LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 452, 53, 54  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 22 Juil - 17:46 (2012)    Sujet du message: POPE TO SPEAK ON 'CRISIS OF DEMOCRACY' Répondre en citant

POPE TO SPEAK ON 'CRISIS OF DEMOCRACY'

 

Yeah, like the PEACE of Islam who will eliminate the Jews and Christians (true believers, which they called infidels), to protect the Augustinian Monks and Roman Catholics and to conquer Jerusalem for "His Holiness" in the Vatican http://www.redicecreations.com/specialreports/2006/04apr/catholicislam.html .



Vatican City, Jul 16, 2012 / 05:28 pm (CNA/EWTN News).- Pope Benedict XVI will use his annual message for the 46th World Day of Peace this Jan. 1 to examine the “worrying crisis of democracy,” the Pontifical Council for Justice and Peace said July 16.

The pontiff will examine “fundamental rights” including freedom of conscience, expression and religion. He will also reflect upon the measures taken to contain contemporary financial and economic crises and “the crisis of the institutions and politics.”

The pontifical council said that this institutional crisis is in many cases a “crisis of democracy.”

The Pope has chosen the day’s theme as “Blessed are the peacemakers.” His message will encourage everyone to “take responsibility” for building PEACE, and will examine “the fullness and diversity of the concept of PEACE,” including “inner PEACE.”

The message will mark the 50th anniversary of the Second Vatican Council and Pope John XXIII’s 1963 encyclical “Pacem in Terris.”

That encyclical looked at how to build an earthly city that will serve every person, a city that is directed to the common good based on JUSTICE and PEACE.


http://www.catholicnewsagency.com/news/pope-to-speak-on-crisis-of-democracy/


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Juil - 17:46 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 17:31 (2012)    Sujet du message: SATAN IN THE BIBLE = ALLAH OF QURAN Répondre en citant

SATAN IN THE BIBLE = ALLAH OF QURAN



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=RKt8xSEWnkE&feature=youtu.be


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Juil - 17:43 (2012)    Sujet du message: FOOTPRINTS OF THE CATHOLIC HARLOT Répondre en citant

FOOTPRINTS OF THE CATHOLIC HARLOT



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=vFzWMj8kkHg&feature=watch_response


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 18:15 (2012)    Sujet du message: POPE PRAISES “SAINT” KEPT AS DRESSED SKELETON IN ITALY Répondre en citant

POPE PRAISES “SAINT” KEPT AS DRESSED SKELETON IN ITALY

“The shining figure of St. Ambrose, your heavenly patron, who was suddenly called to the episcopate, having to abandon a brilliant career as a senior civil servant.”


The "shining figure" of a saint, according to the Pope in Rome.


These are the words of the Pope.

During a meeting Friday with Italy’s provincial regulators, Pope Benedict XVI held up the 4th-century governor-turned-bishop, St. Ambrose of Milan, as a model of a just administrator.

“This holy Bishop and Doctor of the Church, animated by so great a love and respect for state institutions as for those ecclesial, is an extraordinary example of rectitude, especially his loyalty to the law and firmness against injustice and oppression,” Pope Benedict said in his Oct. 14 address to the 110 prefects of Italy.

The Pope held the special audience with at the Apostolic Palace in the Vatican to mark the 150th anniversary of Italian unification.

Source: CNA


The "saint of Milan is adored by Italians.


My comment:
The Pope is the main promoter of adoration, veneration and worship of skull, bones and corpses.
“Saint” Ambrose is only one of these shining figures that Holy see wants faithful followers wants to adore. The RCC is a death cult, with a man claiming to be “holy father” as their head.
Citation:
Matthew 23:27
“Woe to you, teachers of the law and Pharisees, you hypocrites! You are like whitewashed tombs, which look beautiful on the outside but on the inside are full of the bones of the dead and everything unclean.


The skull and bones of this corpse in Italy is 1.600 years old.
Read the full story about “Saint” Ambrose.

Written by Ivar

http://ivarfjeld.wordpress.com/2012/07/28/pope-praises-saint-kept-as-dressed-skeleton-in-italy/



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Aoû - 01:50 (2012)    Sujet du message: L’ŒUVRE D'ORIENT A INTERROGÉ DES ÉVÊQUES, DES PRÊTRES, DES RELIGIEUX, DES LAÏCS ENGAGÉS DU MOYEN-ORIENT Répondre en citant

L’ŒUVRE D'ORIENT A INTERROGÉ DES ÉVÊQUES, DES PRÊTRES, DES RELIGIEUX, DES LAÏCS ENGAGÉS DU MOYEN-ORIENT

UPDATE - WCC - CHURCH OF LAODICEA - THE HOLY WAR IS DECLARED!



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=IxxWfgxmwNk

31/07/2012

sur leurs attentes du voyage du Pape Benoit XVI au Liban et de l’exhortation apostolique. Tous ont reçus les mêmes questions. Leurs réponses seront publiées tout au long de l’été sur notre site


Logo OO


  • P Shidom, Jésuite du Caire (Égypte) : Ma 1ère attente est de souligner la nécessite de l'engagement des catholiques dans la construction de leurs pays au Moyent Orient, quels que soient les douleurs ou les echecs qu'ils doivent affronter. De cette façon, ils temoignent que Jesus est vivant et agissant ici et maintenant. Mgr Sako, Archevêque chaldéen de Kirkuk, (Irak): Il y a besoin d'un véritable échange entre les deux Églises Orientale et Occidentale. L'une apprend de l'autre!!! Nous sommes les racines du Christianisme et nous avons beaucoup de cœur et de spontanéité. Pour les laïcs, il faut les reconnaitre comme des véritables membres de l'Église, voire des partenaires, et profiter de leurs charismes pour le bien de l'Église. Il y trop de cléricalisme.
  • Père Victor Assouad, Provincial des Jésuites pour le Moyen-Orient : la visite du pape Benoit 16 doit adresser un message fort à l’Islam, lui rappelant que ce n’est que face à l’altérité que tout groupe humain émerge à sa propre identité. Les musulmans doivent considérer la présence de leurs voisins chrétiens parmi eux comme l’occasion d’une ouverture et d’une richesse.
  • Mgr Samir Nassar, Archevêque maronite de Damas (Syrie) : Nos fidèles minoritaires et fragilisés par la guerre, la violence, l'exode et la crise sociale cherchent dans l'Exhortation Apostolique des nouveaux horizons et une Espérance Nouvelle pour redéfinir leur témoignage et consolider leur résistance biblique et projets missionnaires d'avenir.
  • Mgr Kassarji, Evêque chaldéen de Beyrouth, (Liban):Une question tourne dans ma tête : Qu’est-ce que le Christ nous dirait, à nous le clergé de ces Églises orientales, s'il venait demain ? Une question à laquelle nous devrions tous répondre et je ne sais pas si nous en serions capables et qu’elle serait la réponse…
  • Mgr Casmoussa, Dominicain, ancien archevêque de Mossoul, (Irak) : Les laïcs engagés qui travaillent avec moi attendent que ce soit un soutien pour le Liban dans le contexte difficile qu'il traverse, et une confirmation pour le rôle des Chrétiens libanais, à ne pas avoir peur et à braver l'avenir. Les jeunes espèrent que l'exhortation leur donne un rôle de plus en plus actif dans la vie de l'Église
  • Père Fadi Daou, Prêtre maronite, (Liban) : L’exhortation apostolique pour le Moyen-Orient, qui sera signée par sa sainteté le Pape Benoit XVI, le soir du 14 septembre, fête de la croix glorieuse, à la basilique Saint Paul – Harissa au Liban, est attendue non seulement par les chrétiens mais aussi par leurs concitoyens musulmans. Tous sont en effet attentifs à tout ce qui peut consolider la présence chrétienne au Moyen-Orient et promouvoir le rôle des chrétiens dans la phase cruciale que traversent actuellement ces pays
http://www.oeuvre-orient.fr/page-l-uvre-d-orient-a-interroge-des-eveques-des-pretres-des-religieux-des-laics-engages-du-moyen-orient-1046.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 15:00 (2012)    Sujet du message: GOD TV PRAISES PROCLAIMER OF ONE WORLD RELIGION Répondre en citant

GOD TV PRAISES PROCLAIMER OF ONE WORLD RELIGION



Pastor Andrew White in St. George Church in Bagdad promotes the One World Religion.

God Tv in Bagdad to praise an Anglican Priest who works for a Global Universal brotherhood.

Plenty of the Charismatics will end up in the One World Religion. God.tv will lead the flock into the universal unity and “peace deal”.

Yesterday, I saw God.tv founder Rory Alec promoting Pastor Andrew White in St. George Church is Bagdad. Anglican pastor White is a spokesman for the emerging One World religion, and one of the promotor of “The Foundation for Relief and Reconciliation in the Middle East”.

Source: Homepage of FRRME

This inter faith organization is a supporter of the Alexandria Declaration of 2002.

This is what the Ministry of Foreign Affairs in Israel writes about this declaration:

When Jewish, Christian and Muslim leaders gathered for such a meeting in 2002, they signed the historic Alexandria Declaration. The declaration was an attempt to engage the religious leadership of Israel and Palestine, and was one of the first initiatives to unite the three faith groups in pursuit of peace in the region.

In the name of God who is Almighty, Merciful and Compassionate, we, who have gathered as religious leaders from the Muslim, Christian and Jewish communities, pray for true peace in Jerusalem and the Holy Land, and declare our commitment to ending the violence and bloodshed that denies the right of life and dignity.

3. We call on the political leaders of both peoples to work for a just, secure and durable solution in the spirit of the words of the Almighty and the Prophets.

7. We announce the establishment of a permanent joint committee to carry out the recommendations of this declaration, and to engage with our respective political leadership accordingly.

The First Alexandria Declaration of the Religious Leaders of the Holy Land
21 Jan 2002

(end of declaration)



Source: Ministry of Foreign Affairs in Israel.

A bullet proof west and a huge iron cross those not make vicar Andrew White a follower of Jesus.

God.tv is a promotor of “god”. A lot of prayer are offered to “god”, and in the end of petitions and prayers, the teachers might say: “In the name of Jesus, Amen”

Recently, the name of “Jesus” has also disappeared from the signature of the prayers of Charismatics. Now, there is a lot of talk about “The Father”, “Lord” and “god”.

As we approach the end of the age, the Charismatics will claim we are approaching “a new season”, when unity is required. Some pastors will present “super revelations” about the sudden coming of the Lord, and that world dominion is the fruits of the age, so “love and peace” can flow in our midst.

Link to the Bagdad VIDEO

http://www.god.tv/video/bts/baghdadspecial?

As the editor of the Charismatic Magazine “Charisma” concluded after the Lakeland disaster: Many Charismatic Christian leaders are blotted for discernment, do promote super revelations, and will welcome and worship the last and final anti-Christ.

His prophecy will most likely come a grim reality. The spirit of anti-Christ is already worshiped and presented “as the Holy Spirit” in many congregations of all kind of flavor’s and denominations.

Written by Ivar


http://ivarfjeld.wordpress.com/2011/08/09/god-tv-praises-proclaimer-of-one-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 16:39 (2012)    Sujet du message: COLLOQUE À L'UNESCO, PAR MGR FRANCESCO FOLLO Répondre en citant

COLLOQUE À L'UNESCO, PAR MGR FRANCESCO FOLLO



Mgr Francesco Follo
photo Google


Ce document nous montre très clairement qui est le chef de file pour cette INTERCULTURATION (ISLAMISATION) DES NATIONS. Mort au multiculturalisme et vive l'interculturation. L'interculturation est un mot code "pour ceux qui savent" et ceux qui sont capable de discerner les changements globaux qui prennent place. Mot code avertissant le grand Jihad islamique que le temps est venu de lancer l'inquisition de Rome sous le couvert du grand Calife mondial. Le but premier sera l'extermination de tous les chrétiens et de tous les juifs afin de faire disparaître la semence de Dieu de la surface de la terre et de remplacer le Jésus, Sauveur de l'humanité par un autre Jésus à saveur islamique. On obligera tous les humains à adorer ce faux Jésus (Antichrist).  

Satan est donc à crééer, avec l'aide de tous ses scientifiques, une nouvelle race d'hommes hybrides, une race supérieure tout comme le Dr Mengele a tenté de le faire dans les camps de concentrations et hôpitaux spécialisés durant la 2e guerre mondiale. Via le transhumanisme, ces créatures et monstres démoniaques, chimères, robots, etc, un nouveau monde est en train de prendre place. Tout cela a pour conséquence de recréer ce monde avec la semence corrompue des démons qui ont maintenant pris le contrôle de la Terre. Les populations qui survivront seront micro-pucés et utilisées comme esclaves pour l'élite luciférienne dirigante qui s'en serviront pour accomplir toutes les perversités et plans diaboliques de ces derniers. Les robots-humains tueurs (zombies) et tous les groupes qui sont sous contrôle mental et/ou micro-pucés seront activés afin de faire de cette Terre un enfer. Chacun aura, selon la vision de Zon Power son propre exterminateur personnel. Ils seront donc sous complet contrôle de Lucifer pour accomplir son agenda. Ne soyez donc pas surpris de cette montée de violence que nous voyons partout. C'est planifié, prémidité par le prince des ténèbres et ses fidèles serviteurs.  

Et ensuite, cette ROME maudite et maléfique vient nous dire qu'elle est une RÉFÉRENCE MONDIALE POUR LA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ RELIGIEUSE et des DROITS DE L'HOMME!!! Qu'elle est celle qui se bat pour la PAIX dans le monde!!! Pour eux, la PAIX dans le monde ne pourra se faire que lorsque toute la semence de Dieu aura été exterminée. Ainsi Lucifer pourra proclamer la victoire sur le mal. Gloire à Dieu, nous savons tous, d'après les Écritures qui sera le grand vainqueur de cette bataille finale à Jérusalem : Jésus-Christ reviendra pour détruire ses nations et rétablira Son Royaume. Les lois divines seront restaurées et le monde vivra sous un règne de vrai PAIX et de vrai JUSTICE. Soyons donc patient et gardons intacte la foi et les lois de Dieu. Obéissons et marchons en sainteté de vie.

Regardez les milliers de morts et d'esclaves que les nations ont à faire face depuis que ce Calife mondial a été lancé, et qui vient bientôt dans chacun de nos pays, et jugez par vous-mêmes sur les bonnes intentions de cette Babylone la Grande qui est pleine de sang sur ses mains par toutes ces guerres qui sont présentement en activité dans le monde. Son alliance avec l'Arabie Saoudite qui contrôle tout ce DIALOGUE INTERRELIGIEUX devrait sonner l'alarme pour les chrétiens et juifs du monde entier, qui sont de plus en plus sous attaque de la part du Vatican et du Conseil Mondial des Églises.

Tous les leaders de ce DIALOGUE INTERRELIGIEUX ont émis une lettre annonçant leur support pour les lois américaines et pour les cours de législation. ALAC dit qu'elle n'interférera pas avec les libertés religieuses de n'importe quelle dénomination. Sachant que l'Amérique est maintenant sous le contrôle des musulmans via le président Obama, CAIR US et de nombreuses autres organisations islamiques et nazistes, nous pouvons clairement comprendre que les pasteurs et les leaders religieux qui ont fait alliance avec l'agenda du président Obama et de l'Islam, continueront à garder le secret et ne se seront pas là pour protéger et avertir le peuple du grand danger qui vient sur eux.

Déjà, nous voyons dans plusieurs pays, des églises être brûlées et des milliers de chrétiens être tués par les radicaux islamistes qui ne sont en fait que des soldats de cette inquisition menée par Rome.

Rome se retourne contre ses propres sujets pour les exterminer, au nom de la PAIX et de la SÉCURITÉ sur la base mensongère de bâtir des ponts pour un monde commun. Sous cet empire démoniaque, ils combattront tous ensemble contre l'Islamophobie, contre le xénotisme et contre les crimes haineux. Tout cela a pour but de criminaliser tous les insoumis et les infidèles à l'Islam, dernière religion moussée par le Vatican pour instaurer le règne de l'Antichrist à Jérusalem.

Quand le Pape Benoît XVI vient nous dire que le Nouvel Ordre Mondial est la Terre Promise, nous voyons dès sous quel autorité est soumis ce faux berger qui séduit des nations entières.

C'est aussi un jugement de Dieu, qui pour la grande majorité de ces chrétiens, qui sont soumis au Sabbat de Rome (dimanche) plutôt qu'au Sabbat de Dieu, qui est saint (vendredi soir au samedi soir). Dieu a dit que son jugement commencerait par Sa maison. Vu que la masse de chrétiens évangéliques marche selon la vision de Rome, eh bien, Dieu n'interviendra pas pour les secourir car ils ont préféré croire au mensonge de cette fausse église et en leurs leaders qui marchent sous cet Empire que d'écouter les mises en garde qu'Il a, à maintes reprises fait connaître à Son peuple. 

Voyez ce document en anglais concernant cette alliance entre les leaders religieux et le gouvernement américain. Cet agenda bien sûr, nous pouvons le voir prendre place aussi dans tous les autres pays.

INTERFAITH LEADERS RELEASE LETTER ANNOUNCING SUPPORT FOR AMERICAN LAWS FOR AMERICAN COURTS LEGISLATION

ALAC will not interfere with the religious freedom of any denomination.

http://www.christiannewswire.com/news/903518697.html

Si des milliers de chrétiens et de juifs ont fini dans les camps de concentration lors de la deuxième guerre mondiale, c'est exactement à cause de ces alliances que les leaders religieux ont fait avec Hitler. L'histoire se répète donc encore une fois et les nombreux camps de concentration en Amérique et dans le monde sont bien réels et n'attendent que nous.

Sortez du milieu d'elle, oh mon peuple, et ne participez pas à ses péchés. Apoc. 17

Si nous avons à mourir que ce soit pour la Gloire du Seigneur sous le couvert de la VÉRITÉ et de la JUSTICE, et non pas parce que nous avons été bernés par ses serpents mauvais qui veulent tenter de nous nous entraîner en enfer avec eux.

Maria

COLLOQUE À L'UNESCO, PAR MGR FRANCESCO FOLLO

« Pour une ÉDUCATION INTERCULTURELLE »
ROME, jeudi 9 février 2012 (ZENIT.org ) – « Pour une éducation interculturelle, l’apport des universités catholiques »: c’est le thème d’un colloque organisé à Paris, au siège de l’UNESCO, ces 9 et 10 février, par la Mission permanente d'observation du Saint-Siège auprès de l'UNESCO, en collaboration avec l'Union des établissements de l'enseignement supérieur catholique (UDESCA).

Parmi les intervenants, Mme Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO, et Mgr Barthelémy Adokounou, secrétaire – « Numéro 2 » - du Conseil pontifical de la culture, mais aussi le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.

La mission permanente d'Observation du Saint-Siège auprès de l'Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) « soutient très activement les réflexions et les actions liées à la rencontre des cultures, y compris dans leur dimension religieuse », explique Mgr Francesco Follo, Observateur permanent du Saint-Siège auprès de cet organisme international.

L'expérience de la congrégation romaine
Cette mission « attache une attention particulière à l'ÉDUCATION INTERCULTURELLE et à L'INTERCULTURALITÉ », ajoute-t-il : « Dans le prolongement des efforts entrepris par l'UNESCO, le Saint-Siège souhaite continuer à travailler sur l'apport de l'éducation supérieure à l'interculturalité ».


Mgr Follo insiste aussi sur la collaboration entre différents pôles du Vatican: « La Délégation du Saint-Siège relaie l'expérience de son Ministère de l'Education, la Congrégation pour l'éducation catholique, qui gère 1 500 universités dont les cinq universités et instituts catholiques de France : Angers, Lille, Lyon, Paris, Toulouse. » 



« Dans ce contexte, et dans le sillage Congrès international organisé par la Conférence Mondiale des Institutions Universitaires catholiques de Philosophie sous le patronage de l'UNESCO, de mars 2000, la Délégation du Saint-Siège et les cinq universités et instituts catholiques de France organisent ce colloque par lequel ils espèrent enrichir la réflexion et les actions de l'UNESCO, en ouvrant de nouvelles perspectives sur la prise en compte de l'INTERCULTUREL DANS L'ÉDUCATION et la RECHERCHE », ajoute le représentant du Saint-Siège.

A côté des délégations accréditées auprès de l'UNESCO et des hauts fonctionnaires de cette Organisation, le colloque rassemble des universitaires de tous les continents, de différentes cultures et religions, des personnalités du monde politique, social, associatif, des dirigeants d'entreprises, précise Mgr Follo.

Lien organique entre religion et culture
Il souligne que le Saint-Siège est présent à l’UNESCO parce qu’en raison de sa souveraineté spécifique, mais surtout, en raison du « lien organique et constitutif qui existe entre la religion en général et le christianisme en particulier, d’une part, et la culture, d’autre part », selon les paroles de Jean-Paul II lors de sa visite historique, le 2 juin 1980, et « pour prendre part à la réflexion et à l’engagement » de l’UNESCO, comme l'a dit Benoît XVI le 2 juin 2005, à l'occasion du XXVe anniversaire de la visite de Jean-Paul II ».

« Donc, la présence d’un prêtre qui - avec un statut diplomatique - représente le « Vatican » dans cette enceinte étatique (193 Etats en sont membres) est voulue et considérée comme utile au DIALOGUE avec le monde et pour apporter la contribution de l’Eglise à une Agence qui a été créée pour la paix, parce que, comme le dit le préambule de l’Acte Constitutif de l’UNESCO : "Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix". »

« Dit autrement et en bref, ajoute le diplomate philosophe, le Saint-Siège est à l’UNESCO pour quatre motifs principaux. Primo pour faire entendre la voix de l’Église catholique dans les domaines de l’éducation, des sciences naturelles et sociales, de la culture et de la communication.
Secundo, pour être une interface entre les États membres de l’UNESCO et le Saint-Siège qui coordonne ces mêmes domaines dans l’ensemble des organisations internationales. 
Tertio, pour participer au renforcement de la coopération internationale de l’UNESCO avec les membres de la « famille UNESCO » mais aussi des organismes de la société civile tels que les ONG. 
Et enfin, pour contribuer à bâtir une civilisation de l’amour comme souvent le Pape Jean-Paul II l'a affirmé et comme Benoît XVI l'a très fortement réitéré dans son enseignement ».

La PAIX en question

Mgr Francesco Follo est originaire du diocèse de Crémone, dans le Nord de l’Italie. Il est passé par l’Académie Ecclésiastique du Vatican, connue comme « l’école des nonces » et il a obtenu un doctorat en philosophie à l’Université pontificale grégorienne.

Il a travaillé comme journaliste, de 1976 à 1984, pour le magazine « Letture » du Centre San Fedele des jésuites de Milan. A partir de 1982, il a été directeur-adjoint de l’hebdomadaire « La Vita Cattolica », tout en enseignant (de 1978 à 1983), l’Anthropologie culturelle et la Philosophie à l’Université catholique du Sacré-Cœur et à l’Institut supérieur des assistants éducateurs de Milan.

Entre 1984 à 2002, il a travaillé au sein de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, au Vatican, tout en enseignant l’Histoire de la Philosophie grecque à l’Athénée pontifical Regina Apostolorum de Rome (1988-1989).

Et c’est en 2002, que Mgr Francesco Follo a été nommé Observateur permanent du Saint Siège auprès de l’UNESCO et de l’Union Latine et Délégué auprès du Conseil international des Monuments et des Sites (ICOMOS).

Depuis 2004, Mgr Francesco Follo est également membre du Comité scientifique du magazine « Oasis », un magazine spécialisé dans le DIALOGUE INTERCULTUREL ET INTERRELIGIEUX.

Il vient de publier un livre-entretien intitulé « La paix en question », aux éditions Parole et Silence (2011).

Anita Bourdin

http://www.zenit.org/article-30112?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Aoû - 22:05 (2012)    Sujet du message: L'ISLAM NE SAUVE PERSONNE Répondre en citant



L'ISLAM NE SAUVE PERSONNE

L'ISLAM NE SAUVE PERSONNE DE L'ENFER IL Y A QU'UNE SEULE CHOSE QUI SAUVE LES AMES DE L'ENFER C'EST LE SANG DE JESUS , L'AGNEAU DE DIEU, CAR C'EST SEULEMENT PAR LUI QUE NOUS OBTENONS LE PARDON DES PECHES !! ET EN + C'EST GRATUIT !! MERCI PER...
E ETERNEL !

Jean 3:16

"Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle"


Jean 14:6

"Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi"

Actes 4:12


"Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés"

ACCEPTEZ JESUS-CHRIST, RECONNAISSEZ SON SACRIFICE EXPIATOIRE SUR LE BOIS DE LA CROIX POUR VOUS SAUVER PENDANT QU'IL EST ENCORE TEMPS !!


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 8 Aoû - 01:59 (2012)    Sujet du message: AMERICAN PASTOR PARTAKES IN THE HOLY MONTH OF RAMADAN Répondre en citant

AMERICAN PASTOR PARTAKES IN THE HOLY MONTH OF RAMADAN



United Methodist, Reverend Wess Magruder (L) prays next to his Muslim friend, Imam Yaseen sheikh (R). (file photo)

Tue Aug 7, 2012 3:39PM GMT

It (fasting) keeps me conscious of God, of God’s presence, of God’s will that is bursting to become real in the world. And so when something else isn’t going on in front of me, the buzz reminds me to speak to God."

United Methodist Rev. Wess Magruder




An American Pastor, Reverend Wess Magruder, has decided to partake in the Muslims holy month of Ramadan this year with his Muslim friends, by fasting, praying and reading the Holy Quran.

The United Methodist has not only decided to observe the Ramadan fast this year but also to share his experience on his personal blog, Shia-Online reported.

"I feel a constant “buzz” [during the fast] in my head," Magruder wrote on his blog.

"This buzz serves a useful purpose, by the way. It keeps me conscious of God, of God’s presence, of God’s will that is bursting to become real in the world. And so when something else isn’t going on in front of me, the buzz reminds me to speak to God," he added.

Citation:

Magruder also wrote that he turned to the Muslim faith for inspiration since he knew that Muslims have successfully been fasting for 30 days each year during Ramadan for over fourteen hundred years.

“I feel very happy and fortunate now,” Magruder wrote, who has succeeded in fasting from sunrise till sunset.

In his blog, Magruder invited all people of the Christian faith to try the fasting experience even for one day.

The Muslim fast is a total abstention from eating and drinking during the daylight hours. Furthermore, the fast goes beyond stomach and includes the eyes, the tongue, the ears, and all limbs which are expected to be trained to submit to the pleasure of God by refraining from ill manners and moral vice.

PG/PKH/AZ




http://www.presstv.ir/detail/2012/08/07/254985/american-pastor-joins-the-holy-ramadan/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 9 Aoû - 18:28 (2012)    Sujet du message: DEVANT LA CEAI, AUNG SAN SUU KYI PRÔNE UN NOUVEAU MODÈLE DE RÉCONCILIATION Répondre en citant

DEVANT LA CEAI, AUNG SAN SUU KYI PRÔNE UN NOUVEAU MODÈLE DE RÉCONCILIATION


7.08.12



De droite à gauche: Mathews George Chunakara, directeur de la CEAI, Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix, le pasteur Saw Shwe Lin, secrétaire général du MCC, et l'évêque Zan Win Aung, de l'Église méthodiste du Myanmar à Yangon. © Subharta Bhumiprabhas.

«Une profonde acceptation de l'autre et une volonté d'être ouverts à l'unité dans la diversité permettront de veiller au respect des valeurs de réconciliation, de PAIX et de SÉCURITÉ dans toute société ou communauté», a déclaré la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi aux participantes et participants d'une consultation internationale sur le thème «Paix, sécurité et réconciliation au Myanmar», organisée par la Commission des Églises pour les affaires internationales (CEAI) du Conseil œcuménique des Églises (COE).

En collaboration avec la Conférence chrétienne d'Asie et le Conseil des Églises du Myanmar (MCC), la consultation s'est déroulée du 2 au 5 août au siège du MCC à Yangon (Myanmar).

Proposant des méthodes de consolidation de la paix simples mais profondes, l'icône mondiale de la lutte populaire en faveur des droits de la personne, des libertés et de la démocratisation a pris part au débat avec les participants.

«Il faut aller au-delà de la haine et de la jalousie; c'est ainsi qu'on peut réfléchir à la RÉCONCILIATION et la PAIX. La réconciliation n'ira pas dans une seule direction. Et c'est seulement quand on parvient à la réconciliation qu'on peut atteindre la PAIX et garantir la SÉCURITÉ. Une société qui ne peut pas parvenir à la réconciliation ne connaîtra pas la PAIX», a déclaré Aung San Suu Kyi.

Encore récemment l'une des plus célèbres prisonnières politiques au monde, elle œuvre aujourd'hui pour la réconciliation au Myanmar, un pays où les clivages ethniques et politiques sont marqués. Aung San Suu Kyi a été assignée à résidence pendant plus de 15 ans, jusqu'à sa libération en novembre 2010.

Le prix Nobel de la paix lui a été attribué en 1991 mais ce n'est qu'en juin de cette année qu'on a pu lui remettre son prix à Oslo. Lors de la cérémonie, Aung San Suu Kyi a déclaré: «Recevoir le prix Nobel de la paix, cela signifie pour moi que mon combat en faveur de la démocratie et des droits humains est porté au-delà des frontières de mon pays. Le prix Nobel de la paix a ouvert une porte dans mon cœur.»

Aung San Suu Kyi s'est entretenue avec les participants à la consultation au siège du MCC, évoquant la nécessité de trouver la paix en soi pour pouvoir se consacrer à la consolidation de la paix. «Les justes n'exagèrent pas leur propre pouvoir, ils voient le bien chez l'autre, ce qui est essentiel à la réconciliation et la paix. L'aptitude à voir davantage de bien chez les autres est primordial pour parvenir à la RÉCONCILIATION et la PAIX

Aller au-delà des limites au nom de la réconciliation

«Si une personne est jalouse de quelqu'un d'autre, cette personne entretiendra toujours un sentiment de haine envers l'autre. La haine est le sentiment humain le plus dangereux. Les gens qui n'ont aucune confiance en eux s'efforcent de trouver des défauts aux autres et ils apportent la haine et encore plus d'aspects négatifs dans leurs relations. En agissant ainsi, ils détruisent la paix et l'harmonie au sein d'une communauté et d'un pays. Il faut aller au-delà de la haine et de la jalousie; c'est ainsi qu'on peut réfléchir à la RÉCONCILIATION et la PAIX», a ajouté l'ancienne dissidente.

Aung San Suu Kyi a donné un aperçu de son sens de l'humour et de sa volonté de dire la vérité aux pouvoirs en suggérant aux participants: «Inversez les priorités de votre programme, mettez la RÉCONCILIATION en tête, puis la PAIX, et ce n'est que quand vous aurez la PAIX que vous aurez la SÉCURITÉ

En réponse à l'intérêt soutenu de la famille œcuménique pour la lutte d'Aung San Suu Kyi lors de ces dernières dizaines d'années, elle a souligné son propre attachement à la tradition spirituelle bouddhiste et a exprimé sa gratitude aux fidèles de toutes les religions pour leur solidarité et leurs prières.

À une question sur le rôle de la communauté internationale dans le contexte particulier de développement économique, de DÉMOCRATISATION et de primauté du droit d'un pays, Aung San Suu Kyi a répondu: «On ne saurait séparer la JUSTICE de la primauté du droit. Le développement économique ne peut pas se substituer à la démocratie, quelle que soit la société, et le développement politique est nécessaire pour parvenir à la PAIX au sein de la population et des communautés.

La communauté internationale a un rôle clé à jouer dans la réconciliation et la CONSOLIDATION de la PAIX dans toutes les sociétés concernées

Les participants à la consultation ont remercié Aung San Suu Kyi pour avoir bien voulu les rencontrer et s’entretenir avec eux. Ils l'ont remerciée pour ses initiatives de consolidation de la PAIX claires, déterminées et fondées sur la non-violence, ainsi que pour l'amour qu'elle porte à son peuple, faisant d'elle un modèle unique pour d'autres dans les zones touchées par des conflits dans le monde aujourd'hui.

La consultation de la CEAI, qui visait à mettre au point des stratégies de CONSOLIDATION de la PAIX dans un Myanmar divisé sur les plans politique et ethnique, a réuni près d'une quarantaine de participants. La réunion a proposé plusieurs plans d'action afin d’élargir l'engagement œcuménique pour accompagner les Églises dans la réaction face aux conflits, la participation des chrétiens à la réconciliation et l'édification de communautés de paix au Myanmar.

Plus d'informations sur la Commission des Églises pour les affaires internationales

Églises membres du COE au Myanmar (Birmanie)


Des photos en haute résolution sont disponibles à l'adresse suivante: photos.oikoumene.org


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 13 Aoû - 19:45 (2012)    Sujet du message: BISHOP CALLS ON ALL CHRISTIANS TO LEAVE DEMOCRATIC PARTY Répondre en citant

BISHOP CALLS ON ALL CHRISTIANS TO LEAVE DEMOCRATIC PARTY

An other corrupt religious bishop. Put your trust in Jesus Christ, you won't be deceive. Harvard law School is a masonic school to prepare the new leaders for tomorrow (today) .


1:00PM EDT 8/8/2012 Charisma News Staff
E.W. Jackson (Facebook)

Bishop E.W. Jackson is making a war cry: “Let God’s people go!”

Jackson, a Marine Corps veteran, graduate of Harvard Law School and adjunct professor of law, is echoing the words of Moses in a campaign to persuade Christians of all races that the time has come for a wholesale exodus of Christians from the Democrat Party.

The former candidate for U.S. Senate in Virginia points to what he calls the Democrat party's “cult-like devotion” to abortion; the rejection of the traditional biblical model of family; the hostility hurled at those who express a Christian viewpoint such as Chick-fil-A president and Chief Operating Officer Dan Cathy; the actions of organizations such as the ACLU and the Foundation For Freedom From Religion in suing cities and towns for displaying crosses at memorials or mentioning the name Jesus in prayer at official events.

Beyond all of this, Jackson says, Democrat operatives are also attacking Gabrielle Douglas, the 16-year old black American who won the 2012 gold medal in gymnastics.

“The accomplished young lady had the nerve to give glory to God for her win,” Jackson says. “This apparently offended liberals.”

Case in point: Mary Elizabeth Williams, journalist for the progressive online magazine Salon.com, wrote, “I've often wondered what it is about Christians like Douglas that unnerves me so ... Douglas and her ilk seem to espouse a faith based on what is commonly referred to as 'The God of Parking Spaces.'”

Jackson, founder and president of STAND (Staying True to America's National Destiny), responds: “Progressives are indeed 'unnerved' by devout Christians. That's why they resort to ridicule, even of a 16-year-old Olympic medal winner.
 
Williams says we worship 'The God of Parking Spaces,' but I would prefer Gabby's God of grace and kindness to the leftist's god of ridicule and persecution.

“Our Heavenly Father loves us and helps those who are humble enough to ask Him.”

Later this month when Democrats make same-sex marriage part of their official Party Platform, the former practicing attorney says they will be spitting in the face of every Bible-believing Christian in America: “They will be saying, 'We don't care what you think, what you believe, or what the Bible or the God of the Bible says. We know better than God.'”

Jackson's message to Christians is, “The Democrat Party has turned its back on Christians. It is time to turn our backs on the Democrat Party.”

http://www.charismanews.com/us/33933-bishop-calls-on-all-christians-to-leave-democratic-party


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Aoû - 15:52 (2012)    Sujet du message: THIRTEEN SACRED TEXTS - MULTI-LINGUAL VERSIONS Répondre en citant



PRINCIPLES AND GUIDELINES FOR INTERFAITH DIALOGUE

Read more : https://www.scarboromissions.ca/Interfaith_dialogue/guidelines_interfaith.php


THIRTEEN SACRED TEXTS - MULTI-LINGUAL VERSIONS

Read more : https://www.scarboromissions.ca/Golden_rule/sacred_texts_en.php


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 15 Aoû - 17:14 (2012)    Sujet du message: POPE BENEDICT COMMENDS KNIGHTS OF COLUMBUS FOR DEFENSE OF RELIGIOUS LIBERTY IN UNITED STATES Répondre en citant

UPDATE


THE POPE DECLARED THE WAR AGAINST AMERICA

POPE BENEDICT COMMENDS KNIGHTS OF COLUMBUS FOR DEFENSE OF RELIGIOUS LIBERTY IN UNITED STATES

THE POPE DECLARED WAR AGAINST AMERICA - By Maria

VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=bP9Z5EzflGc

THE JESUIT REVIVED KNIGHTS TEMPLARS AND THE CONNECTION TO ISLAM



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=8p1uSlcRyZE


The Oath of the Knights of Columbus, Knights of Malta and Rhodes Scholars is based upon the Oath of the Jesuits

Read more : http://www.biblebelievers.org.au/jesuits.htm 

---

Letter to be distributed to attendees of organization's 130th International Convention in Anaheim on Aug. 7

Contact: Andrew Walther, Knights of Columbus, 203-824-5412 (cellular), andrew.walther@kofc.org

ANAHEIM, Calif., Aug. 7, 2012 /Christian Newswire/ -- As more than 2000 Knights of Columbus and their family members gather for the organization's 130th International Convention -- together with more than 80 archbishops and bishops, including 12 cardinals, and scores of clergy -- the Pope has praised the organization's work for religious liberty in a letter to be released to attendees Tuesday.

The letter's distribution will come just two days after the Knights of Columbus -- along with the Archdiocese of Los Angeles -- drew tens of thousands to the Los Angeles Memorial Coliseum to celebrate Our Lady of Guadalupe in what was described as the largest celebration of the Virgin Mary in Southern California in a generation.

At a time when Catholics in the United States face unprecedented attempts by the federal government to limit First Amendment religious liberty, the Pope has applauded and encouraged the work of the Knights of Columbus to protect Americans' religious freedom.

The letter, signed by Cardinal Secretary of State Tarcisio Bertone, offers Pope Benedict XVI's encouragement of the organization's work for religious liberty and expresses confidence that the Knights will take a leadership role in leading the laity "to counter reductive secularism which would delegitimize the Church's participation in public debate about issues which are determining the future of American society."

The Knights -- led by Supreme Knight Carl Anderson – have been actively involved in the defense of religious freedom, speaking out publicly in the face of proposed limits to First Amendment rights including the HHS Mandate. That regulation seeks, with only the narrowest of exemptions, to force employers to cover medical interventions which are contrary to Catholic teaching – and the government's arguments Hosanna Tabor, which sought to eliminate the exception from general employment law granted to religious ministers.

The letter expressing the Pope's sentiments states: "At a time when concerted efforts are being made to redefine and restrict the exercise of the right to religious freedom, the Knights of Columbus have worked tirelessly to help the Catholic community recognize and respond to the unprecedented gravity of these new threats to the Church's liberty and public moral witness. By defending the right of all religious believers, as individual citizens and in their institutions, to work responsibly in shaping a democratic society inspired by their deepest beliefs, values and aspiration, your Order has proudly lived up to the high religious and patriotic principles which inspired its founding."

It continues: "His Holiness is confident that the Supreme Convention will carry on this distinguished legacy by providing sound inspiration, guidance and direction to a new generation of faithful and dedicated Catholic laymen. As he stated to the Bishops of the United States earlier this year, the demands of the new evangelization and the defense of the Church's freedom in our day call for 'an engaged, articulate and well-formed Catholic laity endowed with a strong critical sense vis-a-vis the dominant culture and with the courage to counter a reductive secularism which would delegitimize the Church's participation in public debate about issues which are determining the future of American society' (Ad Limina Address, 19 January 2012)."

Archbishop William Lori of Baltimore -- Supreme Chaplain of the Knights of Columbus and Chairman of the U.S. Conference of Catholic Bishops Committee for Religious Liberty -- said: "The sentiments expressed by Pope Benedict XVI in the letter to the Knights of Columbus makes clear that our work on behalf of religious liberty is important not only to the Knights and to the Catholic Church in the United States, but also to the universal church. United with our Holy Father, the Knights of Columbus will continue to actively take the lead among the Catholic laity in supporting the First Amendment rights of our Church and of all Americans in the face of the unprecedented threats to our freedom confronting us today."

Supreme Knight Carl Anderson noted: "The message from the pope to the Knights of Columbus is clear. We must continue to stand up for our religious liberty and to point the way for our fellow Catholics to do the same. Defense of religious liberty has long been a part of the Knights of Columbus history -- dating back to our defense of Catholic education from the Ku Klux Klan in the 1920s. We are honored by the pope's encouragement and confidence in our work, and will continue to do all we can to protect the First Amendment rights of all Americans from laws and regulations that would encroach on the first freedom guaranteed in our bill of rights – the freedom to practice our religion."

The Knights of Columbus is the world's largest fraternal group, with more than 1.8 million members worldwide, the majority of whom live in the United States. One of the country's most active charitable groups, last year the Knights of Columbus set records by giving more than $158 million and 70 million hours to charitable causes.

The Organization's 130th convention in Anaheim, Calif. will run from Aug. 7 - 9. It is the largest gathering of Catholic bishops and cardinals in the United States outside of the annual United States Conference of Catholic Bishops' annual meetings.

Interviews concerning the Pope's message are available with: Archbishop William Lori of Baltimore, Chairman of the US Bishops Committee on Religious Liberty and Supreme Chaplain of the Knights of Columbus and with Carl Anderson, Supreme Knight of the Knights of Columbus.

http://www.christiannewswire.com/news/3710220353.html

KNIGHTS OF COLUMBUS PASSES RESOLUTION SUPPORTING RELIGIOUS LIBERTY

Action follows messages from the pope, Cardinal Dolan, and president of Canadian Bishops Conference encouraging organization's religious liberty work

Contact: Andrew T. Walther, Vice President, Communications and Media, Knights of Columbus, 203-752-4253, 203-824-5412 cellular
ANAHEIM, Calif., Aug. 10, 2012 /Christian Newswire/ -- In response to recent threats to religious liberty, delegates to the 130th Supreme Convention of the Knights of Columbus passed a Resolution in Defense of Religious Liberty which reads "that as American citizens and as Knights of Columbus, we will steadfastly support the free exercise of religion as it is enshrined in the First Amendment of the Constitution of the United States." The resolution comes days after Pope Benedict the XVI, Cardinal Timothy Dolan, and the President of the Canadian Bishops' Conference, Archbishop Richard Smith, expressed gratitude and support for the organization's leadership in defending religious liberty.


The resolution is consistent with the guarantee of religious liberty as stated in the U.S. Constitution's First Amendment and with Catholic teaching that holds that the right to religious freedom is based on the inherent dignity of the human person. It also draws on the comments from Pope Benedict XVI during his 2008 visit to the United States in which he reminded the faithful that it should never be necessary to deny God in order to enjoy their rights as citizens and that it is inconceivable that believers should have to suppress their faith in order to be active citizens.

The resolution further calls upon all members of the Knights of Columbus and all U.S. Catholics to stand with and support the Catholic bishops of the United States in their work to oppose this mandate and to protect religious liberty and freedom of conscience.

Founded in 1882, the Knights of Columbus an international Catholic fraternal organization with more than 1.8 million members worldwide, the majority of whom reside in the United States. Based in New Haven, Conn., the K of C is among the most active charitable organizations in the United States. Last year, the Knights set new records by volunteering more than 70 million service hours to worthy causes and donating more than $158 million to charity.

http://www.christiannewswire.com/news/2303720372.html



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 17 Aoû - 22:14 (2012)    Sujet du message: BEATIFICATION OF POPE JOHN PAUL II : WITCHCRAFT OF ENDOR IS CALLED BEATIFICATION IN ROME Répondre en citant

 EATIFICATION OF POPE JOHN PAUL II : WITCHCRAFT OF ENDOR IS CALLED BEATIFICATION IN ROME

Posted by arthurgraph in DEVIL WORSHIP IN THE CHURCH, FALLING AWAY, NWO EMPIRES ARE OCTOPUSES, ROMAN CATHOLIC CHURCH AND VATICAN

WHY CHRISTIANITY HAS ERRED IN FUNERAL SERVICES ; PRAYING FOR AND TO THE DEAD , REMEMBERING THE DEAD…

URGENT….. (Friday 29 May 2011) They have exhumed Pope John Paul II corpse one week from Good Friday and will worship him one week from Easter Sunday..

They are reenacting the death and resurrection of Jesus Christ via the Pagan Good Friday and Easter Sunday , also timed during the Mercury, Venus, Mars, the Moon, Jupiter and Uranus alignment.

ANTICHRIST OCCULT ACTIVITIES IN CAPITAL LETTERS YET BEING CALLED CHRISTIANITY !!!

Venerating/Worshiping the dead…exhuming the body of Pope John Paul II for May 1 2011…WHAT IN THE WORLD IS THIS ?? courtesy msnbc
We mourn for the dead and pray for their families to be comforted ;We do not pray to or for them

The world is racing from one occultic event to another occultic event. After the Royal wedding, no break for the sleeping world, in comes the beatification of the Pope John Paul II. Yet another significant event in the Apocalyptic calendar of 2011.

First of all ONLY GOD MAKES PEOPLE SAINTS. What is going to happen in Rome this Sunday is abominable. No man can make another man saint, but this is what Pope Benedict is going to do this May 2011.

Secondly the dead are not to be remembered according to true Christian tradition. Christians know that the those who die in Christ are asleep not in the sense that they can physically awake at any time but that they will resurrect at the coming of Jesus Christ.

What is profoundly shocking about this beatification is that THEY HAVE EXHUMED THE BODY OF POPE JOHN PAUL II.

What is a “Christian Church” doing blessing a dead body, not even embalming it, blessing a corpse ??!!!

Well they say that they are honoring him for performing a miracle as most saints are only made saints after tangible proof of some supernatural act.

Yet it is occultic for Christians to remember the dead and say prayers for and to the dead. We are not to have spiritual contact with dead people, yet this is what the Catholic church will do worldwide with their Sunday Protestants.

This is why we worship and call on Jesus because he is alive. Christianity would be the most illogical religion if it were calling upon a dead man. That is why it is the true faith because we call on the Living God and Lord who died and rose again. Other religions worship dead men which is illogical because a dead person has no senses ; can’t hear or talk or give you anything.

MEMORIAL SERVICES …. A SOFT WAY OF CONTACTING THE DEAD

God clearly warned that there should be no communication with the dead. Not that it is not impossible. It is possible.

King Saul talked with dead Samuel through the help of a medium who saw the spirits of the dead ascend from the earth.

1 Samuel 28:15 And Samuel said to Saul, Why hast thou disquieted me, to bring me up? And Saul answered, I am sore distressed; for the Philistines make war against me, and God is departed from me, and answereth me no more, neither by prophets, nor by dreams: therefore I have called thee, that thou mayest make known unto me what I shall do.

Thus it is possible to contact the dead but it is evil because it is illegally dabbling in the supernatural without the right way which God has given for us to connect with the supernatural through prayer in the name of Jesus and reading his word inspired by the Holy Spirit.

Yet the Saul Witchcraft/Witchcraft of Endor is what is going to take place in Rome when they beatify Pope John Paul II.

I believe that like Saul, Pope Benedict will be seeking divine help to complete the execution and implementation of the Global New World Order which will be sealed with the controlling of Jerusalem and establishing of the Antichrist Peace in Israel and Palestine.

After this beatification watch the pace at which things will happen in the Middle East especially Israel.

Arthur Owiti


&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&



POPE JOHN PAUL BODY EXHUMED AHEAD OF BEATIFICATION

http://www.publicbroadcasting.net/weos/news.newsmain/article/0/0/1795983/World/Pope.John.Paul.body.exhumed.ahead.of.beatification

(2011-04-29)

(Reuters) -

By Philip Pullella and Catherine Hornby

VATICAN CITY (Reuters) – Pope John Paul’s coffin was exhumed on Friday ahead of his beatification as tens of thousands of people began arriving in Rome for one of the biggest events since his funeral in 2005.

The Vatican said the coffin was removed from the crypts below St Peter’s Basilica while top Vatican officials and some of the late pope’s closest aides looked on and prayed.

Those present at the ceremony included Cardinal Stanislaw Dziwisz, his personal secretary and right-hand man for decades, and the Polish nuns who ran the papal household for 27 years.

The wooden coffin will be placed in front of the main altar of St Peter’s Basilica. After Sunday’s beatification mass, it will remain in that spot and the basilica will remain open until all visitors who want to view it have done so.

It will then be moved to a new crypt under an altar in a side chapel near Michelangelo’s statue of the Pieta. The marble slab that covered his first burial place will be sent to Poland.

The pope is being beatified on the day the Church celebrates the movable Feast of Divine Mercy, which this year happens to fall on May 1, the most important feast in the communist world.

The coincidence is ironic, given that many believe the pope played a key role in the fall of communism in Eastern Europe.

As the Vatican prepares to move the late pontiff one step closer to sainthood this Sunday, Rome has been caught up with beatification fever.

The city is festooned with posters of the pope on buses and hanging from lamp posts as the city where he was bishop for 27 years awaits one of the largest crowds since his funeral in 2005, when millions came to pay tribute.

Large television towers are being erected along Via Della Conciliazione, the boulevard leading from the Tiber to the Vatican.

At least several hundred thousand people are expected at the mass in St Peter’s Square on Sunday when John Paul’s successor Pope Benedict XVI will pronounce a Latin formula declaring one of the most popular popes in history a “blessed” of the Church.

“MIRACLE CURE”

At least 16 heads of state and 87 official delegations from around the world will attend the beatification, the last step before sainthood in the Roman Catholic.

The Vatican has deemed that the otherwise inexplicable cure of a French nun, Marie Simon-Pierre Normand, who was suffering from Parkinson’s disease, was due to John Paul’s intercession with God to perform a miracle, thus permitting the beatification to go ahead.

Another miracle will have to be attributed to John Paul’s intercession after the beatification in order for him to be declared a saint.

Beatification-related activities begin on Saturday night in Rome’s Circus Maximus, the sprawling oval used by the ancient Romans for chariot races.

An all-night prayer vigil will be held in the oval, during which Normand, Dziwisz and Joaquin Navarro-Valls, the pope’s long-time spokesman, will describe their experiences with him.

John Paul’s beatification has set a new speed record for modern times, taking place six years and one month after his death on April 2, 2005.

While the overwhelming number of Catholics welcome it, a minority are opposed, with some saying it happened too fast.

Liberals in the church say John Paul was too harsh with theological dissenters who wanted to help the poor, particularly in Latin America. Some say John Paul should be held ultimately responsible for the sexual abuse scandals because they occurred or came to light when he was in charge.

Ultra-Conservatives say he was too open toward other religions and that he allowed the liturgy to be “infected” by local cultures, such as African dancing, on his trips abroad.

Editing by Maria Golovnina

http://arthurgraph.wordpress.com/2011/04/30/urgent-beatification-of-pope-john-paul-ii-witchcraft-of-endor-is-called-beatification-in-rome/  







The transfer of the casket containing the remains of the former pontiff, from the Vatican grotto to the foot of the high altar in St. Peter’s Basilica, was necessary for the lavish beatification ceremony to bring John Paul II (1920 –2005) one step closer to sainthood.

http://news.discovery.com/history/john-paul-ii-transferred-to-new-resting-p…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû - 20:48 (2012)    Sujet du message: ARABIC SPEAKING WORLD BEING IMPACTED BY TBN'S HEALING CHANNEL Répondre en citant

CHRISLAM





Masonic eagle on TBN website
http://www.tbn.org/

ARABIC SPEAKING WORLD BEING IMPACTED BY TBN'S HEALING CHANNEL

Contact: Colby May, TBN, 202-544-5171, cmay@tbn.org

LOS ANGELES, July 26, 2012 /Christian Newswire/ -- As chaos and conflict increase in Egypt, Syria, and other regions of the Middle East, one clear voice continues to ring out the good news of the gospel to the Arabic speaking world. Since 2005 the Healing Channel http://www.thehealingchannel.org/ Trinity Broadcasting Network's exclusive Arabic language television network, has been beaming life-changing Christian programming to the over 280 million Muslims and Arabic speaking people in the Middle East, Europe, and elsewhere throughout the world.

"Never in history has there been a greater opportunity to reach the Muslim population of the earth with the saving power of Jesus," said TBN founder Dr. Paul Crouch. "While many Muslim nations are antagonistic toward the Bible and Christianity, God has prepared the hearts of millions of precious people in these countries to receive the gospel, and many are coming to Christ everyday through the Healing Channel."

Along with TBN's Nejat network, which broadcasts to the Farsi-speaking peoples in Iran and surrounding areas, the Healing Channel has become a life line of hope and spiritual freedom to millions of Muslims. The Healing Channel combines informative talk shows, gospel crusades, Bible teaching, health and nutrition programs, children's programs, and family movies, especially targeting Arabic speaking viewers in the Middle East and Europe.

One Muslim viewer wrote to say that after watching the Healing Channel he began to understand that Jesus came to manifest God's love for all people, and to bring peace and joy. "I had deep peace in my heart when I watched your programs," he said. "I am hoping you can help me convert to Christianity and receive the words of the Lord Jesus the Savior."

Dr. Rafaat Girgis, the Healing Channel's program director, said that for many in Muslim countries where the Bible is outlawed, the Healing Channel is the only connection they have to God's Word. "We constantly receive letters and e-mails from countries and areas where you cannot imagine that there is anyone watching," he said. "But people are watching and people are coming to Christ."

Said Dr. Crouch: "Every letter, every call, every e-mail we get is a confirmation that God is blessing the global outreach of TBN and the Healing Channel. Lives are being transformed for eternity, and that is what matters."

http://www.christiannewswire.com/news/2362120272.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Aoû - 20:07 (2012)    Sujet du message: LE CENTRE DE L'EXISTENCE EST LA FOI EN JÉSUS Répondre en citant

LE CENTRE DE L'EXISTENCE EST LA FOI EN JÉSUS



Se servant des paroles de l'Évangile pour séduire les nations, et du culte marial qui est complètement anti-biblique et faisant aussi partie du culte musulman, le Pape rappelle aux nations que le centre de l'existence est la foi en Jésus.

Sachant que le Vatican et le Pape utilisent les musulmans pour mener la grande croisade, il nous est facile de déceler que le Jésus dont il est question ici n'est pas le Christ, le Messie, mais le Jésus de l'Islam que l'on voit de plus en plus dans cette unité du Chrislam. Séduction des temps de la fin pour égarer les nations.

Paroles de Benoît XVI à l'angélus du 5 août 2012

Anne Kurian

ROME, mardi 21 août 2012 (ZENIT.org) – « Le centre de l’existence, ce qui donne un sens et une ferme espérance à notre chemin souvent difficile dans la vie, c’est la foi en Jésus », une foi qui est « rencontre avec le Christ ».

C’est ce qu’a dit Benoît XVI lors de l’angélus qu’il a présidé, entouré de visiteurs venus du monde entier, à Castelgandolfo, le 5 août 2012 (cf. documents pour le texte intégral).

Introduisant la prière mariale, Benoît XVI est revenu sur l’évangile du jour, où Jésus dit à ceux qui le cherchent, après la multiplication des pains : « vous me cherchez, non pas parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et avez été rassasiés » (Jn 6,26).

« Jésus veut aider les personnes à aller au-delà de la satisfaction immédiate de leurs nécessités matérielles, même si celles-ci sont importantes », explique Benoît XVI.

Au-delà des « préoccupations quotidiennes de l’alimentation, de l’habillement ou de la carrière », Jésus parle « d’une nourriture qui ne périt pas, qu’il est important de chercher et d’accueillir » : c'est la foi en lui, poursuit le pape, insistant : « La foi est fondamentale. »

Comme les foules à l’époque du Christ, aujourd’hui encore les hommes demandent : « Que devons-nous faire pour avoir la vie éternelle ? ». « Et Jésus dit : « Croyez en moi » », répond Benoît XVI, invitant à « ne pas s’arrêter à un horizon purement humain » mais à « s’ouvrir à l’horizon de Dieu, à l’horizon de la foi »

En effet, le « centre de l’existence, ce qui donne un sens et une ferme espérance à notre chemin souvent difficile dans la vie, c’est la foi en Jésus, la rencontre avec le Christ », ajoute-t-il.

Il ne s’agit pas, précise-t-il, de suivre « une idée, un projet », mais de « rencontrer Jésus comme une personne vivante », de se « laisser impliquer totalement par lui et par son Evangile ».

Qui rencontre Jésus rencontre « le Dieu vivant », souligne Benoît XVI. Mais ce « pain venu du ciel », « ne peut pas « se gagner » par un travail humain », il vient à l’homme « comme un don de l’amour de Dieu, comme une œuvre de Dieu à demander et à accueillir ».

C’est pourquoi le pape encourage à « faire grandir sa relation avec lui, à fortifier sa foi », aussi bien au cours des « journées chargées d’occupations et de problèmes », que des « jours de repos et de détente ».

http://www.zenit.org/article-31637?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 18:58 (2012)    Sujet du message: LE COE ORGANISERA UN DÉBAT INTERNATIONAL SUR LE SORT DES MINORITÉS RELIGIEUSES AU PAKISTAN Répondre en citant

LE COE ORGANISERA UN DÉBAT INTERNATIONAL SUR LE SORT DES MINORITÉS RELIGIEUSES AU PAKISTAN



ENGLISH : WCC to hold international hearing on the plight of religious minorities in Pakistan

(Translate my french comment to see the truth)

http://www.oikoumene.org/en/news/news-management/eng/a/article/1634/wcc-to-…


Vous remarquerez dans cet article que le COE, qui est sous le contrôle du Vatican, ne parle pas que le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies est complètement sous les lois de la Sharia, sous l'UNESCO. Sachant cela, quel sont donc les minorités qui seront protégées? La réponse, est à mon avis, assez clair : la nouvelle démocratie islamique des frères musulmans pendant que continueront les meurtres de milliers de personnes (juifs, chrétiens, patriotes), y compris les musulmans qui refuseront de se soumettre à ce nouveau régime global de terreur, qui nous est présenté comme un projet de PAIX MONDIALE.

Nous pouvons donc nous attendre à une grande mise en scène séductrice de leur part pour que leur agenda destructeur puisse continuer d'aller de l'avant. Nous avons vu le signal donné aux Knight of Malto et aux Knight of Columbus.  La guerre contre le peuple juif et les chrétiens est bel et bien déclaré par le clan de l'ennemi. D'ignorer ses signes, c'est faire preuve d'un grand aveuglement.

Nous avons vu, à de nombreuses reprises, les liens unissants les frères musulmans au COE, sous le couvert du DIALOGUE INTERRELIGIEUX et toute la protection qui leur est apporté sous le couvert de combattre l'islamophobie.

On ne peut donc s'attendre à plus de protection pour ceux qui sont maintenant considérés comme des personnes non-grata sur cette Terre qu'il faut à tout pris éliminer, sous ce grand Calife qui s'installe maintenant dans tous les pays. Ce ne sera qu'une autre parodie de PAIX et de JUSTICE pour achever le plan final de Lucifer, alors que tous les gouvernements associés à cette Grande Babylone vont tous de l'avant avec l'islamisation de leur pays.


Aéroport de Denver -
La fille sur la droite tient une Bible et une étoile jaune « Juden » utilisée par les Nazis afin d’identifier les juifs. Elle semble symboliser la mort des croyances Judéo-Chrétiennes. Le groupe à l’origine de l’imagerie de l’aéroport n’est définitivement PAS Chrétien ou Juif.

 LE COE ORGANISERA UN DÉBAT INTERNATIONAL SUR LE SORT DES MINORITÉS RELIGIEUSES AU PAKISTAN

23.08.12

Au Pakistan, des chrétiens – y compris des enfants – subissent de plein fouet la loi sur le blasphème.

Un débat public international mettant en lumière le sort des minorités religieuses et l'abus de la loi sur le blasphème au Pakistan se tiendra du 17 au 19 septembre en marge de la 21e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève.

Organisée par la Commission des Églises pour les affaires internationales (CEAI) du Conseil œcuménique des Églises (COE), la consultation se tiendra au Centre œcuménique, à Genève (Suisse), à quelques pas du siège des Nations Unies.

Cet événement s'inscrit dans la lignée des efforts menés par le COE pour manifester son soutien et sa solidarité à l'égard des minorités religieuses du Pakistan, qui sont persécutées au nom d'une loi controversée sur le blasphème.

Les cas de blasphème ont entraîné des condamnations à la peine de mort et des violences de masse depuis que la loi figure au Code pénal du Pakistan. Des amendements ont été apportés à la législation sous le régime militaire du général Zia-ul-Haq dans les années 1980. La loi sur le blasphème est régulièrement pointée du doigt, dénoncée comme vague et arbitraire.

L'événement donnera la parole à la communauté internationale, à des représentants de minorités religieuses et d'organisations de la société civile au Pakistan, à des partenaires spécialisés, à des représentants de l'ONU et à des représentants d'organisations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits des minorités religieuses au Pakistan.

«Ce débat public vise à élever les discussions au niveau international sur la détérioration de la situation des droits humains des minorités au Pakistan et sur l'abus de la loi sur le blasphème, qui impose la peine de mort à toute personne jugée coupable de blasphème. Nous espérons consolider les initiatives qui ont le plus de répercussions sur le public et le gouvernement en développant les actions œcuméniques de défense des minorités dans le pays», a déclaré Mathews George Chunakara, directeur de la CEAI.

«Le débat international constituera en outre un forum permettant de discuter des préoccupations des minorités religieuses persécutées afin de faire entendre leurs voix sur la scène international et plus particulièrement au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies», a-t-il ajouté.

À lire également:

Déclaration du Comité central du COE sur l’abus de la loi sur le blasphème au Pakistan

Le secrétaire général se rend au Pakistan pour appeler à la protection des minorités (Communiqué de presse du COE du 13 octobre 2011, en anglais)

Le COE appelle à la protection des minorités religieuses au Pakistan (communiqué de presse du COE du 23 décembre 2011, en anglais)

Programme du COE d'accompagnement des Églises dans des situations de conflit

Commission des Églises pour les affaires internationales

Églises membres du COE au Pakistan

http://www.oikoumene.org/fr/nouvelles/news-management/a/fr/article/1634/le-coe-organisera-un-deb.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 20:47 (2012)    Sujet du message: THE NEW AGE OF RESTRUCTURING Répondre en citant

THE NEW AGE OF RESTRUCTURING

By Father Eugene Hemrick  
 
In an age of endless restructuring, will we ever be able to settle down and just enjoy the status quo?  
 
To answer this, we need to interpret what is meant by “turmoil.” Does it connote chaos and pandemonium, or is it simply the commotion that comes with restructuring?  
 
I believe it is both: restructuring generating commotion that is often interpreted as pandemonium.  
 
Recently, the Archdiocese of Philadelphia announced that it would close and/or merge a large number of schools. It isn’t giving up on Catholic education; rather, it is restructuring its resources to create new life in its educational mission.  
 
No doubt some people are confused and are asking, “Why can’t we leave things as they are?” Restructuring includes change, commotion and new ideas, and as Shakespeare once noted, “Knowledge maketh a bloody entrance.”  
 
When we reflect on today’s society, it leaves little doubt we have entered an age of endless restructuring. Aging water conduits feeding our cities are breaking down.  
 
Plumbing systems no longer have the capacity to meet demands. Bridges and roads are crumbling.   

Our means of transportation need an overhauling to counter the incivility that has invaded them. Old architectural wonders no longer can be maintained.  
 
And then there is the need for restructuring the economy and the business world and developing inventive theories that contain updated ethical standards.  

As our problems become increasingly complex, new laws need to be written to iron them out.  
 
As the government founders, political and social scientists and a new, sage voice of the people are needed to create more efficient and effective structures of government service.  

Having entered the new age of radical restructuring, what should be our attitude toward it?   
 
Late San Francisco business leader Cyril Magnin said, “Never look at the doors closing behind you or you’ll miss the ones opening ahead.”  
 
As sentimental human beings, we tend to cling to and romanticize the past.

Magnin encourages us to dream of the new opportunities and creations awaiting us.  
 
Spanish poet Juan Ramon Jimenez invites us to embrace the nobility of restructuring when he states, “A permanent state of transition is man’s most noble condition.”  
 
Wherever we go these days, we will experience restructuring.  
 
It can either cause exhilaration or sadness, depending on how we see it.  
Father Eugene Hemrick’s column is carried by Catholic News Service.  
 
 
Digital paper  
201201314156.pdf  




Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 21:32 (2012)    Sujet du message: EUROPE : L'ENGAGEMENT DE L'ÉGLISE POUR LA COHÉSION SOCIALE Répondre en citant

EUROPE : L'ENGAGEMENT DE L'ÉGLISE POUR LA COHÉSION SOCIALE

Rencontre du Conseil des Conférences épiscopales d'Europe

ROME, mardi 28 août 2012 (ZENIT.org) – L’engagement de l’Église en faveur de la cohésion sociale en Europe sera au cœur des travaux de la prochaine rencontre du CCEE.

Le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe (CCEE)  organise une rencontre à Chypre, Nicosie, du 3 au 5 septembre 2012. C’est la Commission CCEE pour les questions sociales « Caritas in veritate  », présidée par Mgr Giampaolo Crepaldi, évêque de Trieste, qui convoque la rencontre.

Une trentaine de délégués responsables pour les questions sociales des Conférences épiscopales d’Europe seront présents, accueillis par l’archevêque de Chypre des Maronites, Mgr Youssef Soueif.

Les participants se pencheront notamment sur la « cohésion sociale en Europe », alors que sévit la crise : aujourd’hui, souligne le communiqué, le vivre-ensemble est « un choix quotidien » difficile s’il est inspiré « uniquement par l’opportunité ou par la nécessité des circonstances » et non par la « volonté de réaliser un projet de vie en commun ».

Ils étudieront en ce sens « les éléments qui mettent en péril » la cohésion sociale, aux niveaux local et européen et le « rôle de l’Eglise » pour construire cette cohésion sociale.

Les travaux seront inaugurés par le cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes et vice-président du CCEE. Parmi les intervenants, citons Mgr Diarmuid Martin, archevêque de Dublin, et M. Vincenzo Buonomo, conseiller juridique du Saint-Siège auprès de l’ONU, la FAO, L’IFAD, l’OSCE et le Conseil de l’Europe, qui parlera de « La politique de cohésion sociale dans l’Union européenne ».

Par ailleurs, les participants rencontreront les autorités civiles du pays et visiteront les lieux les plus significatifs de la présence chrétienne dans l’île : monastères, lieux religieux et culturels. Ils visiteront également les villages maronites d’Ayia Marina, Assomatos, Karpasha et Kormakitis, situés au nord de l’île, le 5 septembre.

Cette rencontre est organisée dans le cadre des activités promues par le gouvernement chypriote à l’occasion de la présidence chypriote de l’Union européenne.

http://www.zenit.org/article-31683?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû - 00:27 (2012)    Sujet du message: « LA VÉRITÉ EST VÉRITÉ, IL N'Y A PAS DE COMPROMIS POSSIBLE » Répondre en citant

« LA VÉRITÉ EST VÉRITÉ, IL N'Y A PAS DE COMPROMIS POSSIBLE »

Je vous encourage à relire les maximes des Jésuites concernant le Pape et les pouvoirs que Lucifer lui a octroyé afin de séduire les nations et ainsi les garder sous son contrôle maléfique. Ceux en rouge sont ceux qui nous intéressent, en rapport avec cet article. Pas de compromis possible, c'est exactement cela. Le Pape ne nous donne pas le choix. Ou c'est leur Christ ou c'est Jésus-Christ. Choisi! Nous voyons dans ces maximes que le Pape se place au-dessus de l'Autorité qui appartient à Jésus-Christ seul commettant ainsi un acte de haute trahison envers le seul Dieu. Vous comprendrez mieux aussi cette croisade qui prend place dans tous les pays pour recréer cette Tour de Babel : même lois partout, une seule unité d'esprit globale.

C'est de cette non-Vérité vendue comme seule Vérité que le Pape parle derrière tout son langage biaisé et malheur à celui qui ose le contredire. Le titre de cet article est assez révélateur sur la position de Rome face à la soumission qu'il attend de chacun de nous, qui sommes devenus ses esclaves par la ruse et le mensonge ; notre numéro d'assurance sociale est un signe d'esclavage et non de liberté, mis en place par Rome pour mieux nous contrôler.

Tout ce qui prend place est sous le signe du mensonge, de la trahison et de défiance envers Dieu et tous les gouvernements de la Terre et des différentes religions ont prêté allégeance à ce souverain maudit. Ils en payeront les conséquences au jour du grand jugement de Dieu et les justes se réjouiront de la Justice de Dieu, en ce jour béni.
Il y a la vérité et la non-vérité, La non-vérité est celle que ce gouvernement mondial et le Vatican veulent nous faire accepter par la force alors que le Messie lui nous l'a annoncé avec amour jusqu'à mourir pour cette Vérité et notre salut sur la croix de Golgotha.

En ce XXIe siècle, les "criminels de la pensée unique" sont maintenant envoyés dans des centres de réhabilitation afin de les reconditionner. En visionnant ces parties dans le film "1984", nous y voyons cet ère de contrôle de la pensée sur les masses http://www.dailymotion.com/video/x6rvqz_1984-le-coupable-orwell_shortfilms, http://www.dailymotion.com/video/x6rt24_1984-la-verite-et-la-non-verite-orw…, http://www.dailymotion.com/video/x6rvmp_1984-big-brother-orwell_shortfilms. Ne sommes-nous pas rendus à cette réalité avec tout ce qui se met en place?

De nos jours, il y a les médications qui rendent presque fous ainsi que les implants cérébraux qui aident grandement ce gouvernement mondial à "assagir" les dissidents de cette pensée unique considérée comme seule et vraie Vérité. Ces implants pourront être aussi utilisés afin de faire de la personne un tueur sans âme du fait qu’il sera contrôlé par le Département de la Défense. Ne soyez donc pas surpris de voir réapparaître vos proches après qu'ils auront été enlevés par cette gestapo et de les voir maintenant soutenir le gouvernement mondial en place. Plusieurs trahiront leur propre famille, leurs amis, leurs contacts sous ce nouveau régime et plus personne ne sera en sécurité et ne pourra faire confiance à qui que ce soit.

Ceux qui refuseront de se soumettre seront simplement exterminés et/ou seront torturés afin de les rendre dociles. Des milliers de personnes sont déjà sous une liste ou une autre, certains pour extermination immédiate et d'autres pour être envoyés dans un de ces nombreux centres de "reconditionnement". À ce jour, il y a des milliers de personnes dans ces centres et pourtant nous n'en entendons pas parler dans les médias officiels. Nous voyons à présent les vétérans être sous attaques car eux ils ont prêté allégeance à la Constitution, et les populations qui manifestent contre cette ère de barbarie être de plus en plus arrêtés, et cela ira en s'accentuant dans les mois et les années à venir. L'état-policier est maintenant bien en place dans la majorité des pays et nous vivons maintenant sous un régime de loi martiale (bien que le mot n'ait pas encore été prononcé par le président Obama qui a été choisi par cette élite occulte et communiste pour être l’Antichrist afin de mettre en place cet agenda qu’on ne peut plus nier tant il est évident).

La vérité est la vérité, nous dit le Pape Benoît XVI, mais certainement pas celle que Dieu nous a donné puisque le Vatican a toujours rejeté le vrai Évangile tout en tentant de nous faire croire le contraire. Tout ce nouvel Âge de ténèbres qui se met en place vient directement de Rome, dernier Empire dont la Bible nous confirme depuis des siècles.

Lisez Apocalypse 17 et 18. Dieu nous a mis en garde contre cette grande Église œcuménique des temps de la fin, pleine d'esprits de démons et de noms de blasphème, etc, qui défie Dieu depuis la nuit des temps sous différents Empires qui ont existé et qui lance maintenant une nouvelle attaque contre le Dieu Très-Haut afin de corrompre et de mettre en place un système où tous les droits divins seront complètement abolis. Ce qu'ils ont tenté de faire par les siècles passés a échoué tout comme ce dernier Empire qui sera détruit le moment venu par la main même de Jésus-Christ. Personne dans l'un où l'autre des partis politiques ne pourra vous sauver car ils sont tous associés à cet agenda global. Jésus-Christ est la seule réponse et tous ces partis prennent bien soin de vous tenir loin de cette Vérité qui pourrait vraiment nous affranchir et nous libérer.

La vérité pure retrouvera un jour sa place et ceux qui auront survécu à cet enfer sur terre plieront les genoux devant le seul et unique Dieu et lui apporteront gloire, hommage et honneur, et se réjouiront de cette délivrance tant attendue.

Persévérons frères et sœurs et vous nations venez vers le seul Seigneur pour qui le mot Vérité à vraiment un sens. Regardons aux promesses que Dieu nous a laissé pour des temps futurs qui n'est plus si loin. Ce monde n'a plus rien à nous offrir car il a abandonné la voie de la raison, de la PAIX et de la vraie JUSTICE.

Maria




« LA VÉRITÉ EST VÉRITÉ, IL N'Y A PAS DE COMPROMIS POSSIBLE »

Catéchèse de Benoît XVI sur la prière chez saint Jean-Baptiste

AnneKurian

ROME, mercredi 29 août 2012 (ZENIT.org) – « La vérité est vérité, il n’y a pas de compromis possible », déclare Benoît XVI qui invite le croyant au « « martyre » de la fidélité quotidienne à l’évangile».

Le pape a poursuivi ses catéchèses sur la prière, ce 29 août 2012, à Castelgandolfo, en la mémoire liturgique du martyre de saint Jean-Baptiste, pour lequel l’Eglise a une « vénération ancienne et profonde », rappelle Benoît XVI.

Pas de compromis possible

Pour le pape, célébrer le martyre de saint Jean-Baptiste rappelle aux « chrétiens d’aujourd’hui », qu’on « ne peut pas s’abaisser à des compromis avec l’amour du Christ, avec sa parole, avec la vérité ».

« La vérité est vérité, il n’y a pas de compromis possible », insiste-t-il.

C’est pourquoi la vie chrétienne « exige le « martyre » de la fidélité quotidienne à l’évangile, c’est-à-dire le courage de laisser le Christ grandir en nous afin qu’il puisse orienter nos pensées et nos actions », estime Benoît XVI.

Jean le Baptiste en est un exemple : par « amour de la vérité », il « ne s’est pas abaissé en se compromettant » et « il n’a pas eu peur d’adresser des paroles fortes à celui qui s’était éloigné des voies de Dieu ».

Jean-Baptiste témoigne « par son sang » de sa fidélité à Dieu, « sans céder ni reculer, en accomplissant jusqu’au bout sa mission », ajoute le pape : « il n’a pas tu la vérité et c’est ainsi qu’il est mort pour le Christ qui est la Vérité ».

Benoît XVI décrit saint Jean-Baptiste comme une « force passionnée », une « résistance contre les puissants », qui peut aider les croyants à « toujours préserver le primat de Dieu dans [leur] vie ».

« Mais d’où vient cette vie, cette intériorité si forte, si droite, si cohérente, dépensée si totalement pour Dieu et pour préparer un chemin à Jésus ? », se demande le pape

La prière, force pour témoigner

Pour Benoît XVI, sa force lui vient « de son rapport avec Dieu, de la prière, qui est le fil conducteur de toute son existence ». En effet, le témoignage du croyant envers la vérité ne peut se réaliser « que si sa relation à Dieu est solide ».

En ce sens, affirme le pape, « la prière n’est pas du temps perdu », et « elle ne vole pas de la place à nos activités, pas même à nos activités apostoliques ».

Au contraire, celui qui a « une vie de prière fidèle, constante, confiante », reçoit de Dieu « la capacité et la force de mener une vie heureuse et sereine, pour surmonter les difficultés et lui rendre courageusement témoignage ».

« Toute l’existence du précurseur de Jésus est alimentée par ce rapport à Dieu », fait observer le pape : dès avant sa naissance, il est « le don divin longtemps invoqué par ses parents », Zacharie et Elisabeth.

En outre, l’annonce de cette naissance se produit « justement dans le lieu de la prière, dans le temple de Jérusalem », et la naissance du prophète est « marquée par la prière : le chant de joie, de louange et d’action de grâces que Zacharie élève vers le Seigneur », chanté « tous les matins aux laudes, le « Benedictus » », poursuit Benoît XVI.

Enfin, Jean-Baptiste approfondit sa relation à Dieu « dans des régions désertes », qui sont « le lieu de la tentation, mais aussi le lieu où l’homme sent sa pauvreté parce qu’il est privé de soutiens et de sécurités matérielles, et il comprend que l’unique point de référence solide qui lui reste est Dieu lui-même ».

http://www.zenit.org/article-31696?l=french

10 – LES MAXIMES ABSOLUTISTES PAPALES DES JÉSUITES

1. Il y a seulement une Autorité Suprême dans le monde, et c’est le Pape.
2. Dieu a donné au Pape le Pouvoir et le Règne du Ciel et de la Terre, c’est pourquoi nous devons lui être obéissant sous peine de damnation.
3. Tout Droit et tout Pouvoir sont logés dans son Sein.
4. Aucune Loi ne peut être faite pour lier les Chrétiens, sauf par l’Autorité du Pape, comme dans l’ancien testament les israélites n’en ont reçue aucune sauf par Moïse.
5. L’Évangile ne serait pas l’Évangile, si le Pape ne l’avait approuvé.
6. Le Pape peut enlever à n’importe qui un Droit et le donner à quelqu’un d’autre. 7. Le Pape peut faire n’importe quoi, au-dessus de tout Droit, contre tout Droit et sans tous les Droits.
8. Si Christ commande une chose, et le Pape une autre, le Pape est celui à qui on doit obéir plutôt qu’à Jésus-Christ.
9. Les Lettres de Décret du Pape doivent être reçues et estimées comme Authentiques et comme la Parole de Dieu ou les Saintes Écritures.
10. C’est un Sacrilège de questionner les Actions du Pape, et il est maudit par Dieu celui qui viole les censures du Pape.
11. Si le Pape affirme que cela est noir, que nos yeux jugent cela comme étant blanc, nous devons alors déclarer, que c’est noir, sous peine de nos âmes.
12. Le Pape a l’exclusivité du Règne et du Pouvoir sur le Monde entier autant dans le Temporel que dans le Spirituel, et peut donc détrôner des Empereurs et des Rois, et peut disposer de leurs Dominations comme bon lui semble. 13. Si le Pape destitue un Roi et donne son Royaume à un autre, et que le people ne l’accepte pas, le Pape peut l’amener par la force des Armes, parce qu’il est Juge de tout et à la place de Dieu sur Terre.

14. Ne pas croire que le Pape peut détrôner des Rois est (sera) damné pour Hérésie, et il le méritera.
15. Christ n’aurait pas agi avec sagesse s’il n’avait pas laissé le pouvoir au Pape de détrôner des Rois.
16. Si un Roi est un Hérétique ou favorise l’Hérésie il peut être détrôné.
17. Si le Pape doit déclarer un Roi d’être un Hérétique, il n’a aucun droit à son Royaume, et le Pape peut le destituer.
18. Le Pape peut donner la liberté au peuple de soit choisir ou prendre de nouveaux Maîtres; ce faisant ils gardent tous les Rois et les Princes dans l’Obéissance et la Soumission au Pape.= Pour être à un haut poste du gouvernement, vous devez obligatoirement être catholique.
19. Tous les Protestants sont des Hérétiques, et alors ils doivent être tués.
20. Il est mieux et plus sûr de faire alliance et d’être ami avec les Turks, les Infidèles, ou les Juifs, qu’avec les Protestants Hérétiques, parce qu’ils peuvent nous attirer dans les erreurs de leurs balivernes. {} 1

VATICAN ASSASSINS, P. 10





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 17:16 (2012)    Sujet du message: MORE THAN 10,000 CHURCHES TO DATE SIGN ON THE LINE TO BRING PEOPLE BACK TO CHURCH Répondre en citant

MORE THAN 10,000 CHURCHES TO DATE SIGN ON THE LINE TO BRING PEOPLE BACK TO CHURCH

Submission to the Catholic church, not to the Sabbath of the Most High and His commandment. 




Up to 14,000 Congregations Expected for National Back to Church Sunday, Sept. 16

Contact: Ty Mays, 770-256-8710, tmays@inchristcommunications.com; NOTE: Reporters interested in local angle for National Back to Church Sunday can find participating churches in their communities at www.backtochurch.com/roster
 
COLORADO SPRINGS, Co., Aug. 20, 2012 /Christian Newswire/ -- More than 10,000 congregations have committed to active participation in National Back to Church Sunday on Sept. 16. By registering their names and locations
(www.backtochurch.com/roster), these congregations have signaled their intentions to invite family, friends, neighbors and co-workers, who, for a variety of reasons, no longer attend church.

The largest community outreach in the nation is expected to draw the participation of more than 14,000 churches. 
 
Recent surveys show that 48 percent of church members have not invited an unchurched person to attend a worship service or other program at their church in the past six months. National Back to Church Sunday offers a unique opportunity for thousands of people across the nation to receive and respond to a personal invitation to go back to church. 
 
"The personal touch is the most effective means for churches to reach out to their communities," said Ed Stetzer, president of LifeWay Research, a supporting partner of National Back to Church Sunday. "Good news is best delivered by good messengers."
Invitations to the unchurched are expected to skyrocket with the newest National Back to Church Sunday social media tools, such as "e-vites" and a Facebook page (www.facebook.com/backtochurch). The "Pastor Rap" video (http://backtochurch.com/videos) promoting the special Sunday has gone viral on YouTube and is being shared by thousands.

National Back to Church Sunday also offers a church kit (www.backtochurch.com/store), including a campaign planning guide, suggested sermons and graphics and widgets for church websites or social media.

"Citywide initiatives are multiplying the event's effectiveness," said Philip Nation, director of adult ministry publishing at LifeWay and spokesperson for National Back to Church Sunday. "Churches are encouraged to partner with one another to increase the scope of their reach into every community."

Registration for National Back to Church (www.backtochurch.com/roster) is simple and free. With its search feature, newcomers and the curious can easily find a nearby church, and congregations can locate other participating churches to form partnerships.

National Back to Church Sunday has inspired churchgoers since 2009 to invite more than 2.6 million family members, friends, neighbors and co-workers to their churches. Last year, 3,800 churches participated, reporting an average of 26 percent increase in weekly attendance. 
 
Churches are encouraged to sign up at www.backtochurch.com and begin equipping members to invite people to church on Sept. 16.

National Back to Church Sunday (www.backtochurch.com) is the single largest annual community outreach in the nation, sharing the simple message and mission of inviting everyone in America back to church. The campaign empowers churches and church members with the tools they need to welcome their neighbors, friends and loved ones back to church, while providing the unchurched an easy way to find a welcoming church in their community. 
 
LifeWay Christian Resources (www.lifeway.com), in operation since 1891, is one of the largest Christian resource organizations in the world. LifeWay Research exists for the purpose of equipping church leaders with insight that will lead to greater levels of ministry effectiveness through research-based books and reports based on statistically validated surveys. LifeWay Research is one of the most trusted sources of information about the church, culture and faith.

To schedule an interview with Philip Nation, contact Ty Mays at 770-256-8710 or tmays@inchristcommunications.com.
http://www.christiannewswire.com/news/5722820421.html   
 Everyone in the Nation - Find a Location! Thousands of churches are ready to welcome you with a special service on September 16, 2012. Join your neighbors and come back to church


11767 Churches Participating

http://backtochurch.com/roster


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Sam 1 Sep - 14:50 (2012)    Sujet du message: NATIONS CALL FOR A NEW WORLD ORDER PREPARING FOR ARMAGEDDON Répondre en citant



NATIONS CALL FOR A NEW WORLD ORDER PREPARING FOR ARMAGEDDON



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=5X02bW_13k8


WILLIAM COOPER - YESHUAH (JESUS CHRIST NEVER LIED TO ANYBODY



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=VEDan5JZj7Y


First women : false church of Jesus Christ - Roman Empire (control by the dragon - Lucifer who wants to eliminate the true church of Jesus Christ) .

"And the dragon was wroth with the woman, and went to make war with the remnant of her seed, which keep the commandments of God, and have the testimony of Jesus Christ."
Revelation 12:17

Second women : true church of Jesus Christ

"Rejoice over her, thou heaven, and ye holy apostles and prophets; for God hath avenged you on her"
Revelation 18:20

Destruction of the false church of Christ by the Messiah who will return on earth

" His legs of iron, his feet part of iron and part of clay.
Thou sawest till that a stone was cut out without hands, which smote the image upon his feet that were of iron and clay, and brake them to pieces.
Then was the iron, the clay, the brass, the silver, and the gold, broken to pieces together, and became like the chaff of the summer threshingfloors; and the wind carried them away, that no place was found for them: and the stone that smote the image became a great mountain, and filled the whole earth.
This is the dream; and we will tell the interpretation thereof before the king."
Daniel 2:33-36



THE NEW WORLD ORDER OF THE DRAGON (VATICAN)

THE COMMON GOOD IS THE CENTER OF HOLY SEE'S INTERNATIONAL AGENDA – CHRONICLES FROM THE STUDIUM AQUINATIS, PART I

By Andrea Gagliarducci On 6 agosto 2012 · Leave a Comment · In Holy See



The Holy See’s International agenda? The common good. Dominique Mamberti, Secretary for Relations with States of the Vatican Secretariat of State, explained it in an insightful lecture on «The Social Doctrine of the Church in International Relations» to the young students of the Studium Aquinatis-Workshop on the Social Doctrine of the Church (organized by Circolo San Tommaso d’Aquino). The workshop took place in Canneto– an Italian Marian sanctuary in the Southern Latium – July 21 to 23. There, the Vatican “Minister of Foreign Affairs” outlined the key points of the international agenda of the Holy See: from the protection of family and life to religious freedom, commitment to peace, and subsidiarity. Mamberti also underlined the value of democracy, which «always means responsibility and participation, rights and duties». The ultimate aim is the human person, pursuant to the «integral humanism» that has enthused the Church since the times of Thomas Aquinas. The «tool» to reach the goal of integral human development is the Holy See. The Holy See is a tool «in the world», because it works within the community of nations, accepting the rules of diplomacy. But the Holy See, at the same time, is not a tool «of the word». «The Holy See – Mamberti says – does not focus (narrowly) on specific diplomatic situations. It aims to promote a society based on law and justice: this is the only way to avoid the spread of multiple conflicts and to promote the formation of a society at peace».

The Church in the community of nations

This is the reason why the Holy See is present within the diplomatic framework of the community of nations –the only religious, not political, institution therein. «Reawake and inspire consciences», this is the task of the Church’s international agenda, according to Mamberti. The Social Doctrine of the Church, in fact, is rooted in the heart of man. As is the Charter of the United Nations. In the preamble of the Charter, the founders of the United Nations reaffirmed «faith in fundamental human rights, in the dignity and worth of the human person, in the equal rights of men and women and of nations large and small». The choice of the word «faith» is revealing. Faith makes reference to deeply held beliefs. So, the United Nations is based on this faith in man’s rights that all peoples can relate to, no matter what their religious beliefs may be.

Mamberti explains that «the Holy See has always worked to uphold the centrality of the human person. This vision comes from the human person’s true nature. No one should lose sight of the basic principle that man is at the center of the concerns of the international community».

The Church’s struggles

Mamberti presents an example. He remembers the Church’s struggles for life, he underlines that «even if the right to life is affirmed, it is also ever increasingly questioned. It suffices to think about the debate on abortion, on human embryo experimentations, on euthanasia. Countries speak about “reproductive health” euphemistically. And “to die with dignity” is just a slogan to support euthanasia. It is very important to be alert to defend the right to life».

The Holy See diplomatic work is never ending, and it is always more sophisticated. Diplomacy must «fight» a change of vocabulary that Silvano Maria Tomasi, permanent observer of the Holy See to the UN office in Geneva, described as the change of a way of thinking: «The change of the vocabulary –Tomasi wrote – began with the sexual revolution of 1968 and asserted itself after the fall of the Berlin Wall in 1989». It was then that the two blocks of the Cold War were replaced by a plurality of actors in the international scenario. «In this new situation – Tomasi explained in a debate on February 17, 2011– the United Nations felt freer. Moreover: they felt charged with the specific mission to promote practical priorities that – according to the advisors involved – would have led to a more rightful and free world.»

From 1989 on, the new language to sustain this mission has been built up on a series of «key words»: human globalization, sustainable development, good governance, world ethic, cultural diversity, dialogue among civilizations, quality of life, gender, equal opportunities, homophobia, sexual orientation, safe abortion, future generation rights, non-governmental organization, partnerships, civil society, participative democracy, transnational networks, consensus building, inclusive approach, agent-actor of social transformation, best practices, sexual and reproductive rights, right to choose, equal commerce, diverse forms of family.

On the other hand, the words that belong to the Christian-Judaic tradition are excluded, or even tend to disappear: truth, morality, conscience, reason, earth, will, parents, spouse, husband, mother, father, son, daughter, chastity, complementariness, service, authority, hierarchies, law, commandment, dogma, sin, nature, marriage.

The Church’s new (and old) challenges

This new vocabulary is – Tomasi explained – «a mix of words of authentic human aspirations and values with words that represent an individualistic ideology taken to the limit. The latter inspires and guides the managers of world governance.

This is how we get to a systematic and lasting transition of words in the documents of the United Nations: from government to governance, from authority to autonomy and rights of the individuals, from spouse to partner, from happiness to quality of life, from given to built, from family to family in all of its forms, from dignity sufferance to the right to die, from majority decision to consensus, from dogma to freedom of interpretation.»

The language of specialized fields also evolved: the Holy See path to financial transparency forced Holy See officials to come to terms with the terminology of international financial law. How to be a «secure» country in the community of nations was the most important topic during the talks with MONEYVAL– the body of the Council of Europe that evaluates the financial adherence of the member States.

Nevertheless, the diplomatic contributions of the Holy See, disseminated like gems inserted in several international documents, gave its fruits. For example, the right to assistance for victims of cluster bombs was a struggle fought by the Holy See in the drafting of the International Convention in Dublin in 2008. The Cluster Munition Convention was signed in Oslo at the end of 2008.

Mamberti reminded the students of Studium Aquinatis that «the Holy See has always been active in the diplomatic front of disarmament. The Holy See was among the founding members of the IAEA (International Atomic Energy Agency) in 1957, which goal is to limit, reduce and eliminate nuclear armaments and to facilitate the shared use of atomic energy for pacific purposes. The Holy See has been and is among the countries that negotiated the treaty of non-proliferation of nuclear weapons as well as other related international conventions and treaties.

With regards to cluster bombs, the Holy See was one of the most active States: I personally signed on behalf of the Holy See the adhesion to the Convention and I deposited the ratification documents on the first day it was possible in Oslo on December 2008. The Holy See wanted to send a signal to the international community».

A piece of the history of the negotiations of the Cluster Munitions Convention shows the struggles the Holy See is facing in the international arena. After gaining acknowledgement for the right of victims to be assisted, a delegation wanted to amend the paragraph concerning this right, asking that the assistance needed to be «gender sensitive». The Holy See was very aware of this: from this addition, each country could be forced to be «gender sensitive» and to develop legislation for a new kind of «health care system» – this process is called “soft law”. This is why the Holy See worked in order to make clear that everything was applied according to the legislation of each State. It is the same reason why the Holy See did not want to sign the document for the UN declaration on decriminalization of homosexuality, thus becoming the target of international complaints. It was not because the Holy See is against «LGBT rights». The Holy See maintains that, already, the Universal Human Rights Declaration covers all human beings.

The so-called «gender sensitivity», or the declaration on decriminalization of homosexuality, would in some ways assess that there are men that are more equal than other men. The question is: why to state the need to decriminalize the homosexuality, why to have anti-homophobic law, when Universal Righet already protect all the human beings from every discrimination?

The Church’s struggle for human rights

The Holy See cares deeply about human rights. The concern for religious freedom has always been one of the core commitments of the Holy See. «Christians or other believers – Mamberti says – are persecuted and discriminated in subtle ways, and this happens when religious freedom is reduced to freedom of conscience or freedom of worship. Religious freedom does not only deal with a personal religious component, it also deals with community». Mamberti recalled that «John Paul II said that religious freedom is the litmus test of human rights. Where religious freedom is under threat, all human rights are under threat. I can assure you that defending religious freedom is the main task of the Holy See, and this brings benefits not only to Christians and Catholic believers, but to all believers.»

The human person is at the core of the Holy See International agenda. That is why the Holy See is committed to the common good.

«Human rights – Mamberti says – are a common patrimony to defend, without any alteration. Fundamental rights are not the fruit of a consensus or of majorities, they do not come from the State or from any other human institution. Human rights are part of the human being: they are a gift that God gave to humanity».
Recently, the Church has been accused of being a champion of a New World Order, because of the recent reflections of the Pontifical Council for Justice and Peace about an «authority with universal competences», a super partes international organization to regulate international finance and also the relations among States in order to get to the Common Good – as John XXIII put it in Pacem in Terris. Is this authority a sort of great Leviathan? Or is international finance the Leviathan, as msgr. Mario Toso, secretary of the Pontifical Council for Justice and Peace, maintained? The United Nations seems to aim to a New World Order, and this is the reason why it is creating – in its documents – a sort of new anthropology.

A book has been published in Italy that brings to light for the first time in a direct and detailed way the anti-Catholic aversion of the UN and the EU: «Contro il cristianesimo. L’ONU e l’Unione Europea come nuova ideologia [Against Christianity: The UN and the European Union as a New Ideology] », by Eugenia Roccella and Lucetta Scaraffia. In the introduction to the volume, Roccella and Scaraffia identify the roots of the new ideology as the «separation between sexuality and procreation». «More –they write– than a different model of sexual behavior, but conceptually analogous to those that have preceded it in history, this is a question of a real and true utopia, because it is based upon the idea that human beings can find happiness in the realization of their sexual desires, without the moral, biological, social, and relational limitations linked to procreation. This utopia has its roots in the sexual revolution in the West during the 1960′s, and it has not yet been disputed, even though it seems not to have kept its promises. It is a utopia that echoes another, one that brings painful memories: that the selection of new human beings can create a better, more healthy, more beautiful humanity».

It is not just a matter of words. It is a matter of ideology. The conceptual scenario has its own dynamics, and this leads to concrete transformations in several branches of social and political life. Religious freedom and the way it has been handled is an example. An approach to religious freedom linked to intolerance was first included in the Declaration on the principles of Tolerance of UNESCO in 1995 and was then promoted in the Resolution 2004/36, adopted in the 60th session of the Human Rights Commission of the United Nations in 2004. A new chapter was then opened with resolution 61/164 (Combating the defamations of religions), adopted in the General Assembly of the United Nations December, 19th, 2006. In that resolution, religion is used to limit other basic freedoms (the right to freedom of expression) and to oppress religious minorities when some impose with force and terrorism their religious ideologies, and deny a place in the public sphere to others’ faith and beliefs.

As always, one should look back in time. It was in 1981 – when the General Assembly of the United Nations adopted the Declaration on the Elimination of All Forms of Intolerance and of Discrimination Based on Religion or Belief – that the concept of tolerance was placed side by side to religion or belief. «But tolerance – Tomasi explained – is a tool, not a right. In fact, while with religious freedom we mean the guarantee of Government that individuals have freedom of belief and the guarantee of freedom of worship for individuals and groups – including the freedom not to believe in any god– religious tolerance is about accepting or permitting beliefs or religious practices that are different from one’s own.»

These are just some of the hurdles the Holy See faces in its commitment to the Common Good. A commitment that comes out from believing in the inherent dignity of human beings. The same belief that the founders of the United Nations identified in reaffirming «faith» in fundamental human rights, and in the dignity and worth of the human person.

http://www.mondayvatican.com/holy-see/the-common-good-is-the-center-of-holy-sees-international-agenda-chronicles-from-the-studium-aquinatis-part-i


Dernière édition par maria le Mar 4 Sep - 23:37 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 19:34 (2012)    Sujet du message: THE PAPAL CONNECTION WITH THE JESUIT ORDER AND MUSLIM BROTHERHOOD Répondre en citant

KING ABDULLAH 2nd IN LANDOWNERSHIP OF THE WORLD (JESUIT CONTROLLED MUSLIM BROTHERHOOD)

Saudi Arabia - King Abdullah (Masonic Muslim) Second largest Landowner part of NWO ? (Retorical Question, duh) Once you heard this audio then you will understand why Obama got that Necklace from King Abdullah which is a member of the Muslimbrotherhood which is controlled by the jesuits



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=mIYdWti1W-Q&feature=player_embedded


KUWAITI PRINCE, ABDULLAH AL-SABAH CONVERTS INTO CHRISTIANITY “”IF THEY KILL ME BECAUSE OF IT, THEN I WILL APPEAR BEFORE JESUS CHRIST” (CATHOLIC CHURCH)
Read more : http://tumfweko.com/2012/01/24/kuwaiti-prince-abdullah-al-sabah-converts-into-christianity-if-they-kill-me-because-of-it-then-i-will-appear-before-jesus-christ/      


ABAB SPRING AND REVOLUTION ALL AROUND THE WORLD
Read more : http://www.facebook.com/notes/me/?s=100#!/notes/maria-leroux/abab-spring-and-revolution-all-around-the-world/10150286901311049
 
    BLACKWATER: KNIGHTS OF MALTA IN IRAQ  Posted on October 1, 2007 |


Citation:
“The Knights of Malta are the militia of the Pope, and are sworn to total obedience by a blood oath which is taken extremely seriously and to the death. The Pope as the head of the Vatican is also the head of a foreign national power.”


-”Encyclopedia of Freemasonry and Its Kindred Sciences” by Albert G. Mackey 33rd degree Mason, published by the Masonic History Company, Chicago, New York, & London, 1925: (Volume One, pp. 392-95)




Citation:


http://aftermathnews.wordpress.com/2007/10/01/blackwater-knights-of-malta-in-iraq/


LIST OF CONVERTS TO CHRISTIANITY FROM ISLAM

( Roman Catholicism - false church of Jesus Christ)

Read more : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_converts_to_Christianity_from_Islam
 




June 15,2012: Pope Benedict XVI (L) poses with Nassir Abdulaziz Al-Nasser, president of the United Nations General Assembly, during a meeting at the Vatican.




Pope Benedict XVI greets Palestinian President Mahmoud Abbas, also known as Abu Mazen as he arrives for a private audience at the Vatican, Friday, June 3, 2011.



Congo Republic's President Denis Sassou-Nguesso poses with Pope Benedict XVI during a private visit at the Vatican May 24, 2010.



Pope Benedict XVI with the UAE Ambassador to the Holy See during a meetibg at the Vatican, 20 May 2010.

You will find a lot of pictures on this website of how the Vatican not only control the muslim governments but who has authority over ALL governments on this earth. The Pope is the front man of the Jesuit Order.  

http://www.catholicpressphoto.com/servizi/2012-06-15%20onu/default.htm


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 16:56 (2012)    Sujet du message: TRADUCTION EN ARABE DES CATÉCHÈSES DE BENOÎT XVI SUR LA PRIÈRE Répondre en citant

TRADUCTION EN ARABE DES CATÉCHÈSES DE BENOÎT XVI SUR LA PRIÈRE

Présentation à la veille de la visite du pape au Liban

Océane Le Gall

ROME, jeudi 6 septembre 2012 (ZENIT.org) – La Fondation internationale « Oasis » de Venise présentera son tout nouvel ouvrage, un recueil des catéchèses du pape sur la prière traduites en arabe mardi prochain, 11 septembre, à Beyrouth, quelques jours avant la visite de Benoît XVI au Liban - du 14 au 16 septembre -.

Ce livre est le deuxième ouvrage publié par Oasis pour promouvoir la connaissance de l’enseignement du pape en langue arabe. Le premier volume, sorti en 2010, contenait les traductions en arabe des catéchèses de Benoît XVI consacrées à la figure de Saint Paul et c’est au soutien de l’association internationale « Aide à l’Eglise en Détresse » (AED) que ces deux éditions doivent leur publication.

Le volume, intitulé «Rabbi, ‘allim-nâ an nusallî» As-Salât fi ta‘lîm al-Bâbâ Benedictus XVI [« « Seigneur, apprends-nous à prier ». La prière dans l’enseignement de Benoît XVI »] (traduction arabe des catéchèses du Saint-Père), est une co-édition entre les Éditions de la Librairie Pauliste de Jounieh et la Marcianum Press de Venise, en Italie.

Sa présentation aura lieu à l’Université Saint-Joseph, en collaboration avec la Faculté locale des Sciences religieuses, dans le campus des Sciences Humaines (rue de Damas, édifice A, Salle Joseph Zaarour, 6e étage).

La rencontre aura lieu en présence notamment du nonce apostolique, Mgr Gabriele Giordano Caccia, et de l’archevêque maronite de Beyrouth, Mgr Paul Matar, qui est aussi le président de la Commission épiscopale des moyens de communication.

On y trouvera également le P. Gabriel Hachem, professeur à la faculté de théologie classique et de l’ISSR et le P. Edgard El Haiby, directeur de l’ISSR – Université Saint-Joseph; et parmi les autres personnalités: Hussein Hajj Hassan, ministre de l’Agriculture, Maria Laura Conte et Martino Diez, directeurs de la Fondation Internationale Oasis.

La Fondation internationale Oasis, qui a son siège légal à Rome, est présidée par le cardinal Angelo Scola, archevêque de Milan. Elle a pour but de promouvoir la connaissance réciproque et la rencontre entre le monde occidental et le monde à majorité musulmane.

Elle publie une revue semestrielle en plusieurs langues, une lettre d’information électronique, deux collections de livres et organise des événements internationaux.

http://www.zenit.org/article-31756?l=french


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Sep - 17:03 (2012)    Sujet du message: SUISSE : MGR BÜCHEL ÉLU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE Répondre en citant

SUISSE : MGR BÜCHEL ÉLU PRÉSIDENT DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE

Mgr Charles Morerod devient vice-président

ROME, jeudi 6 septembre 2012 (ZENIT.org) – Mgr Markus Büchel a été élu président de la Conférence épiscopale suisse (CES), annonce un communiqué du 6 septembre 2012.


La Conférence des évêques suisses était réunie du 3 au 5 septembre 2012, pour sa 297e assemblée ordinaire, au Centre d'accueil "La Pelouse", à Bex.

Les membres ont élu Mgr Markus Büchel, évêque de Saint-Gall, à la présidence pour la période 2013 – 2015. Il était jusqu'ici vice-président de la CES. Il succèdera à Mgr Norbert Brunner, dont le mandat de trois ans prendra fin le 31 décembre 2012.

Les évêques ont également élu Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, comme vice-président pour cette même période, et Mgr Denis Theurillat, évêque auxiliaire de Bâle, comme 3e membre du présidium.

Pendant cette rencontre, les évêques ont évoqué le synode des évêques sur la nouvelle évangélisation qui se déroulera à Rome, du 7 au 28 octobre 2012. C’est Mgr Felix Gmür, qui représentera les évêques de Suisse lors de ce synode.

Les évêques ont également rencontré Mgr Diego Causero, nonce apostolique en Suisse, ainsi que son collaborateur, le P. Nicolas Betticher.
Mgr Silvano Maria Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies à Genève, leur a pour sa part présenté la Fondation "Caritas in Veritate“, qui a pour but de représenter les valeurs de l'Evangile et de la doctrine sociale de l'Eglise dans le contexte de la diplomatie multilatérale, et de soutenir des propositions et des projets qui correspondent à ces valeurs aux Nations Unies et dans d'autres organisations internationales à Genève.



http://www.zenit.org/article-31753?l=french 


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Sep - 23:06 (2012)    Sujet du message: THOUSANDS PAY RESPECT TO REV. MOON Répondre en citant






THOUSANDS PAY RESPECT TO REV. MOON

By UFP International
Thursday, September 06, 2012

Cheongpyeong, Korea - Korean government officials and Members of Congress were among the first visitors to pay their respects on September 6 to the Rev. Dr. Sun Myung Moon, who died September 3 and whose body lies in a memorial chapel at the Cheon Jeong Goong (Peace Palace) in the mountains east of Seoul.

President Lee Myung Bak of South Korea sent flowers, and Kim Jong Un of North Korea sent a message of condolence.

Among the prominent members of Korean society in attendance were Eul Dong Kom and Byeong Kook Jung, Members of the National Assembly, and Bong Ho Kim, former Vice Speaker of National Assembly.

In addition, leaders of organizations founded by Rev. Moon in Korea and abroad came to pay their respects. By the end of the day the line included more than 13,000 people from all walks of life including 3,000 Japanese.

Hundreds of thousands of visitors are expected to visit the memorial display in the nearby Cheongshim World Peace Center during the week leading up to the memorial service on September 15.

http://www.upf.org/upf-news/145-asia-oceania/4688-thousands-pay-respects-to-rev-moon

A THOUSAND OIL LAMPS HIT OF BUDDHIST TEMPLE IN MEMORY OF FATHER MOON

By UFP - Nepal
Sundy, September 9, 2012

Kathmandu, Nepal - A thousand oil lamps were lit in honor of Dr. Sun Myung Moon’s life on September 9 in Swoyambyol, at one of the oldest and most famous Buddhist temples in Nepal. Venerable Khenpo Sangye Kalsang, Principal and Director of the Buddha Dharma Center in Swoyambyol, led the ceremony of lighting 1,000 lamps, chanting, and prayers, which was conducted in great respect for Father Moon’s interreligious activities and education throughout the world.

http://www.upf.org/upf-news/145-asia-oceania/4690-a-thousand-lamps-lit-in-memory-of-father-moon 



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 15:04 (2012)    Sujet du message: FRC'S TONY PERKINS, SEN. SANTORUM, COUNCILMAN CABRERA, BISHOP HARRY JACKSON TO HOLD iPledge SUNDAY NEWS CONFERENCE AT FIRST BAPTIST CHURCH OF CHARLOTTE Répondre en citant


FRC'S TONY PERKINS, SEN. SANTORUM, COUNCILMAN CABRERA, BISHOP HARRY JACKSON TO HOLD iPledge SUNDAY NEWS CONFERENCE AT FIRST BAPTIST CHURCH OF CHARLOTTE

***Media Advisory***

Contact: J.P. Duffy, 202-679-6800, jpd@frc.org; Darin Miller, 202-445-0015, dbm@frc.org; both with Family Research Council

CHARLOTTE, N.C., Sept. 7, 2012 /Christian Newswire/ -- On Sunday, September 9, at the First Baptist Church of Charlotte, Family Research Council (FRC) President Tony Perkins will hold a news conference with former GOP presidential candidate and U.S. Senator Rick Santorum (R-Penn.), New York City Councilman Fernando Cabrera (D-N.Y.) and Bishop Harry Jackson of Hope Christian Church.

The speakers will pre-view the Sunday evening simulcast event, "iPledge Sunday: A Call to Faith, Family, and Freedom," and discuss the role of values voters in this year's election.

A MULT box will be available for the news conference and simulcast.

WHO:
Tony Perkins, President, Family Research Council
Former Sen. Rick Santorum, Founder, Patriot Voices
Fernando Cabrera, Councilman, New York City
Bishop Harry Jackson, Senior Pastor, Hope Christian Church

WHAT:
News conference on values voters, iPledge Sunday simulcast

WHERE:
First Baptist Church of Charlotte
301 South Davidson Street, Charlotte, NC 28202

WHEN:
4 p.m. Eastern, Sunday, September 9 (held prior to the evening's iPledge Sunday simulcast)

To register for media credentials, please contact J.P. Duffy at 202-679-6800,
jpd@frc.org or Darin Miller at 202-445-0015, dbm@frc.org

http://www.christiannewswire.com/news/3567220587.html   


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 16:12 (2012)    Sujet du message: BENOÎT XVI ÉVOQUE LA «FAUSSETÉ» DE JUDAS LORS DE SA TRAHISON DE JÉSUS Répondre en citant

BENOÎT XVI ÉVOQUE LA «FAUSSETÉ» DE JUDAS LORS DE SA TRAHISON DE JÉSUS
Agence France-Presse 27 août 2012 Éthique et religion



Photo : Agence France-Presse Filippo Monteforte

Le pape s’est exprimé devant plusieurs milliers de personnes rassemblées par un temps lourd dans la cour du palais apostolique de Castel Gandolfo.

Castel Gandolfo – Le pape Benoît XVI a évoqué dimanche la trahison de Jésus par Judas, zélote déçu par le refus du Christ de conduire une rébellion contre les occupants romains, en soulignant que sa faute était surtout la « fausseté », du fait d’être resté à ses côtés.

Dans ce qui peut être lu comme une allusion aux tensions actuelles dans l’Église et au sein même du Vatican, le pape, qui parlait depuis le balcon de sa résidence d’été à Castel Gandolfo, a estimé que « la fausseté » de Judas était « la faute la plus grave », « la marque du Diable ».

« Judas aurait pu s’en aller, comme avaient fait beaucoup de disciples, il aurait même dû s’en aller s’il avait été honnête ! », a déclaré le pape théologien devant plusieurs milliers de personnes rassemblées par un temps lourd dans la cour du palais apostolique.

Au lieu de cela, « il est resté avec Jésus. Pas par foi, pas par amour, mais avec le dessein secret de se venger du maître. Pourquoi Judas se sentait-il trahi par Jésus ? […] Judas était un zélote et voulait un messie vainqueur, qui prendrait la tête d’une révolte contre les Romains. Mais Jésus avait déçu cette attente », a-t-il observé.

Judas avait dénoncé Jésus qui, arrêté sur le mont des Oliviers à Jérusalem, devait être ensuite jugé et crucifié.

Le pape est ainsi revenu sur deux thèmes qui lui sont chers, celui de la séparation entre religion et lutte politique d’une part, et la cohérence personnelle des catholiques d’autre part : beaucoup de prêtres qui rejoignent les révolutions politiques sont désavoués par le Vatican. Selon Benoît XVI, ceux qui sont en désaccord avec cette ligne ont le droit de partir, mais ne doivent pas comploter en secret en cachant leur jeu.

Le majordome du pape, Paolo Gabriele, et d’autres fonctionnaires du Vatican ont trahi la confiance du pape et de ses collaborateurs en livrant à l’extérieur des documents confidentiels.

Le scandale « Vatileaks » a été vu comme une trahison grave à l’encontre de Benoît XVI, même si Gabriele a ensuite affirmé avoir voulu aider le pape à faire la transparence relativement aux intrigues.

http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/357806/benoit-xvi-evoque-la-faussete-de-judas-lors-de-sa-trahison-de-jesus?utm_source=infolettre-2012-08-27&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 19:14 (2012)    Sujet du message: INSTRUCTION « UNIVERSAE ECCLESIAE » : TEXTE INTÉGRAL Répondre en citant

INSTRUCTION « UNIVERSAE ECCLESIAE » : TEXTE INTÉGRAL




"3. Après avoir rappelé la sollicitude des Souverains Pontifes pour la sainte liturgie et la révision des livres liturgiques, le Saint-Père reprend le principe traditionnel, reconnu depuis des temps immémoriaux et à maintenir nécessairement à l'avenir, selon lequel « chaque Église particulière doit être en accord avec l'Église universelle, non seulement sur la doctrine de la foi et sur les signes sacramentels, mais aussi sur les usages reçus universellement de la tradition apostolique ininterrompue.

On doit les observer non seulement pour éviter les erreurs, mais pour transmettre l'intégrité de la foi, car la règle de la prière de l'Église correspond à sa règle de foi1 ".

"19. Les fidèles qui demandent la célébration de la forme extraordinaire ne doivent jamais venir en aide ou appartenir à des groupes qui nient la validité ou la légitimité de la Sainte Messe ou des sacrements célébrés selon la forme ordinaire, ou qui s'opposent au Pontife romain comme Pasteur suprême de l'Église universelle".

Le sacerdos idoneus (cf. Motu Proprio Summorum Pontificum, art. 5 § 4)



L'article important à lire...


http://www.zenit.org/article-27899?l=french 
La seule et unique Église, sur cette terre qui doit être reconnue, au risque de...

Une seule Église mondiale reconnue de par le monde et c'est l'Église de Rome. Voilà tout ce que nous confirme ce document. Un document d'une haute importance à lire, qui vient de leur propre site (Zenit) pour connaître la vérité sur cet Empire qui dirige le monde d'une main de fer et nous aider à comprendre ce qui se passe, dans le monde réel. Tout ceci nous confirme grandement les prophéties de Daniel et de l'Apocalypse, au chapitre 17/18. Le pouvoir suprême de Rome s'impose et il attend de chacun de nous une rédition sans condition.

Au point 19, il est dit : "Les fidèles qui demandent la célébration de la forme extraordinaire ne doivent jamais venir en aide ou appartenir à des groupes qui nient la validité ou la légitimité de la Sainte Messe ou des sacrements célébrés selon la forme ordinaire, ou qui s'opposent au Pontife romain comme Pasteur suprême de l'Église universelle" Le sacerdos idoneus (cf. Motu Proprio Summorum Pontificum, art. 5 § 4) .

Vous ne pouvez pas avoir plus clair que cela sur leurs intentions réelles, et sur ce faux monde de Paix qu'ils sont à créer.

Il est défendu à un catholique d'aider quelqu'un qui n'a pas plié le genou devant le Pape et son autorité suprême, qui dirige cette vaste fausse Église de Jésus-Christ. Quand je parle de catholique, je parle de cette vaste Église oecuménique qui regroupe des milliers d'églises et de fidèles, à travers le monde, et qui pour la plupart n'en sont même pas conscient. Ils sont soumis à cette Autorité usurpatrice malfaisante, mais qui à cause de la séduction mensongère, de la ruse et de la désinformation et du contrôle sur leurs âmes, des milliers de gens de toutes religions, s'élèvent de plus en plus contre le vrai peuple de Dieu ; les disciples de Jésus-Christ. Ils s'en distancent de plus en plus les croyants une menace à sévère pour l'avenir de l'humanité. Ce sont ceux, qui à cause de leur droiture envers le seul et unique Messie et de leur volonté de n'obéir qu'à Sa Parole sont maintenant mis aux bancs des accusés et traités comme des criminels dangereux par le système et l'Église. Le Pape, dans ce document ne cache nullement ce qu'il pense des vrais disciples de Jésus-Christ, qui eux refusent de mettre à genou devant le "Roi de la terre et des cieux".

Toute l'infiltration de nos églises n'a servi qu'à cela, mais Dieu a un jugement sévère, qui va fondre sur tous ceux qui se sont laissés séduire et sur tout ceux qui ont pris plaisir à entraîner les peuples vers une hérésie globale. La séduction a atteint un tel point que sans une intervention divine, il n'y a aucun avenir pour cette humanité.

Et ces démons le savent très bien. C'est ainsi qu'il sont à préparer le monde à recevoir un nouveau Sauveur. Pour nous, nous savons que ce "Sauveur" sera le plus grand tyran de tous les temps, mais combien de personnes espèrent en l'arrivée de cet homme, à l'heure où nous nous parlons? Ce que nous avons vu à la dernière convention démocrate 2012 nous confirme exactement ce que je vous dis.

Les 10 orteils de la statue de Nebucadnetsar nous confirme tout cela, mais le monde est tellement ignorant de son histoire et du plan du malin, qu'il ne peut comprendre ce qui se passe. C'est l'aveuglement total.

Le but de ce qui prend maintenant place est de raviver complètement tout le culte des démons, des traditions païennes, occultes, et ce par la force. Ce qu'eux ont toujours fait dans le secret de leurs loges, monastères, châteaux, etc, maintenant ils veulent que les nations adoptent ces coutumes et traditions. Et ils le font par consentement (déguisé) et/ou par la force. Où que nos yeux regardent maintenant, nous voyons ce culte païen et ses rituels sataniques reprendre vie. Ils ne se cachent plus, ils l'imposent sous la forme de la tolérance et de l'amour.

Le prophète Jérémie, Moïse et d'autres grands hommes de Dieu ont tenté de mettre le peuple en garde mais ils ont fermé leurs oreilles pour ne pas entendre et ils ont fermé leurs yeux pour ne pas voir. Eh bien, c'est la même chose de nos jours. Rien n'a changé et nous n'avons qu'à regarder autour de nous pour voir et comprendre tout ce complot spirituel contre Dieu et son Oint.

Pour ce faire, ils ont à leur disposition des troupes sanguinaires bien préparé pour cette guerre finale et ayant derrière eux, des milliers de citoyens avec un cerveau complètement lavé qui vont les aider à entrer dans le plus grand de tout les conflits mondiaux.

C'est ainsi que le Vatican, cette Église séductrice et destructrice va imposer à toute les nations une complète et entière soumission adorative à ce dieu Lucifer. Nous voyons comment l'Église catholique universelle impose aux nations son pouvoir divin. Ceux et celles qui refuseront de se soumettre seront persécutés, empriosonnés, torturés, affamés jusqu'à la mort dans les camps de réfugiés, traqués comme des animaux et tués. C'est exactement ce qui prend place dans tous les pays.

Cette Inquisition romaine contre les nations que nous voyons maintenant prendre vie, via les hauts chefs d'armée des Chevaliers de Malte et les Chevaliers de Colomb, vont diriger tous ces groupes préparés pour le grand jour de la bataille, pour amener cette destruction finale sur les nations. Cette guerre sera sur plusieurs fronts : par de grandes guerres sanglantes via différents partenaires, par la destruction complète et finale de l'économique, par la vaccination globale obligatoire (le virus Esbola) étant réapparu, la contamination encore plus grande des aliments, de l'eau et de l'air.

C'est aussi un jour de grand jugement de Dieu qui nous a tant averti de ces choses, si nous allions après d'autres dieux et que nous désobéissions à Ses lois. Lisez le livre de Jérémie, chap. 4-5-6... et analysez la situation à cette époque et les exortations données au peuple de Dieu et aux nations. Ne faites pas la même erreur qu'eux qui n'ont pas voulu entendre la voix de la raison.

Quand le Pape Benoît XVI nous présente le Nouvel Ordre Mondial comme étant la Terre Promise http://conscience-du-peuple.blogspot.ca/2011/07/le-pape-benoit-xvi-presente… , il y a de quoi s'inquiéter au plus haut point, car cet ordre nouveau est complètement sous le règne des démons, des anges-déchus et du dieu Zeus, qui depuis toujours ne cessent de défier l'autorité du seul et unique Dieu de l'Univers.

Peuple de Dieu et Nations, là est le vrai combat sur tout ce qui se passe dans notre monde. C'est là donc, que nous pouvons trouver soit la délivrance. En comprenant ce grand complot spirituel contre Dieu, cela nous montre qu'il y a non seulement une guerre pour le contrôle de ce monde, mais surtout une guerre sur les âmes. Satan ne désire qu'une seule chose : avoir le plus d'âmes avec lui, en Enfer, car il sait très bien le dénouement final : il ne gagnera pas cette guerre, bien qu'il tente de nous faire croire le contraire. Sachant cela, il va s'acharner sur tous les humains de la terre afin d'en entraîner le plus qu'il peut avec lui, en Enfer, pour l'Éternité et en faisant le plus de destruction possible sur toute l'immensité de la création que ce grand Dieu, par sa grâce et son amour a donné à toute l'humanité.

Maria


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 686
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 21:42 (2012)    Sujet du message: LIBAN : DISCOURS DE BENOÎT XVI AUX FORCES VIVES DE LA NATION Répondre en citant

LIBAN : DISCOURS DE BENOÎT XVI AUX FORCES VIVES DE LA NATION

Un « nouveau type de fraternité », à l'échelle planétaire


ROME, samedi 15 septembre 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI entrevoit un « nouveau type de fraternité » non seulement au Liban et au Moyen-Orient, mais à « l’échelle planétaire » : « Là se trouve, dit-il, la voie de la PAIX ! »

Le pape a en effet rencontré ce samedi 5 septembre, à Beyrouth, au palais présidentiel, le président de la République, M. Michel Sleiman, et les autorités de l’Etat, les chefs des communautés musulmanes. Le pape a planté un cèdre dans les jardins du palais.

Puis il a aussi rencontré, dans le salon « 25 mai » les autorités institutionnelles, les membres du gouvernement, le Corps diplomatique, les responsables religieux, les représentants du monde de la culture, en présence de la suite papale, et des représentants de l’Eglise catholique.

« Aujourd’hui, a déclaré Benoît XVI à cette occasion, les différences culturelles, sociales, religieuses, doivent aboutir à vivre un nouveau type de fraternité, où justement ce qui unit est le sens commun de la grandeur de toute personne, et le don qu’elle est à elle-même, aux autres et à l’humanité. Là se trouve la voie de la PAIX ! Là est l’engagement qui nous est demandé ! Là est l’orientation qui doit présider aux choix politiques et économiques, à chaque niveau et à l’échelle planétaire ! »

Discours de Benoît XVI:

Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs les représentants des Autorités parlementaires, gouvernementales, institutionnelles et politiques du Liban,

Mesdames et Messieurs les Chefs de mission diplomatique,

Béatitudes, Responsables religieux,

chers frères dans l’Épiscopat,
Mesdames, Messieurs, chers amis, 


«Salàmi ō-tīkum» [« Je vous donne ma paix »] (Jn 14, 27) ! C’est avec cette parole du Christ Jésus que je désire vous saluer et vous remercier de votre accueil et de votre présence. Je vous remercie, Monsieur le Président, non seulement pour vos paroles cordiales mais aussi pour avoir permis cette rencontre. Avec vous, je viens de planter un cèdre du Liban, symbole de votre beau pays. En voyant cet arbrisseau et les soins qu’il demandera pour se fortifier jusqu’à étendre ses branches majestueuses, j’ai pensé à votre pays et à sa destinée, aux Libanais et à leurs espérances, à toutes les personnes de cette Région du monde qui semble connaître les douleurs d’un enfantement sans fin. J’ai alors demandé à Dieu de vous bénir, de bénir le Liban et de bénir tous les habitants de cette Région qui a vu naître de grandes religions et de nobles cultures. Pourquoi Dieu a-t-il choisi cette Région ? Pourquoi vit-elle dans la tourmente ? Dieu l’a choisie, me semble-t-il, afin qu’elle soit exemplaire, afin qu’elle témoigne à la face du monde la possibilité qu’a l’homme de vivre concrètement son désir de paix et de réconciliation ! Cette aspiration est inscrite depuis toujours dans le plan de Dieu, qui l’a imprimée dans le cœur de l’homme. C’est de la paix que je désire vous entretenir car Jésus a dit : «Salàmi ō-tīkum» [« Je vous donne ma paix »].

Un pays est avant tout riche des personnes qui vivent en son sein. De chacune d’elles et de toutes ensemble dépend son avenir et sa capacité à s’engager pour la paix. Un tel engagement ne sera possible que dans une société unie.

Cependant, l’unité n’est pas l’uniformité. La cohésion de la société est assurée par le respect constant de la dignité de chaque personne et la participation responsable de chacune selon ses capacités en engageant ce qu’il y a de meilleur en elle. Afin d’assurer le dynamisme nécessaire pour construire et consolider la paix, il faut inlassablement revenir aux fondements de l’être humain. La dignité de l’homme est inséparable du caractère sacré de la vie donnée par le Créateur.

Dans le dessein de Dieu, chaque personne est unique et irremplaçable. Elle vient au monde dans une famille, qui est son premier lieu d’humanisation, et surtout la première éducatrice à la paix. Pour construire la paix, notre attention doit donc se porter vers la famille afin de faciliter sa tâche, pour ainsi la soutenir et donc promouvoir partout une culture de la vie.

L’efficacité de l’engagement pour la paix dépend de la conception que le monde peut avoir de la vie humaine. Si nous voulons la paix, défendons la vie ! Cette logique disqualifie non seulement la guerre et les actes terroristes, mais aussi toute atteinte à la vie de l’être humain, créature voulue par Dieu. L’indifférence ou la négation de ce qui constitue la véritable nature de l’homme empêchent le respect de cette grammaire qu’est la loi naturelle inscrite dans le cœur humain (cf. Message pour la Journée mondiale de la paix 2007, n. 3). La grandeur et la raison d’être de toute personne ne se trouvent qu’en Dieu. Ainsi, la reconnaissance inconditionnelle de la dignité de tout être humain, de chacun de nous, et celle du caractère sacré de la vie impliquent la responsabilité de tous devant Dieu. Nous devons donc unir nos efforts pour développer une saine anthropologie qui intègre l’unité de la personne. Sans elle, il n’est pas possible de construire la paix véritable.

Pour être plus évidentes dans les pays qui connaissent des conflits armés - ces guerres pleines de vanités et d’horreurs -, les atteintes à l’intégrité et à la vie des personnes existent aussi dans d’autres pays. Le chômage, la pauvreté, la corruption, les diverses addictions, l’exploitation, les trafics de toutes sortes et le terrorisme entraînent, avec la souffrance inacceptable de ceux qui en sont victimes, un affaiblissement du potentiel humain. La logique économique et financière veut sans cesse nous imposer son joug et faire primer l’avoir sur l’être !

Mais la perte de chaque vie humaine est une perte pour l’humanité entière. Celle-ci est une grande famille dont nous sommes tous responsables. Certaines idéologies, en remettant en cause de façon directe ou indirecte, ou même légale, la valeur inaliénable de toute personne et le fondement naturel de la famille, sapent les bases de la société. Nous devons être conscients de ces atteintes à l’édification et à l’harmonie du vivre ensemble. Seule une solidarité effective constitue l’antidote à tout cela. Solidarité pour rejeter ce qui fait obstacle au respect de tout être humain, solidarité pour soutenir les politiques et les initiatives qui œuvrent en vue d’unir les peuples de façon honnête et juste. Il est beau de voir les actions de collaboration et de vrai dialogue qui construisent une nouvelle manière de vivre ensemble. Une meilleure qualité de vie et de développement intégral n’est possible que dans le partage des richesses et des compétences, en respectant l’identité de chacun. Mais un tel mode de vie convivial, serein et dynamique ne peut exister sans la confiance en l’autre, quel qu’il soit.

Aujourd’hui, les différences culturelles, sociales, religieuses, doivent aboutir à vivre un nouveau type de fraternité, où justement ce qui unit est le sens commun de la grandeur de toute personne, et le don qu’elle est à elle-même, aux autres et à l’humanité. Là se trouve la voie de la paix ! Là est l’engagement qui nous est demandé ! Là est l’orientation qui doit présider aux choix politiques et économiques, à chaque niveau et à l’échelle planétaire !

Pour ouvrir aux générations de demain un avenir de paix, la première tâche est donc celle d’éduquer à la paix pour construire une culture de paix. L’éducation, dans la famille ou à l’école, doit être avant tout l’éducation aux valeurs spirituelles qui donnent à la transmission du savoir et des traditions d’une culture, leur sens et leur force. L’esprit humain a le goût inné du beau, du bien et du vrai. C’est le sceau du divin, la marque de Dieu en lui ! De cette aspiration universelle découle une conception morale ferme et juste, qui place toujours la personne au centre. Mais c’est seulement librement que l’homme peut se tourner vers le bien, car « la dignité de l’homme exige de lui qu’il agisse selon un choix conscient et libre, personnellement, c’est-à-dire mû et déterminé de l’intérieur, et non sous l’effet de poussées intérieures aveugles ou d’une contrainte purement extérieure » (Gaudium et spes, 17). La tâche de l’éducation est d’accompagner la maturation de la capacité à faire des choix libres et justes, qui peuvent aller à contre-courant des opinions répandues, des modes, des idéologies politiques et religieuses. L’établissement d’une culture de paix est à ce prix ! Il faut évidemment bannir la violence verbale ou physique. Elle est toujours une atteinte à la dignité humaine, celle de l’auteur comme celle de la victime. Par ailleurs, en valorisant les œuvres pacifiques et leur rayonnement pour le bien commun, on crée aussi l’intérêt pour la paix. Comme en témoigne l’histoire, de tels gestes de paix ont un rôle considérable dans la vie sociale, nationale et internationale. L’éducation à la paix formera ainsi des hommes et des femmes généreux et droits, attentifs à tous, et particulièrement aux personnes les plus faibles. Pensées de paix, paroles de paix et gestes de paix créent une atmosphère de respect, d’honnêteté et de cordialité, où les fautes et les offenses peuvent être reconnues en vérité pour avancer ensemble vers la réconciliation. Que les hommes d’État et les responsables religieux y réfléchissent !

Nous devons être bien conscients que le mal n’est pas une force anonyme qui agit dans le monde de façon impersonnelle ou déterministe. Le mal, le démon, passe par la liberté humaine, par l’usage de notre liberté. Il cherche un allié, l’homme. Le mal a besoin de lui pour se déployer. C’est ainsi qu’ayant offensé le 1er commandement, l’amour de Dieu, il en vient à pervertir le second, l’amour du prochain. Avec lui, l’amour du prochain disparaît au profit du mensonge et de l’envie, de la haine et de la mort. Mais il est possible de ne pas se laisser vaincre par le mal et d’être vainqueur du mal par le bien (cf. Rm 12, 21). C’est à cette conversion du cœur que nous sommes appelés. Sans elle, les ‘libérations’ humaines si désirées déçoivent car elles se meuvent dans l’espace réduit concédé par l’étroitesse d’esprit de l’homme, sa dureté, ses intolérances, ses favoritismes, ses désirs de revanche et ses pulsions de mort. La transformation en profondeur de l’esprit et du cœur est nécessaire pour retrouver une certaine clairvoyance et une certaine impartialité, le sens profond de la justice et celui du bien commun. Un regard nouveau et plus libre rendra capable d’analyser et de remettre en cause des systèmes humains qui conduisent à des impasses, afin d’avancer en tenant compte du passé pour ne plus le répéter avec ses effets dévastateurs. Cette conversion demandée est exaltante car elle ouvre des possibilités en faisant appel aux ressources innombrables qui habitent le cœur de tant d’hommes et de femmes désireux de vivre en paix et prêts à s’engager pour la paix. Or elle est particulière- ment exigeante : il s’agit de dire non à la vengeance, de reconnaître ses torts, d’accepter les excuses sans les rechercher, et enfin de pardonner. Car seul le pardon donné et reçu pose les fondements durables de la réconciliation et de la paix pour tous (cf. Rm 12, 16b. 18).

Alors seulement peut croître la bonne entente entre les cultures et les religions, la considération sans condescendance des unes pour les autres et le respect des droits de chacune.

Au Liban, la Chrétienté et l’Islam habitent le même espace depuis des siècles. Il n’est pas rare de voir dans la même famille les deux religions. Si dans une même famille cela est possible, pourquoi cela ne le serait-il pas au niveau de l’ensemble de la société ? La spécificité du Moyen- Orient se trouve dans le mélange séculaire de composantes diverses. Certes, elles se sont combattues, hélas aussi ! Une société plurielle n’existe qu’à cause du respect réciproque, du désir de connaître l’autre et du dialogue continu. Ce dialogue entre les hommes n’est possible que dans la conscience qu’il existe des valeurs communes à toutes les grandes cultures, parce qu’elles sont enracinées dans la nature de la personne humaine. Ces valeurs qui sont comme un substrat, expriment les traits authentiques et caractéristiques de l’humanité. Elles appartiennent aux droits de tout être humain. Dans l’affirmation de leur existence, les différentes religions apportent une contribution décisive. N’oublions pas que la liberté religieuse est le droit fondamental dont dépendent beaucoup d’autres. Professer et vivre librement sa religion sans mettre en danger sa vie et sa liberté doit être possible à quiconque. La perte ou l’affaiblissement de cette liberté prive la personne du droit sacré à une vie intègre sur le plan spirituel. La soi-disant tolérance n’élimine pas les discriminations, parfois elle les conforte même. Et sans l’ouverture au transcendant qui permet de trouver des réponses aux interrogations de son cœur sur le sens de la vie et sur la manière de vivre de façon morale, l’homme devient incapable d’agir selon la justice et de s’engager pour la paix. La liberté religieuse a une dimension sociale et politique indispensable à la paix ! Elle promeut une coexistence et une vie harmonieuses par l’engagement commun au service de nobles causes et par la recherche de la vérité qui ne s’impose pas par la violence mais par « la force de la vérité elle-même » (Dignitatis humanae, 1), cette Vérité qui est en Dieu. Car la croyance vécue conduit invariablement à l’amour. La croyance authentique ne peut pas conduire à la mort. L’artisan de paix est humble et juste. Les croyants ont donc aujourd’hui un rôle essentiel, celui de témoigner de la paix qui vient de Dieu et qui est un don fait à tous dans la vie personnelle, familiale, sociale, politique et économique (cf. Mt 5, 9 ; He 12, 14). L’inaction des hommes de bien ne doit pas permettre au mal de triompher. Il est pire encore de ne rien faire.

Ces quelques réflexions sur la paix, la société, la dignité de la personne, sur les valeurs de la famille et de la vie, sur le dialogue et la solidarité ne peuvent demeurer de simples idéaux énoncés. Ils peuvent et doivent être vécus. Nous sommes au Liban et c’est ici qu’ils doivent être vécus. Le Liban est appelé, maintenant plus que jamais, à être un exemple. Politiques, diplomates, religieux, hommes et femmes du monde de la culture, je vous invite donc à témoigner avec courage, à temps et à contretemps autour de vous, que Dieu veut la paix, que Dieu nous confie la paix. «Salàmi ō-tīkum» [« Je vous donne ma paix »] (Jn 14, 27) nous dit le Christ ! Que Dieu vous bénisse ! Merci !

© Libreria Editrice Vaticana


ZÉNIT


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:17 (2016)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 452, 53, 54  >
Page 3 sur 54

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com