, JOSEPH RATZINGER A ÉTÉ INCULPÉ DE CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ LE 25 FÉVRIER 2013 PAR LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DE DROIT COUTUMIER BASÉ À BRUXELLES, ET UN MANDAT D’ARRÊT INTERNATIONAL A ÉTÉ ÉMIS À SON ENCONTRE. DEPUIS LORS, IL EST EN CAVALE CONTRE L’ARRESTATION DANS LA CITÉ DU VATICAN depuis le décret du présent Pape François.

LA MISE À JOUR DE CET ÉLÉMENT MET EN ÉVIDENCE LA COMPLICITÉ DU VATICAN DANS L’ASSASSINAT D’ENFANTS, ACCÉLÉRANT L’ACCORD D’UN GROUPE DE POLITICIENS ITALIENS TRAVAILLANT AVEC L’ITCCS POUR CONDUIRE UN PROCÈS DANS UN TRIBUNAL DE DROIT COUTUMIER, CONTRE LA PAPAUTÉ ACTUELLEMENT REPRÉSENTÉE PAR LE PAPE FRANCOIS, JORGE BERGOGLIO, ET D’AVOIR HÉBERGÉ RATZINGER COMPLICE DE SES PROPRES CRIMES DE GUERRE. LES POLITIQUES ONT NÉGOCIÉ DES RAPPROCHEMENTS AVEC L’ITCCS ET LEURS REPRÉSENTANTS DEPUIS LE 22 SEPTEMBRE DERNIER.

« NOUS ENVISAGEONS DE RÉVISER ET POURQUOI PAS D’ABROGER LE TRAITÉ DE LATRAN DE NOTRE PAYS AVEC LE VATICAN, DONT LES ACTIONS OFFRENT UN REFUGE AUX VIOLEURS D’ENFANTS, CE QUI ASSURÉMENT CONFIRME LA DÉFINITION D’ORGANISATION CRIMINELLE TRANSNATIONALE SELON LE DROIT INTERNATIONAL » A INDIQUÉ LE PORTE-PAROLE D’UN DES POLITICIENS.


EN RÉPONSE, et durant la semaine du 7 octobre lorsque ces nouvelles allégations ont été mises à jour, LE VATICAN A COMMENCÉ UNE SÉRIE D’ATTAQUES CONTRE LES GROUPES ITCCS EN EUROPE QUI TRAVAILLENT SUR LES DOSSIERS ET DOCUMENTS IMPLIQUANT DES CULTES ET RITUELS MEURTRIERS DE L’ÉGLISE.

DES SABOTAGES ONT ÉTÉ ORGANISÉS ET PAYÉS CONTRE L’ITCCS TRAVAILLANT EN HOLLANDE ET EN IRLANDE DURANT LA SEMAINE ET LE 14 OCTOBRE LE SITE WEB PRINCIPAL ITCCS A ÉTÉ DÉTRUIT PAR LES MÊMES SABOTEURS.

NOS SOURCES POLITIQUES À ROME ONT RÉVÉLÉ QUE CES ATTAQUES ONT ÉTÉ PAYÉES ET COORDONNÉES À TRAVERS L’OFFICE AU VATICAN, L’AGENCE D’ESPIONNAGE CONNUE EN TANT QUE « LA SAINTE ALLIANCE » OU L’ENTITÉ, ET LEUR BUREAU AFFILIÉ «D’OPÉRATIONS CRAPULEUSES », LE SOLIDALITIUM PIANUM, ÉTABLIT À ROME EN 1913. ILS ONT IMPLIQUÉ ÉGALEMENT LES AGENTS DU NONCE APOSTOLIQUE DE HOLLANDE, L’ARCHEVÊQUE ANDRÉ DUPUY QUI AVAIT DES CONTACTS DIRECTS AVEC LES SABOTEURS, « MEL ET RICHARD VE » ET AVEC L’ARCHEVÊQUE DE DUBLIN, DIARMUID MARTIN QUI A PAYÉ DES DESSOUS DE TABLE POUR INTERROMPRE LE TRAVAIL DE L’ITCCS EN IRLANDE.

DE TOUTE ÉVIDENCE, LE VATICAN PANIQUE. C’est un bon indicateur a commenté le secrétaire du terrain du Tribunal d’ITCCS Kevin Annett aujourd’hui depuis New York City.

La marée politique est montée contre l’église et IL N’EST PLUS POSSIBLE POUR LES ASSASSINS D’ENFANTS EN ROBE DE SE CACHER DERRIÈRE LE TRAITÉ DE LATRAN.

Et DANS CES CONVULSIONS MORTELLES LA HIÉRARCHIE DE L’ÉGLISE UTILISE SES MÉTHODES MENSONGÈRES ET DE DÉSINFORMATIONS POUR DÉTOURNER L’ATTENTION DU PUBLIC DE LEUR PROPRE CULPABILITÉ CRIMINELLE.


En réponse à ces dernières nouvelles et au renouvèlement d’attaques de son travail, LA DIRECTION GÉNÉRALE D’ITCCS DE BRUXELLES AUJOURD’HUI A FAIT L’ANNONCE SUIVANTE AUX MÉDIA ET LEURS AGENCES AFFILIÉES DANS PRÈS DE 26 PAYS :


1 – Durant le mois de novembre, notre réseau va organiser une CONFÉRENCE DE PRESSE MONDIALE À ROME AVEC LES POLITICIENS ITALIENS POUR ANNONCER UNE NOUVELLE PHASE DE NOTRE CAMPAGNE D’INFORMATION AFIN DE DESTITUER LE POUVOIR SÉCULAIRE DU VATICAN. Cette campagne inclura le lancement d’une NOUVELLE PROCÉDURE EN JUSTICE SELON LE DROIT COUTUMIER CONTRE L’ACTUEL PAPE FRANCOIS ET SES AGENTS POUR COMPLICITÉ DANS DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ, CULTES ET RITUELS MEURTRIERS.


2- Pour préserver ces efforts, notre principal site internet www.itccs.org a été ré-ouvert et protégé selon de nouvelles procédures de sécurité. De plus, dorénavant toutes les sections d’ITCCS exerceront selon une charte officielle que tous ces membres doivent signer et inscrire une déposition. Une copie de cette charte sera mise en ligne sur itccs.org et sera destinée à toutes nos sections.

3- Pour les informations, notre précédent site web télévisuel sur www.itccs.tv est compromis et saisi par des opérateurs payés et reconnus sous les pseudonymes « Mel et Richard Ve », qui agissent de façon délibérée de manière à obscurcir le travail de l’ITCCS et la réputation de Kevin Annett, notre secrétaire sur le terrain. Ni « Mel et Richard Ve » ni itccs.tv ne sont affiliés ou représentent l’ITCCS.


JORGE BERGOGLIO (PSEUDONYME PAPE FRANÇOIS) ET LES AUTRES OFFICIELS DU VATICAN FONT L’OBJET D’UNE INSTRUCTION CRIMINELLE POUR DES INFRACTIONS ATROCES IMPLIQUANT LE TRAFIC, LA TORTURE ET L’ASSASSINAT D’ENFANTS. NOUS DÉCONSEILLONS À TOUTE PERSONNE DE SOUTENIR BERGOGLIO ET SES AGENTS SOUS PEINE DE CONDAMNATION SOMMAIRE POUR PARTICIPATION À UNE CONSPIRATION CRIMINELLE PROUVÉE ÉMANANT DE LA CURIE ET DE L’OFFICE ROMAIN DU PONTIFE.


Veuillez rester en alerte pour de prochaines nouvelles et poursuites.


Ce communiqué d’information a été initié le 28 octobre 2013, par la direction générale du Tribunal International Contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat à Bruxelles, Belgique.


Contact : itccscentral@gmail.com

Publié par ITCCS France à 18:26


Revenir en haut
vicflame


Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2012
Messages: 206

MessagePosté le: Mer 30 Oct - 21:14 (2013)    Sujet du message: LE P.C.B. INVITE A CRER UN PATRIARCAT CATHOLIQUE FRANCAIS Répondre en citant



VITAL ! LE PATRIARCAT CATHOLIQUE BYZANTIN, EN RAISON DES HERESIES ET DES CRIMES COMMIS AU SEIN DE L’EGLISE CATHOLIQUE DE ROME, INVITE LES CATHOLIQUES FRANÇAIS A CRÉER UN PATRIARCAT CATHOLIQUE FRANÇAIS !






Chers amis,


Les atrocités, tant spirituelles que physiques, commises par l’Eglise catholique de Rome incitent désormais le Patriarcat Catholique Byzantin d’Ukraine à lancer un APPEL AUX CATHOLIQUES FRANÇAIS, AFIN QU’ILS QUITTENT CETTE ÉGLISE DE DÉMONS ET CRÉENT LEUR PROPRE PATRIARCAT CATHOLIQUE FRANÇAIS !


Il faut bien dire que les torrents de péchés et de boue qui éclaboussent le Vatican, ses papes et sa hiérarchie, justifient amplement cet appel !

IL FAUT ESPÉRER QUE LES CATHOLIQUES QUI POSSÈDENT ENCORE UN PEU DE BON SENS ENTENDRONT CET APPEL, ET Y RÉPONDRONT. SANS CELA, ILS DEVIENDRONT LES COMPLICES D’UNE BANDE DE CRIMINELS HÉRÉTIQUES, ET SUIVRONT LA ROUTE DE LA PERDITION

L’article, traduit pour vous en français, ci-dessous.

BONNE RÉVOLUTION… OU BON ESCLAVAGE, BONNE TYRANNIE, ET BONNE MORT ! Vic.







Source : http://vkpatriarhat.org.ua/en/?p=7042


APPEL AUX CATHOLIQUES FRANÇAIS ET AUX PERSONNES DE BONNE VOLONTÉ


La France fait partie de l'Union européenne. L'Union européenne a mis en place un anti-Décalogue via le soi-disant traité de Lisbonne, selon lequel l'homosexualité et le vol des enfants deviennent la base de l’anti-moralité et de l’anti-légalité. L'homosexualité détruit les valeurs morales et le christianisme. En ce moment historique, la hiérarchie de l'Église devrait dire un mot clair. IL EST NECESSAIRe d'appeler l'idéologie gay par son nom correct et D’APPELER LE PEUPLE A SE SOULEVER CONTRE L’AUTO-GENOCIDE MORAL, NATIONAL ET PHYSIQUE QUI A ETE PREVU.

Des remerciements doivent être donnés à un groupe de prêtres courageux qui prend parti pour le peuple français et demande l'abolition d'une dictature homosexuelle qui implique le vol d'enfants et la soi-disant adoption de ces enfants par des homosexuels et des pédophiles. MAIS LA TRAGEDIE, C’EST QUE LA HIERARCHIE CATHOLIQUE CONCENTRE A PRESENT SES EFFORTS SUR DES CHANGEMENTS APPORTES A LA PRIERE DU SEIGNEUR ! CETTE SOI-DISANT MODIFICATION DU TEXTE CONSTITUE UN DOUBLE PREJUDICE :

1) Les gens ne seront plus capables de prier ensemble. Au moment crucial, ces modifications provoqueront des tensions et de la discorde.

2) A présent, ils modifient une partie de la Prière du Seigneur, et ensuite, en la traitant avec une approche soi-disant savante, ils continueront avec les autres parties.

LES THEOLOGIENS SADDUCEENS ONT MODIFIE A TEL POINT LES ECRITURES SUR BASE DE LA METHODE HISTORICO-CRITIQUE QU'ILS ONT RENIE LES VERITES FONDAMENTALES DE LA FOI. ILS ONT MIS EN DOUTE LA MORT REDEMPTRICE DU CHRIST SUR LA CROIX, SA RESURRECTION REELLE ET HISTORIQUE ET, FINALEMENT, L'INSPIRATION DIVINE DES ECRITURES ! Ceci constitue le fruit des modifications modernes et de la soi-disant interprétation des Écritures. TOUS CEUX QUI ONT REÇU CET ESPRIT D’INCREDULITE SADDUCEENNE SE TROUVENT SOUS L'ANATHEME DE DIEU EN RAISON DE CES HERESIES. ILS DOIVENT SE REPENTIR ET REVENIR A LA DOCTRINE ORTHODOXE ET A LA FOI QUI SAUVE ! La réforme liturgique et cette mise à jour ont  tourné les autels afin que ceux-ci soient face aux gens, au lieu de tourner les cœurs des gens vers Dieu.

CHAQUE EVEQUE, PRETRE ET CROYANT DOIT SE REPENTIR : SE DISSOCIER DE L'ESPRIT D'ASSISE. JEAN-PAUL II A OUVERT L'EGLISE AU SYNCRETISME AVEC LE PAGANISME, VIA SON GESTE A ASSISE. LE RESPECT POUR LE PAGANISME EST UN RESPECT POUR LES DEMONS PAÏENS. Finalement, DIEU A PUNI SON PEUPLE POUR UN TEL SYNCRETISME, AVEC L'EXIL BABYLONIEN.

Les premiers chrétiens préféraient mourir plutôt que d'abandonner un grain d'encens devant les idoles païennes. L'esprit d'Assise a introduit une attitude hérétique selon laquelle le christianisme et le paganisme constituent des moyens alternatifs de salut. C'est l'hérésie suprême.

LES EVEQUES ET LES PRETRES FRANÇAIS DEVRAIENT ETRE LES PREMIERS A LANCER UNE REFORME DE L'EGLISE DANS LES DOMAINES DE LA FOI ET DE LA MORALE PAR LA VRAIE REPENTANCE. CELA NECESSITE LA PRIERE ET UN ACTE DE FOI : LA DISSOCIATION D’AVEC L'APOSTASIE MONDIALE.

EN RAISON DE LA BEATIFICATION DE JEAN- PAUL II LE 1ER MAI 2011, BENOIT XVI A ETE PLACE SOUS L’ANATHEME (= MALEDICTION DE DIEU). PAR L'ACTE DE BEATIFICATION, BENOIT XVI A ELEVE PAR LE FAIT MEME LE SYNCRETISME EN TANT QUE LA NOUVELLE DOCTRINE (HERETIQUE) DE L'EGLISE. L'ESPRIT D'ASSISE DETRUIT L'ESSENCE DU CHRISTIANISME. PAR CONSEQUENT, SELON GALATES 1:8-9, CHAQUE EVEQUE, PRETRE ET CROYANT QUI A REÇU L'ESPRIT D'ASSISE EST EGALEMENT SOUS L'ANATHEME DE DIEU.

Un prêtre en état de péché mortel célèbre la liturgie et administre les sacrements validement, mais il mange et boit un jugement contre lui-même (1 Cor. 11,29). Les sacrements administrés par un prêtre qui a reçu l'esprit de l'Antéchrist sont nuls et non avenus ! (1Co. 10:20-21). L'esprit d'Assise jette l'Esprit du Christ hors de l'Église, et en dehors des âmes.

Citations de la Bulle de Paul IV: 6. « ... SI LE PONTIFE ROMAIN, AVANT SA PROMOTION OU SON ELEVATION, EST TOMBE DANS UNE HERESIE, CETTE PROMOTION OU ELEVATION SERA NULLE, NON AVENUE ET SANS VALEUR ... » (cf. anathème contre le Cardinal Bergoglio pour hérésies et syncrétisme, déclaré le 15 septembre 2009 : http://uogcc.org.ua/en/letters/article/?article=1368 ).

6. « ... SERA AUTORISE A TOUT MOMENT, SANS ETRE PUNI, DE RETIRER SON OBEISSANCE AU PONTIFE ROMAIN QUI A DEVIE DE LA FOI (HERESIES, ESPRIT D'ASSISE)... (Les catholiques) restent liés par le devoir de fidélité et d'obéissance à tout futur Pontife Romain.  ...et CEUX QUI SE RETIRENT POUR CETTE RAISON NE SERONT PAS CONSIDERES COMME CEUX QUI DECHIRENT LA TUNIQUE DU SEIGNEUR... » (Cum ex Apostolatus Officio/1559/)

CHAQUE CHRETIEN, EN SA CONSCIENCE, EST LIE PAR OBEISSANCE AU DIEU TRINITAIRE. APRES SA MORT, IL NE SERA PAS JUGE PAR LE PAPE, MAIS PAR DIEU.


Comment faire pour démarrer une réforme par la repentance ?


1) Commencez une PRIERE CONTINUE POUR LA RESURRECTION SPIRITUELLE DE L'EGLISE ET DE LA FRANCE. Que chaque chrétien fasse la promesse à Dieu de passer une heure dans la prière chaque jour, pendant une période d'un an.

2) DEMANDEZ A VOTRE PRETRE DE RENONCER PUBLIQUEMENT A L'ESPRIT D'ASSISE ET AUX HERESIES MODERNES, AINSI QUE D'OMETTRE LA FORMULE DANS LA LITURGIE QUI EXPRIME A LA FOIS SON UNITE ET VOTRE UNITE AVEC LE « PAPE » FRANÇOIS. ACTUELLEMENT, L'EGLISE EST DANS UN ETAT DE "SEDE VACANTE" (SIEGE VACANT).

3) Continuez vos manifestations contre les anti-lois qui détruisent la famille, l'Église et la nation.

4) Les évêques, les prêtres et les fidèles qui se sont repentis devraient être séparés de ceux qui restent sous la malédiction de l'esprit d'Assise et des hérésies (Gal. 1:8-9).

5) LES EVEQUES, LES PRETRES AINSI QUE LES CROYANTS ORTHODOXES DOIVENT ETABLIR LE « PATRIARCAT CATHOLIQUE FRANÇAIS » ! LA FRANCE DEVIENDRA AINSI UN MODELE POUR LA RESTAURATION DE L'ÉGLISE D'OCCIDENT !


LE BUT EST DE DONNER LA PREMIERE PLACE A JESUS-CHRIST ET A NOTRE SALUT !

DES FRANCS-MAÇONS ET DES HERETIQUES ONT IMPLANTE L'ESPRIT D'APOSTASIE - L'ESPRIT DE L'ANTECHRIST -, EN PARTICULIER DANS LA HIERARCHIE DE L'EGLISE. CET ESPRIT EMPECHE UNE VERITABLE REFORME DE L'EGLISE! IL Y A DONC UN BESOIN POUR UNE REVOLUTION SPIRITUELLE A TRAVERS LA VERITABLE REPENTANCE.

Aujourd'hui, Jésus appelle la France à travers notre bouche : « A MOINS QUE VOUS NE VOUS REPENTIEZ, VOUS PERIREZ TOUS ! ». ALORS, COMMENCEZ UNE VERITABLE REFORME !



En priant pour vous,

+ Elijah (Elie),
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin,

+ Methodius (Méthode) OSBMr   + Timothy (Timothée) OSBMr
Évêques secrétaires.

Lvov (Ukraine), le 27 octobre 2013.


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Nov - 12:12 (2013)    Sujet du message: PRAY WITH THE WCC 10th ASSEMBLY Répondre en citant

PRAY WITH THE WCC 10th ASSEMBLY

Pagan festival and deception

Share in the daily Bible study and prayer of the WCC 10th Assembly:



The image of the drum is at the centre of prayers and Bible study for Friday, 1st November. The Bible text guiding prayers and study is from Amos 5:14-24.

Drum

The drum is widely used in indigenous cultures around the world. The First Nations of Canada for example, use the drum as a sacred instrument that echoes the heartbeat of life - of human beings and of the earth which they hold as mother.

When First Nations Christians use it within services of worship, it reminds them of “all my relations.” Humans are only one part of the earth's ecosystem and that we are all related to each part of creation, as we are to the Creator, from whom we have our being.

In Asian traditions, the drum is also used as an instrument of praise and celebration. The Bible invites us to “praise God with drums and dancing” (Psalm 150:4); "and Miriam, the prophetess, the sister of Aaron, took the frame-drum in her hand; and all the women went out after her with frame-drums and with dances"(Exodus 15:20-21).
 
In its very essence, the Christian existence is a Eucharist, a thanksgiving to the Creator for the abundance of God’s gifts to the world. Our praise arising from the heart, builds a clear expression of the optimistic character of the Christian faith. In spite of the many tragedies injuring its body, Asia is indeed a joyful continent. May the deep, joyful commitment of the Korean and other Asian Christians inspire decisively the life and the message of this Assembly.


In Asian traditions, the drum is also used as an instrument of praise and celebration. The Bible invites us to “praise God with drums and dancing” (Psalm 150:4); "and Miriam, the prophetess, the sister of Aaron, took the frame-drum in her hand; and all the women went out after her with frame-drums and with dances" (Exodus 15:20-21).
In its very essence, the Christian existence is a Eucharist, a thanksgiving to the Creator for the abundance of God’s gifts to the world. Our praise arising from the heart, builds a clear expression of the optimistic character of the Christian faith. In spite of the many tragedies injuring its body, Asia is indeed a joyful continent. May the deep, joyful commitment of the Korean and other Asian Christians inspire decisively the life and the message of this Assembly.

Opening prayer

L1: Behold the generosity of God’s indiscriminate care for people of all races, cultures and faiths.
L2: We pray for the healing of the nations in Asia and beyond.
C: We pray for your healing, O God.

L1: Listen to the heartbeat of the people; listen to the heartbeat of the earth.
L2: We pray for justice for all God’s creatures; we yearn for the reign of God on earth.
C: We pray for your justice, O God.

L1: Hear the cries of those crushed by division and war; hear the petitions of the violated and oppressed.
L2: We pray that hardened hearts might soften to beat again; that clenched fists might open to love again.
C: We pray for your peace, O God.


See page 64 of Halleluja! Resource for Prayer and Praise (pdf, 4 MB) for all prayer texts of the day.

Bible study: Roll Justice


Asia is the continent of suffering and hope. On the one hand, the text focuses on people’s suffering and struggle for justice; on the other hand, it provides a vision of the reign of God. Moreover, it suggests concrete ways in which to live out kingdom values on earth through the achievement of justice and peace. Wrestling with the text to find ways to transform suffering, tears and despair into liberation, joy and hope, in the Bible and in our context, is the focus.
Read the complete Bible study by Katie G. Cannon

Questions for reflection and discussion

1) If we desire to live and worship authentically as religious women, men, and children who adhere to covenantal ethics, then take a justice inventory.  Let us ask ourselves what are we doing so that justice can roll in terms of the following everyday realities:
  • innocent people victimized and persecuted in judicial court procedures
  • poor, needy, and oppressed people arbitrarily exploited by the demands of the rich
  • individuals traumatized by violence, extortion, physical and sexual abuse
  • inequitable practices of taxation and
  • dehumanizing elements entrenched in globalized technocratic, digitized systems of production in our church communities?

2) What stands out in your life-journey as situations of doom and gloom?
3) How does this Bible study lead you to new considerations regarding faithful discipleship applicable to situations in your daily life?
4) Share examples of the work of JUSTICE in the 21st century.


http://wcc2013.info/en/resources/prayer/pray-with-the-wcc-10th-assembly



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Nov - 12:19 (2013)    Sujet du message: PLUS DE 4000 PERSONNES SE RASSEMBLENT POUR LA CEREMONIE D'OUVERTURE Répondre en citant



PLUS DE 4000 PERSONNES SE RASSEMBLENT POUR LA CEREMONIE D'OUVERTURE

 

Festival païen et déception


Gérida Taiarui © Yoanna Linén Montes/COE

30 octobre 2013

La 10ème Assemblée du COE a commencé en musique lors de la cérémonie d’ouverture, mercredi 30 octobre. Au son des tambours, plusieurs milliers de personnes se sont réunies pour assister au culte présidé par le patriarche Karékine II.

Une femme portant une grande Croix a traversé la salle sous le regard de l’assemblée. Des jeunes gens, vêtus en bleu ciel, l’ont suivie avec des bougies, une Bible à la main et un tableau à l’image du Christ. Puis les officiants Orthodoxes ont refermé ce cortège en portant  leur croix arménienne et de l’eau en signe de purification.

Plus de 345 Eglises, membres du COE, se sont réunies pour célébrer la 10ème Assemblée sous le thème de Dieu la vie, conduis nous vers la JUSTICE et la PAIX.

La chorale coréenne, rassemblant 350 femmes et hommes, a ponctué la cérémonie de chants  de louange. Les femmes étaient vêtue d’une tenue traditionnelle appelée Hanbok de couleur rose pâle. Ce vêtement rappelle la fleur nationale, la Mugunghwa, également rose pâle et symbole de l’éternité.

«Je suis totalement ravie de retrouver à Busan les membres de mon Eglise qui viennent de partout dans le monde», s’émerveille un membre de l’Ecole Théologique de Suva-Fiji. Un autre spectateur se réjouit de retrouver des personnes qu’il avait rencontrées sept ans plus tôt, lors de la 9ème Assemblée à Porto Alegre au Brésil.

Le culte ravit l’Assemblée

«Dieu de la vie, entend nos cris», interpelle le pasteur Chang Sang comme introduction aux prières. La prière inaugurale a été lu par cinq personnes, en cinq langues différentes, représentant chacune un continent. Chaque lecteur a été accompagné d’un jeune garçon ou d’une jeune fille interprétant l’image de souffrance du monde face aux difficultés que rencontre
chaque peuple.


Puis, le message de bénédiction a été prononcé par le patriarche Karékine II de l’Église apostolique arménienne (Etchmiadzin). Il annonce que les plus grands problèmes du monde actuel sont liés à la distance entre les êtres humains et Dieu. Ainsi, chaque Eglise doit être un exemple des vertus morales, sans discrimination, ni position.

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/plus-de-4000-personnes-se-ras…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 13:11 (2013)    Sujet du message: WCC GENERAL SECRETARY CONGRATULATES DESMOND TUTU ON RECEIVING TEMPLETON PRIZE Répondre en citant

WCC GENERAL SECRETARY CONGRATULATES DESMOND TUTU ON RECEIVING TEMPLETON PRIZE

THE TEMPLETON PRIZE

The Templeton Prize is an annual award presented by the Templeton Foundation. Established in 1972, it is awarded to a living person who, in the estimation of the judges, "has made an exceptional contribution to affirming life's spiritual dimension, whether through insight, discovery, or practical works".[1] The prize is named after Sir John Templeton (1912–2008), an American-born British entrepreneur and businessman, who was knighted by Queen Elizabeth II in 1987 for his philanthropic efforts.[2] Until 2001, the name of the prize was "Templeton Prize for Progress in Religion", and from 2002 to 2008 it was called the "Templeton Prize for Progress Toward Research or Discoveries about Spiritual Realities".[3][4] It has typically been presented by Prince Philip in a ceremony at Buckingham Palace.
Read more : http://en.wikipedia.org/wiki/Templeton_Prize

Look more closely what's the exceptional contribution to affirming life's spiritual dimension of Desmond Tutu these past years

http://en.wikipedia.org/wiki/Templeton_Prize#cite_note-despagnat-7








Promoting breaking Teaching Tolerance program - LGBT agenda - school curriculum

http://www.tolerance.org/lesson/lorraine-hansberry-lgbt-politics-and-civil-… 



TUTU CALLS FOR BETTER MEDIA REPORTING OF RELIGION

Deny the radicalization of Islam and Jihad


http://www.islamophobia-watch.com/islamophobia-watch/2007/6/28/tutu-calls-for-better-media-reporting-of-religion.html

The Desmond Tutu Reconciliation Fellowships

(global agenda - environmental program - Agenda 21)

http://globalreconciliation.org/about/desmond-tutu-fellowships/

See more about Archibishop Desmond Tutu, a Knight of Malta, army of Pope Francis.



Desmond Tutu at the Ecumenical Celebration for Creation Service at the Copenhagen Cathedral in Denmark, 2009. © WCC/ Peter Williams

20 June 2013

Archbishop Desmond Tutu has been honoured with the 2013 Templeton Prize in recognition of his lifetime achievements in advancing spiritual principles of hope, reconciliation and forgiveness, especially in helping to end the apartheid era in South Africa.

The World Council of Churches (WCC) general secretary Rev. Dr Olav Fykse Tveit expressed appreciation for Tutu’s work, congratulating the Nobel laureate, one-time WCC staff member, and former general secretary of the South African Council of Churches, on receiving the Templeton Prize.

Tutu accepted the award at a ceremony on 21 May held at the London’s Guildhall.

The former Anglican Archbishop of Cape Town, Desmond Tutu is known for using his position within the church in the 1970s and 1980s to bring an end to the apartheid policies in South Africa. He chaired the Truth and Reconciliation Commission in 1990s, which helped the country to overcome divisions and make a transition to democracy.

Tutu has advocated for human rights, climate justice and dialogue worldwide. He engaged with the WCC on issues of violence, racism and in promoting Christian unity.

While welcoming the news of Tutu’s honour, Tveit expressed admiration for his “longtime commitment for JUSTICE and PEACE”.

“Archbishop Desmond Tutu is a world leader, who brought the Christian values of imago dei, shaped in the image of God, and the African concept of ubuntu, implying sacredness of the entire humanity, to the forefront of political struggles to liberate people,” said Tveit.

“On behalf of the global church, which has been greatly influenced by the leadership of the archbishop, I express my heartiest congratulations to him on receiving this award,” he added.

The Templeton Prize, established in 1972 by late Sir John Templeton, a global investor and philanthropist, celebrates living people’s exceptional contributions to “affirming life’s spiritual dimension, whether through insight, discovery, or practical works.”

Website of the Templeton Prize

WCC member churches in South Africa

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/wcc-general-secretary-congrat…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 01:23 (2013)    Sujet du message: RENCONTRE AU CRIF AVEC DES RESPONSABLES ASSOCIATIFS D4ORIGINE TURQUE Répondre en citant

RENCONTRE AU CRIF AVEC DES RESPONSABLES ASSOCIATIFS D'ORIGINE TURQUE


Le 4 novembre, le Président Roger Cukierman et Jean Corcos, Président délégué de la commission pour les relations avec les musulmans, ont reçu M. Nihat Sarier, Président de "la Plateforme de Paris", et M. Hanifi Senlik, Secrétaire Général de la FEDIF.
 
La Plateforme de Paris est une association à but non lucratif  fondée en 2005 à Paris par un groupe de chercheurs et journalistes d'origine turque. Elle travaille dans les domaines du DIALOGUE INTERCULTUREL, sur les enjeux du "vivre-ensemble", les questions d'éducation, de migrations et de l'interreligieux.




Retour à la page principale

« Les participants à la rencontre ont acté du fait que des échanges sont nécessaires entre la communauté juive et les originaires de Turquie en France »


La Plateforme de Paris est inspiré par les idées de Fethullah Gülen,un  penseur turc. Il a été l'inspirateur d'un mouvement transnational que l'on nomme le mouvement Hizmet .  Ce dernier ( le mouvement)  est présent en Turquie comme dans un grand nombre de pays et concilie la religion musulmane et la démocratie, ainsi que le DIALOGUE avec d'autres religions, comme le Christianisme et le Judaïsme.
 
La FEDIF (Fédération d'Entrepreneurs et de Dirigeants de France) rassemble plus de 800 entrepreneurs et cadres d'origine turque, travaillant dans plusieurs domaines de l'économie.
Les participants à la rencontre ont acté du fait que des échanges sont nécessaires entre la communauté juive et les originaires de Turquie en France, qui sont en nombre similaire (environ 600.000), mais assez mal connus. Pour cela, il a été convenu que dans le cadre de la formation des programmes par "La Plateforme de Paris", le CRIF fera une présentation sur sa structure, ses objectifs et ses actions, ainsi que, d'une manière plus générale, sur la communauté juive organisée en France.


http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/rencontre-au-crif-avec-des-responsabl…



Dernière édition par maria le Jeu 2 Jan - 02:54 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 12:27 (2013)    Sujet du message: VATICAN ISSUES GLOBAL QUESTIONNAIRE ON MODERN FAMILIES Répondre en citant

VATICAN REFORM : THE COMING OUT OF THE LGBT AGENDA BY POPE FRANCIS

VATICAN ISSUES GLOBAL QUESTIONNAIRE ON MODERN FAMILIES





17 hours ago


Pope Francis celebrates a mass in St.Peter's Basilica at the Vatican, on November 4, 2013 (AFP Photo/Vincenzo Pinto)

Vatican City (AFP) - The Vatican on Tuesday launched an unprecedented worldwide consultation on modern families including same-sex couples as part of Pope Francis's drive to reform the Catholic Church.

A questionnaire has been sent to bishops around the world asking them for detailed information about the "many new situations requiring the Church's attention and pastoral care".

"Concerns which were unheard of until a few years ago have arisen today as a result of different situations, from the widespread practice of cohabitation... to same-sex unions," it said.


Religious watchers said the 39 questions were unusual because of their non-judgemental, practical nature in what could be a signal of greater openness and increased pastoral care regardless of a believer's background.

Referring to gay couples, one questions asks: "What pastoral attention can be given to people who have chosen to live in these types of union?"

"In the case of unions of persons of the same sex who have adopted children, what can be done pastorally in light of transmitting the faith?"

On remarried divorcees, who under the current rules are not allowed to receive Holy Communion in a Catholic church, the questionnaire asks: "Do they feel marginalised or suffer from the impossibility of receiving the sacraments?"

On divorce and separated couples in general, it asks: "How do you deal with this situation in appropriate pastoral programmes?"

The initiative is part of preparations for a synod of bishops next year and another in 2015 that the Vatican said will formulate "working guidelines in the pastoral care of the person and the family".

Lorenzo Baldisseri, head of the synod of bishops, told reporters that the meeting's theme "reflects very well the pastoral zeal with which the Holy Father wishes to approach the proclamation of the Gospel to the family in today's world".

He said the consultation also showed Francis, who has said the Catholic Church is too "Vatican-centric", wanted more "collegiality".

Cardinal Peter Erdo, president of the Council of the Bishops' Conferences of Europe, referred in particular to the increase in cohabiting Catholic couples who do not intend to marry, saying "the phenomenon requires a deepened reflection."

Archbishop Bruno Forte, special secretary of the synod, said "the Church has to better its understanding, it is not a static body. We do not have the answers ready, but we cannot behave like an ostrich, with its head in the sand."

Vatican expert Marco Politi, who writes for the Italian weekly L'Espresso, told AFP that "it is hugely significant that the Church, instead of presenting its 'truth' on families, civil unions and homosexuality from on high, wants to hear about the experience of the local faithful."

"What's interesting is how bishops are going about gathering the information. Some bishops are taking Francis's drive further forward, while others are putting on the brakes," he said.

In England, for example, the questionnaire is available online so individuals can express their opinions directly, while bishops elsewhere "believe their role is to filter the answers", he added.

Pope Francis has shown a more open style since being elected in March and a desire to bring the Catholic Church more in touch with the lives of ordinary people, although experts say he is unlikely to bring about major changes in doctrine.

Francis has said priests should baptise children even when the parents are not married and, when asked recently about his views on gays, he replied: "If someone is gay and seeks the Lord with good will, who am I to judge?"

http://news.yahoo.com/vatican-issues-global-questionnaire-modern-families-145433172.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Nov - 13:10 (2013)    Sujet du message: MARIAGE: CE QU'A DIT MGR PAGLIA Répondre en citant

MARIAGE: CE QU'A DIT MGR PAGLIA

Message biaisé concernant les homosexuels car dans la nouvelle réforme, voir l'article en anglais plus haut, on veut aller de l'avant pour l'acceptation des homosexuels et de toutes les autres formes de perversions sexuelles contenues dans la théorie du genre (programme LGBT).

Concernant le baptême catholique et le fait de devenir un fils de Dieu, le mensonge, encore une fois, bas son plein. Le premier pas avant d'être baptisé est de reconnaître Jésus-Christ comme son sauveur et son Dieu, d'obéir à ses commandements et à ses Sabbats. Par là, nous reconnaissons un enfant de Dieu. Cela doit donc se faire consciemment et non pas imposé par le parent. Ensuite, vient le baptême d'eau afin d'être un témoignage pour l'extérieur.

Le baptême, le droit, les discriminations Rome, 5 février 2013 (Zenit.org)

Une polémique a tenté de détourner les paroles prononcées par Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical de la famille, lundi 4 février, lors d'une conférence de presse au Vatican. Interrogé par Zenit, le Conseil pontifical de la famille explique ceci:

"Par le baptême, tout homme est fils de Dieu, en cela il est saint et intouchable. Mgr Paglia évoque donc par ces mots la sainteté qui est attachée au baptême. Dans l’ordre de la nature, tout homme est créé, voulu par Dieu et aimé de Dieu. Quand il affirme ceci, Mgr Paglia ne nie pas qu’on peut défigurer l’image de Dieu par le péché. Oui, il ne nie pas qu’on peut altérer la ressemblance avec Dieu par le péché.

"Concernant la question du droit face à une question patrimoniale. Mgr Paglia n’a pas dit qu’il fallait promouvoir les droits pour les personnes homosexuelles. Dans la mesure où il existe des dispositions ouvertes pour n’importe quel citoyen, ce n’est pas la peine, selon lui, d’aller en chercher de nouvelles dans le droit matrimonial.

"Quand Mgr Paglia affirme qu’il existe des discriminations graves à l’endroit des personnes homosexuelles (dans certains pays c’est criminel), cela ne signifie pas qu’il reconnaît une communauté humaine que l’on appellerait « le groupe homosexuel ». Le Magistère parle toujours des personnes homosexuelles et non des homosexuels tout court. Cela dit, il est tout à fait normal de refuser des discriminations graves envers les personnes en raison de leur orientation sexuelle. Concernant le mariage, il ne s’agit pas d’une discrimination, car le mariage n’est pas un droit absolu mais relatif. Il est soumis à certaines conditions, notamment celle de la procréation".

Propos recueillis par Anita Bourdin

( 5 février 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/mariage-ce-qu-a-dit-mgr-paglia




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Nov - 15:15 (2013)    Sujet du message: L'ASSEMBLEE RENOUVELLE L'ENGAGEMENT DES EGLISES EN FAVEUR DE LA JUSTICE ET DE LA PAIX Répondre en citant

L'ASSEMBLEE RENOUVELLE L'ENGAGEMENT DES EGLISES EN FAVEUR DE LA JUSTICE ET DE LA PAIX

"Quand les hommes diront: «Paix et sécurité!» alors une ruine soudaine fondra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte; ils n'y échapperont pas."
1 Thessaloniciens 5:3


"Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.
Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.
Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres."
2 Corinthiens 11 : 13-15



WCC 10th Assembly Madang Live 8

Remarquez dans le vidéo, le soutien inconditionnel à la Palestine et toute cette unité mondiale des différentes soeurs de l'Eglise de Rome, aussi appelée la Mère de tous! Unité de tous les religions et de tous les rites païens sous l'égide de Rome. Reniant le vrai Evangile de Jésus-Christ, utilisant un message trompeur et rassembleur pour ceux et celles qui n'ont l'amour de la vérité.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=Q3esnHcj5wo&hd=1


Prière de clôture de la 10e Assemblée du COE à Busan

08 novembre 2013
Version française publiée le: 08 novembre 2013

La 10eAssemblée du Conseil œcuménique des Églises, réunie à Busan, République de Corée, a pris fin le 8 novembre en exprimant sa volonté d'inciter les Églises à renouveler leur engagement en faveur de la JUSTICE et de la PAIX. Grâce à de multiples rencontres et DIALOGUES au sein de la communauté des Églises, l'Assemblée a pris des décisions concrètes et formulé des recommandations qui détermineront les priorités des activités à venir du COE.

L'Assemblée, organe suprême du COE qui se réunit tous les sept ans, a examiné les activités de programme du COE, publié des déclarations sur des sujets d'actualité, adopté des notes sur certains sujets de préoccupation et approuvé l'engagement et l'action des Églises du monde entier.

L'Assemblée a également élu son nouvel organe directeur suprême qui conduira le COE vers l'accomplissement de son mandat.

«Cette Assemblée a donné un élan considérable au mouvement œcuménique», a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, lors de sa conférence de presse du 7 novembre, à Busan.

Le pasteur Tveit a souligné que cette 10e Assemblée, tenue en République de Corée, revêt une dimension particulière, en ce sens qu'elle a sensibilisé les Églises à la réalité d'un conflit non résolu. Il estime qu'avec cette Assemblée, les Églises ont pu exprimer leur solidarité avec le peuple coréen, du Sud comme du Nord, en renforçant les efforts du COE en vue de la PAIX et de la réunification de cette péninsule.

Le secrétaire général a souligné qu'il importe de se préoccuper des questions relatives aux migrantes et migrants: «Nous voyons des réfugiés qui essaient d'entrer en Europe pour toutes sortes de raisons ‒ du changement climatique aux bouleversements politiques. C'est une situation dont il faut désormais se soucier au niveau international

Le pasteur Tveit a souligné que le mandat du COE présenté à l'Assemblée rappelle que «la solidarité chrétienne fait que nous ne nous contentons pas de nous soutenir les uns les autres, mais que nous tendons aussi la main à toutes les personnes qui ont besoin de notre soutien et que nous nous exprimons à voix haute face aux pouvoirs pour rechercher la PAIX et la JUSTICE

«Le COE a un rôle important à jouer dans le cadre de la réflexion œcuménique élargie sur la définition de la mission et de l'évangélisation et des initiatives dans ces domaines», a déclaré le pasteur Tveit. «Les grands débats sur la mission font partie de notre héritage, mais nous représentons aussi une grande richesse de traditions et de pratiques missionnaires des Églises dans leurs vies quotidiennes.»

En conclusion, le secrétaire général a souligné que «la paix juste» est un élément crucial des orientations stratégiques des activités du COE. Il a également mis l'accent sur le fait qu'il importe de définir les priorités futures, tout en réfléchissant à «la valeur unique» des programmes du COE.

L'Assemblée du COE, qui a rassemblé quelque 3000 participantes et participants du monde entier du 30 octobre au 8 novembre, avait pour thème: «Dieu de la vie, conduis-nous vers la JUSTICE et la PAIX

Des décisions, des réflexions et des prières pour clore l'Assemblée

L'Assemblée a passé en revue les activités du COE, sur la base du rapport Une foi qui fait JUSTICE: le cheminement du COE de Porto Alegre à Busan. Parmi les domaines de l'engagement œcuménique et les sujets de préoccupation du COE, on peut citer l'écojustice, l'EDIFICATION de la PAIX et la défense des causes dans la perspectives des conceptions théologiques, ainsi que la formation œcuménique des jeunes.

C'est dans le contexte du «pèlerinage de JUSTICE et de PAIX» que nous espérons réaliser les programmes du COE pour inspirer les Églises à travailler ensemble, a déclaré la pasteure Sharon Watkins, présidente du Comité d'orientation du programme du COE.

En même temps qu'elle a défini de nouvelles orientations de la stratégie financière permettant au COE d'accomplir ses activités, l'Assemblée a pris connaissance du rapport des finances présenté ä Busan.

L'Assemblée a adopté des déclarations et des notes sur un certain nombre de questions, comme la PAIX et la réunification de la péninsule coréenne, la politisation de la religion et les droits des minorités religieuses, les droits humains des apatrides et les efforts en vue de la PAIX JUSTE.

Les déléguées et délégués ont exprimé leur préoccupation au sujet de la présence et du témoignage chrétiens au Moyen-Orient, de la situation en République démocratique du Congo, entre autres sujets traités par l'Assemblée.

L'Assemblée a élu un Comité central de 150 membres, qui sera l'organe de prise de décisions du COE jusqu'à la prochaine Assemblée, dans 7 ou 8 ans. Ce nouveau Comité compte 39% de femmes, 61% d'hommes, 13% de jeunes, 5% de personnes autochtones, 2% de personnes handicapées; 68% des membres sont ordonnés et 32% laïques.

Le Comité central du COE a élu Mme Agnes Abuom, de l'Église anglicane du Kenya, à sa présidence, ainsi qu'un vice-président et une vice-présidente: le métropolite Gennadios de Sassima, du Patriarcat œcuménique de Constantinople, et la pasteure Mary Ann Swenson, de l'Église méthodiste unie des États-Unis.

L'Assemblée a également élu huit présidentes et présidents, qui représenteront le COE dans leurs régions: la pasteure Mary Anne Plaatjies van Huffel (Afrique), le pasteur Sang Chang (Asie), l'archevêque Anders Wejryd(Europe), la pasteure. Gloria Nohemy Ulloa Alvarado (Amérique latine et Caraïbes), l'évêque Mark MacDonald (Amérique du Nord), la pasteure Mele’ana Puloka (Pacifique), SB Jean X, patriarche de l'Eglise orthodoxe grecque d'Antioche et de tout l'Orient (Églises orthodoxes) et Karékine II, patriarche et catholicos suprême de tous les Arméniens (Églises orthodoxes orientales).

La 10e Assemblée du COE s'est terminée par un service de prière et d'action de grâce qui a envoyé les participantes et participants dans la paix. Le père Michael Lapsley, SSM (Society of the Sacred Mission), qui a prêché lors de cette cérémonie, a déclaré: «Je prie pour que nous quittions toutes et tous ces lieux en étant inspirés par le Saint Esprit de Dieu à œuvrer aux côtés du Christ en faveur de la JUSTICE et de la PAIX

L'Assemblée du COE s'adresse au public contemporain (communiqué de presse du 8 novembre 2013, en anglais)

Site officiel de la 10e Assemblée du COE

Photos à haute résolution disponibles sur le site photos.oikoumene.org

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/assembly-renews-churches2019-commitment-towards-justice-and-peace


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Déc - 15:25 (2013)    Sujet du message: ELOGE DE LA RUSE CHRETIENNE Répondre en citant

ELOGE DE LA RUSE CHRETIENNE

Ne faites pas ce que moi (le Pape) et mes agents de Rome faisons! Si les pauvres gens prenaient le temps d'analyser ce qu'est cette mystérieuse Eglise remplie d'abominations et ivres du sang des saints, ils ne se laisseraient pas trompés si facilement!

 Homélie du matin, 8 novembre 2013 Rome, 8 novembre 2013 (Zenit.org) Anne Kurian 


Contre « la ruse mondaine », « les pots-de-vin », le « travail malhonnête », le pape propose une « ruse chrétienne », qui conjugue habileté et honnêteté.

Durant l’homélie de ce 8 novembre à Sainte-Marthe, le pape a commenté la parabole du gérant trompeur (Luc 16,1-8), qui reflète « l’esprit du monde, de la mondanité », qui est « un ennemi dangereux ».

Les « ennemis » en effet ne sont pas seulement « le démon », même si c’est « lui qui fait du mal » : « L’atmosphère, le style de vie qui plaisent beaucoup au démon, c’est cette mondanité : vivre selon les ‘valeurs’ du monde. »

L’attitude mondaine, c’est « un peu ce comportement de la voie la plus rapide, la plus commode pour gagner sa vie ».

Dans la parabole, le maître fait l’éloge du gérant trompeur : « C’est un éloge du pot-de-vin ! Et l’habitude des pots-de-vin est une habitude mondaine et un péché grave. C’est une habitude qui ne vient pas de Dieu : Dieu a commandé de rapporter chez soi le pain gagné par son travail honnête ».

Celui qui rapporte chez lui de l’argent malhonnête « donne à manger à ses enfants du pain sale » : « ces enfants, peut-être éduqués dans des collèges chers, peut-être élevés dans des milieux cultivés, reçoivent de leur papa, comme repas, de la saleté, parce que leur papa, en rapportant à la maison du pain sale, a perdu sa dignité »

« On commence peut-être par une petite enveloppe, mais c’est comme la drogue », a aussi mis en garde le pape : l’habitude des pots-de-vin devient une dépendance.

Mais s’il y a une « ruse mondaine », il existe aussi une « ruse chrétienne, qui consiste à faire les choses avec habileté… non pas avec l’esprit du monde, mais honnêtement. C’est ce que dit Jésus quand il invite à être rusés comme des serpents et candides comme des colombes : « vivre ces deux dimensions ensemble, est une grâce de l’Esprit-Saint ».

Le pape a invité à « prier pour tous ces enfants et ces jeunes qui reçoivent de leurs parents du pain sale : eux aussi, ils sont affamés, affamés de dignité. Prier pour que le Seigneur change le cœur de ces adorateurs de la déesse pot-de-vin et pour qu’ils se rendent compte que la dignité vient d’un travail digne, d’un travail honnête, du travail quotidien, et non pas de ces voies plus faciles qui, à la fin, enlèvent tout ».

« Je voudrais finir avec l’autre personnage de l’Évangile qui avait beaucoup de greniers, beaucoup de silos remplis et qui ne savait pas quoi en faire : ‘Cette nuit, tu mourras », dit le Seigneur. Ces pauvres gens, qui ont perdu leur dignité par la pratique des pots-de-vin, ne portent pas sur eux l’argent qu’ils ont gagné, mais uniquement leur manque de dignité. Prions pour eux », a conclu le pape.

Traduction d’Hélène Ginabat

( 8 novembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/eloge-de-la-ruse-chretienne?utm_campaign=f…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Déc - 15:42 (2013)    Sujet du message: TERRE SAINTE : LA BASILIQUE DE GETHSEMANI RESTAUREE Répondre en citant

TERRE SAINTE : LA BASILIQUE DE GETHSEMANI RESTAUREE

18 mois de travaux par des restaurateurs musulmans et chrétiens Rome, 8 novembre 2013 (Zenit.org) Rédaction


Après 18 mois de travaux et un budget de 600.000 euro, la basilique de Gethsémani, à Jérusalem, a retrouvé toute sa splendeur d’antan.

« La custodie de terre Sainte a redonné à la basilique, avec ses 12 voûtes projetées par l’architecte Antonio Barluzzi en 1924 et jamais restaurée depuis, son aspect des origines », déclare le père Pizzaballa, le Custode de Terre Sainte. L’objectif, rappelle-t-il, était « de remettre à neuf l’un des lieux les plus importants de toute la chrétienté, à quelques pas du saint potager où Jésus se retira le jeudi de Pâques ».

Dans l’équipe de maitres engagés dans le projet, six jeunes gens provenant du « Mosaic Centre » de Jéricho dont cinq d’entre eux sont musulmans. « Confier la restauration de la basilique près des oliviers à des jeunes musulmans fut un beau défi, mais ils se sentent reconnaissants et fiers d’avoir participé à cette œuvre de conservation », commente Carla Benelli, responsable des projets culturels d’ « ATS pro Terra Sancta », la branche laïque de la Custodie.

L’un des projets des frères franciscains est de faire visiter la basilique aux groupes scolaires, enfants et musulmans chrétiens : « Très souvent ils s’émerveillent de voir un lieu aussi beau et aussi près de chez eux, en plein cœur de la Jérusalem est », commente le père Pizzaballa, en soulignant la valeur éducative du projet, qui a eu entre autres le soutien du programme « Palestinian Municipality » et du consulat général d’Italie à Jérusalem.

Traduction d’Océane Le Gall

( 8 novembre 2013) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/terre-sainte-la-basilique-de-gethsemani-re…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Déc - 16:03 (2013)    Sujet du message: 'DESTINATION ONENESS' THE ULTIMATE GUIDE TO PEACE, HAPPINESS AND UNIVERSAL UNDERSTANDING Répondre en citant

'DESTINATION ONENESS' THE ULTIMATE GUIDE TO PEACE, HAPPINESS AND UNIVERSAL UNDERSTANDING

  Contact: Paul Spremulli, 401-932-8888, paul@angelnook.com

 


CRANSTON, R.I., Dec. 5, 2013 /Christian Newswire/ -- New book discusses common spiritual roadblocks that prevent individuals from developing a close personal relationship with God and achieving universal understanding.

Angelnook publishing latest book, Destination Oneness was created to support individuals in their quest for universal oneness. Paul Spremulli explains in detail his amazing journey that began with a loss of faith and resulted in learning to communicate with his God. Ultimately, Paul was able to discover his spiritual mission here on Earth. The book is a compilation of stories, ideas and experiences that Paul has had along his spiritual journey to oneness.

Destination Oneness provides easy to comprehend exercises for in-depth introspection and aims to serve as a reminder throughout one's spiritual journey. If individuals feel that it is time to make real changes in their life and are willing to do the spiritual heavy lifting, this book will serve as a comprehensive guide. Forgiveness, fear, guilt, worthiness, miracles, and the judging of others are all addressed. Each chapter provides simple exercises designed to identify areas and roadblocks, and also provides suggestions and common sense solutions to developing a close personal relationship with God and achieving universal understanding.

The idea for this book originated from his inner circle of friends, clients and visitors of his spiritual learning center. He found that he was the recipient of many questions regarding spirituality. On a daily basis, friends and acquaintances would ask him how they could achieve a spiritual peace to his own.

"There seemed to be an overwhelming desire amongst the people I met for a comprehensive guide, a step-by-step set of instructions that they could follow to aid in their ascension. I view ascension simply as God calling His children back to Him. A divine call to complete our earthly mission and to return home and once again be reunited with God. A reunion based upon His immense love and His healing spirit. Anyone who desires to create and nurture their personal relationship with God can benefit from the introspection and information contained in this book," states author Paul Spremulli.

By applying the information contained within these chapters directly to one's life and one's relationship with God, anyone can achieve ideal results. While it is true the book's contents are offered with the goal of assisting all people in their spiritual journey, those readers with an open heart, an open mind, and an honest willingness to pursue personal enlightenment will benefit the most. In addition, those individuals with the most spiritual baggage to resolve and those currently in the most difficult of circumstances will enjoy the greatest opportunity for positive results.

Angelnook Publishing was founded in 2005 by Paul Spremulli; He created the business in order publish his own spiritual literary and artistic works. "Through publishing we reach out to the world to share God's eternal and immense love," says Spremulli. Paul started a spiritual learning center in Cranston, Rhode Island in 2012 and has facilitated hundreds of both spiritual and physical healings. Paul never accepts payment for these healings. He firmly believes that freely he has received this wonderful gift and freely he will give.

For media inquiries regarding Angelnook Publishing the company’s latest book Destination Oneness contact publisher and author Paul Spremulli at 401-932-8888 or via email at
paul@angelnook.com. To learn more about Destination Oneness or to purchase the book on Amazon please visit: www.destinationoneness.com.  


http://www.christiannewswire.com/news/7734373292.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 9 Déc - 16:54 (2013)    Sujet du message: ALERT NEWS WOW THE DEVIL IS COMING TO OKLAHOMA Répondre en citant

ALERT NEWS WOW THE DEVIL IS COMING TO OKLAHOMA 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=5o143CRve3s&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 19:40 (2013)    Sujet du message: THE FALSE PROPHET TIME MAGAZINES MAN OF THE YEAR! / FRANCOIS, PERSONNALITE DE L'ANNEE POUR LE TIME Répondre en citant

THE FALSE PROPHET TIME MAGAZINES MAN OF THE YEAR!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=e_VSn9V3HT0&hd=1


FRANCOIS, PERSONNALITE DE L'ANNEE POUR LE TIME

  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par lefigaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 11/12/2013 à 18:09
    • Publié le 11/12/2013 à 13:59
Le pape François a été élu "personne de l'année" 2013 par le Time Magazine, titre emblématique de la presse américaine.

Il est rare qu'un nouvel acteur de la scène mondiale suscite autant d'attention si rapidement, que ce soit parmi les jeunes ou les plus âgés, parmi les croyants ou les sceptiques", a expliqué la directrice de la rédaction de Time Nancy Gibbs en expliquant le choix du pape François.

Arrivé le 13 mars à la tête d'une Eglise catholique en pleine crise, l'Argentin de 76 ans, successeur de Benoît XVI, est le premier non-Européen à avoir pris cette fonction suprême en quelque 1.300 ans.  Avec son style modeste et proche des gens, il a fait souffler un air de changement sur l'Eglise catholique forte de 1,2 milliard de fidèles. "En neuf mois, il a su se placer au centre des discussions essentielles de notre époque: la richesse et la pauvreté, l'équité et la justice, la transparence, la modernité, la mondialisation, le rôle de la femme, la nature du mariage, les tentations du pouvoir", a énuméré Gibbs.

En septembre dans sa toute première interview, accordée à la revue jésuite "Civilta Cattolica", le pape recommandait ainsi la "miséricorde" pour les homosexuels, les divorcés et les femmes ayant avorté: sans changer les conceptions catholiques, il invitait à "accompagner" les personnes dans leur cheminement et leur complexité. La semaine dernière encore, le pape a décidé d'instaurer une commission d'experts pour améliorer la protection des enfants et mineurs, alors que l'Eglise catholique est embourbée dans des scandales de pédophilie. "Pour avoir tiré la papauté hors de son palais afin de l'emmener dans la rue, pour avoir poussé la plus grande Eglise au monde à faire face à ses besoins les plus profonds, et pour avoir fait le juste équilibre entre jugement et compassion, le pape François est la personne de l'année 2013 de Time", a encore souligné Gibbs.

Une "humilité incroyable", selon Obama

Le Vatican s'est réjoui de cette nomination. "C'est un signe positif que l'une des récompenses les plus prestigieuses des médias internationaux revienne à une personne qui prêche des valeurs spirituelles, religieuses et morales dans le monde et prône véritablement la PAIX et la JUSTICE", a déclaré le porte-parole du plus petit Etat au monde, Federico Lombardi.  "Si cela peut donner de l'espoir aux hommes et aux femmes, alors le pape est heureux", a-t-il assuré.

Le président américain Barack Obama, lui-même élu personne de l'année 2012 par le magazine Time, avait estimé en octobre que le pape François possède une "humilité incroyable, un sens de l'empathie pour les petits, les pauvres. C'est quelqu'un qui pense d'abord à se rapprocher des gens plutôt qu'à les repousser, à trouver ce qui est bon chez eux".

Le deuxième au classement de Time cette année est l'ancien consultant de l'agence de sécurité nationale américaine (NSA) Edward Snowden. A l'origine des révélations fracassantes sur les pratiques de surveillance des télécommunications par les Etats-Unis, le jeune homme est actuellement recherché par Washington et réfugié en Russie.  Le magazine Time publie d'ailleurs mercredi une interview exclusive avec Snowden réalisée par mail.

A la troisième place, on retrouve la militante américaine Edith Windsor, la veuve octogénaire à l'origine de la décision de la Cour suprême des Etats-Unis en juin de donner aux couples homosexuels les mêmes droits au niveau fédéral que les couples hétérosexuels.  Elle est suivie par le président syrien Bachar al-Assad, qui a su montrer "qu'une cruauté absolue et continue, combinée à une intelligence géostratégique, est le meilleur moyen de rester au pouvoir au Moyen-Orient", selon Time.

La désignation de la "personne de l'année" est une vieille tradition du magazine remontant à 1927. Le personne élue cette année-là avait été l'aviateur Charles Lindbergh pour son vol transatlantique historique.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/11/97001-20131211FILWWW00464-fran…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 12 Déc - 14:55 (2013)    Sujet du message: LES EVÊQUES DE FRANCE S'ENGAGENT CONTRE L'EXTRÊME DROITE Répondre en citant





LES EVÊQUES DE FRANCE S'ENGAGENT CONTRE L'EXTRÊME DROITE


  • Home ACTUALITE Société
  • À trois mois des élections municipales, la conférence des évêques tire une sonnette d'alarme contre la montée du «populisme» en France.
«NOUS CONDAMNONS LES DISCOURS POPULISTES REPANDANT LA SUSPICION CONTRE TOUTE REPRESENTATION POLITIQUE ». À trois mois des élections municipales, les évêques de France, ont pris position, mercredi, contre les candidats et les partis «populistes» aux prochaines échéances (23-30 mars 2014) mais ils ne nomment ni le Front National, ni aucune autre formation.

Ils se disent toutefois «inquiets» de la montée de «l'individualisme» qui conduit à la «perte du sens du bien commun», au «rejet de l'autre quand il est différent ou quand il vient d'ailleurs».

Des hommes forts de leur humanité

Cette «tendance», ces hommes d'Église la perçoivent sur le terrain de leurs diocèses et ne cachent pas qu'elle génère de «la peur» mais aussi de «la violence». Ou, parfois, le rejet pur et simple «de personnes qui ont le sentiment qu'elles ne sont plus accueillies là où, il y a quelques années encore, elles avaient toute leur place».

D'où cet appel épiscopal inhabituel, signé par les dix membres* du conseil permanent de la conférence des évêques de France, dont leur nouveau président, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille mais aussi le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

Pour les municipales, ils «encouragent» donc «fortement» des «candidatures d'hommes et de femmes soucieux de tous» qui, «forts de leur humanité» - et «s'ils en sont habités, de leur foi au Christ» - «pourront faire du nouveau, en renversant les mentalités dans le sens de l'amour et de l'Évangile» en vue de participer à «la construction d'une société fraternelle».

Plus concrètement, les évêques attendent notamment des élus municipaux qu'ils sachent «ALLIER ASPIRATIONS INDIVIDUELLES, JUSTICE SOCIALE, DEMOCRATIE et PAIX». Ils vont jusqu'à les «engager» à «METTRE EN OEUVRE, AU NIVEAU LOCAL, UNE VIVE ATTENTION A TOUTES FORMES DE PAUVRETES ET A LA CONDUITE D'ACTION DYNAMIQUE ET INVENTIVES POUR LE MEILLEUR DE LA VIE ENSEMBLE ».
Citation:


« Notre pays en vaut la peine »
Les évêques



Cet appel, marqué par les accents sociaux du Pape François cité dans le texte, s'ouvre par un «hommage» pour remercier de leur «implication» et de leur «énergie» tous les élus municipaux qui sont des hommes et femmes de «proximité». En période de crise, soulignent les évêques, ce sont eux qui animent et portent tout le poids de «la commune» devenue «souvent le premier garant du lien social» notamment dans les «petites communes rurales».

Une tâche rendue d'autant plus ardue que les «communes sont elles mêmes touchées» par «la crise économique, longue et coûteuse en emplois, en fermetures d'entreprises». Ce qui rend plus difficile «la recherche des subventions et des dotations» pour «les projets et les investissements municipaux» mais qui donne aussi une opportunité pour «l'intercommunalité».

Jusque là, les appels épiscopaux pour des élections, toujours soucieux de ne pas enfreindre la règle du jeu de la laïcité, étaient plutôt marqués par la volonté de lutter contre l'abstention mais aussi par une grande prudence dans les propos et un refus de prendre parti même si l'Église catholique s'est toujours opposée, de facto, au Front national. Ainsi, du moins, en avait-il été lors des dernières élections présidentielles.

Mais il semble que la tension sociale perçue au jour le jour par l'Église catholique via la capillarité de son réseau de paroisses sur le territoire, et le style sans retenue du pape François poussant les catholiques à ne plus se taire, contribuent à décomplexer l'Église de France sur le terrain politique. Les évêques se justifient, en tout cas, par ce cri du cœur: «Notre pays en vaut la peine».

*Les dix membres du conseil permanent de la conférence des évêques de France ayant signé cet appel épiscopal sont: Mgr Georges PONTIER, Archevêque de Marseille, Président; Mgr Pierre-Marie CARRÉ, Archevêque de Montpellier, Vice-président; Mgr Pascal DELANNOY, Évêque de Saint-Denis, Vice-président, Cardinal André VINGT-TROIS; Archevêque de Paris, Mgr Jean-Claude BOULANGER; Évêque de Bayeux et Lisieux, Mgr François FONLUPT; Évêque de Rodez et Vabres, Mgr Jean-Paul JAMES; Évêque de Nantes, Mgr Hubert HERBRETEAU; Évêque d'Agen, Mgr Stanislas LALANNE; Évêque de Pontoise et Mgr Benoît RIVIÈRE Évêque d'Autun, Chalon et Mâcon.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/11/01016-20131211ARTFIG0048…



Dernière édition par maria le Jeu 12 Déc - 20:02 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Jeu 12 Déc - 19:45 (2013)    Sujet du message: 'PERSON OF THE YEAR' POPE FRANCIS LOVE OF CHRIST TO ALL, MEETING PEOPLE WHERE THEY ARE Répondre en citant

'PERSON OF THE YEAR' POPE FRANCIS LOVE OF CHRIST TO ALL, MEETING PEOPLE WHERE THEY ARE


Contact: Christine Valentine-Owsik, 215-230-8095, cowsik@osv.com

HUNTINGTON, Ind., Dec. 12, 2013 /Christian Newswire/ -- Like Christ conversing with townsmen on the Road to Emmaus, or shore-side asking fishermen about their catch, Pope Francis has come to be seen as a man for all -- not just for Catholics, or believers -- but for anyone and everyone.

The Church teaches that no one is created by accident, that all are loved and hold God-given purpose, even the most marginalized ... the homeless, the hated, the disavowed, criminals, the sick and the poor. A pope who befriends the destitute on the streets of Rome, or who embraces the severely disfigured and diseased, brings that message home in a whole new way.

Our Sunday Visitor, the world's largest English-language Catholic publisher and disseminator of news and writings by and about Pope Francis, congratulates the Pontiff as the world's "new voice of conscience," and offers several top theologians, editors and authors for commentary on Francis' positions and actions -- even when they might seem at odds with his office and the Church. Media can request interviews with the following experts:

  • Gregory Erlandson -- President and Publisher, Our Sunday Visitor Publishing
     
  • Dr. Matthew Bunson -- theologian and author of the first definitive biography on the pontiff, Pope Francis (Our Sunday Visitor, 2013); editor of The Catholic Answer magazine
     
  • Gretchen Crowe -- Editor of the only national weekly Catholic newspaper in the U.S., OSV Newsweekly

See Our Sunday Visitor's video tribute to Pope Francis here:

VIDEO : www.youtube.com/watch?v=n3ZD1MDAqSI&list=PL29AF6B9796A79EC9


Contact: Christine V. Owsik, publicist for Our Sunday Visitor at: 215-230-8095, cowsik@osv.com
ABOUT OUR SUNDAY VISITOR
The world's largest English-language Catholic publisher, Our Sunday Visitor serves millions of Catholics globally through its publishing, offertory, and communication services. Established in 1912, Our Sunday Visitor publishes a wide range of books including Bibles, biographies of the saints, books by Pope Francis, Pope Emeritus Benedict XVI, children's books, devotionals, bible studies, inspirational works, and curriculum. Our Sunday Visitor is a not-for-profit organization, returning a portion of net earnings back to the Catholic community through the Our Sunday Visitor Institute.  For more information, visit
www.osv.com.



http://www.christiannewswire.com/news/1243273336.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Déc - 00:35 (2013)    Sujet du message: UNIVERSAL PEACE FEDERATION - ONE WORLD ORDER - ANTICHRIST SYSTEM Répondre en citant



UNIVERSAL PEACE FEDERATION - ONE WORLD ORDER/NOUVEL ORDRE MONDIAL - ANTICHRIST SYSTEM/SYSTEME DE L'ANTICHRIST




VIDEO (english) : http://www.youtube.com/watch?v=7zbOdFbWYjE&hd=1



VIDEO (français) : http://www.youtube.com/watch?v=PmswVScEZSE&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Déc - 16:18 (2013)    Sujet du message: POPE MEETS LEADER OF ISLAMIST ORG IN VATICAN Répondre en citant



POPE MEETS LEADER OF ISLAMIST ORG IN VATICAN


11 Then I saw a second beast, coming out of the earth. It had two horns like a lamb, but it spoke like a dragon. 12 It exercised all the authority of the first beast on its behalf, and made the earth and its inhabitants worship the first beast, whose fatal wound had been healed. = The Antichrist Obama and the Organization of Islamic Cooperation (OIC) under UN/UNESCO.

13 
And it performed great signs, even causing fire to come down from heaven to the earth in full view of the people. 14 Because of the signs it was given power to perform on behalf of the first beast, it deceived the inhabitants of the earth. It ordered them to set up an image in honor of the beast who was wounded by the sword and yet lived.

Revelation 13:12-14


Posted on December 15, 2013 by creeping

via Outgoing OIC Secretary General İhsanoğlu meets with Pope Francis in Vatican – Today’s Zaman

Pope Francis accepted outgoing Secretary General of Organization of Islamic Cooperation (OIC) Ekmeleddin İhsanoğlu on Friday in Vatican, in what seems a rare meeting with a high-level official from the OIC.

OIC Secretary General İhsanoğlu paid a visit to the leader of the Roman Catholic Church before his departure from the office, seeking ways to boost cooperation between two world at a turbulent time.

Speaking to reporters following the meeting in Rome on Friday, İhsanoğlu said his visit is the first of its kind and aims to deepen cooperation between the Catholic Church and the OIC for contribution to reducing tension in international politics.

Stressing that Pope Francis has sent positive signals and messages about Islam since he became pope, İhsanoğlu said he conveyed a strong impression from the meeting to deepen dialogue between Christian World and Muslim World.

“Pope Francis spoke about the need to improve DIALOGUE during the meeting. Deepening dialogue is not only their desire but also a necessity, Pope told me,” İhsanoğlu said about his converstion with the pope.

More via Christian Post: OIC Secretary GeneralH.E. Ekmeleddin Ihsanoglu and Pope in Landmark First Meeting Discuss Need for Historic Reconciliation Between Muslims and Christians

In an audience at the Vatican City today (December 13, 2013) the Secretary General of the Organization of Islamic Cooperation, H.E. Ekmeleddin Ihsanoglu, discussed issues of mutual concern with His Holiness Pope Francis. This was the first ever meeting between an OIC Secretary General and Pope.

During the meeting the OIC Secretary General expressed his appreciation for the audience with Pope Francis and commended his vision to revitalize the DIALOGUE between Christians and Muslims at a time when this DIALOGUE has taken on ever-greater importance, as today the presence of Muslims in historically Christian countries has expanded, while some OIC countries either have native Christian communities or have witnessed in recent years arrival of Christians as guest workers. In this context, the discussions expressed the need for greater efforts to foster respect for religious pluralism and cultural diversity, and to counter the spread
of bigotry and prejudices. It was stressed that INTERRELIGIOUS DIALOGUE is a necessary condition for PEACE IN THE WORLD, and as such it is a duty for adherents of all faith traditions.


Secretary General Ihsanoglu shared with His Holiness Pope Francis his vision regarding the need for a “historic reconciliation” between Islam and Christianity
based on the common Abrahamic roots and in order to support multiculturalism and harmonious societies. His Holiness commended the proposal of the Secretary General and stressed the need to follow it up.


Will they start by striking verses like this from the Holy Koran?
Citation:



005.051
YUSUFALI: O ye who believe! take not the Jews and the Christians for your friends and protectors: They are but friends and protectors to each other. And he amongst you that turns to them (for friendship) is of them. Verily Allah guideth not a people unjust.

PICKTHAL: O ye who believe! Take not the Jews and the Christians for friends. They are friends one to another. He among you who taketh them for friends is (one) of them. Lo! Allah guideth not wrongdoing folk.

SHAKIR: O you who believe! do not take the Jews and the Christians for friends; they are friends of each other; and whoever amongst you takes them for a friend, then surely he is one of them; surely Allah does not guide the unjust people.




Back to the meeting.

Concern was also expressed regarding the increase of inter-communal tension between Muslim and Christian communities and over the transformation of communal conflicts in some parts of the world into religiously motivated conflicts, even though the root causes are not religious in nature. Concern was also expressed about the exploitation of religion in conflict situations as a means to mobilize supporters.

Establishing a secondary, cultural tract to support INTERFAITH DIALOGUE INITIATIVES was highlighted

Views were exchanged on regional and international developments, especially the situation in Palestine, and the hope was expressed that the Holy City of Jerusalem be a City where Jews, Christians and Muslims may live and worship in peace and harmony.

Concern and dismay were also expressed about the continuation of violence in Syria which requires a solution based on DIALOGUE and NEGOTIATION.

The Secretary General concurred with the vision of Pope’s Francis on the need for a just world where poverty and hunger are eradicated and commended him for being recognized as the person of the year by the Time magazine.

Before the audience with Pope Francis, the OIC Delegation met with Mgr. Antoine Camilleri, Under-Secretary for Relations with States to discuss ways and means for forging ties of institutional cooperation between the Holy See and OIC to contribute to global PEACE and SECURITY.

Good luck with that. The OIC is the Muslim organization representing 54 nations (conquered by Islam) that seek to impose sharia law…on the world.

http://creepingsharia.wordpress.com/2013/12/15/pope-meets-leader-of-islamist-org-in-vatican/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 16 Déc - 17:58 (2013)    Sujet du message: «UN MUSULMAN SANS LA CHARIA EST UN APOSTAT» (SALEM BEN AMMAR) Répondre en citant

«UN MUSULMAN SANS LA CHARIA EST UN APOSTAT» (SALEM BEN AMMAR)

Voilà la nouvelle religion mondiale de l'Antichrist que le Pape François 1er et l'Eglise catholique, sous le couvert d'initiatives au niveau du Dialogue interreligieux en partenariat avec l'
"Organization of Islamic Cooperation (OIC)", une organization internationale sous l'UNESCO sont en train de lancer le grand Jihad, à travers le monde entier, sous les raisons de la neccésité et un devoir pour les gens de toutes foi et de toutes traditions pour parvenir à une Paix mondiale et afin de réduire les tensions aux niveaux des politiques internationales.

Des points de vues ont été échangés sur les développements régionaux et internationaux, en particulier la situation en Palestine, et a exprimé l'espoir que la ville sainte de Jérusalem soit une ville où juifs, chrétiens et musulmans peuvent vivre et prier en paix et en harmonie. Nous voyons donc, ici, une volonté commune aux niveaux régionaux et internationaux d'implanter cet ordre nouveau. Quand à la Palestine, je vous ai démontré depuis longtemps que tous les leaders politiques et religieux veulent Jérusalem comme capitale de la Palestine qui deviendra à son tour la capitale mondiale des Nations Unies (sous contrôle du Vatican). Nous retrouvons ici les 3 esprits impurs, tel que mentionné dans l'Apocalyse : juifs, chrétiens et musulmans, qui sous cette unité mondiale marchent main dans la main avec le diable, tout en nous faisant croire que c'est la seule possibilité pour parvenir à une Paix et harmonie mondiale.

Le tout nous est présenté comme une "réconciliation historique" entre l'Islam et la chrétienté basé sur les racines abrahamiques communes. Ceci est une apostasie totale de l'Eglise catholique. Rappelons-nous qu'Abraham a eu 2 fils : Jacob et Ismaël.  Bien qu'Ismaël, représentant les arabes, naquit le premier, la promesse du peuple élu fut donné à Jacob dont le nom fut changé en Israël.

Nous voyons donc que sous cet Empire romain des temps de la fin, que la descendance d'Ismaël revendique encore son droit d'ainesse et ensemble, eux et la religion catholique réunis  imposeront au monde entier une religion globale luciférienne afin d'imposer leurs pouvoirs suprêmes sur toutes les nations, pour la gloire de Lucifer qui est leur maître souverain. On parle dans cet article que les lois humaines sont indignes des musulmans. Ils rejettent ainsi les lois et ordonnances données par le Créateur à tous les humains. Par là, nous voyons une guerre réelle et sans merci contre le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs.

L'article précédent que je vous encourage à traduire
http://creepingsharia.wordpress.com/2013/12/15/pope-meets-leader-of-islamist-org-in-vatican/  , nous parle d'une rencontre importante qui doit avoir lieu au Vatican entre le Saint-Père et l"OIC". Si cela ne vous convint pas des enjeux graves qui se déroulent sous vos yeux pour entraîner le monde vers ce Nouvel Âge de noirceur, il est plus que temps de vous réveiller, car le signal d'une guerre globale contre Dieu et contre toutes créatures de Dieu est sur le point d'être donné, et alors, ce sera le chaos et la destruction sur toute la planète.

Il est encore temps de revenir à votre Créateur mais les temps sont de plus en plus incertain. Arrêter de mettre votre confiance en des hommes et des démons qui vous trompent depuis si longtemps et qui sont en train d'entraîner en enfer vos bien-aimés pour qui la souffrance ne s'arrêtera jamais.
Lisez Apocalypse 13 :12-14. La première bête donnera son pouvoir à une autre bête. Cette bête est l'Antichrist : Barack Obama et l'Organisation qui mettra en place son programme est l'"OIC". Ces prophéties se concrétisent sous nos yeux. L'Article présent nous montre exactement ce qu'ils sont en train de préparer, prenez donc le temps de le lire et de faire votre choix!


15/12/2013


Ce texte m'a été envoyé par Salem Ben Ammar, politologue tunisien né musulman, dans la continuité de son article La charia est au droit ce que la barbarie est à la civilisation.

Peut-on se réclamer de l'islam tout en rejetant la loi d'Allah ? Sa réponse est NON, une position qui tranche nettement avec celle de Fatima Houda-Pépin, une musulmane contre la charia.




Un musulman sans la charia est un musulman renégat, tout simplement un apostat, comme s’il abjurait l’islam. Il doit savoir que sans elle l’islam est comme un corps sans vie. C’est elle qui codifie la vie des musulmans dans ses moindres petits détails. Elle est leur feuille de route et leur seule et unique voie qui ne tolère aucune autre voie à suivre pour ses fidèles. C’est leur cordon ombilical qui les rattache à la matrice islam. Se proclamer musulman sans la charia revient à pratiquer l’islam tout en rejetant ses 5 piliers.

La charia doit s’appliquer en Tunisie qu’on le veuille ou non. Le doute n’est plus permis si l’on veut réellement se conformer aux préceptes de l’islam. La charia est la loi d’Allah à laquelle tous les musulmans doivent se soumettre. Nul ne peut y déroger ni être tenu au respect des lois qui ne sont pas d’essence musulmane jugées comme inférieures à la charia pure et parfaite.




Les lois humaines sont indignes des musulmans. Dévalorisantes pour des humains qu’Allah, une des innombrables divinités polythéistes arabes qu’un gourou a inventée avec des attributs d’un dieu monothéiste, histoire de faire de l’ombre au vrai dieu des juifs et des chrétiens, qui aurait élevé ceux qui ont choisi sa voie (chara’a en arabe) au-dessus de tous, comme si les Maoris n’avaient pas plus de vertus que les musulmans. Il est vrai que cette divinité farfelue et sanguinaire est nulle en géographie humaine. Du pur racisme primaire.


Cette divinité sortie de la manche du kamis du prophète autoproclamé aurait fait des musulmans la race des seigneurs, censée être la meilleure communauté de croyants jamais envoyée sur cette terre qu’ils n’arrêtent pas d’irriguer pourtant de leur propre sang  et celui des innocents. Nul doute qu’ils sont au-dessus de la mêlée mais dans la barbarie humaine.

Le plus ubuesque est qu’ils y croient dur comme fer, alors qu’ils ne connaissent que le sable et le vent, ce n’est pas étonnant de leur part compte-tenu de leur absence de discernement qui n’est un secret pour personne. Allah a dit que vous êtes son peuple hors norme, on comprend pourquoi vous n’êtes pas dans les normes.



Dans les faits, ils sont évidemment en deçà de tout le monde et la risée des nations, et s’ils font semblant de composer avec les lois humaines, c’est juste une fourberie islamique, de l’esbroufe, une takiyya. Un vrai musulman ne peut pas vivre sans la charia, celle que j’ai appelée un jour la loi scélérate de Nuremberg.

En refusant la charia, et vous avez tout à fait raison, vous refusez l’islam. En y renonçant, ils se mettent  en danger de mort. Leur religion n’est pas tendre avec les siens qui caresseraient l’idée de la quitter un jour, c’est un crime de lèse-majesté-islam. Avec l’islam tu as la vie sauve, tant que tu ne cherches pas à sortir de ta condition d’esclave.

    Sois musulman et tu auras la paix !



Comme ils sont poltrons, pleutres et dépourvus de discernement et de raison, tellement leurs neurones sont gangrenés par les émanations radioactives du gaz doctrinaire que leurs cheikhs, imams et prédicateurs leur font inhaler du berceau jusqu'à la mort, ils n’auront jamais du cran pour commettre un tel acte de briser les chaînes de leur prison mentale.

Par voie de conséquence les musulmans qui se réclament de l’islam tout en rejetant la charia, ne sont pas qu’ignorants et incultes, ils sont schizophrènes. Car faire la différence entre les deux c’est comme s’ils faisaient la différence entre le nazisme et l’hitlérisme. 

Musulmans et démocrates, ce n’est pas un oxymore, c’est une apostasie.

Lire aussi :

Un «Dictionnaire de l'islamophobie» qui met des vies en danger, par Salem Ben Ammar

http://www.postedeveille.ca/2013/12/un-musulman-sans-la-charia-est-un-apostat-salem-ben-ammar.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 14:45 (2013)    Sujet du message: POPE FRANCIS CONDEMN RACISM AND DECLARES THAT “ALL RELIGIONS ARE TRUE” AT HISTORIC VATICAN COUNCIL Répondre en citant



POPE FRANCIS CONDEMNS RACISM AND DECLARES THAT “ALL RELIGIONS ARE TRUE” AT HISTORIC VATICAN COUNCIL


December 5, 2013 · by Diversity Chronicle · in Christians, Homophobia, Immigration, Intolerance, Islamophobia, The War On Women


Francis

For the last six months, Catholic cardinals, bishops and theologians have been deliberating in Vatican City, discussing the future of the church and redefining long-held Catholic doctrines and dogmas. The Third Vatican Council, is undoubtedly the largest and most important since the Second Vatican Council was concluded in 1962. Pope Francis convened the new council to “finally finish the work of the Second Vatican Council.” While some traditionalists and conservative reactionaries on the far right have decried these efforts, they have delighted progressives around the world.

The Third Vatican Council concluded today with Pope Francis announcing that Catholicism is now a “modern and reasonable religion, which has undergone evolutionary changes. The time has come to abandon all intolerance. We must recognize that religious truth evolves and changes. Truth is not absolute or set in stone. Even atheists acknowledge the divine. Through acts of love and charity the atheist acknowledges God as well, and redeems his own soul, becoming an active participant in the redemption of humanity.”

“Through humility, soul searching, and prayerful contemplation we have gained a new understanding of certain dogmas. The church no longer believes in a literal hell where people suffer. This doctrine is incompatible with the infinite love of God. God is not a judge but a friend and a lover of humanity. God seeks not to condemn but only to embrace. Like the fable of Adam and Eve, we see hell as a literary device. Hell is merely a metaphor for the isolated soul, which like all souls ultimately will be united in love with God” Pope Francis declared.

In a speech that shocked many, the Pope claimed “All religions are true, because they are true in the hearts of all those who believe in them. What other kind of truth is there? In the past, the church has been harsh on those it deemed morally wrong or sinful. Today, we no longer judge. Like a loving father, we never condemn our children. Our church is big enough for heterosexuals and homosexuals, for the pro-life and the pro-choice! For conservatives and liberals, even communists are welcome and have joined us. We all love and worship the same God.”

One statement in the Pope’s speech has sent traditionalists into a fit of confusion and hysteria. “God is changing and evolving as we are, For God lives in us and in our hearts. When we spread love and kindness in the world, we touch our own divinity and recognize it. The Bible is a beautiful holy book, but like all great and ancient works, some passages are outdated. Some even call for intolerance or judgement. The time has come to see these verses as later interpolations, contrary to the message of love and truth, which otherwise radiates through scripture. In accordance with our new understanding, we will begin to ordain women as cardinals, bishops and priests. In the future, it is my hope that we will have a woman pope one day. Let no door be closed to women that is open to men!”

In addition to the Pope’s sweeping calls for TOLERANCE and a new progressive understanding of Catholicism, he condemned racism, raising his voice and pounding the podium in front of him. Pope Francis spent over an hour castigating anti-immigrant politicians, parties and individuals. Wagging his finger sternly with righteous indignation, the Pope shouted “Racism today is the ultimate evil in the world. When Italians, Spanish or French turn back the boats of African migrants seeking a better life, are they not like the inn keeper who told Mary and Joseph that there was no room for them and the infant Christ? These migrants are children of God and we are commanded to love them!”

His voice loudly echoing through St. Peter’s basilica, the Pope stated “those who would dare to turn immigrants away, be they legal or undocumented, turn their backs on Christ himself! A racist is not a true Christian. A racist casts aside his humanity to become a beast, a demon! He is the embodiment and personification of evil, a Satan!”

To a chorus of thunderous applause, Pope Francis stated “because Muslims, Hindus and African Animists are also made in the very likeness and image of God, to hate them is to hate God! To reject them to is to reject God and the Gospel of Christ. Whether we worship at a church, a synagogue, a mosque or a mandir, it does not matter. Whether we call God, Jesus, Adonai, Allah or Krishna, we all worship the same God of love. This truth is self-evident to all who have love and humility in their hearts!”

In a announcement that shocked many people, Pope Francis warned that “those who seek to deny a home to the migrant, to the African and the Muslim, risk their membership in the church. We will consider excommunication for those whose souls willingly dwell in the darkness and evil of intolerance and racism. Satan himself is a metaphor or a personification, for the collective evils of mankind. Today, these evils manifest foremost as racism, intolerance, religious persecution and bigotries of all kinds.”

A couple of prominent Catholic cardinals have responded to Pope Francis’ declarations by leaving the church. Cardinal Arinze of Nigeria asked, “what do we stand for if we declare that truth is relative? On the contrary, truth exists independently of our personal feelings. All of this talk of love and tolerance is hollow if we have no identity of our own, if we stand for nothing. I charge that Francis has become a heretic, and that he is not a valid Pope. Indeed, Francis is no longer even a Catholic. The seat of Saint Peter is vacant. I am now a Sedevacantist. I should have become one long ago. The Vatican has embraced ecumenism in the past, but worse than that, it has now embraced moral relativism on abortion and homosexuality. At the same time it is embracing moral absolutism in favour of illegal immigration and cultural genocide against Europe.”

In his most controversial statement, Cardinal Arinze said “Islam has overrun my own country, and now it threatens to overrun Europe. Some parts of Nigeria now live under Islamic Sharia law. Catholics there are no longer free to practice their faith publicly. Francis is a fool if he thinks that his liberal immigration policy will end well. He has betrayed western civilization. Vatican City will one day become a giant mosque if things continue in Europe along their present course. Those in the West who ignore this truth, do so at their own peril.

In an angry and vitriolic rant revealing deep self-hating tendencies, the African Cardinal Arinze stated “There is nothing wrong with Europeans who want to protect their borders. The problem is that there is not enough border control and the immigration policies are far too lenient in Europe. Is it racist to desire to preserve one’s own home? Why is it racist to want to preserve your own culture and a future for your people and your children? Have white people gone stupid today?”

This much is clear, the Catholic Church has made a decision to rejoin humanity and to reject intolerance and extremism. The church has lost a few narrow-minded bigots, with reports of some small parishes and a few cardinals and bishops defecting, but Pope Francis has gained the friendship of the world. Pope Francis deserves praise for taking a humane stand in defence of human rights and against bigotry.

http://diversitychronicle.wordpress.com/2013/12/05/pope-francis-condemns-ra…

Loading...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 14:55 (2013)    Sujet du message: EDUCATION CATHOLIQUE : "EDUQUER AU DIALOGUE INTERCULTUREL" Répondre en citant

EDUCATION CATHOLIQUE : "EDUQUER AU DIALOGUE INTERCULTUREL"

Un document pour les parents et les écoles Rome, 19 décembre 2013 (Zenit.org) Anne Kurian


« Éduquer au DIALOGUE INTERCULTUREL dans l’école catholique. Vivre ensemble pour une civilisation de l’amour » : c’est le titre d’un nouveau document publié par la Congrégation pour l’éducation catholique.

Le cardinal Zenon Grocholewski, préfet du dicastère, Mgr Angelo Vincenzo Zani, secrétaire, et le professeur Italo Fiorin, doyen de l’université LUMSA de Rome, ont présenté le document, ce 19 décembre, au Saint-Siège.

Publié « avec l’autorisation du pape François », le document approfondit « l’éducation au DIALOGUE INTERCULTUREL », a expliqué le cardinal Grocholewski.

Il a évoqué le contexte de l’éducation dans le monde d’aujourd’hui, où « plus d’un milliard de jeunes » sont en âge d’être scolarisés, et plus de 58 millions d’enseignants sont impliqués sur la planète.

Il a souligné les difficultés actuelles : « D’après les données de l’Unicef (2013), plus de 70 millions d’enfants ne vont pas à l’école, la majeure partie d’entre eux vivant dans les États fragilisés par des conflits ». En outre, « il manque environ 1,7 million d’enseignants dans le monde ».

Entre 2008 et 2011, a-t-il ajouté, les écoles catholiques ont augmenté de plus de 6.000 unités, en particulier en Afrique, en Asie et en Océanie, pour un total de 209.670.

Le nouveau document invite l’école catholique à « offrir aux jeunes générations les éléments nécessaires pour développer une vision interculturelle de la vie ensemble », car « le phénomène des migrations a globalisé la réalité du multiculturalisme et de la multi-religiosité ».

« Le mot-clé qui relie tous les aspects abordés dans le document est ‘DIALOGUE’ », a souligné le cardinal, car « c’est l’indication que le pape François donne avec enthousiasme, le comportement avec lequel l’Église doit aborder toute situation ».

« L’objectif principal de l’éducation au DIALOGUE INTERCULTUREL est la construction d’une civilisation de l’amour », d’une « société pacifique et solidaire », non pas en vivant « une vague solidarité », mais en cherchant à exprimer « la charité du Christ ».

Le dicastère plaide pour « un retour à l’identité de l’école catholique, dont le fondement est le Christ » : en effet, « pour pouvoir jouer un rôle constructif, l’école catholique ne peut pas affaiblir son identité, mais elle doit au contraire la renforcer, et sa mission ne peut être détachée de l’évangélisation », a fait observer le cardinal.

Le document s’adresse notamment « aux parents, aux dirigeants, enseignants et personnel des écoles catholiques, aux Commissions épiscopales, aux instituts religieux, mouvements et associations qui assurent le suivi pastoral de l’éducation » mais aussi « à tous ceux qui ont à cœur l’éducation de la personne ».

Daté du 28 octobre 2013, il marque le 48e anniversaire de la déclaration conciliaire Gravissimum educationis sur l’éducation chrétienne, point de référence pour le dicastère.

Avec Hélène Ginabat pour la traduction

http://www.zenit.org/fr/articles/education-catholique-eduquer-au-dialogue-interculturel?utm_campaign=francaishtml&utm_medium=email&utm_source=dispatch



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 18:09 (2013)    Sujet du message: LE PAPE LANCE SON "G8" POUR REFORMER LE GOUVERNEMENT DE L'EGLISE CATHOLIQUE Répondre en citant

LE PAPE LANCE SON "G8" POUR REFORMER LE GOUVERNEMENT DE L'EGLISE CATHOLIQUE

Vous remarquerez que le début de la discussion du "G8" papale a commencé le même jour que le Shutdown americain, nous montrant ainsi le vent de changement vers un état totalitaire qui prendra place. L'article, ici qui m'intéresse nous donne un tout autre ton : language mielleux pour endormir le bon peuple mais si vous traduisez l'article "POPE FRANCIS CONDEMNS RACISM AND DECLARES THAT “ALL RELIGIONS ARE TRUE” AT HISTORIC VATICAN COUNCIL", vous y trouverez sur cette page, un tout autre agenda pervers et sans plus aucune consistance chrétienne se met en place qui a pour but de promouvoir les valeurs de leur dieu qu'ils adorent et servent fidèlement : Lucifer.

Ceci ne fait que nous démontrer l'apostasie et l'hérésie de ce faux-pape et de cette Eglise putrifiée auquel se sont joint tous les mouvements qui se disent "chrétiens" pour bâtir une nouvelle Tour de Babel spirituelle où Jésus-Christ et les lois divines sont bafouées de toutes les manières possibles et où une volonté commune de détruire le vrai christianisme et toutes les autres religions pour amener la dernière religion mondiale : l'islam avec à sa tête un homme, le Potus Obama, l'homme du péché, qui a ou qui recevra très bientôt la couronne pour régner sur Jérusalem et sur toutes les nations . Ce pape Jésuite est en train d'entraîner les nations vers une apostasie totale via tout le pouvoir qui lui a été accordé lors des célébrations de son couronnement en tant que successeur de l'apôtre Pierre. "Sortez du milieu d'elle, au mon peuple et ne participez point à ses péchés".

 

Le Monde | 01.10.2013 à 11h16 • Mis à jour le 01.10.2013 à 12h52 | Par Stéphanie Le Bars


http://www.lemonde.fr/journaliste/stephanie-le-bars/


Ils sont arrivés ces jours derniers de Sydney, Kinshasa, Munich ou Bombay et ont pris leurs quartiers dans la résidence Sainte-Marthe, au Vatican, à quelques portes des appartements du pape. Les huit cardinaux nommés en mai par François pour l'aider à réformer le gouvernement de l'Eglise catholique et se pencher sur certains sujets épineux, ont débuté leur premier séminaire, à Rome, en compagnie du pape, mardi 1er octobre.

Cette réunion à huis clos, sorte de "G8 papal", s'achèvera jeudi soir. Puis, tous rallieront, vendredi, Assise, la ville de saint François, où le pape devrait préciser une nouvelle fois sa vision de l'Eglise et, espèrent certains, esquisser les premières réformes. En six mois, le pape a beaucoup parlé, modifiant la tonalité et l'image de la papauté – si ce n'est celle de l'Eglise dans son ensemble. Mais, s'il a mis, par petites touches, le Vatican en mouvement, il n'a pas fait d'annonce spectaculaire.

"La première réforme doit être celle de la manière d'être", a rappelé le pape, le 19 septembre, dans un entretien aux revues jésuites du monde entier. Il est désormais attendu sur "la manière de faire". Lundi, il a donné un signe des nouvelles méthodes de management qu'il souhaite pérenniser à Rome. En transformant le "G8" informel en "conseil" permanent, il a conféré à cette "task force", composée de poids lourds des épiscopats mondiaux, une charge et un rôle inédits.

"LE PAPE VEUT UN GOUVERNEMENT MOINS ROMAIN"

Le porte-parole du Vatican a souligné l'indépendance de ce groupe par rapport à la curie romaine. "Le pape veut un gouvernement moins romain, qui prenne en compte les expériences des différents continents, un rééquilibrage dans la méthode de la consultation." Les querelles de personnes, la centralisation, les dysfonctionnements survenus sous le pontificat de Benoît XVI, le manque de coordination entre dicastères (ministères), ont souligné les limites d'une institution vieillissante.

Agés de 60 à 80 ans, choisis sur les cinq continents, réputés pour leur forte personnalité, leur connaissance du terrain et leur capacité à affronter les défis actuels de l'Eglise catholique, ces huit prélats sont censés proposer un reformatage de la curie. Parmi eux, certains comme l'Américain Sean Patrick O'Malley ou le Hondurien Oscar Rodriguez Maradiaga, sont connus de longue date pour leur volonté réformatrice et leur désir de transparence.


  • L’archevêque hondurien est sans aucun doute le représentant de l’aile progressiste de l’Eglise au sein du "G8". Proche du pape, il en est aussi l’une des personnalités les plus fortes et les plus marquantes.
    Crédits : AFP/FILIPPO MONTEFORTE
Des ministères pourraient disparaître, tandis qu'un "conseil des ministres" pourrait se tenir régulièrement autour du pape. L'idée a même été émise que des femmes soient nommées à la tête de ces entités, ce qui constituerait une réponse concrète aux promesses du pape de donner plus de place "au génie féminin" dans le gouvernement de l'Eglise.

Avec l'arrivée d'un diplomate à la secrétairie d'Etat, Mgr Parolin, le numéro deux du Vatican devrait en outre se recentrer sur l'activité diplomatique du Saint-Siège, négligée sous le pontificat de Benoît XVI. D'autres nominations récemment effectuées par le pape soulignent sa préférence pour des prélats plus "mondialisés" qu'Italiens.

DÉLICATE QUESTION DES DIVORCÉS-REMARIÉS

Appelé à aborder des dossiers plus "grand public", le G8 devra aussi se pencher sur la délicate question des divorcés-remariés, qui demeurent interdits de communion. Ce thème, sensible pour un nombre croissant de familles catholiques, fera l'objet d'un synode en 2014, mais l'attention qu'y porteront les huit cardinaux sera scrutée par des fidèles troublés par le sort canonique réservé à ces couples.

Comme les y a engagés le pape, les religieux devront toutefois faire preuve de "créativité" pour trouver une solution sans remettre en cause le caractère sacré du mariage, règle dans l'Eglise catholique. Le recours aux "annulations" de mariage pourrait être facilité.

En revanche, il n'est pas certain que le G8 se saisisse pour cette première réunion d'autres questions d'éthique ou de discipline, tel que le célibat des prêtres. Ni qu'il aborde le délicat dossier de l'Institut pour les œuvres de religion (IOR), la banque du pape, au cœur de divers scandales de corruption. Des commissions ad hoc y travaillent depuis plusieurs semaines. Pour la première fois, l'IOR devait rendre public, mardi, son bilan annuel et y détailler le nombre de ses clients (18 900 en 2012), ses avoirs (7,1 milliards d'euros) et ses résultats.

Stéphanie Le Bars
Journaliste au Monde

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/10/01/le-pape-lance-son-g8-pour-r…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 18:21 (2013)    Sujet du message: POPE'S AUDIENCE: DON'T FEAR THE FINAL JUDGMENT. JESUS WILL BE AT YOUR SIDE Répondre en citant

POPE'S AUDIENCE: DON'T FEAR THE FINAL JUDGMENT. JESUS WILL BE AT YOUR SIDE

As he addressed thousands of people in St. Peter\'s Square, Pope Francis talked about the moment of final judgment. He explained that even though God will hold everyone accountable for what they\'ve done or what they\'ve failed to do, judgment should not be faced with fear.



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=pLx57pEuDNw&hd=1


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Sam 21 Déc - 20:04 (2013)    Sujet du message: PAPE FRANCIS CONDAMNE LE RACISME ET DÉCLARE QUE «TOUTES LES RELIGIONS SONT VRAIES» À CONCILE VATICAN HISTORIQUE Répondre en citant



PAPE FRANCIS CONDAMNE LE RACISME ET DÉCLARE QUE «TOUTES LES RELIGIONS SONT VRAIES» À CONCILE VATICAN HISTORIQUE


Traduction tel quel de l'article "
POPE FRANCIS CONDEMNS RACISM AND DECLARES THAT “ALL RELIGIONS ARE TRUE” AT HISTORIC VATICAN COUNCIL "

5 décembre 2013 · par · Chronique diversité chez les chrétiens, l'homophobie, l'immigration, l'intolérance, l'islamophobie, la guerre sur les femmes


Francis

Pour les six derniers mois, les cardinaux, les évêques catholiques et les théologiens ont été délibèrent dans la Cité du Vatican, discuter de l'avenir de l'église et de redéfinir les doctrines et les dogmes catholiques de longue date. Le Troisième Concile Vatican II, est sans aucun doute le plus grand et le plus important depuis le Concile Vatican II a été conclu en 1962. Pape Francis convoqué le nouveau conseil à "enfin terminer le travail du Concile Vatican II." Alors que certains traditionalistes et réactionnaires conservateurs sur l'extrême droite ont dénoncé ces efforts, ils ont ravi les progressistes du monde entier.

Le Troisième Concile Vatican II a conclu aujourd'hui avec le Pape Francis annonce que le catholicisme est maintenant une «religion moderne et raisonnable, qui a subi des changements évolutifs. Le temps est venu d'abandonner toute intolérance. Nous devons reconnaître que la vérité religieuse évolue et change. La vérité n'est pas absolue ou gravé dans la pierre. Même les athées reconnaissent le divin. Par des actes d'amour et de charité l'athée reconnaît Dieu ainsi, et rachète son âme, devenir un participant actif dans la rédemption de l'humanité ".

"Par l'humilité, la recherche de l'âme, et la contemplation priante, nous avons acquis une nouvelle compréhension de certains dogmes. L'église ne croit plus en un véritable enfer où les gens souffrent. Cette doctrine est incompatible avec l'amour infini de Dieu. Dieu n'est pas un juge mais un ami et un amant de l'humanité. Dieu ne cherche pas à condamner, mais seulement à embrasser. Comme la fable d'Adam et Eve, nous voyons l'enfer comme un dispositif littéraire. L'enfer est simplement une métaphore de l'âme isolé, qui, comme toutes les âmes seront finalement unis dans l'amour avec Dieu », a déclaré le pape Francis.

Dans un discours qui a choqué beaucoup, le pape selon "Toutes les religions sont vraies, parce qu'elles sont vraies dans les cœurs de tous ceux qui croient en eux. Quel autre type de vérité est là? Dans le passé, l'église a été dure à ceux qu'elle jugeait moralement répréhensible ou pécheresse. Aujourd'hui, nous ne sommes plus juge. Comme un père aimant, nous ne condamnons nos enfants. Notre église est assez grand pour les hétérosexuels et les homosexuels, pour la pro-vie et pro-choix le! Pour les conservateurs et les libéraux, les communistes sont les bienvenus et même nous ont rejoints. Nous aimons tous et adorons le même Dieu. "

Une déclaration dans le discours du pape a envoyé traditionalistes dans un accès de confusion et de l'hystérie. "Dieu est en train de changer et d'évoluer en tant que nous sommes, pour Dieu vit en nous et dans nos cœurs. Lorsque nous diffusons l'amour et la bonté dans le monde, nous touchons notre propre divinité et reconnaissons. La Bible est un beau livre saint, mais comme toutes les grandes et anciennes œuvres, certains passages sont pas à jour. Certains appellent même à l'intolérance ou le jugement. Le temps est venu pour voir ces versets comme interpolations plus tard, contrairement au message d'amour et de vérité, qui rayonne autrement par l'Écriture. Conformément à notre nouvelle compréhension, nous allons commencer à ordonner des femmes cardinaux, les évêques et les prêtres. Dans l'avenir, il est mon espoir que nous aurons un pape de femme un jour. Que personne ne porte fermée aux femmes qui est ouvert aux hommes! "

En plus des appels de balayage du pape pour la tolérance et une nouvelle compréhension progressive du catholicisme, il a condamné le racisme, en élevant la voix et battant le podium en face de lui. Pape Francis a passé plus d'une heure fustigeant les politiciens anti-immigrés, des partis et des individus. Remuant son doigt sévèrement avec indignation, le Pape a crié «racisme aujourd'hui est le mal absolu dans le monde. Quand les Italiens, tour espagnol ou français de retour des bateaux de migrants africains qui cherchent une vie meilleure, sont-ils pas comme le gardien de l'auberge qui dit à Marie et Joseph qu'il n'y avait pas de place pour eux et l'enfant Jésus? Ces migrants sont des enfants de Dieu et nous est commandé de les aimer! "

Sa voix résonnant bruyamment par la basilique Saint-Pierre, le Pape a déclaré: «ceux qui oseraient se tourner les immigrants vers, qu'ils soient légaux ou illégaux, tourner le dos à Christ lui-même! Un raciste n'est pas un vrai chrétien. Un raciste jette de côté son humanité pour devenir une bête, un démon! Il est l'incarnation et la personnification du mal, Satan! "

Pour un concert de tonnerre d'applaudissements, le pape a déclaré Francis "parce que les musulmans, les hindous et animistes africains sont également faites à la ressemblance et l'image même de Dieu, à la haine entre eux est à haïr Dieu! Pour les rejeter à est de rejeter Dieu et l'Évangile du Christ. Que nous adorons dans une église, une synagogue, une mosquée ou un mandir, ce n'est pas grave. Qu'on l'appelle Dieu, Jésus, Adonaï, Allah ou Krishna, nous adorons tous le même Dieu d'amour. Cette vérité est évidente pour tous ceux qui ont l'amour et de l'humilité dans leurs cœurs! "

Dans une annonce qui a choqué beaucoup de gens, le pape Francis a averti que «ceux qui cherchent à nier une maison au migrant, de l'Afrique et le musulman, le risque de leur appartenance à l'Église. Nous allons examiner l'excommunication pour ceux dont les âmes demeurer volontairement dans l'obscurité et le mal de l'intolérance et le racisme. Satan lui-même est une métaphore ou une personnification, des maux collectifs de l'humanité. Aujourd'hui, ces maux manifestent avant tout comme le racisme, l'intolérance, la persécution religieuse et la bigoterie de toutes sortes ".

Un couple de cardinaux catholiques éminents ont répondu aux déclarations du Pape Francis en laissant l'église. Cardinal Arinze du Nigéria a demandé, "qu'est-ce que nous défendons si nous déclarons que la vérité est relative? Au contraire, la vérité existe indépendamment de nos sentiments personnels. Tout cela parle de l'amour et de la tolérance est creux si nous n'avons pas l'identité de la nôtre, si nous sommes pour rien. Je charge que Francis est devenu un hérétique, et qu'il n'est pas un pape valide. En effet, Francis n'est même plus un catholique. Le siège de Saint-Pierre est vacant. Je suis maintenant un sédévacantiste. Je suis devenu un depuis longtemps. Le Vatican a embrassé l'œcuménisme dans le passé, mais pire que cela, il a embrassé le relativisme moral sur l'avortement et l'homosexualité. Dans le même temps, il embrasse l'absolutisme moral en faveur de l'immigration clandestine et le génocide culturel contre l'Europe ".

Dans sa déclaration la plus controversée, le cardinal Arinze a déclaré: «L'islam a envahi mon pays, et maintenant il menace d'envahir l'Europe. Certaines parties du Nigeria vivent maintenant sous la loi islamique de la charia. Catholiques, il ne sont plus libres de pratiquer leur foi publiquement. Francis est un fou s'il pense que sa politique d'immigration libérale finira bien. Il a trahi la civilisation occidentale. Cité du Vatican deviendra un jour une mosquée géante si les choses continuent en Europe le long de leur cours actuel. Ceux de l'Ouest qui ignorent cette vérité, le font à leurs risques et périls ".

Dans une diatribe au vitriol colère et révélant les tendances auto-haïr profondément, le Cardinal Arinze africaine a déclaré: «Il n'ya rien de mal avec les Européens qui veulent protéger leurs frontières. Le problème est qu'il n'y a pas assez de contrôle des frontières et les politiques d'immigration sont trop clémentes en Europe. Est-il raciste de vouloir préserver sa propre maison? Pourquoi est-il raciste de vouloir préserver sa propre culture et un avenir pour vos personnes et vos enfants? Ont les blancs allé stupide aujourd'hui? "

Ce qui est clair, l'Eglise catholique a pris la décision de rejoindre l'humanité et à rejeter l'intolérance et l'extrémisme. L'église a perdu quelques fanatiques bornés, des rapports de certaines petites paroisses et quelques cardinaux et évêques défection, mais le pape Francis a gagné l'amitié du monde. Pape Francis mérite des éloges pour avoir pris position humaine dans la défense des droits de l'homme et contre le fanatisme. = Il a pris la défense des droits de l'homme islamique et ose maintenant traité ceux qui n'y adhéreront pas de fanatisme.

http://diversitychronicle.wordpress.com/2013/12/05/pope-francis-condemns-ra ...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Déc - 01:40 (2013)    Sujet du message: POPE FRANCIS AND HIS INVITATION TO DIALOGUE WITH ISLAM Répondre en citant


VATICAN - ISLAM

POPE FRANCIS AND HIS INVITATION TO DIALOGUE WITH ISLAM


12/19/2013 12:57
by Samir Khalil Samir

There are so many positive things in Evangelii gaudium, its urging Christians and Muslims towards a relationship in love and truth, to work for PEACE, to enrich each other, to welcome immigrants ... But there are also some points that provoke criticism: is the "compassionate and merciful" God of the Muslims really the same as the Trinity? And are the Jesus and Mary in the Koran the same as the Gospels? And is Christian fundamentalism the same as Muslim fundamentalism? What is really urgent - as suggested by Francis – is "a proper reading of the Koran," which Muslims resist. = Wrong, Jesus in the Koran is just a prophet, a man and in the Bible, he's God and Savior.



Beirut ( AsiaNews) - The Apostolic Exhortation "Evangelii gaudium" is often presented as Pope Francis' pastoral program, delivered a few months into his pontificate. It reveals the open, friendly, positive and joyful soul of this Pope in his attempt to spread the Christian message in today's world.    

    
Given my experience, of constant contact with the Middle Eastern world, I was very impressed by the section on INTER-RELIGIOUS DIALOGUE (nos. 250-254 ). But on re-reading and analyzing these passages a few times, especially the part devoted to Islam (nos . 252-253 ), I would like to highlight some important and interesting points, while at the same time approach some more critical and problematic aspects of the relationship with Islam.    

    
In his Evangelii gaudium, the Pope is very positive which is really beneficial in our globalized society.    
  1. EXEGENCIES OF A GENUINE DIALOGUE
    1 . Truth and Love (No. 250)
The first thing to be detected in n. 250 is what is being said about "an attitude of openness in truth and in love " that should characterize relations with other religions . This is important for our GLOBAL SOCIETY in which we are in frequent contact with members of different religions.

   
The Pope underlines that the correct path for encounter and DIALOGUE requires both "love and truth": there is no truth in the hardening of positions, there is no love in ambiguous and vague communication. This is the correct, balanced attitude, that is often lacking today. = There's no love and truth in islam neither in the Catholic Babylon. Islam/Jihad is an army for Rome. There's no dialogue. Islam had received power over the nations to fight for the international global church and community /UN and WCC to prepare the coming of the Antichrist. The Sharia laws are now impose to the world by the UNESCO human rights.

   
2 . Dialogue and Proclamation (No. 251 )    
The same theme is found in n. 251: "In this DIALOGUE, ever friendly and sincere (yeah you can believe them!), attention must always be paid to the essential bond between DIALOGUE and PROCLAMATION".

Sometimes, in DIALOGUE, when it comes to PROCLAMATION
Moreover, the word "proclamation", "good news", is present in the Bible, but also in the Koran. The word "good news" "euanghelos" in the Bible, is found in Isaiah , Mark , Luke, etc ... In the Koran we find the verb " bashshara " = bring the good news (bishāra) and its derivatives. It is often said that Muhammad was sent "bringing the good news " (mubashshiran) . And it is Christ who, according to the Koran ( 61:6 ), says to the Israelites : "I came to bring the good news (mubashshiran) of a prophet who will come after me , whose name shall be Ahmad ." Muslims interpret this "Ahmad " as equivalent to Muhammad, it appears to displeasure our partners, who immediately accuse us of proselytizing . Instead, it has nothing to do with proselytism. It is about love: out of love , I will proclaim the good news that frees me and gives me joy. And you too should offer me the good that you have encountered in your faith. We must rid ourselves of diatribes, of intellectual arguments and practices aimed at winning the other over, rather witness to truth with one another. . = It's forbidden in ecumenical churches to now saying the name of God Yahwe but there's no problem to proclame the name of Allah, the moon god and his evil gospel.

   
Now, the action of bringing the good news is tabshīr in Arabic, and it is the typical function of the Prophets. Muslims today use this word to criticize Christians, accused of carrying out "tabshīr" in the sense of proselytizing, thus distorting the meaning of the Koranic Arabic. This verse 61:6 is always quoted by Muslims to confirm that Jesus himself announced the coming of Muhammad. Proselytism should be criticized, because in this way I try to win over the other person with tricks. But proclamation is the proposal of the beautiful thing that freed me, and you, in your turn, should proclaim your truth to me.

   
We are, each of us, convinced that we have "good news" for humanity, which coincides with our faith. The Muslim, and the Muslim community , has the obligation to propagate Islam by Da'wa, which means "the call" to become a Muslim, so that every Muslim state has a ministry of Da'wa. Likewise, the Christian and the Christian community have an obligation to proclaim the faith, to invite others to discover the gospel (the Good News)! Understood correctly, it is an act of love of the other. This is why the Pope invites us to proclaim the Gospel together with DIALOGUE, in a gesture of love and truth.

Instead, syncretism respects neither love nor truth. Thus in the following sentence, boldly condemning syncretism, the Pope says: "A facile syncretism would ultimately be a totalitarian gesture".

    
3 . Welcoming immigrants Muslim (no. 253)    
Even at the end, no. 253, the pope has the courage to say : "We Christians should embrace with affection and respect Muslim immigrants to our countries". Here the Pope presents the consequence of his statements on "truth and love": we must welcome migrants and not close our borders to them as is often the case in the West.

   
He himself gave a concrete example of this attitude by going personally to Lampedusa, July 8, 2013, and delievering a speech that begins with the following words:    
"Immigrants dying at sea, in boats which were vehicles of hope and became vehicles of death. That is how the headlines put it. When I first heard of this tragedy a few weeks ago, and realized that it happens all too frequently, it has constantly come back to me like a painful thorn in my heart. So I felt that I had to come here today, to pray and to offer a sign of my closeness, but also to challenge our consciences lest this tragedy be repeated. Please, let it not be repeated!".[1]
    
4 . The Muslim countries should welcome Christians (No. 253)    
At the same time in no. 253, the pope adds:

   
"I ask and I humbly entreat those countries [ and here we consider Saudi Arabia , Iran, Afghanistan , ...] to grant Christians freedom to worship and to practice their faith, in light of the freedom which followers of Islam enjoy in Western countries! ". = Bullshit and lies.

   
Here Pope Francis has the courage to tell the richest countries in the world, Saudi Arabia and some countries of the Arabian Gulf, to guarantee freedom of worship. It must be said that he does not address freedom of conscience, or the freedom to convert from one religion to another . But freedom of worship is important in and of itself, given that two million Christians who live and work on the Arabian Peninsula do not even have the right to have their own chapel!

   
It seems to me that freedom of conscience is guaranteed in all the countries of the West. Sooner or later we have to ask for freedom of conscience even in Muslim nations: this is the condition for a true coexistence, respectful of the individual, in truth and love.

   
B. THE PURPOSE OF THE DIALOGUE

   
1 . At the Service of Peace (No. 250)    
The purpose of dialogue is to ensure PEACE in the world: "INTERRELIGIOUS DIALOGUE is a necessary condition for peace in the world, and so it is a duty for Christians as well as other religious communities" (No. 250) . = Interreligious Dialogue is under the control of Saudi Arabia, King Abdullah http://en.wikipedia.org/wiki/Interfaith_dialogue = ISLAM/Hamas/Jihad

And a little further on the Pope adds: "We can then join one another in taking up the duty of serving JUSTICE and PEACE, which should become a basic principle of all our exchanges" ( No. 250) . Service is therefore a duty, and particularly the service of JUSTICE and PEACE. And it is a duty for Christians and believers.

   
In my opinion, the word "together" is very important: DIALOGUE is not just "I talk and you listen" and then "you talk and I listen", but the fact is that "together" we put ourselves at the service of JUSTICE and of PEACE. This is the very practical and pastoral vision of the current Pope.

   
Finally, the coupling of the words "JUSTICE" and "PEACE" is noteworthy, "We can then join one another in taking up the duty of serving JUSTICE and PEACE, which should become a basic principle of all our exchanges".

   
You can not ' achieve PEACE without JUSTICE. As long as someone senses an injustice, there will not be PEACE. I think of the conflict between Palestinians and Israelis. The former believe the fact that a large part of their land, where they live and lived for centuries, has been taken from them, without fault on their part, to be given to others who came from afar as an injustice. As long as this injustice is not recognized and repaired, there will be no PEACE! = Lie, before 1967 the land of Israel was call Palestine. Palestinians came for other countries http://golaniwarrior.com/717/le-jour-ou-les-arabes-sont-devenus-palestiniens/ . "Thy righteousness is an everlasting righteousness, and thy law is the truth." Psalm 119:142 .

   
2 . Accepting each other with our differences (n. 250, 252 and 253)    
A practical consequence of this dialogue is respect for the difference of others, listening to others, having a friendly attitude towards others. 

  
In No. 250 , he says : "In this way we learn to accept others and their different ways of living, thinking and speaking". This acceptance of the other as different from me, is crucial. It is "in which, by mutual listening, both parts can be purified and enriched". 

  
Listening and DIALOGUE should not be used to attack the other, to humiliate, rather as a possible function of purification and enrichment for me. Difference is seen from a positive angle. 

  
This theme is taken up several times. For example, speaking of Muslims, he says some very positive things : "it is admirable to see how Muslims both young and old, men and women, make time for daily prayer and faithfully take part in religious services" (No. 252 ).  = Could be admirable but they pray a false god.

  
As Christians, we should learn from them to devote time to prayer on a regular basis. The Pope stresses the positivity of the Islamic witness in front of a certain laxity of Western Christianity. 

  
He also praises Muslim religiosity, the dependence on God: "Many of them also have a deep conviction that their life, in its entirety, is from God and for God" (No. 252) . This attitude could correct the Western world today, tempted by Prometheanism.  = The martyrs of Allah who kill everyone who disagree and who refuse to submit to Islam! It's so nice and so much love!

  
In No. 253 he recalls a condition for DIALOGUE: to be "solidly and joyfully grounded in their own identity, but so that they can also acknowledge the values of others, appreciate the concerns underlying their demands and shed light on shared beliefs".  

  
What the Pope says of Islam is true, and is experienced by many Muslims . For example, many of them take the value of prayer seriously. But I think that perhaps only 10% of Muslims embraces this fidelity to prayer. A few days ago I met a Muslim family in Tripoli, Lebanon. This whole family - parents and two children - respected the times of prayer. It was only out of respect for me that they did not withdraw to pray. But their phone always rings at the right time to remind them of the call to prayer. 

  
Religious sentiment is stronger among Muslims than among Christians. And Bergoglio emphasizes these positive aspects in Islam to correct omissions and discrepancies among Christians

  
C. POINTS THAT REQUIRE CLARIFICATION

Let us now turn to the points that require clarification. In No. 252, the Pope cites the famous Second Vatican Council text, Nostra Aetate, in stating that Muslims, "profess to hold the faith of Abraham, and together with us they adore the one, merciful God, who will judge humanity on the last day[2] » .[198]  = They're not profess the faith of Abraham who profess the faith of the God Almighty. What they want is that the Ismaël, the first son of Abraham bring back the majorat inheritedhttp://en.wikipedia.org/wiki/Inheritance by the oldest son. God had decide to give the majorat to Jabob who became Israël because he was the son of the promess.

  
1 . Muslims "together with us adore the One, merciful God" (No. 252) 

  
I would advise caution here. It is true Muslims worship one and merciful God. However, this sentence suggests that the two conceptions of God are equal. Yet in Christianity God is the Trinity in its essence, plurality united by love: He is a bit more than just clemency and mercy. We have two quite different conceptions of the Divine One. Muslims characterize God as inaccessible. The Christian vision of the Oneness of the Trinity emphasizes that God is Love which is communicated: Father-Son- Spirit , or Lover - Beloved - Love, as St. Augustine suggested.  

 
Moreover, what does the mercy of the God of Islam mean? He has mercy for whom he wants and not on those whom displease him. "Allah might admit to His mercy whom He willed" (Koran 48:25). These expressions are, almost literally, in the Old Testament (Exodus 33:19). But never arrive at saying that "God is love" (1 John 4:16), like St John.  

 
Mercy in the case of Islam is that of the rich man who stoops over the poor and gives him something. But the Christian God is the one who lowers Himself to the level of the poor man in order to raise him up; He does not show his wealth to be respected (or feared) by the poor : he gives Himself in order the poor should live.  

 
2 . They "have retained some Christian teachings" (No. 252)    
Another sensitive point in the document is the assertion that "the sacred writings of Islam have retained some Christian teachings" (n. 252). 
  
This is true in a sense, but it is somewhat ambiguous. It is true that Muslims retain words or facts from the canonical gospels, such as the story of the Annunciation which is found almost literally in chapters 3 (The Family of Imrān) and 19 ( Mariam ) .  

 
But more frequently the Koran is inspired by the pious tales of the apocryphal Gospels, and do not draw from them the theological sense they contain, and do not give these facts or words the meaning that they actually have, not out of malice, but because they do not contain the overall vision of the Christian message .  

 
3 . The figure of Christ in the Gospel and the Koran (No. 252)    
The Koran refers to "Jesus and Mary [who] are the object of profound veneration". To tell the truth, Jesus is not an object of veneration in the Muslim tradition. Instead, Mary is venerated, especially by Muslim women, who willingly go to the places of pilgrimage.  

 
The lack of veneration for Jesus Christ is probably explained by the fact that, in the Koran, Jesus is a great prophet, famous for his miracles on behalf of a poor and sick humanity, but he is not the equal of Muhammad. Only mystics have a certain devotion to him, as the sol-called "Spirit of God".  

 
In fact, all that is said of Jesus in the Koran is the exact opposite of Christian teachings. He is not the Son of God, but a prophet and that's it . He is not even the last of the prophets, because instead the "seal of the prophets " is Muhammad (Koran 33:40 ). Christian revelation is only seen as a step towards the ultimate revelation brought by Muhammad, ie Islam .    
4 . The Quran is opposed to all the fundamental Christian dogmas  

 
All the Christian dogmas are rejected by the Koran and Islam.  

 
The figure of Christ as the second person of the Trinity is condemned. In the Koran it says explicitly to Christians: " O People of the Scripture! Do not exaggerate in your religion nor utter aught concerning Allah save the truth. The Messiah, Jesus son of Mary, was only a messenger of Allah, and His word which He conveyed unto Mary, and a spirit from Him. So believe in Allah and His messengers, and say not "Three" - Cease! (it is) better for you! - Allah is only One God. Far is it removed from His Transcendent Majesty that "(Koran 4:171 ).  These verses against the Trinity are very clear and need no interpretation.
 
 
The Koran denies the divinity of Christ: "O Jesus, Son of Mary, did you say to the people, 'Take me and my mother as deities besides Allah?'"(Koran 5:116 ). And Jesus denies it!    
Finally, the Koran negates Redemption. It even says that Jesus Christ did not die on the Cross , but it was a look-alike: " And they did not kill him, nor did they crucify him; but [another] was made to resemble him to them" (Koran 4:157 ) . In this way God saved Jesus from the wickedness of the Jews. But then Christ did not save the world!    
In short, the Koran and Muslims deny the essential dogmas of Christianity : the Trinity, the Incarnation and Redemption. It should be added that this is their most absolute right ! But you can not then say that "The sacred writings of Islam retain part of Christian teachings". You simply must speak of the "Jesus of the Koran" which has nothing to do with the Jesus of the Gospels[3].  

 
The Koran mentions Jesus because it aims to complete the revelation of Christ to exalt Muhammad. Besides, seeing what Jesus and Mary do in the Koran, we notice that it is no more than apply the prayers and fasting according to the Koran. Mary is certainly the most beautiful figure among all those presented in the Koran: she is the Virgin Mother, whom no man has ever touched . But she can not be the Theotokos; instead she is a good Muslim[4]

D. MORE DELICATE POINTS
    

 
1 . Ethics in Islam and IN Christianity (252)
The last sentence of this point states with regard to Muslims : "They also acknowledge the need to respond to God with an ethical commitment and with mercy towards those most in need". This is true and compassion toward the poor is a requirement of Islam.  

 
There is, in my opinion however, a double difference between the Muslim and Christian ethics .  

 
The first is that the Muslim ethic is not always universal. It is often a question of solidarity within the Islamic community, while according to Christian tradition, solidarity is universal. We note , for example, when natural disaster strikes a given region of the world, countries of Christian tradition help regardless of the religious convictions of those who are in need of help, while rich Muslim countries (those of the Arabian Peninsula , for example) do not.  

 
The second is that Islam links ethics to legality. Those who do not fast during the month of Ramadan are guilty of having committed a crime and go to jail (in many countries). If you observe the fast, from dawn to dusk, you are perfect, even if you eat from sunset until dawn the next day, more and better than usual, " the best things to eat and plenty of it " , as some Egyptian Muslim friends told me. The Ramandan fast seems to loose all meaning if it becomes the period in which Muslims eat more , and eat the most delicious things. The next day, given that no-one has sept because tehy were up all night eating, no-one works. However, from the formal point of view , all have fasted for several hours. It is a legalistic ethics : if you do this, you are right. It is an exterior ethics.  

 
Instead Christian fasting is something that aims to bring us closer to Christ's sacrifice, in solidarity with the poor and does not allow for a period during the day or night when we can make up for the food we have not eaten.  

 
As long as believers observe Islamic law , everything is in order. The believer never seeks to go beyond the law. Justice is required by law, but it is not exceeded. This is also why there is no obligation to forgive in the Koran , whereas, in the Gospel, Jesus asks us to forgive an infinite number of times (seventy times seven ; cf. Mt 18 , 21-22) . In the Koran mercy never reaches the point of being love. 

 
The same goes for polygamy: you can have up to four wives. If I want to have a fifth wife, then all I have to do is repudiate one of those that I have already, maybe the oldest , and take a younger bride . And thus because I only ever have four wives at any one given time, everything is perfectly legal.  

 
There is also the opposite effect, for example for homosexuality.  All religions consider it a sin. But for Muslims, it is also a crime that should be punished with death. In Christianity it is a sin but not a crime. The reason is obvious: Islam is a religion, culture, social and political system, it is an integral reality . And it clearly states as much in the Koran. The Gospel instead clearly distinguishes the spiritual and ethical dimension of socio- cultural and political life.  

 
The same applies to purity, as Christ clearly explains to the Pharisees : "What goes into someone's mouth does not defile them, but what comes out of their mouth, that is what defiles them" (Mt 15 , 11) .    
     
2 . "The fundamentalists on both sides" (no. 250 and 253)    
Finally, there are two points that I would like to criticize: the first is where the Pope groups together all fundamentalisms . In No. 250 he says : "An attitude of openness in truth and in love must characterize the dialogue with the followers of non-Christian religions, in spite of various obstacles and difficulties, especially forms of fundamentalism on both sides".  

 
The other is the conclusion of the section on relations with Islam that ends with this sentence : "Faced with disconcerting episodes of violent fundamentalism, our respect for true followers of Islam should lead us to avoid hateful generalisations, for authentic Islam and the proper reading of the Koran are opposed to every form of violence"(n. 253) .  

 
Personally, I would not put the two fundamentalisms on the same level : Christian fundamentalists do not carry weapons; Islamic fundamentalism is criticized, first of all by Muslims themselves precisely because this armed fundamentalism seeks to replicate the Mohammedan model . In his life , Muhammad waged more than 60 wars[5], and now if Muhammad is the super model (as the Koran claims 33:21 ) , it is not surprising that some Muslims also use their violence in imitation of the founder of Islam. 
  
3 . Violence in the Koran and the life of Muhammad (No. 253)  

 
Finally, the Pope mentions the violence in Islam. In No. 253 he writes : "True Islam and the proper interpretation of the Koran oppose all violence".  

 
This phrase is beautiful and expresses a very benevolent attitude on the Pope's part towards Islam. However, in my humble opinion, it expresses more a wish than a reality. The fact that the majority of Muslims are opposed to violence, may well be true. But to say that " the true Islam is against any violence," does not seem true: there is violence in the Koran[6]. To say then that " for authentic Islam and the proper reading of the Koran are opposed to every form of violence"" needs a lot of explaning.  

 
It is enough to cite Chapters 2, 9 of the Koran.  

 
What the Pope says about Islam needing a "proper interpretation" is true. Some scholars have chosen this path but not enough to counter the power of the majority. This minority of scholars is trying to reinterpret Koranic texts that speak of violence, showing that they are related to the context of Arabia at the time and were in the context of the political-religious vision of Muhammad.  

 
If Islam wants to remain within this vision still linked to the time of Muhammad, then there will always be violence. But if Islam - and there are quite a few mystics who have done it - wants to find a deep spirituality, then violence is not acceptable .  

 
Islam is at a crossroads : either religion is a way towards politics and towards a politically organized society, or religion is an inspiration to live and love more fully.    
Those who criticize Islam with regard to the violence are not making an unjust and odious generalization: as evidenced by the present bloody and ongoing issues in the Muslim world .  

 
Here in the East we understand very well that Islamic terrorism is religiously motivated, with quotes, prayers and fatwas from imams who encourage violence . The fact is that there is no central authority to counter this manipulation in Islam. This means that every imam is considered a mufti, a national authority, who can make judgments inspired by the Koran and even give orders to kill.  

 
E. CONCLUSION: A " PROPER READING OF THE KORAN"  

 
Finally, the really important point is  "a proper reading " . In the Muslim world , the most heated debate - indeed most forbidden - is precisely about the interpretation of the holy book . Muslims believe that the Koran descended upon Muhammad, complete, in the form we know . There is the concept of inspiration of the sacred text, which leaves room for interpretation of the human element present in the word of God  

 
Let's take an example . At the time of Muhammad, with tribes that lived in the desert , the punishment for a thief was the cutting off of hands . What purpose did this serve? To stop the thief from stealing again. So we must ask: how can we preserve this purpose today, that the thief will no longer steal? Can we use other methods instead of cutting off the hand ?  

 
Today all religions have this problem: how to re-interpret the sacred texts, which have an eternal value, but goes back centuries or even millennia.  

 
When meeting Muslim friends, I always point out that today we must ask what  "purpose" (maqased), the indications in the Koran had. The Muslim jurists and theologians say that you should search for the "purposes of the law of God" (maqāsid al-sharī'a) . This expression corresponds to what the Gospel calls "the spirit " of the text, as opposed to the "letter" . We must seek the intent of the sacred text of Islam.  

 
Several Muslim scholars talk about the importance of discovering "the purpose " of Koranic texts to adjust the Koranic text to the modern world . And this, it seems to me , is very close to what the Holy Father meant to suggest when he writes of " a proper reading of the Koran ."    
 

[1] http://www.vatican.va/holy_father/francesco/homilies/2013/documents/papa-fr…
[2] Second Vatican Ecumenical Council, Dogmatic Constitution on the Church Lumen Gentium, 16.
 
[3] For further discussion of this see Samir Khalil SAMIR, "Christian and Muslims or how to live together with different dogmas," in: AsiaNews, April 1, 2008.
 
[4] See Michel DOUSSE, Mary the Muslim. The importance and significance of the mother of the Messiah in the Koran (ed. Arkeios, 2008).
 
[5] See the biography of the Prophet of Islam, Kitāb al-Maghāzī written by Al-Wāqidī 748-822), regarded as the oldest writings on the life of Muhammad. The English translation (History of Muhammad's Campaigns) by Marsden Jones and Alfred von Kremer (Calcutta, 1856) is available on the internet: https://archive.org/details/kitbalmaghz00kremgoog.
 
[6] Ref: Samir Khalil SAMIR, Violence et Non-violence dans le Coran et l'Islam, coll. «Cahiers de l'Orient Chrétien» 4 (Beyrouth : CEDRAC, 2005), p. 64.

http://www.asianews.it/news-en/Pope-Francis-and-his-invitation-to-dialogue-…
ing...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 739
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Déc - 02:49 (2013)    Sujet du message: KEVIN ANNETT (ITCCS) & FRANCESCO ZANARDI EXPOSE VATICAN CRIMES TO ITALIAN MEDIA: TELEGRACIA NEWS Répondre en citant

KEVIN ANNETT (ITCCS) & FRANCESCO ZANARDI EXPOSE VATICAN CRIMES TO ITALIAN MEDIA: TELEGRACIA NEWS



VIDEO  : http://www.youtube.com/watch?v=XM_-HZwqajA&hd=1


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2016)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 317, 18, 1952, 53, 54  >
Page 18 sur 54

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com