LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2752, 53, 54  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 22:37 (2014)    Sujet du message: ALLAH IS SATAN : "AL MUDEL" = THE DECEIVER / JE DEFIE TOUT SAVANT MUSULMAN SUR TERRE DE ME PROUVER LE CONTRAIRE! Répondre en citant

ALLAH IS SATAN : "AL MUDEL" = THE DECEIVER



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=vVeyFLkWcfQ

JE DEFIE TOUT SAVANT MUSULMAN SUR TERRE DE ME PROUVER LE CONTRAIRE!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=1L1Wfe5Rdb8


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Aoû - 22:37 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 23:38 (2014)    Sujet du message: VERS UNE AUTHENTIQUE FRATERNITE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS Répondre en citant

VERS UNE AUTHENTIQUE FRATERNITE ENTRE CHRETIENS ET MUSULMANS

Message du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux

Rome, 18 juillet 2014 (Zenit.org) Cardinal Jean-Louis Tauran 

"En route vers une authentique fraternité entre chrétiens et musulmans", c'est le thème du message annuel du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux pour la fin du ramadan: il est signé par le président; le cardinal français Jean-Louis Tauran et par le secrétaire du dicastère romain, le P. Miguel Ángel Ayuso Guixot, MCCJ, espagnol.



Ils formulent ce défi: "Prions pour que la RECONCILIATION, la JUSTICE, la PAIX et le DEVELOPPEMENT continuent de figurer parmi nos priorités de première importance pour le bonheur et le bien de toute la famille humaine."

En date du 24 juin, le message est publié ce 18 juillet par la salle de presse du Saint-Siège. 

A.B.

En route vers une authentique fraternité entre chrétiens et musulmans

Cher Frères et Sœurs musulmans,

Nous avons la grande joie de vous offrir nos plus sincères félicitations et nos vœux les meilleurs à l’occasion de ‘Id al-Fitr qui conclut le mois de Ramadan consacré au jeûne, à la prière et au secours des pauvres.

L’an passé, première année de son ministère, le pape François a personnellement signé le traditionnel message. En une autre occasion, il s’est adressé à vous comme « nos frères et soeurs » (Angélus, 11 août 2013). Nous connaissons bien la signification de ces mots. En fait, chrétiens et musulmans sont frères et sœurs dans la famille humaine, créée par le Dieu unique.

Souvenons-nous de ce que le pape Jean-Paul II disait à des chefs religieux musulmans en 1982 : « Nous tous, chrétiens et musulmans, nous vivons sous le soleil du même Dieu miséricordieux. Nous croyons les uns et les autres en un seul Dieu, créateur de l’homme. Nous acclamons la souveraineté de Dieu et nous défendons la dignité de la personne humaine comme serviteur de Dieu. Nous adorons Dieu et nous professons notre totale soumission à Lui. Donc, nous pouvons nous appeler au vrai sens des mots : frères et sœurs dans la foi en un seul Dieu » (Kaduna, Nigéria, 14 février 1982).

Nous remercions le Très-Haut pour ce que nous avons en commun, tout en restant conscients de nos différences. Nous percevons l’importance de la promotion d’un fructueux dialogue, fondé sur le respect mutuel et l’amitié. En nous inspirant de nos valeurs partagées et fortifiés par nos sentiments d’authentique fraternité, nous sommes appelés à travailler ensemble pour la JUSTICE, la PAIX et le respect des droits et de la dignité de chaque personne. Nous nous sentons responsables, d’une manière particulière, de ceux qui ont le plus besoin d’aide : les pauvres, les malades, les orphelins, les immigrants, les victimes du trafic des êtres humains et tous ceux qui souffrent de dépendance quelle qu’en soit sa nature.

Nous le savons, notre monde contemporain doit faire face à de graves défis qui sollicitent la solidarité de toutes les personnes de bonne volonté. Il s’agit notamment des menaces qui pèsent sur l’environnement, de la crise de l’économie mondiale et des taux de chômage élevés, particulièrement chez les jeunes. Ces situations génèrent un sentiment de vulnérabilité et un manque d’espérance en l’avenir. N’oublions pas non plus les problèmes rencontrés par de nombreuses familles qui ont été séparées, laissant derrière elles leurs proches et souvent des enfants en bas âge.

Travaillons donc ensemble pour construire des ponts de PAIX et promouvoir la réconciliation, en particulier dans les régions où musulmans et chrétiens souffrent ensemble des horreurs de la guerre.

Puisse notre amitié nous inciter à toujours coopérer pour faire face à ces nombreux défis avec sagesse et prudence. Ainsi, nous contribuerons à réduire tensions et conflits et à faire progresser le bien commun. Nous démontrerons aussi que les religions peuvent être une source d’harmonie pour le bien de l’ensemble de la société.

Prions pour que la réconciliation, la justice, la paix et le développement continuent de figurer parmi nos priorités de première importance pour le bonheur et le bien de toute la famille humaine.

Avec le Pape François, nous vous adressons nos vœux cordiaux pour une joyeuse fête et une vie prospère dans la PAIX.

Vatican, le 24 juin 2014

Cardinal Jean-Louis Tauran
Président

P. Miguel Ángel Ayuso Guixot, MCCJ
Secrétaire

(18 juillet 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/vers-une-authentique-fraternite-entre-chre…


Dernière édition par maria le Dim 14 Sep - 23:59 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 00:16 (2014)    Sujet du message: SEMAINE MONDIALE POUR LA PAIX EN PALESTINE ISRAËL Répondre en citant



SEMAINE MONDIALE POUR LA PAIX EN PALESTINE ISRAËL


Prier avec les Eglises vivant sous l'occupation = Prier pour la Palestine




Détails sur l'événement


Quand ?

21 septembre 2014 à 27 septembre 2014 à Du
au

Ajouter un événement au calendrier

vCal

iCal



Le Conseil oecuménique des Eglises invite ses Eglises membres et organisations partenaires à se joindre à une semaine de plaidoyer et d'action pour une PAIX JUSTE en Palestine et Israël. Celles et ceux qui partagent l'espoir de la JUSTICE sont invités à prendre des mesures pacifiques, ensemble, afin de créer un témoignage publique international commun.

Participer

Pendant la Semaine mondiale pour la paix en Palestine Israël, des Eglises de différents pays enverront un signal clair aux décideurs politiques, aux milieux concernés et à leurs propres paroisses concernant la nécessité d'un accord de paix garantissant les droits légitimes et l'avenir des deux peuples. Les participants devront organiser leurs activités autour de ces trois éléments:
  1. Prier avec les Eglises vivant sous l'occupation, en utilisant une prière spéciale de Jérusalem;
  2. Informer sur les actions qui contribuent à la paix et celles qui l'entravent sur le terrain, en particulier les colonies en territoire occupé;
  3. Interpeller les responsables politiques en préconisant des stratégies oecuméniques promouvant la PAIX dans la JUSTICE.
Pourquoi?

La Semaine appelle les participants à demander la justice pour les Palestiniens, afin qu'Israéliens et Palestiniens puissent enfin vivre en PAIX. L’État d’Israël a été créé il y a 66 ans. Cet événement n’a pas conduit à la création d’un État palestinien indépendant; au contraire, il n’a fait qu’aggraver la tragédie du peuple palestinien. Voilà plus de 40 ans que Jérusalem-Est, la Cisjordanie et Gaza sont occupés, réduisant à néant la vision pacifique de deux peuples sur une seule terre.

Pourtant, le rêve d'une nation ne saurait se réaliser aux dépens d'une autre.
  • Il est temps pour les Palestiniens et les Israéliens de partager une PAIX juste.
  • Il est temps que la liberté succède à l'occupation.
  • Il est temps pour l'égalité des droits.
  • Il est temps que commence la guérison des âmes blessées.
Plus d'information sur cet événement…

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/events/world-week-for-peace-in-pal…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 21:57 (2014)    Sujet du message: TRANSFORMER LE MONDE SELON LE PROJET DE DIEU Répondre en citant



TRANSFORMER LE MONDE SELON LE PROJET DE DIEU

Tweet de l'Assomption Rome, 15 août 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 

« Marie, Reine du Ciel, aide-nous à transformer le monde selon le projet de Dieu » : c’est le tweet publié par le pape François ce 15 août 2014, en la fête de l’Assomption.


Le pape est actuellement en Corée du Sud, du 13 au 18 août 2014, dans le cadre de la VIe Journée de la jeunesse asiatique. Ce matin, en rencontrant le peuple coréen au stade de Daejeon, au sud de Séoul, il s’est tourné vers « Marie, Mère de l’Église en Corée ».

Il a demandé à la Vierge son soutien pour « être fidèles à la liberté royale reçue au baptême », « transformer le monde selon le plan Dieu », et « rendre l’Église capable d’être toujours plus pleinement un levain de son Royaume au sein de la société coréenne ».

« Transformer le monde selon le plan Dieu », a-t-il expliqué, c’est pour les chrétiens « combattre l’attrait du matérialisme qui étouffe les authentiques valeurs spirituelles et culturelles, ainsi que l’esprit de compétition débridée qui génère égoïsme et conflits ».

C’est aussi « rejeter les modèles économiques inhumains qui créent de nouvelles formes de pauvreté et marginalisent les travailleurs, ainsi que la culture de la mort qui dévalue l’image de Dieu, le Dieu de la vie, et viole la dignité de chaque homme, femme et enfant ».

(15 août 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/transformer-le-monde-selon-le-projet-de-di…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 22:21 (2014)    Sujet du message: "JEUNES, VOUS ETES LE PRESENT DE L'EGLISE ! REVEILLEZ-VOUS !" Répondre en citant

"JEUNES, VOUS ETES LE PRESENT DE L'EGLISE ! REVEILLEZ-VOUS !"

Un message très séducteur, comme toujours, mais à quel groupe de jeunes, le Pape François s'adresse-t-il vriament? Il dit : « Vous êtes le présent de l’Eglise ! Réveillez-vous ! », « Jeunesse de l’Asie, lève-toi ! La gloire des martyrs brille sur toi ! ». Ce message est à connotation de cet Empire Ottoman qui envahit tous les pays. Est-ce donc un appel aux jeunes jihadistes qu'est venu le temps de se lever pour combattre la foi de Allah? Les autres jeunes du JAJ, eux ne comprendront pas le réel message du Pape, étant subjugué par sa présence et par l'ignorance des Ecritures Saintes.  Il dit à ces miliers de jeunes "
discerner ce qui est incompatible avec la foi catholique, les aspects marqués par le péché, corrompus, qui conduisent à la mort ", alors que l'Eglise catholique promouvoit les péchés abominables de Satan, rejette le salut de Jésus-Christ (même les athés peuvent aller au ciel, a-t-il dit tout récemment), promouvoit toutes les valeurs que Dieu condamne, et il vient demander aux jeunes présents de se tenir loin du péché qui conduit à la mort! 

Tout ce voyage a été placé sous le signe de la Vierge Marie, la mère de toutes les abominations, Château de Haemi, un château néo-gothique, donc un lieu pas très saint.. Dès lors, on ne peut s'attendre à ce qui prendra place dans ce pays, pourra être sous le signe de la PAIX. Remarquez tous les voyages de ce Pape jusqu'à ce jour. Dès qu'il a fini sa petite visite dans un pays, le pays change radicalement. Il apporte la malédiction avec lui. 



Clôture de la VIe Journée de la jeunesse asiatique, Corée du Sud Rome, 17 août 2014 (Zenit.org) Pape François 

« Vous êtes le présent de l’Eglise ! Réveillez-vous ! », s’exclame le pape François sous les applaudissements enthousiastes de la jeunesse de l’Asie, à qui il donne une mission : « passer ces années à bâtir une Église plus sainte, plus missionnaire et humble – une Église qui aime et adore Dieu en cherchant à servir les pauvres, les personnes abandonnées, les faibles et les marginalisés ».


Le pape François a célébré la messe de clôture de la VIe Journée de la jeunesse asiatique, au Château de Haemi, au sud-est de Séoul, au quatrième jour de son voyage apostolique en Corée du Sud, ce 17 août 2014 à 16h30 (9h30 à Rome).

Intitulé « Jeunesse de l’Asie, lève-toi ! La gloire des martyrs brille sur toi ! », l’événement a rassemblé quelque 6.000 jeunes de 23 pays d’Asie. Le pape les avait déjà rencontrés à Solmoe le 15 août.

Cet après-midi, malgré le ciel pluvieux, plus de 40.000 personnes étaient présentes dans le parc du château, pour la célébration de conclusion. Un autel avait été dressé sous un immense chapiteau en forme de hanok, maison traditionnelle coréenne. Des écrans géants permettaient aux plus éloignés de suivre la célébration.

Le pape a invité les jeunes à sublimer leurs qualités naturelles : « Que le Christ transforme votre optimisme naturel en espérance chrétienne, votre énergie en vertu morale, votre bonne volonté en authentique amour désintéressé. Voilà le chemin pour vaincre tout ce qui, dans vos vies et dans votre culture, menace l’espérance, la vertu et l’amour. De cette façon, votre jeunesse sera un don à Jésus et au monde. »

En tant que « fils et filles de ce grand continent », le pape a souligné leur « devoir de prendre part à la vie de vos sociétés. N’ayez pas peur d’apporter la sagesse de la foi dans chaque domaine de la vie sociale ! »

En tant que chrétiens, les jeunes d’Asie sont appelés à « apprécier les nombreuses valeurs positives » de leurs cultures mais aussi à « discerner ce qui est incompatible avec la foi catholique, les aspects marqués par le péché, corrompus, qui conduisent à la mort ».

« Avenir » mais aussi « présent de l’Église », les jeunes sont invités à ne pas « repousser l’étranger, le nécessiteux, le pauvre et les personnes en détresse » mais de « répondre à chaque demande d’aide avec amour, miséricorde et compassion ».

Pour ce faire, le pape recommande « d’être vigilants, de ne pas céder aux pressions, aux tentations et aux péchés, les nôtres ou ceux des autres, qui émoussent notre sensibilité à la beauté de la sainteté, à la joie de l’Évangile ».

A.K.

Homélie du pape François

Chers jeunes amis,

La gloire des martyrs brille sur vous ! Ces mots – une partie du thème de la Sixième Journée Asiatique de la Jeunesse – nous consolent et nous fortifient tous. Jeunes d’Asie : vous êtes les héritiers d’un grand témoignage, un témoignage précieux rendu au Christ. Il est la lumière du monde ; il est la lumière de nos vies ! Les martyrs de Corée – et d’innombrables autres à travers l’Asie – ont livré leurs corps aux persécuteurs ; à nous, ils ont offert un témoignage impérissable du fait que la lumière de la vérité du Christ dissipe toutes ténèbres et que l’amour du Christ est glorieusement triomphant. Avec la certitude de la victoire sur la mort et notre participation à cette victoire, nous pouvons affronter le défi d’être disciples du Christ aujourd’hui, dans des circonstances qui nous sont propres et en notre temps.

Les mots sur lesquels nous venons de réfléchir constituent une consolation. L’autre partie du thème de ce jour – Jeunesse de l’Asie, lève-toi ! – vous parle d’un devoir, d’une responsabilité. Considérons un moment chacune de ces paroles.

En premier lieu, le mot ‘‘Asiatique’’. Vous êtes réunis ici en Corée venant de toute l’Asie. Chacun d’entre vous a une place unique et une situation dans lesquelles vous êtes appelés à refléter l’amour de Dieu. Le continent asiatique, doté de riches traditions philosophiques et religieuses, reste un vaste domaine pour votre témoignage au Christ, ‘‘le chemin, la vérité et la vie’’ (Jn 14, 6). Comme jeunes non seulement en Asie, mais aussi comme fils et filles de ce grand continent, vous avez le droit et le devoir de prendre part à la vie de vos sociétés. N’ayez pas peur d’apporter la sagesse de la foi dans chaque domaine de la vie sociale !

En tant qu’asiatiques, vous voyez et vous aimez, de l’intérieur, tout ce qui est beau, noble et vrai dans vos cultures et dans vos traditions. En même temps, comme chrétiens, vous savez aussi que l’Évangile a le pouvoir de purifier, d’élever et de perfectionner cet héritage. À travers la présence du Saint-Esprit qui vous a été donné au baptême et scellé en vous à la confirmation, en union avec vos pasteurs, vous pouvez apprécier les nombreuses valeurs positives des diverses cultures asiatiques. Vous êtes également à même de discerner ce qui est incompatible avec votre foi catholique, ce qui est contraire à la vie de grâce greffée en vous par le baptême, et quels aspects de la culture contemporaine sont marqués par le péché, sont corrompus et conduisent à la mort.

Revenant au thème de ce jour, réfléchissons sur le second mot ‘‘Jeunesse’’. Vous et vos amis, vous êtes pleins d’optimisme, d’énergie et de bonne volonté, qui sont caractéristiques de cette période de la vie. Que le Christ transforme votre optimisme naturel en espérance chrétienne, votre énergie en vertu morale, votre bonne volonté en authentique amour désintéressé. Voilà le chemin que vous êtes appelés à emprunter. Voilà le chemin pour vaincre tout ce qui, dans vos vies et dans votre culture, menace l’espérance, la vertu et l’amour. De cette façon, votre jeunesse sera un don à Jésus et au monde.

Comme jeunes chrétiens, que vous soyez travailleurs ou étudiants, que vous ayez déjà commencé une carrière ou que vous ayez répondu à l’appel au mariage, à la vie religieuse ou encore au sacerdoce, vous n’êtes pas seulement une partie de l’avenir de l’Église ; vous êtes aussi une partie nécessaire et aimée du présent de l’Église ! Vous êtes le présent de l’Eglise ! Restez proches les uns des autres, rapprochez-vous toujours plus de Dieu et avec vos Évêques et vos prêtres, passez ces années à bâtir une Église plus sainte, plus missionnaire et humble – une Église qui aime et adore Dieu en cherchant à servir les pauvres, les personnes abandonnées, les faibles et les marginalisés.

Dans vos vies chrétiennes, en bien des occasions vous serez tentés, comme les disciples dans l’Évangile de ce jour, de repousser l’étranger, le nécessiteux, le pauvre et les personnes en détresse. Ce sont ceux-là spécialement qui répètent le cri de la femme de l’Évangile : ‘‘Seigneur, aide-moi !’’. La requête de la femme cananéenne est le cri de toute personne à la recherche d’amour, d’accueil et d’amitié avec le Christ. C’est le cri de tant de personnes dans nos villes anonymes, le cri de tant de jeunes de votre âge et le cri de tous ces martyrs qui aujourd’hui encore souffrent la persécution et la mort pour le nom de Jésus : ‘‘Seigneur, aide-moi !’’. Et c’est souvent un cri qui sort de nos cœurs eux-mêmes : "Seigneur aide-moi !" Répondons, non pas à la manière de ceux qui repoussent les personnes qui nous sollicitent, comme si servir les nécessiteux entravait notre proximité avec le Seigneur. Non ! Nous devons être comme le Christ, qui répond à chaque demande d’aide avec amour, miséricorde et compassion.

Enfin, la troisième partie du thème de ce jour – ‘‘Réveille-toi !’’ – parle d’une responsabilité que le Seigneur vous donne. C’est le devoir d’être vigilants, de ne pas céder aux pressions, aux tentations et aux péchés, les nôtres ou ceux des autres, qui émoussent notre sensibilité à la beauté de la sainteté, à la joie de l’Évangile. Le psaume responsorial de ce jour nous invite à toujours ‘‘être dans l’allégresse et à chanter de joie’’. En dormant, personne ne peut chanter, danser ni se réjouir. Il n’est pas bon de voir un jeune dire « je vais dormir… Non ! Réveillez-vous ! ». Chers jeunes, ‘‘Dieu, notre Dieu, nous a bénis’’ (Ps 67, 6) ; de lui nous avons ‘‘obtenu miséricorde’’ (Rm 11, 30). Assurés de l’amour de Dieu, allez dans le monde de sorte que ‘‘par suite de la miséricorde que vous avez obtenue’’, ils – vos amis, vos collègues, vos voisins, vos compatriotes, toute personne de ce grand continent – ‘‘puissent maintenant recevoir la miséricorde de Dieu’’ (cf. Rm 11, 31). C’est par sa miséricorde que nous somme sauvés.

Chers jeunes d’Asie, j’ai espoir qu’en union avec le Christ et l’Église, vous emprunterez ce chemin, qui vous apportera surement beaucoup de joie. À présent, au moment de nous approcher de la table de l’Eucharistie, tournons-nous vers notre mère Marie, qui a donné Jésus au monde. Oui, Marie notre mère, nous désirons recevoir Jésus ; dans ta maternelle affection, aide-nous à le porter aux autres, à le servir fidèlement, et à l’honorer en tout temps et en tout lieu, dans ce pays et dans toute l’Asie. Amen.

Jeunesse de l'Asie, réveille-toi !

(17 août 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/jeunes-vous-etes-le-present-de-l-eglise-re…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Aoû - 13:36 (2014)    Sujet du message: POPE TOUCHES MASSES IN LAST DAY OF ASIA TRIP Répondre en citant

POPE TOUCHES MASSES IN LAST DAY OF ASIA TRIP

ySeth Doane
CBS News
August 17, 2014, 7:00 PM

VIDEO :  http://www.cbsnews.com/videos/offering-olive-branch-pope-francis-urges-dial…

On the last full day of his trip to Asia today, Pope Francis appeared to make the most visible outreach yet to China and other countries in the region that do not have diplomatic relations with the Vatican. Saying that "Christians do not come as conquerors," he urged beginning a "fraternal" DIALOGUE.

Speaking to thousands of youth this afternoon, Pope Francis called on them to serve the marginalized and the lonely.
"Asian youth, wake up," the pope said.

The pope started his day by granting a humble wish: baptizing Lee Ho-Jin at the Vatican's embassy. Lee is the father of 16-year-old Seung-Hyun who was one of the hundreds of teenagers killed when the Sewol ferry sank in April.

Lee asked the Pope for this "huge honor" when they chatted at a private meeting for families of ferry victims on Friday. Lee took "Francis" as his baptismal name.

Describing what is was like to meet the pope, Lee says he felt a "presence" in the room and turned to see a smiling Pope Francis standing there.
"There was a lot of turmoil and pain in my heart from the [ferry] disaster," said Lee who had just been baptized by Francis.. "But after meeting the pope, I feel like a lot of that has been lifted."

We've witnessed the effect this pope has had on Koreans. On Saturday, an estimated one million people crammed into downtown Seoul.

On his way through the crowd, Pope Francis stopped to greet another father of a Sewol victim. Kim Yeong-Oh has been holding a hunger strike protest to push the Korean government for more transparency in the ferry investigation.

Days earlier, Kim said he was confidend he'd get to see the pope.

"I'm sure that I can meet him," he said. "(Because) he's always stood up for the poor and the weak."

Throughout this trip, Pope Francis wore a yellow ribbon that symbolizes the ferry disaster, another way to connect with the grieving families among the joyful masses.

http://www.cbsnews.com/news/pope-touches-masses-in-last-day-of-asia-trip/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 01:47 (2014)    Sujet du message: WHAT DOES JESUS REALLY LOOK LIKE? YOU WILL BE SURPRISED! Répondre en citant

WHAT DOES JESUS REALLY LOOK LIKE? YOU WILL BE SURPRISED!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=nfOvtSfUaDY

You can find the Borgia series on EMule


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 21:06 (2014)    Sujet du message: IS POPE FRANCIS I DYING? Répondre en citant

IS POPE FRANCIS I DYING?

How to keep compassion and more love about your slaves.

August 20, 2014
 
His remarks throw uncertainty into the question as to whether he will be the False Prophet of Revelation 13.
   
NEWS BRIEF: "Pope Francis: I Only Have 2-3 More Years to Live", Israel National News, 8.19.2014
   
"Pope Francis believes that he still has a maximum of three years left to live, he told reporters Monday, and indicated that he is considering early retirement."
 
" 'Another two or three years, and God will take me', Francis said, speaking to reporters on his way back to the Vatican from South Korea. According to reporters on the plane, the pope was generally in high spirits despite the grim prediction. "

   
Francis has a history of medical problems.
 
"The current Pope has not been in the best of health throughout his life; he lost one of his lungs in his 20s after a serious illness, and has undergone several surgeries in recent years. Vatican officials have hinted in the past that Francis may also have trouble walking."

 
Many Christians have believed the 1595 A.D. Catholic vision of St. Malachy which predicted that 111 Popes would arise and serve before the final Pope, 'Peter The Roman', or 'Petrus Romanus', Pope 112. The description Malachy presented for each 111 Popes is eerily accurate; the characteristics of Petrus Romanus label him the False Prophet (Rev 13:11-18), the Pope who will be in office when Antichrist destroys the Papacy and the Vatican by fire (Rev 17:16) 

 
Pope Benedict XVI, was Pope 111 and Pope Francis I is Pope 112.

   
We do not know what to make of Francis' grim prediction, since he has given numerous indications that he will be the False Prophet of Revelation 13:11-18. Is he simply attempting to drum up sympathy that could conceivably increase his popularity?    


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 01:56 (2014)    Sujet du message: PAPE FRANCOIS : ÂGE DE 77 ANS, IL ESTIME QU'IL LUI RESTE "DEUX OU TROIS ANS" A VIVRE Répondre en citant

PAPE FRANCOIS : ÂGE DE 77 ANS, IL ESTIME QU'IL LUI RESTE "DEUX OU TROIS ANS" A VIVRE

Comment garder la compassion et encore plus d'amour de ses esclaves.

Publié par Deborah Koslowski le Mardi 19 Août 2014 à 09h56




Depuis l'avion qui le ramenait de Corée du Sud ce lundi, le pape François s'est confié aux journalistes. Du fait de sa santé, il n'exclut pas une possible démission de ses fonctions.

Pour la première fois, le pape François a évoqué la perspective de sa mort. Dans l'avion qui le ramenait de Corée du Sud ce lundi, il s'est confié aux journalistes lors d'une conférence de presse. Et si de multiples sujets ont été abordés, se sont ses mots concernant les "deux ou trois ans" qu'ils lui resteraient à vivre qui ont marqué les esprits, a rapporté l'AFP.

"Intérieurement, je cherche à penser à mes péchés, à mes erreurs, pour ne pas m'enorgueillir. Parce que, je le sais, ça durera peu de temps. Deux ou trois ans. Et puis, à la Maison du Père !", a déclaré le pape François. Âgé de 77 ans, le souverain pontife semble pourtant en pleine forme mais, comme Benoit XVI, il n'hésiterait pas lui aussi à devenir un pape émérite (à la retraite) s'il ne se sentait plus capable d'assumer ses fonctions.

La "retraite" est plus courante aujourd'hui

Si pour celui qui est né Jorge Bergoglio un pontificat de courte durée ne choque pas, certains théologiens ne partagent pas son avis. Aux yeux du souverain pontife, les "papes émérites" se démocratiseront comme les "évêques émérites" qui étaient encore très rares il y a plusieurs décennies, a rapporté Le Figaro. Il a par ailleurs défendu la "noble, humble et courageuse" décision prise en 2013 par son prédecesseur. En effet, le pape François a estimé qu'avec l'âge, malgré une bonne santé, le corps se fatiguait et "la capacité de bien gourverner" diminuait.

Vidéo sur le même thème : Le pape François en appelle à l’ONU contre une “agression injuste”

+ VIDEO : http://www.planet.fr/societe-pape-francois-age-de-77-ans-il-estime-quil-lui…[Planet-Edition-du-soir]-20140819


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 02:27 (2014)    Sujet du message: PAPE : PRISE DE POSSESSION DE SA CHAIRE D'ÉVÊQUE DE ROME / MASS FOR THE POSSESSION OF THE CHAIR OF THE BISHOP OF ROME Répondre en citant

En raison des événements qui se déchainent et de l'hypocrisie du Pape François et de ses nombreuses troupes guerrières qui se déchainent sur ce monde, laissez-moi vous rappelez que rien n'arrive sans que le Pape de Rome ne l'ait permis. Ayant usurpé la souveraineté de Dieu, un nouvel âge d'or des ténèbres prend place sous sa gouverne.

Je remets ici, la vidéo sur la prise de possession par le Pape, du pouvoir temporel et spirituel, démontrant l'usurpation de la souveraineté de Dieu. Tous les gouvernements et leaders religieux lui doivent une aveugle obéissance, sous peine d'être excommunié et/ou exterminé.

Il se fera donc passer pour un sauveur, un homme de paix, alors qu'en réalité, il ne fait que mettre en place ce nouvel ordre mondial avec l'aide de ses milliers d'agents qui sont sur le terrain pour mener à bien cette tâche pour leur dieu Lucifer.

Son désir le plus cher est la prise de contrôle de Jérusalem pour en faire la capitale internationale pour l'Antichrist.

Donc, rien n'arrive par hasard, tout est décidé derrière les portes closes, et tout va en conformité avec ce que Dieu a fait connaître par Sa Parole pour cette période ténébreuse de ces temps de la fin.

PAPE : PRISE DE POSSESSION DE SA CHAIRE D'ÉVÊQUE DE ROME




VIDÉO : http://www.youtube.com/watch?v=tqPoPUjzJD0

 MASS FOR THE POSSESSION OF THE CHAIR OF THE BISHOP OF ROME



VIDEO : http://www.youtube.com/watch?v=dsDC8aiRZfI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 19:02 (2014)    Sujet du message: US CHURCHES WILL VOICE CONCERNS AND HOPES TO PRESIDENT-ELECT BARACK OBAMA Répondre en citant

DID YOU KNOW THAT ON 26 NOVEMBER 2008 :

US CHURCHES WILL VOICE CONCERNS AND HOPES TO PRESIDENT-ELECT BARACK OBAMA 



The meeting will provide an opportunity for WCC member churches in the US to deliver a message outlining hopes for the new administration in leading their nation forward and working for peace with justice. Photo: Lincoln Memorial in Washington D.C., where Martin Luther King delivered his famous "I have a dream" speech.

26 November 2008

Leaders and representatives of 24 US churches gathering in Washington, D.C. next week will deliver a message to President-elect Barack Obama, outlining hopes for the new administration in leading the nation forward and working for PEACE with JUSTICE.

The message will come out of the annual meeting of the United States Conference for the World Council of Churches (WCC), which gathers 24 WCC-member churches in the country. With the theme "Making Peace: Claiming God's Promise," the meeting will take place in Washington, D.C. from 2-4 December.

"Hope and change are at the heart of the Christian season of Advent as we once again await the birth of the baby Jesus, the Prince of Peace. In the context of war and want and waste, the WCC's member churches in the US are eager to share a special word with President-elect Obama, who campaigned on a promise of hope and change," says the Rev. Dr Bernice Powell Jackson, WCC president from North America.

Representatives from WCC member churches in the Pacific, Middle East, Asia, Africa, Latin America, Canada and Europe will join the meeting to express solidarity for the message of the US churches, bringing their own messages of hope to the newly elected president of the United States and sharing stories of peacemaking from their home regions.

The gathering will address, among other issues, the ethical dimensions of climate change and the ecumenical involvement in Middle East peace-making.

The "Blessed are the Peacemakers Awards" will be presented to local, national and global peacemaking initiatives and personalities.


Featured speakers include: Dr Larry Rasmussen, Reinhold Niebuhr, professor of Social Ethics at the Union Theological Seminary (emeritus); the Rev. Dr Michael Kinnamon, general secretary of the National Council of Churches of Christ in the USA; Dr Rodney Sadler, associate professor of Bible at the Union Theological Seminary; Dr Elizabeth Ferris, co-director, the Brookings Institution; the Rev. Eric Fistler, former US national coordinator of the Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel; and the Rev. Baranite Kirata, secretary for justice and development of the Kiribati Protestant Church, South Pacific.

US Conference Young Adult Task Force members will bring a spirited and creative reflection of their ecumenical engagements over the course of the past twelve months.

A public ecumenical service will be co-hosted by the National City Christian Church and the Council of Churches of Greater Washington, D.C. on Wednesday, 3 December.

The meeting will be an opportunity for the US member churches of the WCC to get acquainted with the International Ecumenical Peace Convocation to be held in Jamaica in May 2011, which will culminate the WCC's Decade to Overcome Violence.

Additional information:


Annual Meeting website
Annual Meeting Schedule
Featured Speakers
WCC member churches in the United States of America

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/us-churches-will-voice-concer…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 03:17 (2014)    Sujet du message: “WE HAVE TO BUILD NEW BRIDGES” Répondre en citant



“WE HAVE TO BUILD NEW BRIDGES”



From left to right: Archbishop emeritus Anders Wejryd, Dr Geoff Tunnicliffe and Fr Miguel Ángel Ayuso Guixot at the Mission Respect congress in Berlin, Germany. © MissionRespekt 2014

28 August 2014

More than 250 mission workers and church leaders from around the world gathered in Berlin, Germany, 27 to 28 August, for the Mission Respect congress which reviewed the 2011 document Christian Witness in a Multi-Religious World - Recommendations for Conduct.

The congress explored how mission and evangelism can be conducted in a responsible way, showing respect for others’ beliefs and cultures.

The document being discussed is a landmark statement addressing the conduct of Christian witness and was released 28 June 2011 by the World Council of Churches (WCC), the Pontifical Council for Inter-religious Dialogue of the Roman Catholic Church and the World Evangelical Alliance (WEA) after five years of work.

With an expressed awareness of inter-religious tensions and the difference in religious convictions, the document is meant to be a tool for churches, ecumenical organizations and mission agencies rather than a policy or theological statement.

Mission Respect congress is sponsored by the Council of Christian Churches in Germany (ACK), which includes the Catholic Church together with a number of German Protestant churches, and the German Evangelical Alliance, as well as three large Catholic, Protestant and Evangelical associations of mission organizations.

“The purpose of the document Christian Witness in a Multi-Religious World is to encourage churches, church councils and mission agencies to reflect on their current practices and to use the recommendations in this document to prepare, where appropriate, their own guidelines for their witness and mission among those of different religions and among those who do not profess any particular religion,” Rev. Christoph Anders, director of the Association of Protestant Churches and Missions (EMW), said at the opening of the congress.

“It is hoped that Christians across the world will study this document in the light of their own practices in witnessing to their faith in Christ, both by word and deed.”

“The document invites all of us to mutual respect and solidarity,” Archbishop emeritus Anders Wejryd, the WCC president for Europe, said in the opening session. “Christians are called to commit themselves to work with all people in mutual respect, promoting together JUSTICE, PEACE and the COMMON GOOD. Inter-religious cooperation is an essential dimension of such commitment.”

Wejryd added, “The meeting today in Berlin is one output of the document. I’m grateful to be part of the congress and grateful to the organizers who brought us together to share and to listen to one another.”

Fr Miguel Ángel Ayuso Guixot, secretary of the Pontifical Council for Inter-religious Dialogue added, “The document is important, but much more important is that we have to come together, we have to witness and we have to discuss. I’m looking forward to the ongoing discussion among different churches and different religions.”

“We have to build new bridges. But we have to remember, build one bridge at a time,” Dr Geoff Tunnicliffe, general secretary of the WEA, said. “All of us have a responsibility to go home and build bridges. Let’s talk, let’s meet, let’s discuss - but it is also important to remember that we have to listen and to be listened to when criticism is not justified.”

Christian Witness in a Multi-Religious World - Recommendations for Conduct
More information about the congress Mission Respect (in German)
Cooperation between the WCC and the Roman Catholic Church
WCC programme for inter-religious dialogue and cooperation

http://www.oikoumene.org/en/press-centre/news/201cwe-have-to-build-new-brid…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 03:26 (2014)    Sujet du message: Christian Witness in a Multi-Religious World RECOMMENDATIONS FOR CONDUCT Répondre en citant



CHRISTIAN WITNES IN A MULTI-RELIGIOUS WORLD


RECOMMENDATIONS FOR CONDUCT 

28 June 2011

Preamble

Mission belongs to the very being of the church. Proclaiming the word of God and witnessing to the world is essential for every Christian. At the same time, it is necessary to do so according to gospel principles, with full respect and love for all human beings.

Aware of the tensions between people and communities of different religious convictions and the varied interpretations of Christian witness, the Pontifical Council for Interreligious Dialogue (PCID), the World Council of Churches (WCC) and, at the invitation of the WCC, the World Evangelical Alliance (WEA), met during a period of 5 years to reflect and produce this document to serve as a set of recommendations for conduct on Christian witness around the world. This document does not intend to be a theological statement on mission but to address practical issues associated with Christian witness in a multi-religious world. =
World Evangelical Alliance (WEA), created by Billy Graham
 
The purpose of this document is to encourage churches, church councils and mission agencies to reflect on their current practices and to use the recommendations in this document to prepare, where appropriate, their own guidelines for their witness and mission among those of different religions and among those who do not profess any particular religion. It is hoped that Christians across the world will study this document in the light of their own practices in witnessing to their faith in Christ, both by word and deed.

http://www.oikoumene.org/en/resources/documents/wcc-programmes/interreligio…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 03:49 (2014)    Sujet du message: LE TEMOIGNAGE CHRETIEN DANS UN MONDE MULTIRELIGIEUX Répondre en citant



LE TEMOIGNAGE CHRETIEN DANS UN MONDE MULTIRELIGIEUX

Apostasie complète car le tout est sous une unité religieuse globale sous la gouverne non pas de Jésus-Christ mais sous la guidance de la Vierge de Fatima. Un beau document de cet ange qui se fait passer pour un ange de lumière Lucifer pendant que ses troupes fondent sur les nations pour les détruire toutes. Il (Satan) séduira le monde entier, ceux dont le nom n'est pas écrit dans le livre de la Vie. Des alliances impies ont eu lieu, ces dernières années, entre tous les courants religieux mais la fin est la destruction de toutes ces religions pour que puisse naître ce dernier royaume, avant le retour du vrai Messie.

L'Alliance évangélique mondiale fut créé par Billy Graham. Ce traitre est complètement soumis à cet oecuménisme mondial et entraine tout le mouvement évangélique vers un chemin ténébreux, dont très peu de chrétiens se rendent compte. Des milliers de leaders religieux sont associés à AEM et marchent dans l'unité pour l'établissement du Royaume de Lucifer. Que nous dit Dieu sur cette grande Babylone religieuse pour les temps de la fin? Il est peut-être temps pour chacun d'aller lire ce que Dieu dit sur cet Empire des temps de la fin, car plusieurs sont trompés et mettent grandement leur âme en danger en suivant de tels hommes qui ont renié la souveraineté de notre grand Dieu pour s'attacher à des fables et des mensonges venus des profondeurs de l'enfer. La ruine arrive sur toutes les nations, le sang coule et la barbarie s'installe sous l'autorité de cette Femme Ecarlate et de cette grande Eglise de Rome, qui dissimule son implication avec toutes les ruses et séductions. Quant à toutes ses religions unifiées, leur attention est détourné afin qu'ils ne puissent voir et se repentir. Au contraire, ils courent se mettre à genou devant leurs statues de pierre qui ne peuvent rien pour eux. Ils ne voient pas que leur Reine du Ciel est leur plus grand cauchemar et qu'elle réclame beaucoup de sang pour sa gloire suprême. Cet androgine Lucifer/Marie n'est qu'une seule et même personne. Comment espérer que le grand Dieu du Ciel et de la Terre aura quelque compassion envers ceux qui se sont laissés bernés ausi facilement? Il n'y a qu'un seul Dieu et Il ne donne Sa gloire à personne. Sortez de ce piège monstrueux qui aujourd'hui se retourne contre vous tous et venez à la source de la Vie.

...Tandis que le Synode des Evêques pour le Moyen-Orient se déroulait au Vatican, en octobre 2010, une autre réunion de quelques 4200 missionnaires évangéliques, préparé par le Comité de l’Evangélisation Mondiale, se passait à la même période, à Cape Town, en Afrique du Sud, ayant aussi pour thème cette hystérique "évangélisation du monde", ou plus exactement tel qu’il fut exprimé, une Conférence : « pour s’adresser aux défis et aux opportunités que l’Eglise affronte en ce qui concerne l’évangélisation mondiale » !...

...Les membres de l’Alliance Evangélique Mondiale (AEM) ont participé à la planification de Lausanne III, aux choix des participants, au soutien à la réflexion théologique et stratégique concernant la mise en œuvre. C’est ce qui explique l’éventail aussi large des participants, parmi des groupes de savants, des pasteurs et des Evangélistes, des missionnaires, des chrétiens du monde du travail, des PDG, des responsables politiques ou civiques, des homme d’affaires, des donateurs, des directeurs hors du domaine ecclésiastique, des directeurs et des responsables de ministères spécialisés de Cultures, des Beaux-arts, des professeurs, des chercheurs, des historiens. Un amalgame assez révélateur qui n’a rien à voir avec la simple religiosité !...

L'article : http://www.saaid.net/daeyat/zainab/044.htm?print_it=1


-----

28 juin 2011

Recommandations de conduite Préambule

La mission fait partie de la nature même de l’Église. Annoncer la Parole de Dieu et en témoigner dans le monde sont essentiels pour chaque chrétien. Il est par ailleurs nécessaire de le faire en accord avec les principes de l’Évangile, avec un respect et un amour entiers pour tous les êtres humains.
Conscients des tensions qui existent entre les personnes et les communautés de différentes convictions religieuses ainsi que des diverses interprétations du témoignage chrétien, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (CPDI), le Conseil œcuménique des Églises (COE) et, à l’invitation du COE, l’Alliance évangélique mondiale (AEM), ont, à l’issue de cinq années de rencontre et de réflexion, élaboré le présent document, qui se veut un ensemble de recommandations pour guider le témoignage chrétien dans le monde. Ce document n’entend pas être une déclaration théologique sur la mission mais il s’attache à aborder les questions pratiques liées au témoignage chrétien dans un monde multireligieux.

Le but du présent document est d'encourager les Églises, les conseils d’Églises et les organismes missionnaires à réfléchir à leurs pratiques actuelles et à utiliser les recommandations formulées ici afin de préparer, là où cela s’avère utile, leurs propres directives sur le témoignage et la mission auprès des membres des différentes religions et auprès de ceux qui ne professent aucune religion particulière. Nous espérons que les chrétiens de par le monde étudieront ce document à la lumière de leur propre pratique du témoignage de leur foi rendu au Christ, en paroles et en actes.

Une base pour le témoignage chrétien


1.     Pour les chrétiens, c’est un privilège et une joie que de rendre compte de l'espérance qui est en eux et de le faire avec courtoisie et respect (cf. 1 P 3,15).
2.     Jésus Christ est le témoin suprême (cf. Jn 18,37). Le témoignage chrétien est toujours un partage de Son témoignage, qui prend la forme de l’annonce du Royaume, du service du prochain et du don total de soi, même si cela doit conduire à la croix. Comme le Père a envoyé le Fils dans la puissance de l’Esprit Saint, ceux qui croient sont envoyés en mission afin de témoigner en paroles et en actes de l'amour du Dieu-Trinité.
3.     L'exemple et l'enseignement de Jésus Christ et de l’Église primitive doivent servir de guide à la mission chrétienne. Pendant deux millénaires, les chrétiens ont cherché à suivre le chemin du Christ en partageant la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu (cf. Lc 4,16-20).
4.     Le témoignage chrétien dans un monde pluraliste implique d’entamer un dialogue avec des personnes de différentes religions et cultures (cf. Ac 17,22-28).
5.     Si dans certains contextes, vivre et annoncer l’Évangile est difficile, entravé, voire même interdit, les chrétiens demeurent chargés par le Christ de Lui rendre témoignage, fidèles et solidaires entre eux (cf. Mt 28,19-20 ; Mc 16,14-18 ; Lc 24,44-48 ; Jn 20,21 ; Ac 1,8).
6.     Si des chrétiens vivent la mission de façon inadéquate, en ayant recours à la supercherie et à des moyens coercitifs, ils trahissent l'Évangile et peuvent causer des souffrances aux autres. De tels manquements appellent au repentir et nous rappellent que nous avons besoin de la grâce permanente de Dieu (cf. Rm 3,23).
7.     Les chrétiens affirment que s’ils ont pour responsabilité d'être témoins du Christ, la conversion est en dernier ressort l’œuvre de l’Esprit Saint (cf. Jn 16,7-9 ; Ac 10,44-47). Ils reconnaissent que l’Esprit souffle où il veut de telle sorte qu’aucun être humain ne le contrôle (cf. Jn 3,8).

Principes


Les chrétiens sont appelés à suivre les principes suivants pour accomplir comme il se doit le mandat reçu du Christ lui-même, en particulier dans des contextes interreligieux :
1. Agir dans l'amour de Dieu. Les chrétiens croient que Dieu est la source de tout amour et, en conséquence, dans leur témoignage ils sont appelés à mener une vie marquée par l’amour et à aimer leur prochain comme eux-mêmes (cf. Mt 22,34-40 ; Jn 14,15).
2. Imiter Jésus Christ. Dans tous les aspects de la vie, et particulièrement dans leur témoignage, les chrétiens sont appelés à suivre l'exemple et les enseignements de Jésus Christ, partageant son amour, rendant gloire et honneur à Dieu le Père dans la puissance de l’Esprit Saint (cf. Jn 20,21-23).
3. Manifester les vertus chrétiennes. Les chrétiens sont appelés à se conduire avec intégrité, charité, compassion et humilité, et à surmonter toute forme d’arrogance, de condescendance et de dénigrement (cf. Ga 5,22).
4. Accomplir des actes de service et de justice. Les chrétiens sont appelés à pratiquer la justice et aimer avec tendresse (cf. Mi 6,8). Ils sont en outre appelés à servir les autres et à reconnaître ainsi le Christ dans les plus petits de leurs frères et sœurs (cf. Mt 25,45). Les actes de service tels que l'éducation, les soins de santé, le secours et les actes de justice et de défense des causes font partie intégrante du témoignage rendu à l'Évangile. L'exploitation des situations de pauvreté et de nécessité n'a aucune place dans l’action chrétienne. Les chrétiens doivent dénoncer et s'abstenir d’offrir toutes formes d'artifices, y compris des incitations et des récompenses financières, dans leurs actes de service.
5. Faire preuve de discernement dans le ministère de guérison. En tant que partie intégrante de leur témoignage rendu à l'Évangile, les chrétiens exercent des ministères de guérison. Ils sont appelés à faire preuve de discernement lorsqu'ils accomplissent ces ministères, dans le respect absolu de la dignité humaine, s'assurant que la vulnérabilité des personnes et leur besoin de guérison ne sont pas exploités.
6. Rejeter la violence. Les chrétiens sont appelés à rejeter toutes les formes de violence, y compris psychologique ou sociale, et tout abus de pouvoir dans leur témoignage. Ils rejettent également la violence, la discrimination injuste ou la répression par n'importe quelle autorité religieuse ou laïque, notamment la violation ou la destruction des lieux de culte, des symboles sacrés ou des textes.
7. Respecter la liberté de religion et de croyance. La liberté religieuse, qui comprend le droit de professer publiquement, de pratiquer, de diffuser et de changer de religion, découle de la dignité même de la personne humaine, qui se fonde sur le fait que tous les êtres humains sont créés à l'image et la ressemblance de Dieu (cf. Gn 1,26). Ainsi, tous les êtres humains sont égaux en droits et en responsabilités. Quand une religion, quelle qu’elle soit, est manipulée à des fins politiques, ou quand une religion est l’objet de persécutions, les chrétiens sont appelés à rendre un témoignage prophétique dénonçant ces actions.
8. Œuvrer dans le respect mutuel et la solidarité. Les chrétiens sont appelés à s’engager à œuvrer avec tout individu dans un esprit de respect mutuel, afin de promouvoir ensemble la justice, la paix et l’intérêt commun. La coopération interreligieuse est un aspect essentiel d'un tel engagement.
9. Respecter tous les individus. Les chrétiens reconnaissent que l'Évangile remet en question et enrichit les cultures. Même si l'Évangile remet en question certains aspects des cultures, les chrétiens sont appelés à respecter tout individu. Les chrétiens sont appelés également à discerner les éléments de leur propre culture contestés par l’Évangile.
10. Renoncer à tout témoignage faussé. Les chrétiens doivent s’exprimer avec sincérité et respect ; ils doivent écouter afin de mieux connaître et comprendre les croyances et les pratiques des autres ; ils sont encouragés à reconnaître et à apprécier ce qui est vrai et bon en l’autre. Tout commentaire ou approche critique doit avoir lieu dans un esprit de respect mutuel, en veillant à ne pas rendre un témoignage faussé des autres religions.
11. Veiller au discernement personnel. Les chrétiens doivent reconnaître que tout changement de religion est un pas décisif qui doit être accompagné d’un temps suffisant pour y réfléchir et s’y préparer de manière ajustée, au moyen d’un processus qui garantisse la pleine liberté individuelle.
12. Consolider les relations interreligieuses. Les chrétiens doivent continuer à construire des relations de respect et de confiance avec les fidèles des autres religions, de manière à faciliter une plus grande intercompréhension, la réconciliation et la coopération dans l’objectif de l’intérêt commun.

Recommandations


La troisième consultation organisée par le Conseil œcuménique des Églises et le CPDI du Saint-Siège, en collaboration avec l’Alliance évangélique mondiale et avec la participation des plus importantes familles de la foi chrétienne (catholique, orthodoxe, protestante, évangélique et pentecôtiste), a travaillé dans un esprit de coopération œcuménique pour préparer le présent document à l’attention des Églises, des organisations confessionnelles nationales et régionales et des organisations missionnaires, tout particulièrement celles qui œuvrent dans des contextes interreligieux, et leur formule les recommandations suivantes :
1. Étudier les questions présentées dans le présent document et, là où cela s’avère utile, formuler desdirectives pour la conduite à suivre concernant le témoignage chrétien, selon leur contexte particulier. Dans la mesure du possible, ceci devrait se faire de manière œcuménique et en consultation avec des représentants d'autres religions.
2. Établir des relations de respect et de confiance avec les personnes de toutes les religions, en particulier au niveau institutionnel entre les Églises et les autres communautés religieuses, en entretenant un dialogue interreligieux continu dans le cadre de leur engagement chrétien. Dans certains contextes, là où des années de tension et de conflit ont engendré de profondes méfiances et ébranlé la confiance dans et entre les communautés, le dialogue interreligieux peut offrir de nouvelles possibilités de résolution des conflits, de restauration de la justice, de guérison des mémoires, de réconciliation et de consolidation de la paix.
3. Encourager les chrétiens à renforcer leur propre identité religieuse et leur foi, tout en approfondissant leur connaissance et leur compréhension des différentes religions, et ce en tenant compte également des perspectives des fidèles de ces religions. Les chrétiens doivent faire attention à ne pas se faire une opinion erronée des croyances et des pratiques des personnes pratiquant d’autres religions.
4. Coopérer avec les autres communautés religieuses en agissant concrètement au niveau interreligieux en faveur de la justice et de l’intérêt commun et, dans la mesure du possible, en faisant preuve ensemble de solidarité à l’égard des personnes qui sont dans des situations de conflit.
5. Appeler les gouvernements à faire en sorte que la liberté religieuse soit correctement et globalement respectée, en reconnaissant que, dans de nombreux pays, on entrave le travail missionnaire des institutions religieuses et des individus.
6. Prier pour leur prochain et leur bien-être, la prière faisant partie intégrante de ce que nous sommes et de ce que nous faisons, comme elle l’est de la mission du Christ.

Annexe : Contexte du document

1. Dans le monde actuel, il existe une collaboration croissante entre chrétiens ainsi qu’entre chrétiens et fidèles des différentes religions. Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux (CPDI) du Saint-Siège et le Programme de coopération et dialogue interreligieux du Conseil œcuménique des Églises (COE-CDIR) collaborent de longue date dans ce cadre. Parmi les thèmes abordés en commun par le PCDI et le COE-CDIR figurent le mariage interreligieux (1994-1997), la prière interreligieuse (1997-1998) et la religiosité africaine (2000-2004). Le présent document est le résultat de leur travail conjoint.
2. Le monde connaît actuellement une recrudescence des tensions interreligieuses, entraînant violence et perte de vies humaines. La politique, l’économie et d'autres facteurs jouent un rôle dans ces tensions. Les chrétiens sont parfois aussi impliqués dans ces conflits, volontairement ou involontairement, qu’ils soient persécutés ou qu’ils participent à la violence. Face à cet état de fait, le PCDI et le COE-CDIR ont décidé d'aborder ces questions à travers un processus concerté visant à élaborer des recommandations communes concernant la conduite du témoignage chrétien. Le COE-CDIR a invité l’Alliance évangélique mondiale (AEM) à participer à ce processus, ce qu’elle a accepté avec joie.
3. Deux premières consultations ont eu lieu : tout d’abord à Lariano, en Italie, en mai 2006, où s’est déroulé une consultation intitulée « Évaluer la réalité ». Les représentants de différentes religions y ont fait part de leurs opinions et de leurs expériences sur la question de la conversion. Dans une déclaration publiée à cette consultation on peut lire notamment : « Nous affirmons que si toute personne a le droit d’en inviter d’autres à mieux comprendre sa religion, ceci ne doit pas se faire en violant les droits et les sensibilités religieuses d’autrui. La liberté religieuse nous donne pour responsabilité tout aussi non négociable de respecter les religions qui ne sont pas la nôtre et de ne jamais les dénigrer, les diffamer ou d’en faire des représentations faussées dans le but d’affirmer la supériorité de notre religion ».
4. La deuxième consultation, qui rassemblait des chrétiens de diverses traditions, s’est tenue à Toulouse, en France, en août 2007, pour se pencher sur les mêmes problématiques. Les thèmes touchant à la famille, la communauté, le respect d’autrui, l'économie, le commerce et la concurrence, et la violence et la politique ont été discutés en détails. Les questions pastorales et missionnaires liées à ces thèmes sont devenues la base de la réflexion théologique et des principes développés dans le présent document. Chaque question a son importance et mériterait davantage d'attention que celle qu’on peut lui accorder dans les présentes recommandations.
5. Les participants à la troisième consultation (entre chrétiens) se sont réunis à Bangkok, Thaïlande, du 25 au 28 janvier 2011 et ont mis au point le présent document.

Download : ChristianWitness_F.pdf

http://www.oikoumene.org/fr/resources/documents/programmes/interreligious-d…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 01:52 (2014)    Sujet du message: GARDER LES VALEURS EVANGELIQUES EN POLITIQUE Répondre en citant

GARDER LES VALEURS EVANGELIQUES EN POLITIQUE

"Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés."
Apocalypse 17:1-2

"Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre."
Apocalypse 17:18

Ve rencontre internationale des parlementaires catholiques

Rome, 31 août 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 

Vivre leur mission « en conformité avec les valeurs évangéliques » : c'est ce que le pape François demande aux chrétiens engagés en politique.


Le pape a en effet salué les parlementaires catholiques, présents à Rome pour leur Ve rencontre internationale, lors de l'angélus de ce dimanche matin, 31 août 2014.

Il les à encouragés « à vivre le rôle délicat de représentants du peuple en conformité avec les valeurs évangéliques ».

Leur rencontre annuelle, initiée en 2010 par le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne et par le parlementaire britannique Lord David Alton, a eu lieu du 28 au 31 août, à Frascati, au sud de Rome.

Des parlementaires catholiques du monde entier se sont penchés sur la promotion des valeurs et de la morale chrétiennes en politique, encouragés par un message du cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d'État, qui leur a transmis les salutations du pape François.

« L’Église a besoin de vous dans sa mission universelle, et vous avez besoin de l’Église », écrit le cardinal : « l’Église met à votre disposition ses sacrements, ses sages conseils et son engagement envers les vérités morales de la loi naturelle ».

Il décrit ainsi leur rôle : « être dans le monde un levain en faveur de la famille », en mettant « la lumière de la foi sur les problèmes urgents ».

« L’Église sait que votre travail n'est pas facile. Elle comprend les nombreuses menaces qui pèsent sur la famille aujourd'hui et elle est pleinement consciente de l'urgence de réduire la pauvreté et de soutenir le développement intégral des membres les plus négligés de la société », ajoute-t-il.

Le cardinal exhorte les parlementaires à « grandir dans la sainteté », afin « d'allumer un feu au cœur du monde » et de « faire avancer le royaume du Christ sur la terre » en promouvant « une société plus juste, plus centrée sur la dignité de la personne humaine ».

(31 août 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/garder-les-valeurs-evangeliques-en-politiq…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 02:05 (2014)    Sujet du message: BAHREÏN : LA CATHEDRALE BIENTÔT EN CONSTRUCTION Répondre en citant

BAHREÏN : LA CATHEDRALE BIENTÔT EN CONSTRUCTION

Après un don du roi, l'édifice sera dédié à Notre Dame d'Arabie

Rome, 1 septembre 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 


La future cathédrale du Bahreïn sera bientôt en construction, une perspective encourageante pour les chrétiens du Moyen-Orient. Le roi du Bahreïn a par ailleurs fait part de sa volonté d’aider deux cents familles chrétiennes de Mossoul.


Le roi du Bahreïn, Hamad bin Isa Al Khalifa, a en effet offert un terrain de quelque 9000m² pour la construction d’une cathédrale, qui sera dédiée à « Notre Dame d’Arabie ».

Un geste de détente

Mgr Camillo Ballin, vicaire apostolique d’Arabie du Nord, se réjouit au micro de Radio Vatican de ce geste de « détente », en une période où les minorités religieuses sont persécutées dans diverses régions du Moyen-Orient.

« Le roi me demande souvent des nouvelles de la construction de l’église. Quand je lui ai dit qu’elle serait dédiée à Notre Dame d’Arabie, il en a été très heureux », rapporte-t-il.

Le projet de l’édifice, qui pourra accueillir 2.300 personnes, a été confié à un architecte italien : « très simple », il représente la tente des Hébreux pendant l’exode. L’église sera de forme octogonale et aura un clocher.

Mais il n’y aura pas de croix ni d’autres signes religieux, « non pas parce que ce serait interdit ou parce que le roi ne le voudrait pas, mais parce que je ne veux pas susciter de réactions éventuelles de la part des fondamentalistes », précise Mgr Ballin.

Aider les familles de Mossoul

« Le roi du Bahreïn s’est déclaré disposé à aider deux cents familles chrétiennes de Mossoul et il est même prêt à les recevoir à Bahreïn. Cela démontre sa générosité à l’égard des chrétiens », confie-t-il par ailleurs.

Après le drame qui a récemment touché la famille du pape François, Hamad bin Issa Al Khalifa avait fait parvenir au pape un message de condoléances : « sa rencontre avec le pape (le 19 mai dernier, ndlr) avait été très positive. Je suis convaincu que le roi en a été très heureux : après la visite, il a voulu me rencontrer pour me remercier d’avoir travaillé à l’organisation de cette audience », ajoute le vicaire apostolique.

Le Bahreïn avait déjà donné un terrain pour la construction d’une église catholique, en 2009 (cf. Zenit du 7 janvier 2009). Les relations bilatérales n’ont cessé de progresser depuis 2008, après l'arrivée du premier ambassadeur et la rencontre entre Benoît XVI et le souverain du Bahreïn (cf. Zenit du 9 juillet 2008 et Zenit du 7 juillet 2009).

Selon des données de l’Aide à l’Eglise en détresse, les catholiques représentent un peu plus de 5% de la population (les chrétiens sont au total 9%) du pays, à majorité musulmane (84%).

Avec une traduction de Constance Roques

( 1 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/bahrein-la-cathedrale-bientot-en-construct…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 02:56 (2014)    Sujet du message: WARNING! YOU MAY HAVE BEEN BAPTIZED IN THE NAME OF SATAN UNAWARE-SATANIC RITUAL GOING VIRAL IN USA! / THE ILLUMINATI FIRE & ICE CHALLENGES 'PURIFYING AMERICA' BEFORE THE 'GREAT HUMAN SACRIFICE' Répondre en citant



WARNING! YOU MAY HAVE BEEN BAPTIZED IN THE NAME OF SATAN UNAWARE-SATANIC RITUAL GOING VIRAL IN USA!




VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Cbgdp-eyH7A

THE ILLUMINATI FIRE & ICE CHALLENGES 'PURIFYING AMERICA' BEFORE THE 'GREAT HUMAN SACRIFICE'



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=gh2VKP0l4Ug&list=UUbynpLgKGOAQDqWZceDs-…

SATANIC RITUAL TAKING OVER USA–YOU OR SOMEONE YOU KNOW HAS PROBABLY DONE THIS UNAWARE - AND YOU WILL BE SHOCKED!

Friday, August 29, 2014 18:07

(Before It's News)


http://beforeitsnews.com/prophecy/2014/08/satanic-ritual-taking-over-usa-ic…



It seems just about everyone is doing the “Ice Bucket” Challenge…in fact, I can’t recall a day in the past few weeks where I haven’t seen something on someone’s Facebook page about it.  Even in USA Today, it was reported that a grandfather dumped a large bucket of ice water on an infant!  You can CLICK HERE to see that story.

 
    In Houston, Texas, a 10-month-old was doused with ice water when her grandfather did the Ice Bucket Challenge above her.  The father was livid, as he should be!  He stated, ”Everybody I know was pretty much shocked and appalled. You don’t do that to an infant.” 

This is what World Truth TV had to say about it:

“I recently found out about the Ice Bucket Challenge and I really didn’t pay attention to it until a good friend mentioned that an ex-satanist friend said that this is the very same ritual he did when he was a satanist and was like a covenant contract with the devil.”

Then, after researching this further, the author of this article writes:
 
The enemy has come into America through the back door with what seems like a good work and a good cause but it is only on the surface. As you dig a little deeper and take the time to research, you will see that what I am saying is true. This is a type of sacrifice. It is a type of satanic sacrifice. All these human embryos are being sacrificed. A type of cannibalism is occurring because this craze and this phenomena is causing people to give into this one fund and neglecting other good and noble foundations that have have better causes and more moral ones. There is definitely a spirit behind this cause and it is not the Holy Spirit. God would never endorse such a fundraiser that supports using human embryos for research. It is abortion, plain and simple. To all those who have already participated, there is no condemnation, but there is a plea from the heart of God to pray, seek his face and ask forgiveness. I really didn’t want to post anything for or against this challenge.
 
There is much more to this article, so I encourage you to CLICK HERE to read all of it.  

 Please watch the below videos so that you can at least be informed!  This is a very evil practice!  If you have done it out of ignorance, don’t worry about it.  Just ask God to forgive you and don’t do it again.  But now you know how serious and how truly evil this ‘ice bucket challenge’ really is!  Please let other people know so they too will be informed!

 BAPTIZED IN THE NAME OF SATAN – SATANIC ICE BUCKET CHALLENGE EXPOSED? (BAPTISM MOCKERY)



VIDEO (delete) : https://www.youtube.com/watch?v=LhyzaR2HkuI



VIDEO (new link) : https://www.youtube.com/watch?v=4GYoaN0VHi4&list=UUU7lrngYvbXgnEpxU42_8…
 
Ice Bucket – What To Do When It’s Your Turn – Kick The Satanic Ice Bucket Challenge To The Curb!

 http://beforeitsnews.com/prophecy/2014/08/satanic-ritual-taking-over-usa-ice-bucket-challenge-illuminati-satanist-ritual-purifying-america-before-the-great-human-sacrifice-shocking-videos-2463856.html

Loading...


Dernière édition par maria le Sam 6 Sep - 01:47 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 03:48 (2014)    Sujet du message: SOUHAITS DE PAIX POUR L'EUROPE ET LE MONDE Répondre en citant

SOUHAITS DE PAIX POUR L'EUROPE ET LE MONDE

De mieux en mieux! Alors que la 3e guerre mondiale est maintenant commencé et que le Vatican en est le principale instigateur. Bravo, une autre connerie à rajouter à sa longue liste, déjà trop longue de rébellion contre le Très-Haut et les lois divines, et contre le vrai peuple de Dieu qui sont de plus en plus sous attaque sous cette nouvelle inquisition romaine. Et il ose prétendre être le représentant de Jésus-Christ.

75e anniversaire du début de la Seconde guerre mondiale

Rome, 3 septembre 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 


Le pape François invoque « le don de la paix pour toutes les nations d’Europe et du monde », en évoquant le 75e anniversaire du début de la Seconde guerre mondiale, ce 3 septembre 2014, place Saint-Pierre.


Lors de l'audience générale de ce mercredi matin, le pape a salué les visiteurs polonais : « Chers amis, ces jours-ci, dans plusieurs villes de Pologne, on célèbre le 75ème anniversaire du début de la Seconde guerre mondiale. »

Le 3 septembre 1939 en effet, la France et l'Angleterre déclaraient la guerre à l'Allemagne qui avait envahi la Pologne.

« Confions à la miséricorde de Dieu ceux qui ont perdu la vie par amour pour leur patrie et pour leurs frères, et invoquons le don de la PAIX pour toutes les nations d’Europe et du monde, par l’intercession de Marie, Reine de la paix », a ajouté le pape.

Cette année marque aussi le centenaire du début de la Première guerre mondiale (1914-2014) : à cette occasion, le pape François se rendra au cimetière de Redipuglia, dans la province de Gorizia, au nord-est de l'Italie, le 13 septembre prochain (cf. Zenit du 28 août 2014).

Il avait annoncé lui-même ce déplacement « pour prier pour les victimes de toutes les guerres » lors d'une Rencontre avec les Carabiniers italiens en juin dernier : « Ce sera le centenaire du début de cette immense tragédie qu’a été la Première guerre mondiale, dont j’ai entendu tant d’histoires douloureuses de la bouche de mon grand-père, qui a combattu sur le [fleuve] Piave », a-t-il confié (cf. Zenit du 6 juin 2014).

Avec une traduction de Constance Roques


( 3 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/souhaits-de-paix-pour-l-europe-et-le-monde



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 23:26 (2014)    Sujet du message: PERES : NEW UNITED RELIGIONS Répondre en citant



PERES : NEW UNITED RELIGIONS


September 5, 2014 · by ivarfjeld

Mr Peres asked Pope Francis to head a parallel United Nations called the “United Religions” to counter religious extremism in the world today.




Shimon Peres promote the Pope as the head of the New One World Religion.


Former Israeli President Shimon Peres has said that Pope Francis is more powerful than the United Nation when it comes to advocating PEACE.

While visiting the Vatican earlier today, Mr Peres asked Pope Francis to head a parallel United Nations called the “United Religions” to counter religious extremism in the world today.

Peres said the United Nations and its peacekeepers “do not have the force or the effectiveness of any one of the Pope’s homilies, which can draw half a million people just in St Peter’s Square alone.”

“So given that the United Nations has run its course, what we need is an organisation of United Religions,” Mr Peres said, as “the best way to counteract these terrorists who kill in the name of their faith.”

“What we need is an unquestionable moral authority who says out loud, ‘No. God doesn’t want this and doesn’t allow it,’” he sadded.

Speaking to the Catholic magazine, Famiglia Cristiana ahead of the papal meeting, Mr Peres said: “In the past, most wars were motivated by the idea of nationhood. Today, however, wars are incited above all using religion as an excuse.”

Jesuit Father Federico Lombardi, Vatican spokesman, confirmed that Peres, who ended his presidential term in July, had requested the meeting and told the Pope about his idea for United Religions. The Pope, however, did not commit himself to the proposal.

“The Pope listened” to the idea just as he always does with any PEACE INITIATIVE, “showing his interest, his attention and encouragement,” Fr Lombardi said.

But “the Pope made no personal commitment” and reminded Peres that the Vatican has the Pontifical Councils for INTERRELIGIOUS DIALOGUE and for JUSTICE and PEACE — two offices “that are suitable” for supporting or following such initiatives, Father Lombardi said.

Pope Francis also met later in the day with Jordan’s Prince El Hassan bin Talal, who, for the past four decades, has worked to promote interfaith understanding and dialogue around the world.

Fr Lombardi said that, during the 30-minute meeting, the prince talked about the latest activities and “pressing issues” of the various initiatives supported by his Royal Institute for Inter-Faith Studies. Fr Lombardi said the Pope’s meeting with Mr Peres lasted an unusually long 45 minutes, reflecting the Pope’s “esteem and appreciation” for Mr Peres, whom he earlier praised as a “man of peace.”

The main focus of their talk was Mr Peres’ idea for a “United Religions” organisation and did not touch on current “political issues in any depth” the Vatican spokesman said.

Source: The Catholic Herald:
My comment:


Shimon Peres is an order brother of Pope Francis. They both work for the New World Order, and the New World Religion.

The only stumbling block left, is the civil war among the Sunni and Shia Muslim. The Vatican has what the Muslims do not have. Global acceptance, an independent statehood, and a lone leader as a High Priest.
Citation:



 2 Thessalonians 2:3
Don’t let anyone deceive you in any way, for that day will not come until the rebellion occurs and the man of lawlessness is revealed, the man doomed to destruction.





There is no better candidate that the Pontiff. He is the only leader that can lead all people into submission to a “PEACE PLAN” and the new Universal brotherhood of all religions. Everyone seems to agree that the Pope is the best leader of the flock, because the loves “all people and god”.

I am not so concerned for the pagans. because they have rejected the gospel. When the Messiah returns like a thief in the night, they will face judgment and perish. But for many years, I have tried to open the eyes of Christians. Warned them.  Do not be deceived into an acceptance of the papacy, Reject the false teachers who do not take a stand against his fraudulent claim of authority.

Now we are in the 12th hour. If you do not stand for the truth now, you will most likely have to face the stern judgment that are in the pipeline. Be wise. Repent, or perish.

Written by Ivar

http://ivarfjeld.com/2014/09/05/peres-new-united-religion/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 23:39 (2014)    Sujet du message: PERES PROPOSE L'ONU DES RELIGIONS AU PAPE Répondre en citant


PERES PROPOSE L'ONU DES RELIGIONS AU PAPE

"Ce serait la meilleure manière de s’opposer aux terroristes qui tuent au nom de la foi" selon l'ex-président




"Aujourd’hui, les guerres éclatent essentiellement avec comme prétexte, la religion. Nous sommes confrontés à des centaines, voire des milliers de mouvements terroristes qui prétendent tuer au nom de Dieu ", a déclaré M. Peres, 91 ans, dans une interview à l’hebdomadaire italien catholique Famiglia Cristiana.

"Pour lutter contre cette dérive nous avons l’Organisation des Nations unies. C’est une institution politique, qui n’a ni les armées dont disposaient les nations ni la conviction qu’engendre la religion", poursuit l’ancien président israélien, dont le mandat s’est achevé fin juillet.

"Et alors, en prenant acte du fait que l’ONU a fait son temps, ce qui nous servirait, c’est une Organisation des religions unies, une ONU des religions. Ce serait la meilleure manière de s’opposer aux terroristes qui tuent au nom de la foi", a ajouté encore M. Peres.

Peres, qui s’est rendu à de nombreuses reprises au Vatican, a précisé qu’il verrait bien le pape François à la tête de cette "ONU des religions".

"Peut-être pour la première fois dans l’histoire, le Saint-Père est un leader respecté en tant que tel par les religions les plus diverses. Je dirais même plus, il est peut-être le seul leader respecté", a déclaré M. Peres.

Le Vatican n’a pour sa part donné aucune information sur la rencontre privée entre les deux hommes.

Début juin, peu après son voyage au Proche-Orient, le pape François avait reçu Shimon Peres et le président palestinien Mahmoud Abbas au Vatican pour une rencontre de prière à l’issue de laquelle les trois hommes avaient planté un olivier, symbole de paix.(AFP)

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/42659-140905-peres-propose-l-onu-des-religions-au-pape


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 16:45 (2014)    Sujet du message: ALERT ! SEC OF STATE JOHN KERRY ON U.S. RELATIONSHIP WITH MUSLIMS Répondre en citant

ALERT ! SEC OF STATE JOHN KERRY ON U.S. RELATIONSHIP WITH MUSLIMS 

Interfaith dialogue under US and global muslim Sharia laws. 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=pOhIvKRZJ_8


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 23:37 (2014)    Sujet du message: BATON ROUGE DIOCESE TAKING ORDER TO BREAK SEAL OF CONFESSION TO SUPREME COURT Répondre en citant

BATON ROUGE DIOCESE TAKING ORDER TO BREAK SEAL OF CONFESSION TO SUPREME COURT

Note Ruling Asks Court to Decide What Constitutes a Catholic Sacrament Washington, D.C., September 05, 2014 (Zenit.org


Below is a statement released Thursday by the Diocese of Baton Rouge, Louisiana, regarding the next legal battles facing the diocese regarding the state supreme court's attempt to mandate breaking the seal of confession.

The diocese reports that now the "Louisiana Supreme Court has directed the trial court to hold an evidentiary hearing and then to take the unprecedented step of deciding whether or not a sacrament actually took place."

It notes that "civil courts are entirely without jurisdiction to decide what constitutes a sacrament in the Catholic Church."

A statement on the case from July can be read here.

The case regards a girl who was sexually molested by an adult male and allegedly spoke with a priest in confession about the assault. 

The parents of the abuse victim have named the Diocese of Baton Rouge and a priest, Father Jeff Bayhi, as defendants in the suit. The parents allege that their daughter spoke to Father Bayhi in confession about the abuse, and that Fater Bayhi advised her not to report the incident.

According to the seal of confession, Father Bayhi cannot even say if he heard the girl's confession(s), and if he did, cannot divulge anything that was spoken of within the sacrament.

Here is the diocese's latest statement:

* * *

On August 15, 2014, the 19th Judicial District Court in Baton Rouge signed a Consent

Judgment submitted by all the parties to unseal portions of the record in the Mayeux v.

Diocese of Baton Rouge case. A copy of that order is attached. [here]

Now that a majority of the record has been unsealed, the Diocese of Baton Rouge takes this

opportunity to address a number of misconceptions and inaccurate depictions which have

appeared in the media of both the facts of this case and the legal arguments which the

diocese and Father Bayhi have advanced.

The primary legal argument advanced by the diocese and Father Bayhi in this case is that

Louisiana Children's Code Article 603 is clear that a member of the clergy is not a

mandatory reporter when receiving communications that, according to the tenets of the

clergy member's church, must be kept confidential. It is beyond dispute that the Catholic

Church requires that priests keep all that is learned during the Sacrament of Reconciliation

absolutely confidential under penalty of excommunication. Moreover, the recently

unsealed records of this case leave no question that the plaintiff alleges her

communications with Father Bayhi only took place during the Sacrament of Reconciliation.

Because Father Bayhi is not a mandatory reporter as that term is defined in Children's Code

Article 603 when receiving confessions, Children's Code Article 609, which governs the

duties of mandatory reporters, has no applicability to him.

As a result, the diocese and Father Bayhi filed a motion to exclude from evidence any

mention of the alleged confessions, arguing that the plaintiff's testimony about what

allegedly transpired during the sacrament was irrelevant because Father Bayhi is not a

mandatory reporter as a matter of law when administering the Sacrament of

Reconciliation. That motion was denied by the trial court, but was granted by the First

Circuit Court of Appeals.

Unfortunately, the Louisiana Supreme Court did not address the legal issue which with

both the trial court and the First Circuit had previously grappled. Instead, it denied the

motion based upon an argument that the diocese and Father Bayhi had never made;

namely, that Ms. Mayeux's testimony was barred by the priest‐penitent privilege contained

in Louisiana Code of Evidence article 511. The record in the trial court, and in the First

Circuit, makes clear that this was never the defendants' position, and that at all times, the

motion to exclude evidence of the confessions was based upon the fact that Ms. Mayeux's

testimony on her participation in the sacrament was irrelevant at trial because Father

Bayhi is not a mandatory reporter while receiving confession.

More troublingly, the Louisiana Supreme Court has suggested that whether or not Father

Bayhi had a duty to report turns upon whether or not his alleged conversations with Ms.

Mayeux were "confessions per se." More specifically, the court suggests that if the

communications were truly confessions, then Father Bayhi had no duty to report, but if the

communications were not confessions, then a duty to report may have existed. However,

the Establishment Clause of the First Amendment to the U.S. Constitution plainly forecloses

such an inquiry, as civil courts are entirely without jurisdiction to decide what constitutes a

sacrament in the Catholic Church.

Accordingly, the Diocese of Baton Rouge and Fr. Bayhi have filed a Petition for Writ of

Certiorari with the United States Supreme Court seeking to reverse the Louisiana Supreme

Court's decision. A copy of that petition filed on August 21, 2014 is attached. [here]

There has also been a great deal of attention paid to Ms. Mayeux's alleged statements to

Father Bayhi during the Sacrament of Reconciliation, and in many instances, those alleged

statements have been treated as established fact. However, it is critical to recall that Father

Bayhi is constrained, under penalty of excommunication from the Catholic Church, to

discuss, or otherwise respond to, Ms. Mayeux's allegations. Indeed, Father Bayhi cannot

even address whether or not Ms. Mayeux engaged in the Sacrament of Reconciliation, much

less divulge what, if anything, was said during any administration of the Sacrament.

In closing, the Louisiana Supreme Court's ruling strikes a very hard blow against religious

freedom, and one which the diocese and Father Bayhi feel compelled to vigorously contest.

That ruling, left undisturbed, would result in a trial during which the plaintiffs would be

permitted to offer evidence regarding what transpired during a series of alleged

confessions, with Father Bayhi and the diocese utterly unable to defend themselves ‐‐

unless Father Bayhi were to violate his vows to his church by divulging whether or not Ms.

Mayeux obtained confession, and, if such confessions did take place, what was said. The

Louisiana Supreme Court has directed the trial court to hold an evidentiary hearing and

then to take the unprecedented step of deciding whether or not a sacrament actually took

place. Such a trial is completely at odds with the guarantees of religious freedom enshrined

in our federal and state constitutions, and the diocese and Father Bayhi will take every

legal step available to ensure that those proceedings never occur.

(September 05, 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/baton-rouge-diocese-taking-order-to-break-…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 23:45 (2014)    Sujet du message: POPE ENCOURAGES 'DIALOGUE OF LIFE' WITH MUSLIMS IN AFRICA Répondre en citant

POPE ENCOURAGES 'DIALOGUE OF LIFE' WITH MUSLIMS IN AFRICA

Warns Against Corruption, Holds Up Unity of the Clergy, and Urges Authentic Witness in Message to Cameroon Bishops Vatican City,

September 08, 2014 (Zenit.org)

 
Pope Francis has encouraged the development of a “dialogue of life” with Muslims built on mutual trust, saying such an approach is essential to maintain a climate of peaceful co-existence and discourage violence on the African continent.


Speaking to prelates of the Episcopal Conference of Cameroon on Saturday at the end of their five-yearly “ad limina” visit, the Pope expressed his encouragement and confidence in the bishops.

“For the Gospel to profoundly touch and convert hearts, we must remember that only our unity and love make it possible to bear witness authentically and effectively”,” the Pope said. “You must keep unity and diversity closely linked in order to accommodate the human and spiritual wealth of your dioceses, that is expressed in many ways”.

The Pope mentioned the good collaboration between the Church, the State and society in Cameroon, as shown recently by the signing of a framework agreement between the Holy See and the Republic of Cameroon, and invited the prelates to put this agreement in practice, “so that legal recognition of many ecclesial institutions will enable them to exercise greater influence, to the benefit not only of the Church but also of the whole of society in Cameroon”.

In this context, he also referred to the considerable commitment on the part of the local churches in social work, especially in the fields of education, health and charity, that is recognised and appreciated by the civil authorities and must be the fulcrum of “a fruitful collaboration between the State and the Church, with full respect for her freedom. Commitment to social work is an integral part of evangelisation, as there is an intimate link between evangelisation and human development, which must be expressed and developed in all evangelising work”.

The action of evangelisation will be more effective when the Gospel “is truly lived by those who have received and profess it,” the Pope continued.

“This is how we find the way of drawing to Christ those who do not yet know Him, demonstrating the power of His love that is able to transform and illuminate human life”.


Given the significant presence of Muslims in some dioceses, the Pope encouraged the bishops to “develop a dialogue of life with them, in the spirit of mutual trust”, which is now “essential to maintain a climate of peaceful co-existence and to discourage the development of the violence that Christians are victims of in certain regions of the African continent”.

He continued, “Families, equally, must continue to be the focus of your particular care, especially today as they experience grave hardships – poverty, the displacement of peoples, lack of security, the temptation to return to ancestral practices incompatible with the Christian faith, or even new lifestyles promised by a secularised world”.

It is also essential that the clergy “offer witness to a life inhabited by the Lord, coherent with the demands and the principles of the Gospel”, he said, inviting the prelates to be fathers attentive to their priests, so that they are helped to avoid the temptations of power, honours and money.

“In relation to this latter point, the negative example that may be given by poor management of goods, personal enrichment or wastefulness will be particularly scandalous in a region where many people lack basic necessities”. Similarly, “the unity of the clergy is an indispensable element in the witness to the risen Christ … and which depends upon unity among bishops, who are often faced with the same challenges and called upon to offer common and joint solutions, as well as the unity of the 'presbyterium' that the Lord calls on us to build every day, setting aside all forms of prejudice, especially on the basis of ethnicity”.

The Pontiff finally offered encouragement to consecrated persons, whose life is “always a prophetic witness and model in matters of reconciliation, JUSTICE and PEACE” and concludes by urging the prelates of Cameroon not to fear difficulties and to continue to proclaim the Good News with a renewed missionary spirit “to all those who still await it or are most in need”.

(September 08, 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/en/articles/pope-encourages-dialogue-of-life-with-musl…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Sep - 00:03 (2014)    Sujet du message: POPE'S MASS : DO I ALLOW GOD TO WALK BY MY SIDE OR DO I PUSH HIM AWAY? Répondre en citant

POPE'S MASS : DO I ALLOW GOD TO WALK BY MY SIDE OR DO I PUSH HIM AWAY?



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=g-QTRzbFAZg#t=15


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 02:46 (2014)    Sujet du message: BENEDICTIONS APOSTOLIQUES : L'ARGENT RESERVE AUX PAUVRES Répondre en citant

BENEDICTIONS APOSTOLIQUES : L'ARGENT RESERVE AUX PAUVRES

ENGLISH :
Papal Blessings Restricted to the Vatican From January 1st
http://www.zenit.org/en/articles/papal-blessings-restricted-to-the-vatican-…


Une idolâtrie de l'Eglise de Rome sous un nouveau jour, qui rapportera encore plus d'argent au Vatican. L'argent réservé aux pauvres, permettez-moi d'en douter.


NOUVELLES PROCÉDURES
POUR DEMANDER UNE BÉNÉDICTION APOSTOLIQUE

pour 2012
http://diocese-ste-anne.net/wp-content/uploads/2014/02/Procedures-benedictions-apostoliques.pdf


Les parchemins délivrés uniquement par l'aumônerie apostolique Rome, 9 septembre 2014 (Zenit.org) Anne Kurian 


A partir de janvier 2015, l'aumônerie apostolique accordera elle seule les bénédictions apostoliques sur parchemins : les offrandes iront entièrement aux pauvres destinataires de la charité du pape.


Mgr Konrad Krajewski, aumônier du pape, annonce en effet la cessation de la convention entre l’aumônerie apostolique et les organismes qui l'aidaient à distribuer les bénédictions apostoliques sur parchemin, le 31 décembre 2014.

L'aumônerie apostolique délivre les parchemins des « bénédictions apostoliques », par institution de Léon XIII. Jusqu'à présent, quelque soixante-dix organismes – magasins d’articles religieux, librairies catholiques, instituts religieux – collaboraient à la diffusion des parchemins, régulée par une convention précise.

Dans une lettre en date du 12 avril dernier, Mgr Konrad Krajewski rappelle que l’aumônerie apostolique a pour vocation « d’exercer la charité envers les pauvres au nom du souverain pontife ». Et c'est à cette intention que sont utilisées les offrandes des bénédictions.

Par le passé, le Bureau a eu besoin de collaboration pour gérer les bénédictions. Mais grâce au développement du site internet www.elemosineria.va, des personnes du monde entier peuvent désormais obtenir les parchemins et leur expédition.

En outre, précise Mgr Krajewski, en septembre dernier, le pape François a étendu « aux nonces apostoliques la faculté de concéder la bénédiction papale sur parchemin ».

À la lumière de ces informations et en complétant un processus initié en janvier 2010, il a été décidé de ne pas renouveler la convention, de sorte que « ce service puisse retourner comme à l’origine à la compétence exclusive de ce Bureau et répondre à la seule et unique finalité caritative en vue de laquelle il était né ».

Mgr Krajewski informe que cette décision n’aura pas d’incidence sur les postes de travail des calligraphes qui ont la charge concrète d’écrire les bénédictions. L’aumônerie, qui compte douze employés, s’appuie aussi sur la collaboration de dix-sept calligraphes externes qui se rendent chaque jour au Bureau pour retirer ou remettre les bénédictions.

Cette bénédiction est envoyée à ceux qui en font la demande, pour marquer des moments particulièrement significatifs de la vie de foi et sacramentelle (baptême, Première communion, mariage...), aussi bien pour des catholiques individuels que des communautés.

Avec une traduction de Constance Roques

( 9 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/benedictions-apostoliques-l-argent-reserve…



Dernière édition par maria le Ven 12 Sep - 00:12 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 23:15 (2014)    Sujet du message: SAINT JEAN-PAUL II SERA FÊTE LE 22 OCTOBRE Répondre en citant

SAINT JEAN-PAUL II SERA FÊTE LE 22 OCTOBRE 
  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par Le Figaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 11/09/2014 à 18:57
    • Publié le 11/09/2014 à 18:51
 Les deux papes Jean XXIII (1958-1963) et Jean Paul II (1978-2005), canonisés en avril par leur successeur François, seront fêtés respectivement les 11 et 22 octobre, a annoncé jeudi l'Osservatore Romano.

Dans son édition de jeudi, le quotidien du Vatican publie un décret signé en mai par le cardinal Antonio Canizares, alors préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, officialisant la date et les lectures de la fête liturgique des nouveaux saints, dont la commémoration est "facultative".

Saint Jean XXIII sera ainsi fêté chaque année le 11 octobre, date de l'ouverture du Concile Vatican II (1962-1965), qu'il avait décidé de convoquer.

Saint Jean Paul II sera quant à lui célébré chaque 22 octobre, jour anniversaire de l'inauguration de son pontificat.

"Au vu de la dimension extraordinaire de ces souverains pontifes", explique le décret, le pape François a tenu compte des "désirs unanimes du peuple de Dieu" et a inscrit ces deux nouveaux saints au calendrier romain général.

Le 27 avril, lors d'une cérémonie sur la place Saint-Pierre à Rome ayant rassemblé quelque 500.000 personnes, François, en présence de son prédécesseur Benoît XVI, avait procédé à cette double canonisation.

Ce "dimanche des quatre papes" avait constitué une première absolue en 2000 ans d'histoire de l'Eglise catholique, et réuni 98 délégations d'Etats ou d'organisations internationales, dont 24 chefs d'Etat et têtes couronnées.

Sur les 266 papes qui ont dirigé l'Eglise depuis 2000 ans, environ 80 ont été canonisés.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/11/97001-20140911FILWWW00331-sain…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 23:29 (2014)    Sujet du message: MOYEN ORIENT : QUE DIEU "OUVRE LES YEUX" DE QUI EST "AVEUGLE PAR LE MAL" Répondre en citant

MOYEN ORIENT : QUE DIEU "OUVRE LES YEUX" DE QUI EST "AVEUGLE PAR LE MAL"

Qui sont ceux qui sont aveuglés par le mal et les forces du malin? Ce sont ceux qui marchent avec fidélité et foi avec Yahwé Dieu et son Oint, Yeschoua le Messie d'Israël. Il est donc très clair que le Pape est en guerre contre le peuple de Dieu et que son soutien envers cet islam radical est clairement soutenu. Un autre message qui vient de l'enfer et du dragon qui possède et contrôle le Pape François. Ce discours du Pape a été adressé aux visiteurs de langue arabe, donc aux musulmans, le même jour où le président Obama a lancé son cri de guerre contre ISIS, ce qui dans les faits se transposera par une guerre globale et un grand carnage contre le peuple de Dieu et des lois divines. ISIS, l'OTAN et tous les partenaires s'uniront tous ensemble pour amener la grande détresse chez les nations. 10 pays arabes ont, selon un article, accepté de s'unir à Obama dans cette lutte.

Prière du pape François Rome, 10 septembre 2014 (Zenit.org) Anita Bourdin 


Le pape François encourage les visiteurs de langue arabe présent à l'audience générale, il salue leur fidélité, et il prie pour le repentir de "ceux qui sont aveuglés par le mal".


Le pape s'est adressé, comme tous les mercredis, aux visiteurs de langue arabe présents à l'audience place Saint-Pierre, ce 10 septembre, et spécialement à ceux venus "de Syrie et du Moyen Orient", et il a résumé sa catéchèse sur la maternité de l'Eglise et la miséricorde.

Le pape a rendu hommage à la fidélité des Arabes chrétiens face aux forces du mal: "Que le Seigneur récompense votre fidélité, qu'il vous donne le courage dans la lutte contre les forces du malin, et qu'il ouvre les yeux de ceux qui sont aveuglés par le mal, afin qu'ils voient la lumière de la vérité et se repentent des erreurs commises. Que le Seigneur vous bénisse et vous protège toujours."

"A l'exemple de son Maître, l'Eglise enseigne la miséricorde", a expliqué le pape en italien, immédiatement traduit en arabe par un collaborateur.

Il a précisé en quoi consiste la miséricorde de l'Eglise: "Elle affronte la haine par l'amour; elle vainc la violence par le pardon; elle répond aux armes par la prière!"

Dans un message du 5 septembre à la famille du journaliste israélo-américain de 32 ans, Steven Sotloff, décapité par les djihadistes, le pape avait exhorté à "rejeter la violence, l’agression et le manque de compassion", "toujours et partout" et il avait appelé à ce que "chacun prie et travaille pour le pardon, la guérison et la paix".

(10 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/moyen-orient-que-dieu-ouvre-les-yeux-de-qu…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Jeu 11 Sep - 23:47 (2014)    Sujet du message: ANVERS 2014 : APPEL DES RELIGIONS POUR LA PAIX Répondre en citant



ANVERS 2014 : APPEL DES RELIGIONS POUR LA PAIX


Prochain rassemblement en 2015 à Tirana Rome, 10 septembre 2014 (Zenit.org) Rédaction 

"Nous prenons sur nous la responsabilité de la PAIX": voici le texte de l'appel des religions pour la PAIX, signé mardi, 9 septembre, à Anvers, en Belgique, lieu de ce rassemblement organisé par la Communauté de Sant'Egidio dans l'Esprit d'Assise.


La prochaine édition du ressemblement aura lieu en 2015 en Albanie, à Tirana, a annoncé, à Anvers toujours, Mgr Lucjan Avgustini, évêque de Sapë et vice-président de la conférence épiscopale albanaise, qui s'apprête à recevoir le pape François le dimanche 21 septembre.

A.B.

Appel de paix

Hommes et femmes de religions différentes, nous nous sommes rassemblés sur l’invitation de la Communauté de Sant’Egidio à Anvers, au cœur de l’Europe. Dans une terre qui a subi l’horreur de la Grande Guerre Européenne et Mondiale, il y a un siècle. Nous nous inclinons devant la mémoire de tant de victimes et nous répétons: Jamais plus la guerre!

Mais aujourd’hui la guerre sévit à nouveau sur le sol européen, secouant des cohabitations millénaires dans d’autres terres, elle fait souffrir trop d’êtres humains.

Nous avons écouté la prière de millions de réfugiés et de personnes déplacées, de ceux qui demandent de ne pas mourir de faim et de soif, de maladies guérissables dans d’autres parties du monde. La demande de dignité des pauvres, le besoin de JUSTICE des peuples, des périphéries du monde.

Le monde n’a manqué ni de possibilités ni de temps pour construire la PAIX,  pour diminuer les distances, pour prévenir les conflits, avant que les crises ne prennent trop d’ampleur. Le monde, pourtant, a perdu bien des occasions. Mais le moment est venu de décider et non pas de se résigner.

La guerre et la violence dans beaucoup de parties du monde veulent redessiner les frontières, les formes de vie, la manière de regarder autrui. Le monde risque de perdre la dimension d’un destin commun alors même qu’il est devenu global.

Il y a des maladies graves qui rendent tout difficile et aboutissent à la division et la résignation des communautés religieuses, de la politique, des organisations et des institutions internationales. Les religions sont appelées à faire leur autocritique: ont-elles su donner une âme à la recherche d’un destin commun ou ont-elles été détournées par une logique conflictuelle? Les religions pourtant peuvent beaucoup: donner à la recherche de la PAIX, destin de tous les peuples, un cœur et une âme.

Nous prenons sur nous la responsabilité de la PAIX alors que peu sont ceux qui rêvent la PAIX.

Les religions du monde disent aujourd’hui avec plus de force qu’hier: il n’y a pas de guerre sainte, l’élimination de l’autre au nom de Dieu est toujours un blasphème. L’élimination de l’autre en se servant du nom de Dieu ne relève que de l’horreur et de la terreur. Celui qui est aveuglé par la haine, n’appartient plus à la religion pure et anéantit la religion dont il se dit le défenseur. Nous prenons l’engagement en ces temps difficiles de défendre la vie de nos frères menacés parce qu’ ils appartiennent à des religions différentes de la nôtre.

Nous travaillons ensemble pour bâtir l’avenir du monde, conscients que la guerre est une grande sottise et que la cause de la PAIX est si sérieuse qu’elle ne peut être déléguée à quelques uns. Le DIALOGUE est le remède aux conflits, il soigne les blessures, rend possible l’avenir.

Seule la PAIX peut vaincre la guerre. Lorsque l’on ne parvient pas à imaginer les chemins de la PAIX, il ne reste plus que des décombres et de la haine. Il faut avoir l’audace de concevoir la PAIX, car soit l’avenir est la PAIX, soit il n’y a plus d’avenir, aussi bien pour le gagnant que pour le perdant.

Nous disons aux jeunes générations: ne vous laissez pas tromper par le réalisme triste qui prétend que le dialogue et la prière ne servent à rien. Le monde étouffe sans prière et sans dialogue.

La violence peut être arrêtée. Celui qui recourt à la violence discrédite toujours sa propre cause. Tout est perdu avec la guerre.

Oui! Que Dieu accorde au monde l’avenir. Qui est la PAIX.

Anvers, le 9 septembre 2014 

(10 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/anvers-2014-appel-des-religions-pour-la-pa…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 00:02 (2014)    Sujet du message: FRANCE : MUSULMANS ET CHRETIENS POUR LA DEFENSE DES CHRETIENS D'ORIENT Répondre en citant

FRANCE : MUSULMANS ET CHRETIENS POUR LA DEFENSE DES CHRETIENS D'ORIENT

"L'Appel de Paris"

Paris, 10 septembre 2014 (Zenit.org) Rédaction 

Les musulmans de France expriment leur soutien aux Orientaux chrétiens en danger, dans un Appel commun publié à Paris, le 9 septembre, notamment sur le portail de la Grande mosquée de Paris et sur celui de la Coordination Chrétiens d'Orient en danger (Chredo), avec un appel à la prière "à la mémoire de nos frères chrétiens d’orient victimes de l’intolérance et de la barbarie" du fait d'une "flambée inégalée d’extrémisme et de violence au Moyen-Orient instrumentalisant l’Islam comme étendard".


Des observateurs estiment que ce pourrait être un pas important pour "isoler les terroristes", alors que l'on évalue à 800 les jeunes djihadistes issus de familles de France.

Une conférence de presse a eu lieu, en effet, mardi 9 septembre à 11h, à la Grande Mosquée de Paris: elle était organisée par Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), et Patrick Karam, président de la Coordination « Chrétiens d’Orient en Danger » (CHREDO), avec Anouar Kbibech, président du Rassemblement des Musulmans de France (RMF), vice-président du CFCM, Ahmed Ogras, président de la Coordination des Musulmans Turcs de France (CCMTF), vice-président du CFCM,  et de nombreux dignitaires religieux de l’Eglise d’Orient.

Les participants ont dévoilé un plan d’action avec notamment:
- un "texte fondateur sans ambiguïté" : L’Appel de Paris (ci-dessous);
- une action "inédite et forte le 12 septembre 2014 dans toutes les mosquées de France à l’occasion de la grande prière du vendredi";
- une "conférence internationale rassemblant à Paris les autorités religieuses et politiques de France, d’Europe et d’Orient afin de lancer un appel solennel et d’adopter des résolutions fortes".


Au cours de cette conférence de presse, les différents intervenants ont apporté "sans ambiguïté leur soutien et leur solidarité avec les chrétiens d’Orient en danger".

Coordination Chrétiens  d’Orient en Danger

Grande Mosquée de Paris

L'Appel de Paris

Musulmans et Chrétiens solidaires pour la défense des Chrétiens d’Orient

A l’initiative de Dalil Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), et de Patrick Karam, président de la Coordination « Chrétiens d’Orient en Danger » (CHREDO), organisateurs,

*en collaboration avec Abderrahmane Dahmane, président des Démocrates Musulmans,

*avec les autres participants et signataires de l’Appel de Paris, Anouar Kbibech, Président du Rassemblement des Musulmans de France (RMF), vice-président du CFCM, et Ahmed Ogras, président de la Coordination des Musulmans Turcs de France (CCMTF), vice-président du CFCM,

La déclaration solennelle :

Les signataires de l’Appel de Paris se sont retrouvés en ce moment particulier de l’histoire de l’humanité où le monde assiste à une flambée inégalée d’extrémisme et de violence au Moyen-Orient instrumentalisant l’Islam comme étendard.

Des barbares sont en train de perpétrer les pires crimes contre l’humanité et menacent actuellement les populations mais aussi la STABILITE et la PAIX entre les peuples de toute la région.

Les signataires dénoncent sans ambiguïté les actes terroristes qui constituent des crimes contre l’humanité et déclarent solennellement que ces groupes, leurs soutiens et leurs recrues ne peuvent se prévaloir de l’islam. Ces agissements d’un autre âge, tout comme les appels inconsidérés au djihad et les campagnes d’endoctrinement des jeunes ne sont fidèles ni aux enseignements ni aux valeurs de l’Islam.

Les signataires prennent à témoin la communauté musulmane pour demander à tous les responsables politiques de redoubler de vigilance face aux menées subversives qui ciblent les jeunes musulmans d’Europe, particulièrement les plus fragiles d’entre eux.

Les signataires tiennent à réaffirmer leur soutien aux frères Chrétiens d’Orient, pour la plupart arabes, ainsi que pour toutes les autres minorités de la région, qui sont victimes actuellement d’une grave campagne destructrice menée par ces groupes terroristes menaçant leur existence même.

Ils affirment sans ambiguïté le droit inaliénable de leurs frères chrétiens d’Orient, une des plus anciennes composantes de cette région, à rester et à vivre sur leur terre dans la dignité et la sécurité et pratiquer leur foi en toute liberté, comme cela a toujours été. Cette Terre Sainte, berceau de civilisation, où les trois religions monothéistes ont coexisté depuis des siècles. Il y va de l’avenir de la région.

Comment imaginer un Moyen-Orient amputé d’une partie de son identité qui a contribué à son épanouissement civilisationnel ? C’est pourquoi les signataires appellent à la prise de conscience du drame vécu actuellement par les Chrétiens en Orient.

Les engagements :

La Mosquée de Paris et la Coordination « Chrétiens d’Orient en Danger » (CHREDO) s’engagent à œuvrer conjointement pour alerter la communauté internationale sur ce drame. Des actions concertées seront mises en œuvre pour rappeler la solidarité et la convivialité millénaire entre Chrétiens et Musulmans.

Les participants s’engagent à adopter et à diffuser ce texte fondateur qu’est l’Appel de Paris, et à lui donner un retentissement national et international, notamment en France, en Europe et en Orient, auprès des responsables religieux et des populations concernées.

Des prières seront dites le vendredi 12 septembre dans toutes les mosquées de France et d’Europe à la mémoire de nos frères chrétiens d’orient victimes de l’intolérance et de la barbarie. Une délégation de la CHREDO sera accueillie symboliquement après le prêche de la Prière du vendredi à la Mosquée de Paris pour témoigner de cette solidarité. 

De même, une conférence internationale organisée par la Grande Mosquée de Paris et la CHREDO aura lieu avant la fin de l’année regroupant tous ceux, en Orient et en Europe, religieux et laïcs, gouvernements et organisations internationales, qui partagent ces valeurs de compassion et de convergence humaniste pour se conclure par un appel solennel en solidarité avec les Chrétiens d’Orient et les autres minorités qui dressera la voie à suivre pour atteindre les objectifs fixés.

La CHREDO est invité à prendre part à la prochaine Grande Fête (Aïd Al Ad'ha) avec les fidèles musulmans, prévue le 5 octobre 2014 à la Mosquée de Paris.

Un groupe de travail commun sera constitué entre les participants et les signataires qui veilleront à la coordination des actions prévues et décidera de la suite des actions.

Les Organisateurs,

Grande Mosquée de Paris et Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger

Dalil Boubakeur, Recteur - Patrick Karam, Président

Les participants et signataires,

Rassemblement des Musulmans de France

Anouar Kbibech, président

Coordination des Musulmans Turcs de France

Ahmed Ogras, président

Démocrates Musulmans

Abderrahmane Dahmane, président

(10 septembre 2014) © Innovative Media Inc.

http://www.zenit.org/fr/articles/france-musulmans-et-chretiens-pour-la-defe…



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 671
Féminin

MessagePosté le: Dim 14 Sep - 02:10 (2014)    Sujet du message: LES EGLISES APPELLENT LE CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME A SOUTENIR LES MINORITES RELIGIEUSES EN IRAK Répondre en citant



LES EGLISES APPELLENT LE CONSEIL DES DROITS DE L'HOMME A SOUTENIR LES MINORITES RELIGIEUSES EN IRAK


Le Conseil oecuménique, comme vous pouvez le lire vous-même, demande au Conseil des droits de l'homme, qui est maintenant complètement islamisé de soutenir les minorité religieuses en Irak. Mais sur cela, c'est le silence complet car cela compromettrait cette islamisation globale sous le règne de Lucifer. Nous avons vu comment l'Eglise de Rome et l'Islam sont intimement lié dans cette transition et comment ils l'imposent au monde. L'Etat islamique, comme ils l'appellent est créé par les Jésuites et le Vatican/ le Pape, le faux-prophète, et mis en application par l'Antichrist Obama.

Ce ramassi de nazistes et de satanistes déguisés en leaders religieux pour mieux tromper les peuples ne font pas appel  au secours du seul qui pourrait aider ses réfugiés et ses minorités religieuses, c'est-à-dire à Yahwé qui est venu sur Terre, il y a 2000 ans pour renouer l'Alliance qu'il a fait avec les hommes au tout début des temps. On se tourne vers un  gouvernement qui contrôle maintenant toutes les nations et qui étend sa griffe dans tous les domaines.

On parle d'une mission pour établir un rapport sur ce que vivent les communautés minoritaires du nord de l'Irak persécutées par l'«État islamique». Quelle hypocrisie mensongère, alors que les Nations Unies, le Vatican et le COE n'ont qu'un seul but qui est de celui de détruire ce monde pour en rebâtir un nouveau. Cette démarche sera donc stérile pour ce qui est d'apporter une aide réelle aux personnes pris au piège, et qui pendant ce temps vivent dans des conditions misérables et qui meurent les uns après les autres.

D'un autre côté, on a l'ONU qui demande des fonds pour aider les déplacés irakiens https://www.youtube.com/watch?v=TQlf5TsSmfo . Derrière ce projet, on voit qu'on demande aux populations de fournir des sous pour l'installation de camps de réfugiés = camp de concentration, des médicaments = vaccins empoisonnés, et de la nourriture = OGM. Mais les vrais chrétiens, eux qui voudraient porter aide et secours par eux-mêmes sont tenus bien loin et on ne nous demande aucune aide. L'Eglise et l'Etat contrôlent tout. Tout ce que nous voyons dans différents sites contrôlées par le système religieux est une demande d'argent, qui comme nous le savons sert, la plupart du temps, à faire avancer leur agenda de contrôle global et à payer les agents espions qui se rendent sur le terrain. Avec le nombre d'Eglises associés à cette Babylone, on peut prévoir qu'une levée de fonds dans les différentes religions sera faite très prochainement, ce qui rapportera des milliards de dollars au Vatican et à l'ONU.



Session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies sur la situation en Irak. Photo: ONU Genève

02 septembre 2014
Version française publiée le: 04 septembre 2014

Dans une déclaration, le Conseil œcuménique des Églises (COE) a demandé au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies de mandater de toute urgence une mission pour établir, avec le rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction, un rapport sur ce que vivent les communautés minoritaires du nord de l'Irak persécutées par l'«État islamique».

La déclaration de la Commission des Églises pour les affaires internationales (CEAI) du COE intervient dans le sillage de la visite d'une délégation de l'organisation dans la région du Kurdistan irakien.

Peter Prove, directeur de la CEAI, qui emmenait la délégation en Irak, a déclaré à son retour: «Nous avons pu parler avec un grand nombre de personnes déplacées originaires de Mossoul, de la plaine de Ninive et d'autres lieux aujourd'hui entre les mains de l'État islamique, et nous avons pu consigner leurs témoignages.»

Peter Prove a ajouté: «Leurs récits décrivent la brutalité, la violence, la coercition et la répression inhumaines exercées par l'État islamique pour éliminer toute forme de diversité dans la société à l'échelle de la région.» Il a notamment insisté sur la nécessité d'un «engagement clair de la communauté internationale à maintenir et protéger la diversité religieuse en Irak».

La déclaration du COE appelle le Conseil des droits de l'homme à agir en faveur d'une intensification de l'aide humanitaire aux populations déplacées et appelle de ses vœux une nouvelle résolution contraignante du Conseil de sécurité contenant des mesures efficaces pour priver l'État islamique de tout appui financier et matériel.

La déclaration a été présentée à la session extraordinaire du Conseil des droits des l'homme de l’ONU sur la situation en Irak, qui s'est tenue le lundi 1er septembre à l'Office des Nations Unies à Genève (Suisse).

La déclaration attire l'attention sur le sort de la centaine de personnes qui sont de source sûre restées à Karakoch, une ville tombée aux mains de l'État islamique. «Ces personnes sont bel et bien prisonnières [...] Nous allons transmettre au Haut-Commissariat aux droits de l'homme une liste que nous avons reçue, contenant les noms de certaines de ces personnes, afin que le système des Nations Unies puisse accorder à ces cas toute l'attention urgente possible», indique la déclaration.

À partir des conclusions établies par la visite de la délégation du COE en Irak, la déclaration met en exergue la situation des femmes. «Nous craignons particulièrement pour les femmes et les filles parmi ces populations, dans la mesure où nous avons entendu dire que des femmes sont mises en cage puis achetées et vendues comme esclaves par des combattants de l'État islamique.»

En Irak, la délégation du COE a rencontré des personnes déplacées appartenant aux communautés chrétienne, yézidi et kakaï (soufis), ainsi que des responsables d'Église. Elle a pu constater que des initiatives ont été mises en place par des ONG locales pour distribuer aux personnes déplacées des denrées alimentaires et articles non alimentaires essentiels. Les membres de la délégation ont en outre rencontré des personnes dans des camps et abris d'urgence fournis par les Églises locales.

Violations des droits de l'homme


Au-delà de la crise humanitaire en Irak, le COE manifeste son inquiétude à l'égard de la souffrance collective des minorités religieuses et des conséquences à long terme de ces événements. «L'État islamique est en train de détruire – et, dans les zones qu'il contrôle, il a déjà effectivement détruit – la présence et l'identité même des minorités religieuses, en mettant en pièces le tissu social et le legs de la coexistence interreligieuse dans la région.»

La déclaration souligne que la ville de Mossoul, où vivent des chrétiens depuis l'aube du christianisme, a été vidée de sa population chrétienne autochtone, tandis que les églises, monastères et textes sacrés ont été la cible de destructions systématiques.

«La neutralisation de la capacité militaire agressive de l'État islamique et l'éradication de son idéologie néfaste doivent être une priorité absolue pour l'ensemble de la communauté internationale mais surtout pour nos frères, sœurs et amis fidèles de l'islam, au nom duquel l'État islamique commet ses atrocités», lit-on dans la déclaration.

La déclaration appelle par ailleurs instamment à «mettre fin à la culture de l'impunité en Irak et dans l'ensemble de la région» et propose la mise en place d'un tribunal spécial pour juger les crimes de guerre et crimes contre l'humanité en Irak et en Syrie.

Le COE, qui représente 345 Églises membres dans le monde entier, a exprimé à plusieurs reprises sa solidarité avec les chrétiens, les yézidis et les membres d'autres communautés religieuses et ethniques d'Irak aux prises avec la violence de l'État islamique.

Dans un appel lancé au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, la secrétaire générale associée du COE Isabel Apawo Phiri avait demandé de «veiller à la protection physique de tous les individus qui s'y trouvent et défendre leurs droits fondamentaux, y compris le droit à la liberté religieuse».

Déclaration de la CEAI à l'intention de la session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme sur la situation en Irak (en anglais)
Prières et solidarité pour les Églises du nord de l'Irak (Communiqué de presse du 8 août 2014)
Commission des Églises pour les affaires internationales
Vidéo d'une émission de la Radio télévision suisse (RTS) avec Carla Khijoyan, membre de la délégation, enregistrée après son retour d'Irak

Travail du COE sur les droits de la personne
Solidarité avec les Églises au Moyen-Orient

http://www.oikoumene.org/fr/press-centre/news/churches-ask-human-rights-cou…



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:38 (2016)    Sujet du message: LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION (PARTIE 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> CONSEIL MONDIAL DES ÉGLISES/WORLD COUNCIL OF CHURCHES - voir les sous-groupes dans cette section -> LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA RELIGION - THE NWO AND RELIGION (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 325, 26, 2752, 53, 54  >
Page 26 sur 54

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com