LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum

LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1)
...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

UNITED NATIONS, GLOBAL ARMY, POLICIA, MILICIA, GANG AND... (PARTIE 2) P.1
Aller à la page: <  1, 2, 3115, 116, 117, 118, 119, 120  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPS -> UNITED NATIONS GLOBAL ARMY, POLICIA, MILICIA, GANG .... (PARTIE 2)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 15 Oct - 10:29 (2016)    Sujet du message: POUTINE RATIFIE L'ACCORD SUR LE DEPLOIEMENT PERMANENT DES FORCES AERIENNES RUSSES EN SYRIE Répondre en citant

POUTINE RATIFIE L'ACCORD SUR LE DEPLOIEMENT PERMANENT DES FORCES AERIENNES RUSSES EN SYRIE

Twitter Facebook Pinterest Google Plus Linkedin email

Publié le : vendredi 14 octobre

Source : fr.sputniknews.com



Le Kremlin a annoncé que le chef de l’État russe venait de ratifier un accord sur le déploiement permanent des forces aériennes russes en Syrie.

La loi a été adoptée par la Douma (chambre basse du parlement russe) le 7 octobre puis ratifiée le 12 octobre par le Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe). « Le groupe d’aviation russe est déployé à la base aérienne de Hmeimim en Syrie à la demande du président syrien. La Russie pourra utiliser gratuitement la base aérienne ainsi que toute l’infrastructure et le territoire nécessaire », selon le Kremlin. « Les actions du groupe d’aviation russe sont menées conformément à la décision de son commandant et d’après les projets convenus par les parties concernées », ajoute-t-on.

« La composition du groupe d’aviation russe est déterminée par la partie russe en coordination avec la partie syrienne. Armements, munitions, équipements et matériel, nécessaires pour que le groupe aéronautique russe effectue les tâches visant à assurer la sécurité et la vie de son personnel, sont livrés sur le territoire de la République arabe syrienne sans perception de droits ni taxes », précise le document. L’aviation russe est déployée à Hmeimim, en Syrie, à la demande de la partie syrienne.

Le 29 juillet dernier, le gouvernement russe a approuvé l’accord sur le déploiement du groupe aérien russe en Syrie. L’accord a été signé à Damas le 26 août 2015. Le 9 août 2016, le président russe Vladimir Poutine l’a soumis pour ratification à la Douma d’État.

Rappelons que la Russie mène depuis le 30 septembre 2015 une opération militaire contre les terroristes en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Le 14 mars 2016, Vladimir Poutine a ordonné le retrait des forces aériennes russes de Syrie. Selon lui, les militaires russes ont accompli leur mission et inversé la tendance dans la lutte contre le terrorisme.

Certains avions et hélicoptères russes sont toutefois restés en Syrie dans le cadre de l’opération antiterroriste.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Poutine-ratifie-l-accord-sur-le-deplo…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Oct - 10:29 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 16 Oct - 05:14 (2016)    Sujet du message: IRAQ : GOVT. FORCES BRING IN REINFORCEMENTS FOR MOSUL OFFENSIVE Répondre en citant

IRAQ : GOVT. FORCES BRING IN REINFORCEMENTS FOR MOSUL OFFENSIVE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=Jy-LVEJGuJg


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 03:45 (2016)    Sujet du message: OTAN: LE SECRET-AIRE GENERAL RENCONTRE LE PAPE Répondre en citant

OTAN: LE SECRET-AIRE GENERAL RENCONTRE LE PAPE

La Syrie, le Moyen-Orient et les changements climatiques au centre des discussions

13 octobre 2016 Marina Droujinina Organismes internationaux, Pape François


  Jens Stoltenberg (OTAN) reçu par le pape François © L'Osservatore Romano

M. Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, a été reçu en audience privée par le pape François, ce jeudi matin 13 octobre, au Vatican.

M. Stoltenberg a également rencontré Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États du Saint-Siège.

« Je suis honoré d’avoir rencontré Sa Sainteté, a dit le secrétaire général de l’OTAN après la rencontre, selon le site de l’OTAN. Sa sagesse et sa vision d’un monde juste et plus pacifique, ainsi que son appel au dialogue et à la coopération, devraient nous inspirer tous. Surtout en ces temps de tension accrue. »

Le secrétaire général et le pape François ont discuté « des questions mondiales d’intérêt commun, y compris les conflits en Syrie et dans le grand Moyen-Orient, l’importance de protéger les populations civiles de la souffrance et l’importance du dialogue dans les affaires internationales pour réduire les tensions », selon un communiqué.

Lors de la rencontre, M. Jens Stoltenberg a également souligné que « le changement climatique pourrait poser un risque important de sécurité ».

M. Stoltenberg a été nommé secrétaire général de l’OTAN le 28 mars 2014. Avant cette nomination, il a exercé la présidence du Groupe consultatif de haut niveau sur le financement de la lutte contre le changement climatique. Il est actuellement l’envoyé spécial de l’ONU sur le changement climatique.

Le secrétaire général de l’OTAN est à Rome à l’occasion du 65e anniversaire du Collège de défense de l’OTAN. Lors de sa visite, M. Stoltenberg rencontrera le président italien, Sergio Mattarella, le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, et la ministre de la Défense, Roberta Pinotti.

https://fr.zenit.org/articles/otan-le-secretaire-general-rencontre-le-pape/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 04:37 (2016)    Sujet du message: EUROPEAN POWERS SEEK EU CONDEMNATION OF RUSSIA OVER SYRIA Répondre en citant

EUROPEAN POWERS SEEK EU CONDEMNATION OF RUSSIA OVER SYRIA



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=4MwdwgUccZM

Link: http://www.reuters.com/article/us-mid...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 04:45 (2016)    Sujet du message: RED ALERT : UN WEAPONS ENFORCEMENT VEHICLE SEEN ! THEY WANT TO TAKE YOUR GUNS AWAY FOR MARTIAL LAW! Répondre en citant

RED ALERT : UN WEAPONS ENFORCEMENT VEHICLE SEEN ! THEY WANT TO TAKE YOUR GUNS AWAY FOR MARTIAL LAW!



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=uxEJePGHmnI


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Oct - 11:24 (2016)    Sujet du message: ALERTE ROUGE!! OBAMA ACTIVE SES ARMES SPATIALES ET SON BOUCLIER ANTI MISSILES Répondre en citant

ALERTE ROUGE!! OBAMA ACTIVE SES ARMES SPATIALES ET SON BOUCLIER ANTI MISSILES



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=IuFCA1R0QkA

dsl pour la remise de la video mais une petite remarque de la Pravda la chaîne officiel russe ma obligé de la refaire donc encore pardon.
http://www.dailymotion.com/f100003845...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 04:07 (2016)    Sujet du message: EXPEDITIONARY STRIKE GROUP 2 TAKES COMMAND OF JOINT TASK FORCE MATTHEW Répondre en citant

EXPEDITIONARY STRIKE GROUP 2 TAKES COMMAND OF JOINT TASK FORCE MATTHEW

USS Iwo Jima Takes Lead of Navy Support in Haiti

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=97188


Story Number: NNS161017-20Release Date: 10/17/2016 11:56:00 AM

From USS Iwo Jima (LHD 7) Public Affairs


161010-N-ZB097-335 ATLANTIC OCEAN (Oct. 10, 2016) An MH-60S Knighthawk, assigned to Helicopter Sea Combat Squadron 22, takes off from the flight deck of amphibious assault ship USS Iwo Jima (LHD 7). Iwo Jima and the 24th Marine Expeditionary Unit are preparing to provide disaster relief and humanitarian aid to Haiti following Hurricane Matthew. (U.S. Navy photo by Petty Officer 3rd Class Jess E. Toner/Released)

CARIBBEAN SEA (NNS) -- Rear Adm. Cedric Pringle transferred command of Joint Task Force-Matthew (JTF-Matthew) to Rear Adm. Roy Kitchener, commander of Expeditionary Strike Group (ESG) 2, Oct. 16.

JTF-Matthew is the Department of Defense task force providing support to the U.S. Agency for International Development (USAID)-led relief operations in Haiti following the deadly hurricane.

During a visit to amphibious assault ship USS Iwo Jima (LHD 7) by the Honorable Peter F. Mulrean, U.S. ambassador to Haiti, and Adm. Kurt Tidd, commander, U.S. Southern Command Oct. 15, Tidd spoke to the Sailors and Marines who have been leading the military humanitarian assistance and disaster relief mission.

"It's a pleasure to be out here with you and to welcome you to JTF-Matthew," said Tidd. "I can't tell you how proud I am to be able to look out on the horizon and a see a U.S. Navy warship exercise the kind of mission this type of ship was designed to be able to support."

During the announcement over the ship's loudspeaker system, Tidd also discussed the importance of the task at hand for the Sailors and Marines aboard.

"You are bringing life-saving support and providing that unique capability that the U.S. military brings to the table; you are able to deploy assistance very rapidly, allowing time for the relief organizations to put the pieces in place and take over," said Tidd. "Thank you very much for the hard work. Thank you for the selflessness that you bring to this life saving-mission. Know and tell your families that you are making a difference in the lives of people who really need our help, and you are sealing the bonds of friendship and support between the United States and the people of Haiti."

The capabilities of the ESG-2-led JTF including Iwo Jima, the 24th Marine Expeditionary Unit, Seabees from Navy Expeditionary Combat Command, Tactical Air Control Squadron 21, components of Naval Beach Group 2, Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 28 and the Fleet Surgical Team embarked, make the JTF uniquely suited to support the delivery and distribution of much-needed relief supplies, as well as transport humanitarian assistance personnel in the immediate aftermath of a natural disaster.

"It's really an unsung capability our naval amphibious forces provide to our nation," said Kitchener. "The same capabilities that make these units effective in combat operations also make them very effective delivering humanitarian assistance and disaster relief. I'm very proud of what the joint task force is accomplishing here in Haiti on behalf of the American people."

USAID is the lead U.S. government agency for foreign disaster assistance and is working with JTF-Matthew to provide humanitarian assistance and disaster relief to the people of Haiti following Hurricane Matthew at the request of the Haitian government.

For more information, visit www.navy.mil, www.facebook.com/usnavy, or www.twitter.com/usnavy.

For more news from USS Iwo Jima (LHD 7), visit www.navy.mil/local/lhd7/.

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=97204


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 04:11 (2016)    Sujet du message: BONHOMME RICHARD EXPEDITIONARY STRIKE GROUP CONDUCTS DRILLS IN SOUTH CHINA SEA Répondre en citant

BONHOMME RICHARD EXPEDITIONARY STRIKE GROUP CONDUCTS DRILLS IN SOUTH CHINA SEA

Story Number: NNS161017-13Release Date: 10/17/2016 10:06:00 AM  

By Petty Officer 2nd Class Sarah Villegas, Expeditionary Strike Group 7 Public Affairs


161013-N-SU278-229 SOUTH CHINA SEA (Oct. 13, 2016) Clockwise from left, the guided-missile destroyer USS Spruance (DDG 111), the Military Sealift Command (MSC) ammunition and cargo ship USNS Washington Chambers (T-AKE 11), the guided-missile destroyer USS Decatur (DDG 73), the amphibious assault ship USS Bonhomme Richard (LHD 6), the Military Sealift Command (MSC) fleet oiler USNS Walter S. Diehl (T-AO 193) and the amphibious dock landing ship USS Germantown (LSD 42) steam in formation as part of interoperability drills between the Pacific Surface Action Group (PAC SAG) and Bonhomme Richard Expeditionary Strike Group (BHR ESG) in the South China Sea Sea. The drills are meant to enhance readiness of cruiser-destroyer ships to rapidly integrate with an amphibious task force to provide increased capability for amphibious operations in support of crisis response or disaster relief. (U.S. Navy photo by Petty Officer 2nd Class Will Gaskill/Released)

SOUTH CHINA SEA (NNS) -- The Bonhomme Richard Expeditionary Strike Group (BHR ESG) conducted a second iteration of drills with two guided-missile destroyers from the Pacific Surface Action Group (PAC SAG) in international waters, Oct. 13-15.

The BHR ESG conducted a series of training events with Destroyer Squadron 31, USS Decatur (DDG 73), and USS Spruance (DDG 111) to increase amphibious maritime warfighting proficiency by leveraging the multi-mission capabilities of cruiser-destroyer (CRUDES) units.

Training events included PAC SAG integration for high-value unit defense, air defense, surface and anti-submarine warfare operations. Embarked aircraft detachments within the ESG, to include MV-22 Ospreys and UH-1Y Hueys of the 31st Marine Expeditionary Unit, were utilized in conjunction with Spruance's embarked MH-60R Seahawks for a variety of maritime warfare missions including defense against potential surface threats.

"The seamless integration of CRUDES capabilities into the expeditionary force enhances the already dynamic capabilities inherent in the embarked Marine Expeditionary Unit," said Rear Adm. Marc H. Dalton, commander, Expeditionary Strike Group 7, who also commands the BHR ESG. "I'm proud of the professionalism displayed by our teams in maximizing the training during this event, and capturing lessons that will improve our warfighting readiness."

The BHR ESG consists of amphibious ships included in a traditional amphibious ready group along with the staff structure to deploy with surface ships, expanding the mission sets and capability of the ESG. The drills were meant to test the ESG 7 staff, subordinate units, and associated staffs in being able to rapidly integrate destroyers like Decatur and Spruance.

"Conducting these ESG integration exercises further emphasized the level of coordination required for multiple naval platforms to work cohesively," said Chief Warrant Officer 2 Robert Harvey, combat information center officer on Decatur. "In doing this it helped us identify the multiple combat systems, air assets, and personnel necessary to enhance our mission capability and achieve success."

The PAC SAG, serving forward under the operational control of U.S. 3rd Fleet and commanded by Destroyer Squadron (CDS) 31, deployed in April as part of a three-ship group consisting of Decatur, USS Momsen (DDG 92), Spruance, and embarked helicopter detachments of HSM 49 to conduct maritime security operations in the Indo-Asia-Pacific region. While Spruance and Decatur conduct routine patrols in the Western Pacific, Momsen is conducting an Oceania Maritime Security Initiate (OMSI) mission.

The BHR ESG is currently on a routine patrol in the U.S. 7th Fleet area of operations in support of security and stability in the region.

BHR ESG units include flagship amphibious assault ship USS Bonhomme Richard (LHD 6), amphibious transport dock USS Green Bay (LPD 20), amphibious dock landing ship USS Germantown (LSD 42), Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 25, and the 31st Marine Expeditionary Unit. The 31st MEU consists of Battalion Landing Team (BLT) 2nd Battalion, 4th Regiment (2/4), Combat Logistics Battalion (CLB) 31, and Marine Medium Tiltrotor Squadron (VMM) 262 Reinforced.

For more information, visit www.navy.mil, www.facebook.com/usnavy, or www.twitter.com/usnavy.

For more news from Commander, Amphibious Force, U.S. 7th Fleet, visit www.navy.mil/local/ctf76/.

http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=97208


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 04:18 (2016)    Sujet du message: USS CORONADO ARRIVES IN SINGAPORE, CONTINUES HISTORIC DEPLOYMENT Répondre en citant

USS CORONADO ARRIVES IN SINGAPORE, CONTINUES HISTORIC DEPLOYMENT

Story Number: NNS161017-06Release Date: 10/17/2016 8:46:00 AM

By Petty Officer 2nd Class Michaela Garrison, USS Coronado (LCS 4) Public Affairs


161016-N-WJ640-009 SINGAPORE (Oct. 16, 2016) USS Coronado (LCS 4) arrives to Changi Naval Base, Singapore to begin a rotational deployment to Indo-Asia-Pacific region Oct. 16. Coronado is a fast and agile warship tailor-made to patrol the region's littorals and work hull-to-hull with partner navies, providing the U.S. Navy with the flexible capabilities it needs now and in the future. (U.S. Navy photo by Petty Officer 3rd Class Madailein Abbott)

CHANGI NAVAL BASE, Singapore (NNS) -- Littoral combat ship USS Coronado (LCS 4) arrived in Singapore Oct. 16 to begin a rotational deployment to the Indo-Asia-Pacific region.

Coronado's arrival in Singapore marks the first deployment of a Independence-variant littoral combat ship to Southeast Asia and the third overall, following USS Freedom (LCS 1) and USS Fort Worth (LCS 3). Coronado, homeported in San Diego, will operate from Singapore as a maintenance hub and exercise with allied and partner navies across the region during her deployment.

"The rotational deployment of littoral combat ships is an important part of our nation's rebalance efforts to the Indo-Asia-Pacific," said Rear Adm. Don Gabrielson, commander, Task Force 73. "Littoral combat ships are ideal for South and Southeast Asia, easily integrated into exercises and operations in the shallow and congested sealanes, enhancing U.S. presence and deepening ties with allies and partners. Littoral combat ships are in high demand out here; we're happy to welcome Coronado and her crew."

The ship is outfitted with the surface warfare (SUW) mission package, comprised of two, 11-meter rigid hull inflatable boats (RHIBs); two visit, board, search, and seizure (VBSS) boarding teams; two 30MM machine guns; two MQ-8B Fire Scout unmanned aerial vehicles; and, for the first time deployed on board a LCS to Southeast Asia, a MH-60S Seahawk helicopter.

"Coronado is one of our Navy's most advanced platforms operating in the U.S. 7th Fleet," said Capt. H. B. Le, commodore, Destroyer Squadron 7. "Having an Independence variant deployed to South and Southeast Asia will further expand the operations we can conduct with regional navies, as well as the rest of the AOR."

The Independence variant boasts a larger flight deck than the Freedom variant, allowing for expanded aviation operations including dual helicopter-UAV operations, and has more fuel capacity providing increased operational capabilities.

Coronado and its combined crew of approximately 100 Sailors and embarked Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 23 began their deployment June 22, after departing San Diego.

Prior to her arrival in Singapore, Coronado participated in the multinational Rim of the Pacific (RIMPAC) 2016 exercise, in which the ship conducted a Harpoon Block 1C missile LCS-based launch, the first of its kind.

"This crew has worked very hard both preparing for and executing this deployment," said Cmdr. Scott Larson, commanding officer, Coronado. "They are ready to continue their hard work alongside partner and allied nations, building capacity and enhancing interoperability in this strategically-important theater of operations."

Prior to Coronado's deployment, Fort Worth spent more than 16 months rotationally deployed to Singapore. During the first 14 months of the ship's deployment, Fort Worth participated in the search and recovery efforts for AirAsia flight QZ8501, made 12 port visits in South and Southeast Asia, and participated in 10 bilateral and multilateral exercises across the Indo-Asia-Pacific region.

Fast, agile and mission-focused, littoral combat ships are designed to operate in near-shore environments and employ modular mission packages that can be configured for surface warfare, anti-submarine warfare, or mine countermeasures.

Commander, Task Force 73 conducts advanced planning, organizes resources and directly supports the execution of maritime exercises such as the bilateral Cooperation Afloat Readiness and Training (CARAT) series, the Naval Engagement Activity (NEA) with Vietnam, and the multilateral Southeast Asia Cooperation and Training (SEACAT) with Brunei, Indonesia, Malaysia, the Philippines, Singapore, and Thailand.

U.S. 7th Fleet conducts forward-deployed naval operations in support of U.S. national interests in the Indo-Asia-Pacific area of operations. As the U.S. Navy's largest numbered fleet, 7th Fleet interacts with 35 other maritime nations to build partnerships that foster maritime security, promote stability, and prevent conflict.

For more information, visit www.navy.mil, www.facebook.com/usnavy, or www.twitter.com/usnavy.

For more news from Commander, Task Force 73, visit www.navy.mil/local/ctf73/.


http://www.navy.mil/submit/display.asp?story_id=97203



Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 04:59 (2016)    Sujet du message: UN PORTE-AVION RUSSE VA TRAVERSER LA MANCHE : PANIQUE A BORD DU CÔTE DE LONDRES Répondre en citant

UN PORTE-AVION RUSSE VA TRAVERSER LA MANCHE : PANIQUE A BORD DU CÔTE DE LONDRES

La Russie étant vue comme le méchant garçon, et je ne dis pas qu'il ne l'est pas sachant que tout cela fait partie de leur "jeu de guerre", mais nous voyons tout ce soulèvement contre la Russie autant par la Communauté internationale que par beaucoup d'autres pays, alors que les Etats-Unis et l'Otan placent leurs pions partout dans le monde et que l'ONU et pas un seul pays ne semblent indigné par cette situation.

15 oct. 2016, 23:36


© Wikipédia


La Royal Navy est en alerte rouge après qu'il a été révélé que la Russie prévoyait d'envoyer une flotte de navires de guerre en Méditerranée qui passeraient le long des côtes britanniques.

Les amiraux britanniques élaborent des plans pour escorter l'approche d'un porte-avions russe ainsi que sept autres navires, qui passeront près des côtes du Royaume-Uni pour se rendre en Méditerranée, selon des informations parues dans la presse britannique.


La suite : https://francais.rt.com/international/27659-porte-avion-russe-va-traverser-…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mar 18 Oct - 06:32 (2016)    Sujet du message: EVACUATION DRILL AT GENKAU PLANT Répondre en citant

EVACUATION DRILL AT GENKAU PLANT

12 Octobre 2016
 
Evacuation drill for Genkai nuclear plant accident draws 2,500 locals

Rédigé par fukushima-is-still-news et publié depuis Overblog

October 10, 2016

http://www.japantimes.co.jp/news/2016/10/10/national/evacuation-drill-genka…
JIJI

SAGA – About 2,500 residents in Saga, Fukuoka and Nagasaki prefectures took part in a joint evacuation drill Monday, practicing for a serious accident at Kyushu Electric Power Co.’s Genkai nuclear plant.

Some municipalities, including the plant’s host town of Genkai, Saga Prefecture, conducted exercises for multiple disasters causing the collapse of homes, based on lessons from the powerful earthquakes in April in Kumamoto Prefecture.

All four prefectures are located in Kyushu.

Among the various components of the exercise, about 40 residents in Genkai took shelter at the town office on the assumption that their homes were destroyed by an earthquake. They also evacuated by bus to a facility in the Saga city of Ogi by taking a 35-km alternative route, assuming that the most direct route was unusable due to quake damage.

At the Ogi facility, officials simulated the operation of a shelter for evacuees.

A helicopter and high-speed ship were meanwhile used to carry residents from the island of Iki in Nagasaki Prefecture to Fukuoka Prefecture.

http://www.fukushima-is-still-news.com/2016/10/evacuation-drill-at-genkai-p…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 03:47 (2016)    Sujet du message: GenDyn UNIT TO SUPPORT U.S. SPECIAL OPERATIONS Répondre en citant

GenDyn UNIT TO SUPPORT U.S. SPECIAL OPERATIONS

by Richard Tomkins
Fairfax, Va. (UPI) Oct 11, 2016




Estonia receives first armored vehicles from Netherlands

Tallinn, Estonia (UPI) Oct 11, 2016 - An initial batch of CV9035 infantry fighting vehicles purchased by Estonia from the Netherlands have arrived in the Baltic nation.

The 12 vehicles, together with an armored recovery vehicle, arrived by boat and were being transported to the 1st Infantry Brigade at Estonia's Tapa Army Base.

Estonia signed a contract with the Netherlands for the purchase of 44 used CV9035NL IFVs and six Leopard 1 tank-based support vehicles in late 2014 for 113 million euros.

All the vehicles, which will be delivered by 2018, are to undergo maintenance and repairs before arriving in Estonia, the Estonian Ministry of Defense said.
In addition to the Dutch IFVs, Estonia will also be purchasing a total of 37 IFV CV90 bodies from Norway, which will be rebuilt as armored support vehicles, for about $705,000. The vehicles from Norway are expected to arrive in Estonia sometime this and next year.

General Dynamics Information Technology reports it is to provide a range of mission support services to the U.S. Special Operations Command.

The multiple-award, indefinite-delivery/indefinite-quantity USSOCOM contract has a maximum ceiling value of $900 million over five a five-year period.

"General Dynamics Information Technology will continue providing responsive, highly knowledgeable and professional support to meet the needs of the USSOCOM warfighter," said Bernie Guerry, senior vice president of General Dynamics Information Technology's Intelligence Solutions division.

General Dynamics says it will provide USSOCOM forces and staffs with technical and management functions across the globe, including engineering and technical services for major weapon systems, program technical assistance, support systems requirements and production decision-making and program controls assistance.

"General Dynamics Information Technology will continue providing responsive, highly knowledgeable and professional support to meet the needs of the USSOCOM warfighter," said Bernie Guerry, senior vice president of General Dynamics Information Technology's Intelligence Solutions division.

Work under the contract will be performed by ARMA Global, a subsidiary of General Dynamics Information Technology.

http://www.spacedaily.com/reports/GenDyn_unit_to_support_US_Special_Operati…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 05:12 (2016)    Sujet du message: ARMEE SYRIENNE : LES ETATS-UNIS COMPTENT AIDER LES COMBATTANTS DE L'EI A FUIR MOSSOUL POUR LA SYRIE Répondre en citant

ARMEE SYRIENNE : LES ETATS-UNIS COMPTENT AIDER LES COMBATTANTS DE L'EI A FUIR MOSSOUL POUR LA SYRIE

18 oct. 2016, 15:47


© Azad Lashkari Source: Reuters
De la fumée s'élevant de l'est de Mossoul, le 17 octobre.

Alors que les forces irakiennes tentent de reconquérir la ville de Mossoul, l'armée syrienne a accusé la coalition internationale menée par les Etats-Unis de préparer le transfert des djihadistes de Daesh, présents dans la ville, vers la Syrie.

«Toute tentative de traversée de la frontière [irako-syrienne] est une attaque contre la souveraineté de la Syrie [...] et sera traitée avec toutes les forces disponibles», a prévenu l'armée syrienne dans un communiqué publié mardi 18 octobre. Celle-ci, en effet, accuse la coalition conduite par les Etats-Unis d'avoir pour projet d'aider les combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) se trouvant dans la ville de Mossoul, prise d'assaut par les troupes irakiennes, de fuir cette dernière.

En outre, le communiqué affirme que le plan des Etats-Unis prévoit de sécuriser le déplacement des djihadistes de Mossoul jusqu'à la Syrie voisine, afin de consolider la présence de Daesh dans ce pays et de créer «de nouveaux champs de bataille» dans l'est syrien.

Alliée des autorités en Irak, la coalition internationale menée par Washington soutient en Syrie les groupes d'insurgés combattant les forces gouvernementales.



Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie russe, rappelant que la ville de Mossoul n'était pas totalement encerclée, avait affirmé que «le corridor ouvert pos[ait] le risque que les combattants de Daesh puissent fuir de Mossoul et partir pour la Syrie»

L'assaut décisif de l'armée irakienne contre le fief de Daesh dans le pays

La veille, lundi 17 octobre, l'armée irakienne a lancé une vaste opération de reconquête de la ville de Mossoul, à l'ouest du pays, contrôlée par les combattants de Daesh depuis deux ans.

Lire aussi : Au cœur de l’offensive à Mossoul : l’attentat suicide contre les forces irakiennes (VIDEO)

https://francais.rt.com/international/27753-armee-syrienne--coalition-inter…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 05:50 (2016)    Sujet du message: NATO TO HAVE PRESENCE IN IRAQ FOR IN-COUNTRY TRAINING IN JAN. 2017 Répondre en citant

NATO TO HAVE PRESENCE IN IRAQ FOR IN-COUNTRY TRAINING IN JAN. 2017


© AP Photo/ Virginia Mayo Middle East 00:19 19.10.2016

 NATO is preparing to have a presence in Iraq by to conduct an in-country training for the Middle Eastern nation starting from January 2017, NATO's press service said in a statement Tuesday.

American military trainer shows an Iraqi soldier how to use a collimator to calibrate the gun barrel of an Abrams tank during a training session at the Taji base complex, which hosts Iraqi and US troops © AFP 2016/ AHMAD AL-RUBAYE NATO to Abstain From Combat Operations Against Daesh in Iraq MOSCOW (Sputnik) — On Tuesday, Iraqi Foreign Minister Ibrahim Jaafari visited the NATO headquarters and held talks with NATO Secretary General Jens Stoltenberg.


The Secretary General commended the success of Iraqi security forces in reclaiming key territories from ISIL [Islamic State, or Daesh]. He reiterated NATO’s commitment to provide in-country training and capacity building for Iraq, as requested by Iraqi Prime Minister [Haider] al-Abadi and as agreed by Allies at the Warsaw Summit. Allies are now planning for a NATO presence in Iraq, which could conduct in-country training, beginning in January 2017 and which would build on the Alliance’s existing training in Jordan," the statement said.

According to the statement, Stoltenberg said about the importance of the Mosul operation against the Daesh jihadists, and added that NATO’s Airborne Warning and Control System (AWACS) aircraft will soon join the US-led coalition to counter Daesh in Iraq.


On Monday, Abadi announced the start of the military operation to retake Mosul from Daesh militants. According to local media, about 30,000 Iraqi soldiers and 4,000 Kurdish Peshmerga fighters are taking part in the operation, backed by air strikes carried out by the US-led international coalition.

Mosul, the second biggest Iraqi city, is the main stronghold of Daesh in Iraq. The city was seized by Daesh, a jihadist group outlawed in many countries, in 2014 along with a number of other northern and western Iraqi cities and towns.

Read more: https://sputniknews.com/middleeast/201610191046476224-nato-presence-iraq-tr…





Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Mer 19 Oct - 07:13 (2016)    Sujet du message: YOUR NAVY OPERATING FORWARD – HONG KONG, APRA HARBOR, SUBIC BAY Répondre en citant

YOUR NAVY OPERATING FORWARD – HONG KONG, APRA HARBOR, SUBIC BAY

Read more : http://navylive.dodlive.mil/2016/10/18/your-navy-operating-forward-hong-kon…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 04:03 (2016)    Sujet du message: DE NOUVELLES SANCTIONS ENVISAGEES PAR LES OCCIDENTAUX CONTRE LA RUSSIE LA SYRIE Répondre en citant

DE NOUVELLES SANCTIONS ENVISAGEES PAR LES OCCIDENTAUX CONTRE LA RUSSIE LA SYRIE 



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=oHtTF_0Bli8

Le ton est monté dimanche à Londres de la part des représentants des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l'Allemagne et de l'Italie envers le régime syrien de Bachar al-Assad et son allié russe. De nouvelles sanctions sont envisagées contre eux si le siège d'Alep se poursuit, a ainsi averti le secrétaire d'Etat américain, John Kerry.

"La solution devra venir de ceux qui commettent ces actes, à savoir en très large partie le régime Assad et ceux qui le manipulent, les Russes et les Iran…
LIRE L’ARTICLE: http://fr.euronews.com/2016/10/16/de-...


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Jeu 20 Oct - 04:17 (2016)    Sujet du message: LES CASQUES BLANCS TRAVAILENT AVEC LES TERRORISTES DE L'OTAN ! OCTOBRE 2016 Répondre en citant

LES CASQUES BLANCS TRAVAILENT AVEC LES TERRORISTES DE L'OTAN ! OCTOBRE 2016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=YBOodnfeEOM


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 06:43 (2016)    Sujet du message: PHILIPPINES AMPHIBIOUS LANDING EXERCISE 33 Répondre en citant

PHILIPPINES AMPHIBIOUS LANDING EXERCISE 33

Home | News & Events | Philippines Amphibious Landing Exercise 33

Manila, September 24, 2016 — The Armed Forces of the Philippines and Philippine Marine Corps have invited U.S. Marines and Sailors from the 3rd Marine Expeditionary Brigade and Bonhomme Richard Expeditionary Strike Group to participate in the 33rd iteration of the Philippines Amphibious Landing Exercise (PHIBLEX 33), 4 to 12 October on multiple locations in Luzon and Palawan.

Humanitarian civic assistance efforts, an amphibious landing exercise and live- fire training featuring artillery are just a few of the many team building opportunities during PHIBLEX 33, all designed to advance cooperation, improve interoperability and assist in strengthening bilateral amphibious capabilities.

“The opportunity to train and build mutually beneficial capabilities with our Armed Forces of the Philippines partners is essential for sharpening our bilateral amphibious and humanitarian assistance capabilities, both hallmarks of the U.S. Marine Corps” said Brig. Gen. John M. Jansen, Commanding General, 3d Marine Expeditionary Brigade. “Exchanging expertise and cultivating our longstanding security alliance provides a cornerstone for security and stability in the region, and has for decades.”

PHIBLEX 33 will include approximately 1,400 U.S. service members based in Okinawa, Japan and 500 Philippine Armed Forces personnel working side-by- side to grow capabilities and better prepare to operate together during a natural disaster or armed conflict.

The humanitarian and civic assistance portion of the exercise, beginning in September and concluding 12 October, includes engineering projects to improve local infrastructure and health engagements to exchange medical best practices and supplement the medical needs of Philippine citizens. Field training during the exercise includes small arms and artillery live-fire which will provide the and U.S. Marine units multiple opportunities to maintain and sharpen their skills while enhancing an already high level of interoperability.

Additional U.S. units participating include Amphibious Squadron 11, the 31st Marine Expeditionary Unit and the three ships of Bonhomme Richard Amphibious Ready Group (BHR ARG). The ARG consists of the USS BHR (LHD-6), the USS Green Bay (LPD-20), and the USS Germantown (LSD-48). Philippine units include the 3d Marine Brigade and the Philippine Navy’s new Strategic Sealift Vessel, the BRP Tarlac.

By U.S. Embassy Manila | 24 September, 2016 | Topics: Press Releases, U.S. & Philippines | Tags: PHIBLEX

https://ph.usembassy.gov/philippines-amphibious-landing-exercise-33/?source…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 10:33 (2016)    Sujet du message: FRANCE : LE SECRETAIRE GENERAL DE LA GARDE NATIONALE, CREEE PAR FRANCOIS HOLLANDE, OFFICIELLEMENT NOMME Répondre en citant

FRANCE : LE SECRETAIRE GENERAL DE LA GARDE NATIONALE, CREEE PAR FRANCOIS HOLLANDE, OFFICIELLEMENT NOMME

Exactement l'agenda voulu : que les forces militaires prennent le contrôle sur le terrain. Les policiers de plusieurs pays sont maintenant sous attaques par des groupes ciblés et bien entraînés. Une autre théorie de la conspiration qui est en train de devenir réalité afin d'amener cette nazification de cet "hémisphère" si cher à Hillary Clinton et à l'élite mondiale.

20 oct. 2016, 19:58


Source: Reuters

Le ministère de la Défense vient d'annoncer qu'à la suite du conseil des ministres de ce mercredi 20 octobre, le général Gaëtan Poncelin de Raucourt prendrait la tête du nouveau dispositif dont la création avait été décidée après l'attentat de Nice.


Le général Gaëtan Poncelin de Raucourt sera le premier secrétaire général de la Garde nationale. Cette nouvelle institution, qui concrétise le plan de réorganisation des réserves opérationnelles voulu par François Hollande après l'attentat de Nice, se fixe pour ambitieux objectif le recrutement de 85 000 réservistes d'ici à l'année 2018. 


Le PS propose la création d'une «garde nationale et civique», idée récurrente dans la vie politique

La Garde nationale, dont les décrets de création viennent d'être signés en conseil des ministres, n'est pas un corps à proprement parler : il s'agit davantage d'une mise en commun des différentes réserves de volontaires déjà opérationnelles. Son but, comme l'avait annoncé le président de la République, sera d'accompagner l'encadrement des nouveaux engagés volontaires.

Pour ce faire, un budget conséquent de 311 millions d'euros a d'ores et déjà été annoncé. Cela représente un investissement de taille, supérieur de plus de 100 millions à celles initialement dédiées au recrutement dans le budget prévisionnel de 2017.

Un dispositif incitatif qui répond à une nécessité et à un «désir d'engagement»

Le 20 juillet dernier, François Hollande avait annoncé qu'il entendait, grâce à la création de cette Garde nationale, «renforcer et soulager les forces de sécurité [du] pays», alors que celles-ci étaient mises à rude épreuve après l'attentat meurtrier de la Promenade des Anglais, le 14 janvier 2016.

Reprenant une proposition du Parti socialiste présentée au début de l'été 2016, et qui entendait «retisser les liens entre les jeunes et la Nation» selon Laurent Azoulai, rapporteur du programme au PS, la Garde nationale répond, selon François Hollande, à un «désir d'engagement» des Français.

Cependant, des mesures incitatives ont tout de même été prévues, afin d'atteindre le seuil de 85 000 réservistes, répartis entre l'armée de l'air, de terre, la marine nationale et la gendarmerie. De 17 à 40 ans, les Français pourront rejoindre la Garde nationale, et recevront en échange des aides financières pour passer leur permis de conduire (jusqu'à 1 000 euros par personne).

Autre avantage prévu : les étudiants de moins de 25 ans auront droit à une allocation de 100 euros mensuels s'ils s'engagent pour une durée de cinq ans, avec une obligation de 37 jours de service au moins chaque année. Une prime de 250 euros est également annoncée pour les volontaires qui choisiront de renouveler leur premier contrat sur trois ou cinq ans, une fois les premières cinq années écoulées.

Entre enthousiasme, interrogation et hostilité, les réactions sont partagées

Annoncée depuis plusieurs semaines, la création de la Garde nationale fait à nouveau parler d'elle à l'occasion de l'annonce de la nomination du général Gaëtan Poncelin de Raucourt à sa tête. Le FN, par l'intermédiaire de Wallerand de Saint Just, avait déjà réagi à cette annonce, rappelant qu'il s'agissait d'une «idée de longue date du Front National».

Certains Français témoignent de leur enthousiasme sur Twitter, estimant qu'il s'agit d'une mesure efficace pour «épauler les forces armées qui nous protègent contre les terroristes.»



Dans le contexte récent de violences dans les banlieues de France, d'autres jugent qu'une mobilisation bien coordonnée des forces de réserve pourrait être utile afin de «pacifier» certaines zones.



Cependant, certains, notamment dans le giron du Front National, semblent demeurer dubitatifs quant à l'efficacité de la Garde nationale et s'interrogent sur les modalités de son action, qui n'ont effectivement pas été précisées.

Les militants de la gauche radicale, eux, manifestent une forte défiance à l'égard de cette mesure.

https://francais.rt.com/france/27855-secretaire-general-garde-nationale-nom…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 11:11 (2016)    Sujet du message: LES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES DE L’UE ADOPTENT LA DECLARATION DENONCANT LA RUSSIE ET LA SYRIE Répondre en citant

RUMEUR ET PROPAGANDE DE GUERRE

LES MINISTRES DES AFFAIRES ETRANGERES DE L’UE ADOPTENT LA DECLARATION DENONCANT LA RUSSIE ET LA SYRIE


Publié par wikistrike.com sur 20 Octobre 2016, 08:53am

Catégories : #Politique internationale

Déclaration du Parti de l’égalité socialiste 12 août 2014


Lors de la réunion à Luxembourg hier, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) ont adopté une déclaration dénonçant les actions des régimes russe et syrien dans la guerre que l’OTAN mène maintenant depuis cinq ans pour un changement de régime en Syrie.

Dans une autre démarche réactionnaire hier pour augmenter la pression sur Moscou, les autorités bancaires britanniques ont clôturé les comptes bancaires de Russia Today (RT) l’émission télévisuelle en langue anglaise de l’État russe. La Royal Bank of Scotland (RBS) a ensuite nié avoir gelé les avoirs de RT, mais les responsables de RT ont cité une lettre de RBS qui a déclaré : « Nous avons récemment entrepris un examen de vos arrangements bancaires avec nous et nous avons conclu que nous ne serons plus disposés à vous fournir ces services ». RBS a qualifié la décision de « finale » et a dit qu’elle n’était « pas de tout disposée à commenter la décision ».

La déclaration de Luxembourg aligne l’UE sur le flot de propagande anti-russe émanant de Washington. Alors que les milices islamistes soutenues par les États-Unis (É-U) à Alep sont en proie à une défaite aux mains de l’armée syrienne et de la force aérienne russe, les médias américains dénoncent Moscou. Les officiers militaires américains de premier plan ont publiquement préconisé l’imposition de zones d’exclusion aérienne sur la Syrie afin de retenir les avions de combat russes au sol, tout en reconnaissant que cela nécessiterait une guerre avec la Syrie et la Russie, une puissance possédant l’arme nucléaire.

La déclaration de l’UE fait écho à cette propagande de guerre mensongère. Elle appelle à mettre fin à tous les vols au-dessus d’Alep et dénonce Moscou pour d’éventuels « crimes de guerre », tout en cachant l’armement par l’OTAN des milices liées à Al-Qaïda, comme le Front al-Nosra (maintenant connu sous le nom de Fatah al-Sham), en Syrie.

Elle explique que : « Le régime syrien a la responsabilité principale de la protection de la population syrienne. L’UE condamne donc fermement les attaques excessives et disproportionnées par le régime et ses alliés, à la fois délibérées et aveugles, contre les populations civiles, du personnel humanitaire et de soins médicaux, et les infrastructures civiles et humanitaires et appelle les autorités syriennes à cesser les bombardements aériens aveugles. L’UE condamne les violations systématiques, généralisées et flagrantes des droits de l’homme et toutes les violations du droit international humanitaire par toutes les parties, en particulier le régime syrien et ses alliés ».

Il a également été convenu au sommet de fournir une aide financière aux régimes libanais et jordaniens, qui accueillent des camps de réfugiés syriens, ainsi que pour l’emploi des jeunes en Tunisie, où, il y a cinq ans, des manifestations de masse contre le chômage se sont transformées en un soulèvement de la classe ouvrière qui a renversé la dictature soutenue par l’OTAN.

La déclaration de l’UE pour une intervention sur la base des arguments impérialistes « humanitaires » est tout à fait cynique. Elle reconnaît que l’opposition est coupable de violations systématiques et massives des droits de l’homme. Armée et soutenue par l’ OTAN, l’opposition a en effet perpétré des centaines d’attentats terroristes, de massacres sectaires et des exécutions en masse de prisonniers, ainsi que le pillage d’usines et d’entrepôts de céréales, forçant plus de 10 millions de Syriens à fuir leurs foyers.

La méthode de propagande de l’UE est l’indignation sélective. Cachant son propre rôle politique criminel en soutenant les milices de l’opposition, elle affirme simplement que l’indignation doit se fixer uniquement sur Moscou et Damas, alors même que Washington et l’UE sont en train d’appuyer un assaut militaire sur Mossoul, ce qui pourrait provoquer un bain de sang encore plus grand par le régime fantoche des États-Unis en Irak.

Il n’y a rien de progressiste dans les tentatives des régimes russes et syriens pour reprendre une plus grande sphère d’influence en Syrie, qu’ils visent à utiliser comme base pour négocier de meilleures relations avec l’impérialisme. Néanmoins, leurs actions, y compris le bombardement de l’est d’Alep, sont une réponse à une guerre dirigée par la CIA.

La condamnation de Moscou par l’UE a des relents d’hypocrisie. L’UE soutient avec enthousiasme le droit des États membres de l’UE de suspendre les droits démocratiques et imposer un état d’urgence, comme en France, en réponse aux attaques terroristes islamistes. En 2014, après avoir appuyé la mise au pouvoir d’un régime d’extrême-droite anti-russe en Ukraine par un putsch à Kiev, elle a soutenu la sanglante répression militaire du nouveau régime de Kiev contre l’opposition russophone de l’est de l’Ukraine.

Pourtant à Bruxelles, ils dénoncent les tentatives du régime Assad de se défendre contre une menace militaire beaucoup plus importante comme un crime de guerre, malgré l’intervention directe de la CIA et des agences européennes de renseignement, et le financement par les émirats pétroliers du Golfe Persique, afin de soutenir les milices islamistes liées à Al-Qaïda.

Les ministres européens des Affaires étrangères, en particulier de la Grande-Bretagne et de la France, ont lancé des appels forts moralisateurs en appui de la déclaration de l’UE. « La pression doit être forte », a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault sur les relations de l’UE avec la Russie. « Plus l’Union européenne fait preuve d’unité et de détermination, plus nous pouvons aller de l’avant dans ce qui est une obligation morale : pour arrêter le massacre de la population d’Alep ».

De même, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a dit que l’opération de bombardement russe sur Alep « déshonore l’humanité » et a dénoncé Moscou comme « les marionnettistes » du gouvernement syrien.

Néanmoins, il y avait aussi des indications de tensions profondes entre l’UE et Washington et au sein de l’UE elle-même, dans les négociations qui ont précédé la publication de la déclaration de l’UE.

La déclaration se démarque des exigences plus agressives du Pentagone pour l’escalade militaire. « L’UE est convaincue qu’il ne peut y avoir de solution militaire au conflit », déclare-t-elle, appelant à des négociations afin que Washington et l’UE puissent évincer Assad sans risquer une guerre totale avec la Russie.
Le Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a souligné ceci à sa conférence de presse hier soir sur la déclaration de l’UE : « L’UE soutient et encourage tous les efforts dans tous les formats non seulement pour arrêter les bombardements sur Alep, mais soutient également tous les efforts pour éviter toute nouvelle escalade militaire et toute autre confrontation directe sur un plan militaire ».

La réunion de l’UE a également rejeté les appels de Washington à l’intensification des sanctions contre la Russie, qui ont été explicitement critiqués par plusieurs puissances de l’UE, avec l’Allemagne en tête. « À l’heure actuelle, je ne vois pas comment des sanctions, qui peuvent avoir un impact à long terme, devraient aider ici à améliorer la situation de la population civile [syrienne] », a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

Des critiques similaires ont émergé en Hongrie, en Grèce, à Chypre et en Autriche, dont le ministre des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, a déclaré : « L’idée d’avoir des sanctions supplémentaires contre la Russie serait une erreur. On n’a pas besoin d’une nouvelle escalade ».

Depuis le vote britannique pour quitter l’UE, qui a donné lieu à la demande de Berlin, Rome et Paris à une politique militaire commune des autres États restants de l’UE, les appels pour une politique militaire de l’UE indépendante ont continué à croître. La marche américaine vers la guerre contre la Russie et la Chine rencontre une opposition de sections de la classe dirigeante européenne. À plus long terme, ils envisagent la possibilité de concevoir une politique de guerre indépendamment de, et potentiellement contre, Washington.

La bourgeoisie européenne mène une expansion militaire massive, déboursant des dizaines de milliards d’euros de plus chaque année dans les dépenses militaires ; ses conflits avec Washington ne relèvent pas du pacifisme. Elle craint toutefois que la marche américaine à la guerre puisse déstabiliser l’Europe et provoquer une guerre majeure avant qu’ils y soient prêts.

Ces questions ont émergé dans un article récent, intitulé « La politique russe de l’Amérique et l’ordre de la sécurité européenne, » par le groupe de réflexion allemand Stiftung Wissenschaft und Politik (SWP). « Les relations américano-russes restent au centre de l’ordre de la sécurité européenne », s’est plaint le SWP, en ajoutant : « les intérêts sociaux et économiques forts dans une relation de coopération stable n’ont pas réussi à se développer ».

Cela a abouti à une situation, a ajouté, le SWP où « Washington est de plus en plus confronté au choix entre accepter une sphère d’influence [russe] dans l’intérêt de la coopération mondiale et de la prévention des risques de guerre, et des rivalités entre grandes puissances avec un fort potentiel d’escalade ».

Alex Lantier

source:https://www.wsws.org/fr/articles/2016/oct2016/eusy-o19.shtml

http://www.wikistrike.com/2016/10/les-ministres-des-affaires-etrangeres-de-l-ue-adoptent-la-declaration-denoncant-la-russie-et-la-syrie.html


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 11:23 (2016)    Sujet du message: LES FORCES IRAKIENNES SOUTENUES PAR LES ETATS-UNIS RESSERRENT LEUR ETAU AUTOUR DE MOSSOUL Répondre en citant

GUERRE ET PROPAGANDE DE GUERRE

LES FORCES IRAKIENNES SOUTENUES PAR LES ETATS-UNIS RESSERRENT LEUR ETAU AUTOUR DE MOSSOUL

Par James Cogan

20 octobre 2016

Les 24 premières heures de l’assaut dirigé par les États-Unis en Irak contre la ville de Mossoul détenue par le groupe armé État islamique (EI) ont jeté un peu plus de lumière sur le caractère calculé et meurtrier de l’opération. Des dizaines de milliers de soldats kurdes et irakiens ont commencé une lente progression vers la ville, enserrant dans un étau quelque 5000 combattants de l’EI selon les estimations, et jusqu’à 1,5 million de civils, dont 600.000 enfants, piégés à l’intérieur.

Le lieutenant-général américain Stephen Townsend, commandant des forces américaines et alliées en Irak, et donc de facto de l’ensemble de l’opération, a déclaré lundi que le siège de Mossoul «va probablement continuer pendant des semaines, peut-être plus». Un laps de temps aussi long que trois mois a été évoqué par des commandants militaires kurdes. Le but de plus en plus évident est d’utiliser les frappes aériennes, la famine et le désespoir pour affaiblir ce qui reste de la force de combat de l’EI. Les conséquences pour les civils – privés d’approvisionnement en eau potable et de nourriture adéquate, incapables d’accéder à des soins médicaux, et soumis à un bombardement constant – seront catastrophiques. Des milliers de civils vont très probablement mourir.

Des détails plus précis ont commencé à émerger sur la pleine mesure des forces militaires déployées sur Mossoul.

Le gouvernement régional kurde (GRK) a déployé jusqu’à 10.000 miliciens peshmergas en arc de cercle au nord et à l’est de la ville, dont 4.000 qui avaient déjà été impliqués dans les premières opérations offensives lundi. Des milices chrétiennes et yézidis anti-EI se battent à leurs côtés. Dès le premier jour, les peshmergas se sont emparés de neuf villages situés à environ 30 kilomètres du centre de Mossoul, et d’à peu près 200 kilomètres carrés de territoire. L’EI a offert une certaine résistance, des kamikazes ayant attaqué les forces kurdes avec des véhicules bourrés d’explosifs. Des puits de pétrole ont également été incendiés par l’EI pour couvrir sa retraite.

L’armée irakienne a déployé plus de 50.000 soldats. Une grande force avance vers Mossoul depuis le sud, mais est encore à plus de 30 kilomètres de la ville. D’autres unités ont été envoyées pour faire une jonction avec les troupes kurdes et avancer depuis le nord. Quelque 9.000 policiers locaux et des milices tribales sunnites anti-EI sont gardés en réserve en attendant d’être envoyés dans la ville pour rétablir «l’ordre» après sa chute.

Les miliciens chiites des soi-disant unités populaires de mobilisation accusées d’avoir mené des massacres sectaires de sunnites après la prise de la ville de Falloujah, située plus à l’ouest, des mains de l’EI, sont tenus à l’écart de la véritable offensive, étant déployés à l’ouest de Mossoul, pour bloquer les voies d’évacuation vers la Syrie.

Des unités de l’armée turque, appuyées par des chars et de l’artillerie lourde, occupent les hauteurs du mont Bashiqa au nord-est de Mossoul, faisant fi des demandes du gouvernement irakien de quitter les lieux. La Turquie a armé et formé une milice ethnique turque de 1500 combattants pour aider ses forces militaires.

Tant les unités de l’armée irakienne que kurdes sont accompagnées par des forces spéciales et des conseillers des puissances impérialistes. Le général Townsend a reconnu lundi que des centaines de militaires américains étaient en première ligne à titre de «contrôleur d’attaque finale interarmées» pour aider à désigner les objectifs des frappes aériennes.

Des conseillers britanniques et australiens sont aussi avec des unités irakiennes. Des troupes canadiennes, allemandes et italiennes opéreraient également avec les milices kurdes. Enfin, des batteries d’artillerie des US Marines et de la France prennent part à l’assaut.

Au moins 100 aéronefs – notamment américains, britanniques, français, australiens, canadiens, jordaniens et irakiens – fournissent une couverture aérienne. Les États-Unis ont déployé des bombardiers lourds B-1, des chasseurs-bombardiers F-18, des avions d’attaque au sol A-10 et des drones Predator. La «Force opérationnelle multinationale» a affirmé lundi que les frappes aériennes récentes sur Mossoul avaient détruit des entrées de tunnels, des tours de relais et des antennes radio, des génératrices électriques solaires, des véhicules et des postes de mortier de l’EI, de même qu’un pont sur le fleuve Tigre reliant les banlieues ouest et est de la ville. Dix-sept frappes aériennes ont été menées lundi pour soutenir l’avance kurde.

Pendant des semaines, l’administration Obama, ses alliés européens et pratiquement tous les médias occidentaux ont accusé la Russie et le gouvernement syrien de crimes de guerre pour les conditions désespérées auxquelles font face les civils à Alep, en raison de l’offensive menée contre les rebelles islamistes contrôlant l’est de la ville.

Or ce qui vient de commencer à Mossoul est un crime de guerre de dimensions encore plus grandes. Les assauts du gouvernement irakien dirigé par les États-Unis contre les villes de Falloujah et de Ramadi à l’ouest ont réduit celles-ci en ruines lorsqu’elles ont été reprises à l’EI. Mossoul, qui est une ville encore bien plus grande et dont l’histoire remonte à l’Empire assyrien d’il y a plus de 3500 ans, fait maintenant face au même sort. L’Organisation des Nations Unies et divers organismes d’aide ne cessent de sonner l'alarme sur le sort des civils pris au piège dans la ville et sur la nécessité de se préparer encore plus pour répondre à l’exode prévisible de centaines de milliers de personnes affamées et malades.

Le haut responsable des affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies Stephen O’Brien a publié un communiqué de presse le 16 octobre appelant «toutes les parties au conflit à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire, de protéger les civils et de veiller à ce qu’ils aient accès à l’aide à laquelle ils ont droit et dont ils ont grand besoin». Après avoir averti que «jusqu’à un million de personnes pourraient être forcées de fuir leur foyer dans le pire des scénarios», O’Brien a annoncé qu’il n’y avait actuellement que des capacités d’hébergement pour 60.000 personnes, tandis que des camps pouvant en abriter 250 000 de plus étaient encore en train d’être construits et approvisionnés. «Le financement, a-t-il déclaré, est insuffisant pour se préparer pleinement au pire des scénarios.»

Les mêmes médias qui ont consacré tant d’effort à couvrir la situation en Syrie en inculpant la Russie et la Syrie, tels que le New York Times, le Washington Post, le Wall Street Journal, CNN, et les principaux radiodiffuseurs et journaux britanniques, français, allemands, canadiens et australiens – ne rapportent que la propagande des États-Unis et du gouvernement irakien à propos de la situation à Mossoul. La possibilité de pertes à grande échelle est presque universellement attribuée, y compris par les agences humanitaires de l’ONU, à l’EI qui utilise les gens comme «boucliers humains», couvre la ville d’explosifs et de champs de mines, et dont les membres sont prêts à mener un combat fanatique «jusqu’à la mort».

Aucune tentative n’est faite dans les médias pro-impérialistes pour évaluer comment l’EI a pu prendre le contrôle de la deuxième plus grande ville d’Irak en premier lieu. Le succès de l’EI est le résultat direct de la répression brutale de la minorité sunnite du pays, d’abord par les forces d’occupation militaire des États-Unis, puis par les forces du gouvernement de Bagdad dominé par les chiites. L’EI a commencé à prendre de la force en Syrie grâce à la campagne parrainée par la CIA pour armer les milices islamistes pour lutter contre le régime d’Assad soutenu par la Russie, puis a ensuite été en mesure d’entrer en Irak en 2014 en se présentant comme le libérateur des communautés sunnites.

L’EI – jusque-là un pion des États-Unis en Syrie – n’a commencé à être considéré comme un obstacle aux intérêts stratégiques américains qu’en raison de la menace qu’il représentait à la fois pour le gouvernement irakien et la région kurde proaméricaine. En juin 2014, une force de l’EI comptant à peine 1000 combattants a en effet mis en déroute jusqu’à 30.000 soldats gouvernementaux irakiens, s’emparant de Mossoul et mettant la main sur de grandes quantités de véhicules, d’armes et de munitions, ainsi que sur quelque 500 millions $ en espèces et en or.

La réalité à laquelle est maintenant confrontée la population civile de Mossoul, alors que l’impérialisme américain dirige la reconquête de la ville par son gouvernement fantoche, est qu’aucune voie d’évacuation n’a été négociée avec l’EI et que tous les hommes âgés de 14 ans et plus quittant la ville seront détenus et interrogés, car ils sont soupçonnés d’appartenir à l’EI ou de nourrir des sympathies envers lui. Il est bien connu à Mossoul qu’à Falloujah des centaines d’hommes ont été massacrés ou soumis à des violences sauvages par les milices et les troupes du gouvernement irakien dominées par les chiites. Il est éloquent que le gouvernement régional kurde ait indiqué qu’aucune «personne déplacée de l’intérieur» ne s’est présentée aux camps de réfugiés depuis les villages dont ses forces se sont emparées lundi. Les civils semblent avoir fui vers la ville plutôt que de rejoindre les lignes kurdes.

Le contraste entre la représentation du siège d’Alep et l’assaut sur Mossoul est entré dans les annales de l’hypocrisie et de la tromperie impérialistes. L’un des derniers legs des huit années de l’administration Obama – élue en novembre 2008 en grande partie à cause du sentiment antiguerre du peuple américain, mais qui a présidé à une guerre continue depuis sa prise de fonction – sera un nouveau bain de sang dans le nord de l’Irak.

(Article paru d'abord en anglais le 18 octobre 2016)

https://www.wsws.org/fr/articles/2016/oct2016/mosl-o20.shtml


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 16:39 (2016)    Sujet du message: EXERCISES ANTITERRORISTES SINO-TADJIKS PRES DE L'AFGHANISTAN Répondre en citant

EXERCISES ANTITERRORISTES SINO-TADJIKS PRES DE L'AFGHANISTAN

Depuis 1 jour 20 octobre 2016



Monde islamique - Tadjikistan

Le Tadjikistan et la Chine ont entamé jeudi de grandes manoeuvres antiterroristes conjointes à proximité de la frontière tadjike avec l’Afghanistan, a annoncé le ministère tadjik de la Défense.

Les exercices, qui impliquent au moins 10.000 soldats, ainsi que des blindés et des hélicoptères, dureront jusqu’au 24 octobre, a précisé à l’AFP un porte-parole du ministère.

La Chine, qui a formé cette année une coalition antiterroriste avec le Tadjikistan, le Pakistan et l’Afghanistan, va également financer la construction d’infrastructures visant à renforcer la sécurité à la frontière tadjiko-afghane, selon les autorités tadjikes.

Le Tadjikistan, pays pauvre d’Asie centrale, avait déjà renforcé en janvier la sécurité à sa frontière avec l’Afghanistan dans les secteurs les plus menacés par les talibans, présents dans plusieurs régions frontalières.

Des affrontements éclatent régulièrement entre les garde-frontières tadjiks et des trafiquants de drogue venus d’Afghanistan, premier producteur mondial d’opium et d’héroïne. Début mars, un militaire tadjik a été tué lors d’un accrochage.

Source: AFP

http://french.almanar.com.lb/57308


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 16:45 (2016)    Sujet du message: CHINA, PHILIPPINES TO BOOST FIGHT AGAINST TERROR, DRUG TRAFFICKING Répondre en citant

CHINA, PHILIPPINES TO BOOST FIGHT AGAINST TERROR, DRUG TRAFFICKING


© REUTERS/ Thomas Peter Asia & Pacific 11:47 21.10.2016(updated 12:03 21.10.2016)

Beijing and Manila agreed to strengthen cooperation in the fight against terrorism and drug trafficking, the Chinese Foreign Ministry said on Friday.

BEIJING (Sputnik) — Philippine President Rodrigo Duterte is visiting China on October 18-21 at the invitation of Chinese President Xi Jinping.

“Both sides oppose violent extremism and terrorism in all forms and will cooperate in the fields of information exchange, capacity building, among others, in order to jointly prevent and address the threat of violent extremism and terrorism,” the ministry's statement said.

It also noted that both countries would strengthen efforts in the fight against drug crimes. Duterte's current visit is his first visit to China during the tenure that started on June 30.

https://sputniknews.com/asia/201610211046573704-china-philippines-terrorism…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 07:55 (2016)    Sujet du message: PHILIPPINES : DUTERTE PRÊT A DES EXERCICES MILITAIRES AVEC LA CHINE ET LA RUSSIE Répondre en citant

PHILIPPINES : DUTERTE PRÊT A DES EXERCICES MILITAIRES AVEC LA CHINE ET LA RUSSIE

Depuis son entrée en fonction fin juin, il s'emploie à modifier radicalement la politique étrangère de son pays pour le tourner vers la Chine et la Russie.

Source AFP
Modifié le 17/10/2016 à 13:23 - Publié le 17/10/2016 à 11:59 | Le Point.fr

 

Rodrigo Duterte a répété qu'il ne permettrait plus d'exercices conjoints avec les États-Unis. © AFP/ MANMAN DEJETO

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré être disposé à des exercices militaires conjoints avec la Chine et la Russie, et répété qu'il n'y aurait plus de jeux de guerre avec les États-Unis. Le controversé président philippin s'exprimait lors d'un entretien avec la chaîne hongkongaise Phoenix Television avant une visite de quatre jours à Pékin visant à améliorer des relations bilatérales dégradées par les prétentions contradictoires de Manille et Pékin en mer de Chine méridionale.

Comme on lui demandait s'il envisageait des exercices militaires conjoints avec la Chine et la Russie, il a répondu : « Oui, je l'envisage. J'ai donné suffisamment de temps aux Américains pour jouer avec les soldats philippins. » Il a également répété qu'il ne permettrait plus d'exercices conjoints avec les États-Unis, principal allié en matière de défense et fournisseur d'équipements militaires des Philippines.

Pragmatisme ?

Des exercices américano-philippins qui se sont achevés la semaine dernière « seront les derniers. C'est programmé. Je ne veux pas que mes soldats soient humiliés », a-t-il ajouté. Depuis son entrée en fonctions fin juin, Rodrigo Duterte s'emploie à modifier radicalement la politique étrangère de son pays pour le tourner vers la Chine et la Russie au détriment de Washington, son allié traditionnel. Irrité par les critiques américaines contre sa guerre antidrogue meurtrière, il a loué Pékin et Moscou qui lui ont témoigné du « respect », selon lui. Rodrigo Duterte, qui agit par pur pragmatisme selon la plupart des analystes, répète à l'envi que les États-Unis sont une puissance sur le déclin.

Rodrigo Duterte sera accompagné pour sa visite qui commence mardi par des centaines d'hommes d'affaires. D'après les médias philippins, des accords pesant des milliards de dollars devraient être annoncés à cette occasion. Le président philippin a ajouté qu'il chercherait à acquérir du matériel militaire chinois – « pas en (grande) quantité » – ainsi que des vedettes rapides pour combattre le « terrorisme ». Les relations bilatérales s'étaient aggravées sous le règne du prédécesseur de Rodrigo Duterte, Benigno Aquino, qui avait autorisé le renforcement de la présence militaire américaine dans l'archipel. Il avait contesté devant un tribunal international les prétentions chinoises en mer de Chine méridionale et celui-ci lui avait donné raison en juillet, un jugement rejeté par Pékin. Rodrigo Duterte a déclaré qu'il n'entendait pas utiliser cette décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye pour faire pression sur Pékin.

http://www.lepoint.fr/monde/philippines-duterte-pret-a-des-excercies-milita…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 08:03 (2016)    Sujet du message: PARIS 20/10/2016 • LA POLICE PÈTE UN PLOMB ET MARCHE VERS L'ÉLYSÉE / LES POLICIERS EN COLERE MARCHENT SUR L'ELYSEE / PARIS - FRANCE 19 OCTOBRE 2016 / REVOLTE POLICIERE. LAURENT OBERTONE ADRESSE UNE «LETTRE A UN SIMPLE FLIC» Répondre en citant

PARIS 20/10/2016 • LA POLICE PÈTE UN PLOMB ET MARCHE VERS L'ÉLYSÉE



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=UzXsEFQ0xJE

LES POLICIERS EN COLERE MARCHENT SUR L'ELYSEE / PARIS - FRANCE 19 OCTOBRE 2016



VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=mIFK1Z3ew4U

Une nouvelle fois dans la rue les policiers en colère étaient plus de 1000 au plus fort de la nouvelle manifestation sauvage qui s'est déroulée de nuit dans les rues de Paris.

Puis environ 300 policiers décident de marcher sur le palais l'Elysée où ils sont bloqués par une compagnie de gendarmerie à une porte arrière de la Présidence de la République.

Puis les policiers reprennent leur marche qui fini à 2h00 place de l'Etoile.

REVOLTE POLICIERE. LAURENT OBERTONE ADRESSE UNE «LETTRE A UN SIMPLE FLIC»

il y a 1 jour



21/10/2016 – 05H00 Paris (Breizh-info.com) –L’écrivain Laurent Obertone, auteur de Guerilla, roman du moment, qui cartonne sur Amazon malgré la censure médiatique, publie de nombreux commentaires sur sa page facebook. Alors qu’une partie de la base policière se révolte contre ses conditions de travail notamment, et qu’elle se fait rabrouer par sa hiérarchie qui lui est sourde, il a publié une « lettre à un simple flic » que nous partageons ici.

Pour rappel, Laurent Obertone sera en conférence à Nantes le vendredi 11 novembre et à Quimper le samedi 12 novembre. Inscriptions en ligne ici (Nantes) et ici (Quimper) . Pour acheter son livre cliquez sur l’image ci-dessous :


Lettre à un simple flic. À partager.

Cher policier,

La première fois, ils t’ont pris de haut, t’ont menacé, t’ont crié dessus. Tu as remis ça cette nuit. Ils ne sont pas habitués… Tu as compris ? Ils ont peur. Cette fois ils vont te flatter, essayer de t’amadouer. Tu vas en avoir, tout à coup, de l’attention, de la compréhension, de la considération. Tu leur fais très peur, en réalité. Plus loin tu iras, plus bas ils s’aplatiront.
Alors ces prochains jours ils vont promettre, s’agiter, les syndicats vont temporiser, les médias feindre de t’ignorer… Peut-être bien que tu vas céder aux promesses et rentrer dans le rang. C’est normal, tu as une famille, une vie. Ceux qui te traiteront de lâche ne feront jamais le centième de ce que tu viens de faire.
Mais nul ne t’enlèvera une chose : ces dernières heures, tu as pris conscience de ton pouvoir.
C’est toi, le plus important. Tous, tu les tiens. En une nuit, tu es devenu immense et eux minuscules. Toi, le pompier du réel. Toi, qui te prends tous les jours soixante ans de politique inepte dans la gueule. Prends bien conscience de ce pouvoir. Tu es bien plus fort que leurs discours, que leurs mensonges.
Si tu crois qu’ils vont trop loin, tu pourras décider d’ignorer leurs menaces et de ne plus croire en leurs promesses. Tu pourras aller beaucoup plus loin. Tu sais qu’il n’est pas seulement question de moyens, de considérations. Tu sais que le problème va bien au-delà.
Tout cet État, toute ta hiérarchie ne tiennent qu’à un mot : devoir.
Ta hiérarchie, ton État, respectent-ils leurs devoirs ?
Tu connais la réponse.
Tu n’es pas le gardien d’une institution, ni d’un gouvernement, ni d’un régime.
Tu es le gardien de la France. Ton engagement sacré, c’est celui-là. Ta seule loyauté est là.
Toi seul en a les moyens. Le peuple ne descendra pas dans la rue : il te regarde à la télévision.
Toi, tu n’es pas désarmé. Que va-t-on faire, contre toi, contre ta colère, contre tes collègues et ton insurrection sacrée ? T’envoyer les gendarmes, les militaires ? Bien sûr que non. On ne peut rien faire contre toi.
On ne peut que se taire et t’écouter.
N’oublie jamais ça, immense policier.
Tu es le garant de notre liberté.


Laurent Obertone


Photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

http://www.breizh-info.com/2016/10/21/51714/policiers-revolte-laurent-obertone-cazeneuve-valls-hollande


Dernière édition par maria le Sam 22 Oct - 09:23 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 08:08 (2016)    Sujet du message: READOUT OF SECRETARY CARTER'S MEETINGS WITH TURKISH LEADERS IN ANKARA Répondre en citant

IMMEDIATE RELEASE

READOUT OF SECRETARY CARTER'S MEETINGS WITH TURKISH LEADERS IN ANKARA

Press Operations
Release No: NR-375-16
Oct. 21, 2016

 Pentagon Press Secretary Peter Cook provided the following readout:
 
Secretary of Defense Ash Carter met with Turkish President Recep Tayyip Erdoğan, Prime Minister Binali Yıldırım, and Minister of National Defense Fikri Işık for meetings today in Ankara. The secretary also toured the Turkish Parliament building where he saw damage from the recent coup attempt and expressed his condolences to all those who lost their lives defending Turkey's democratically-elected government. During the productive talks, the secretary reaffirmed his support for the long-term, strategic alliance between the United States and Turkey and vowed the United States would continue to stand side-by-side with our NATO ally against shared threats. Secretary Carter thanked the president for Turkey's resolve in the fight against terrorism and Turkey's critical support for the counter-ISIL campaign in Syria and Iraq. The secretary and president discussed recent successes against ISIL in Operation Euphrates Shield, and Secretary Carter congratulated President Erdoğan on the critical role Turkey played in the recent seizure of Dabiq by Syrian opposition forces.  Also discussed was the need to solidify and consolidate gains in Operation Euphrates Shield, to include increasing military cooperation and enhancing civilian and humanitarian work. Both sides agreed to maintain frequent communication on the full range of mutual interests, including close coordination and continued transparency in the coalition effort to deal ISIL a lasting defeat.

http://www.defense.gov/News/News-Releases/News-Release-View/Article/981549/…


More news here : http://www.defense.gov/News/Special-Reports/1016_carter2?source=GovDelivery


Dernière édition par maria le Sam 22 Oct - 08:23 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 08:17 (2016)    Sujet du message: MD5 – A NEW DEPARTMENT OF DEFENSE NATIONAL SECURITY TECHNOLOGY ACCELERATOR – OFFICIALLY LAUNCHES WITH DISASTER RELIEF HACKATHON IN NEW YORK CITY Répondre en citant

IMMEDIATE RELEASE

MD5 – A NEW DEPARTMENT OF DEFENSE NATIONAL SECURITY TECHNOLOGY ACCELERATOR – OFFICIALLY LAUNCHES WITH DISASTER RELIEF HACKATHON IN NEW YORK CITY

Press Operations
Release No: NR-368-16
Oct. 14, 2016 

The MD5 National Security Technology Accelerator, a public-private partnership between the Department of Defense (DoD), New York University (NYU) and a large network of top U.S. research universities, is being officially launched at a hackathon today in Brooklyn, New York.  During the inaugural MD5 Hack, technologists from across the country will work together with military and civilian first responders, including the New York Fire Department, to create solutions to humanitarian assistance & disaster relief challenges in dense urban environments.
 
Through programs like the hackathon, MD5 aims to educate and build a network of innovators and entrepreneurs equipped with the incentives, expertise, know-how, and resources required to successfully develop, commercialize and apply DoD technology.
 
Civil-military collaboration has led to some of the most significant technology innovations of the modern world, including the Internet, GPS, and autonomous vehicles. Following on this tradition, a range of stakeholders led by some of the nation’s leading research universities have come together to make the inaugural MD5 Humanitarian Assistance and Disaster Relief hackathon a reality. Partners include: New York University, Columbia University, West Virginia University, University of Southern Mississippi, GE, One Defense, Bunker Labs, the Partnership for New York City and many more.
 
“While the Department of Defense maintains an unparalleled commitment to inventing the future, we do not have a monopoly on innovation or sufficient resources to apply and scale all of the great technology that we produce,” said Adam Jay Harrison, director of MD5. “Our mission is to develop the people and human-centered networks necessary to compete and win in the rapidly changing technology and national security environments.”
 
Over three days, hackathon teams comprised of researchers, entrepreneurs, first responders, and military personnel will develop prototype products in three core challenge areas related to disaster relief: logistics and planning, real time communications and response efforts. Solutions will potentially incorporate a range of technologies including augmented reality, sensor fusion, crowdsourcing, data analytics, robotics, wearables, autonomy and AI.
 
Gen. Paul Selva, vice chairman of the Joint Chiefs of staff and a leading advocate for innovation in the Department of Defense, said today's national security environment is different from the one the U.S. faced in the Cold War. "Through programs like MD5, the defense department will continue to cultivate innovation and creative problem solving as a core leadership competence and expand opportunities to collaborate with our partners in academia and industry to solve our biggest national security challenges."
 
This hackathon will be the first in a series of MD5 Hack events that focus on bringing together participants from diverse civilian and military backgrounds to prototype solutions to challenges of shared interest.
 
Speakers at the event will include André Gudger, deputy assistant secretary of defense for manufacturing and industrial base policy, Katepalli R. Sreenivasan, president and dean of engineering at the NYU Tandon School of Engineering, and Josh Wolfe, co-founder and managing partner at Lux Capital.
 
MD5, part of the Office of the Under Secretary of Defense for Acquisition, Technology and Logistics, Manufacturing and Industrial Base Policy, is an important element of the DoD innovation enterprise. Within this context, it supports three key functions related to building the future national security workforce: one, developing national security innovators who continuously test and improve legacy processes and technology; two, creating human-centered networks that address DoD’s capability needs in an agile, cost-effective manner; and three, spurring ventures that develop, commercialize, or apply technology relevant to the DoD.
 
To learn more about the hackathon and MD5, please visit https://md5.net/hackathonf16.
 
About MD5

The MD5 National Security Technology Accelerator is a public-private partnership between the Department of Defense, NYU and a large network of top U.S. research universities that promotes civil-military technology collaboration. MD5 does not make dilutive investments in technology startups. Instead, it provides the tools, training, and access to DOD assets like infrastructure and intellectual property that empower entrepreneurs to build businesses that make a difference. By creating high-impact ventures based on non-sensitive Defense technology, we are reclaiming DOD’s historical role at the center of the nation’s commercial technology value chain.
 
In the coming months, MD5 will be rolling out programming across each of its three portfolios of activity.  Its ‘education’ portfolio trains entrepreneurs to bring new technologies to life.  The ‘collaboration’ portfolio, which includes its hackathon events, connects skilled innovators to solve pressing challenges.  The ‘acceleration’ portfolio provides the support needed to turn an idea or functioning prototype into a scaling venture

http://www.defense.gov/News/News-Releases/News-Release-View/Article/974626/…


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 08:45 (2016)    Sujet du message: DEFCON : A NEW FUTURE Répondre en citant

DEFCON : A NEW FUTURE

Message sent to you follows:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dear User,

This is the Deputy Director of DEFCON Warning System Ryan. I began working
at the DEFCON Warning System in early 2011 when the organization was just
starting to find its footing on web. That was 5 years ago and what you see
before you is, in large part due to me and subsequently the staff once they
came on. I love this organization like it’s my own, because I feel like it
is, and so does the large majority of our users.

Thomas Lonely Wolf is the director of the DEFCON Warning System. He founded
it in the late 80s and our first website went live in 2010. Since my first
month on the job, Tom has always been one to hide in the shadows allowing
me to run day to day operations while he remained the sole person who could
change the level. This was a fine deal until we started getting popular. We
are now getting millions of hits on Twitter and the website. We are more of
an actual business than anything else. You would think Tom would love this
popularity especially when people like Steve Herman from Voice of America
and Peter Cook from the Pentagon take what we say very seriously. In fact,
though, Tom has become even more like an absentee land lord. Tom still
retains sole control over the level and this creates a problem since he
does not take the regular staff meetings seriously. Tom lives in his own
bubble where what he believes is happening in the world is the truth, and
will not listen to any kind of information we have that goes against what
he believes. The staff and I put in very long and hard hours doing what we
love while he is nowhere to be found regular. He is never in the TeamSpeak
helping to gather information, and he is overall, unappreciative to the
amount of work that is done by all the contributors. Tom is also taking
DEFCON Warning System on a path towards less factual publications and more
opinionated pieces and is leaning towards a conspiracy nature. The staff
will not be a part of a future such as that.

Therefore, it is with heavy hearts that the entire Staff and I have
unanimously decided to leave DEFCON Warning System and found our own
company, Strategic Sentinel. The new company will be made up of the same
staff that built DEFCON Warning System as you see today, but we will no
longer be restricted under Tom, nor only focusing on nuclear threats
against the United States. This new company will focus on all aspects of
geopolitics to bring a clearer picture to our followers. We will still have
everything we do at the DEFCON Warning System like the message board and
TeamSpeak. The only thing we will leave behind is a numbered alert. We are
only expanding our horizons. We will write more articles, conduct more
research, and have a more open chain of command. We will be focused on
bringing the best quality media to our followers and to compete with other
organizations who may try to sensationalize news. Our goal is to grow and
be respected in our community.

You brought us here. Without you, we would not be as popular as we are now.
We would not be taken as seriously as we are by important people.
Therefore, you should have a say in how this new company is to be operated.
I encourage you to send me your comments and opinions.

Thank you for being so crucial to getting us to the point we are at today.
I hope you can join us on this newest adventure.

Sincerely,
Ryan

Link to the new message board:
https://strategicsentinel.org/phpbb3/


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:02 (2016)    Sujet du message: FORT DETRICK - ANTI-TERRORISM/FORCE PROTECTION OFFICE Répondre en citant

FORT DETRICK - ANTI-TERRORISM/FORCE PROTECTION OFFICE

Phone: 301-619-8547
DSN 343-8547
DPTMS
810 Schreider Street
Fort Detrick, Md. 21702
Hours: 0800-1630, M-F

Mission
 
Fort Detrick will execute an aggressive AT Program to protect it's personnel, their families, facilities, and materiel resources against terrorist attack. Threat information fusion will drive AT measures and course of action. During the pre-incident phase we will deter attack by establishing a layered defense; one that maintains access control at the perimeter, implements baseline AT physical security measures as FPCON levels escalate, and establishes security for identified critical assets. Essential to this defense approach will be the implementation of access control procedures into each critical asset and adoption of DoD AT Construction Standards such as stand-off distances and hardening practices.

Emphasis during this phase will be on threat information gathering and analysis, developing detailed, integrated and supporting AT plans, and training and exercising installation plans. If an attack occurs, our efforts during the incident phase will focus on executing incident response precedures designed to mitigate and contain the attack. The post-incident phase will concentrate on implementing consequence management procedures to restore normal operations at quickly and efficiently as possible. The desired end state is a comprehensive AT program that effectively (1) saves lives and prevents human injury, (2) minimizes mission degradation, and (3) protects government property.
Countering Terrorism
 
Countering terrorism requires your help. Only you know who or what belongs - or doesn't belong in your building, neighborhood, or work center. The simple act of recognizing suspicious behavior and reporting it to authorities could thwart terrorist attacks and save lives. Please help by being alert for and reporting any of the following:

Surveillance:
Someone recording or monitoring activities using cameras (either still or video), note taking, drawing diagrams, annotating on or creating maps, and using binoculars or other vision-enhancing devices. An element of this activity could also include mapping out routes and determining the timing of traffic lights and flow.

Elicitation:
People attempting to get information. These attempts may be made by mail, fax, telephone, e-mail or in person and may seem like totally innocent questions about what you do and where you work.

Tests of security:
Any attempt to measure reaction times and actions by police. A test of security can be disguised as a simple mistake such as a vehicle approaching a security barrier and then turning around or an attempt to circumvent access control procedures in order to assess strengths and weaknesses of police and equipment.

Acquiring supplies:
Purchasing or stealing police and military uniforms, emergency responder type vehicles (such as police cars and ambulances), building passes and other identification media or the equipment to manufacture them.

Dry run or practice:
People or vehicles appear to have been purposely placed in a particular position or area. This is especially true when planning a kidnapping, but it also pertains to bombings.

Actual deployment of people and assets:
People and supplies getting into position to conduct an attack. This is the last chance to alert authorities before the attack occurs.

Suspicious persons out of place:
People who don't seem to belong or fit in the surrounding environment, especially if involved in any of the above listed activities.

USAG Operations Security (OPSEC) Training for Contractors

Requirement: To ensure USAG Operations Security (OPSEC) program is in compliance with AR 530-1. All Departments of the Army Personnel active component, reserve component, DA civilians, and DOD contractors are required to complete mandatory OPSEC training on an annual basis.

Training Briefing

Bulletins
Threat Level Definitions FPCON: Current Fort Detrick Force Protection Condition

FPCON NORMAL
Applies when a general global threat of possible terrorist activity exists and warrants a routine security posture.

FPCON ALPHA
Applies when there is an increased general threat of possible terrorist activity against personnel or facilities, the nature and extent of which are unpredictable.

FPCON BRAVO
Applies when an increased or more predictable threat of terrorist activity exists.

FPCON CHARLIE
Applies when an incident occurs or when intelligence is received indicating some form of terrorist action or targeting against personnel or facilities is likely.

FPCON DELTA
Applies in the immediate area where a terrorist attack has occurred or when intelligence has been received that, terrorist action against a specific location or person is imminent.

National Terrorism Advisory System (NTAS)
 


NTAS Alerts

Imminent Threat Alert
Warns of a credible, specific, and impending terrorist threat against the United States.


Elevated Threat Alert
Warns of a credible terrorist threat against the United States.


After reviewing the available information, the Secretary of Homeland Security will decide, in coordination with other Federal entities, whether an NTAS Alert should be issued.

NTAS Alerts will only be issued when credible information is available.

These alerts will include a clear statement that there is an imminent threat or elevated threat. Using available information, the alerts will provide a concise summary of the potential threat, information about actions being taken to ensure public safety, and recommended steps that individuals, communities, businesses and governments can take to help prevent, mitigate or respond to the threat.

The NTAS Alerts will be based on the nature of the threat: in some cases, alerts will be sent directly to law enforcement or affected areas of the private sector, while in others, alerts will be issued more broadly to the American people through both official and media channels.

http://www.detrick.army.mil/dptms/atfp.cfm


Revenir en haut
maria
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juin 2011
Messages: 24 645
Féminin

MessagePosté le: Dim 23 Oct - 10:14 (2016)    Sujet du message: JIHAD ISLAMIQUE : » VERS UNE NOUVELLE STRATEGIE PALESTINIENNE »…L’IRAN EST NOTRE SOUTIEN Répondre en citant

JIHAD ISLAMIQUE :  » VERS UNE NOUVELLE STRATEGIE PALESTINIENNE »…L’IRAN EST NOTRE SOUTIEN

Depuis 1 jour 21 octobre 2016



Moyent-Orient - Palestine - Spécial notre site


Rédaction du site

Le mouvement de résistance palestinienne, le Jihad islamique a célèbré son  29ème anniversaire : son Secrétaire général a annoncé en dix points la nouvelle stratégie palestinienne qui se fondera sur une suspension du travail de l’accord d’Oslo et la non-reconnaissance d’Israël, a rapporté la chaine satellitaire arabe alMayadeen.

Le Secrétaire général du Jihad islamique, Dr. Ramadan Abdullah Shallah, a souligné que la « nouvelle stratégie palestinienne »  sauvera la situation palestinienne mais aussi perturbera l’ennemi et le monde et libèrera les détenus palestiniens dans les prisons israéliennes .

Sous le slogan «le Jihad notre délivrance renouvellée. » Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés dans le centre de la ville de Gaza pour célébrer cette évenement avec la participation  d’un membre du  bureau politique de Hamas Mahmoud al-Zahar.

Shallah a affirmé que « les Palestiniens vivent aujourd’hui  un véritable dilemme historique interne car il est pas d’une crise passagère », soulignant qu' »l’illusion d’un Etat est commercialisé, estimant que « les négociations avec les Israéliens depuis Oslo n’a rien apporté aux Palestiniens sauf l’humiliation et  l’occupation est toujours au pouvoir ».

Parmi les dix points qu’il a évoqué dans sa proposition d’un réglement de la question palestinienne, il convient de retenir le deuxième point dans lequel il estime que l’OLP doit revenir sur sa reconnaissance d’Israël car cette dernière « est la mère des péchés ».

Shallah a insisté dans sa proposition d’une nouvelle stratégie palestinienne que « le peuple palestinien est Un, sa cause est Une, ce qui exige une nouvelle stratégie incluant toutes les composantes du peuple ». Il a appelé à « l’élaboration d’un programme national visant à améliorer la résistance du peuple palestinien et de mettre fin à la division entre les factions palestiniennes sur la base de l’annulation de l’accord d’Oslo ».

Il a également appelé à « annoncer la phase de libération de l’occupation », ajoutant que  » la priorité est de résister avec les armes et de renforcer l’Intifada afin qu’elle devienne générale » .

Il a souligné que « l’illusion, qui s’est emparée de certains Arabes et de certains Palestiniens que la paix avec Israël mettra fin au conflit est l’expression de faux espoirs « , notant que « dénier la cause palestinienne pour embrasser Israël  signifie renier tout ce qu’elle représente pour la Palestine dans la foi, l’histoire et la réalité ».

Il a déclaré que « la résistance- dans le cadre d’une  forte coordination entre les factions militaires, en particulier avec les Brigades Ezzedine al-Qassam jouit du plus haut degré de confiance en soi ».

S’adressant aux Brigades Al-Quds, l’aile militaire du Jihad islamique, il a déclaré: «Nous devons être au sommet de l’état de préparation pour faire face à l’ennemi , car cette confrontation  doit rester dans  nos calculs. »

Et à « Israël », il a dit: » nous resterons sur cette terre et votre entité est condamnée à la disparition. »

L’Iran nous soutient pendant que certains Arabes nous ont abandonné

Le Secrétaire général du jihad islamique a estimé qu' »aucun Arabe n’a le droit d’accuser la résistance palestinienne  de recevoir le soutien de l’Iran,  » cette dernière nous soutient pendant que certains arabes nous ont abandonné ».

Et de poursuivre : « certains  cherchent à imposer l’Iran comme  un ennemi à la place d’Israël alors que cette dernière  a usurpé la Palestine , or,  cette entité est devenue pour certains arabes une partie avec qui on peut  négocier . »

Et d’ajouter : « La nation islamique sans la Palestine est une nation sans cœur »,  notant qu »‘il ne s’attendait pas  à voir ce jour où le soutien à la Palestine devient une accusation ».

Shallah a consacré une grande partie de son discours à blâmer les Arabes  » préoccupés par eux-mêmes , désinterresés de la Palestine », regrettant que  » certains pays se précipitent pour  normaliser leurs relations avec l’entité israélienne ».

Il a conclu que « ceux qui tentent de porter atteinte à la Mosquée d’Al-Aqsa et aux  Palestiniens de la Cisjordanie se leurrent » car » la  Palestine avec ses frontières refuse la division : son unité est « sacrée et inaliénable. »

Source: Médias

http://french.almanar.com.lb/59501



Livre des Jubilés
Chap. 19, p.43

Pour avoir une compréhension complète sur ce grand mensonge endossé par tous les leaders politiques et religieux sur Israël et la Palestine et qui amènera le Vatican (qui se réclame être le nouveau peuple de Dieu sur terre)  à contrôler entièrement ce tout petit pays donné à la descendance d'Abraham et de Jacob, avec Jérusalem comme capitale du monde entier. Nous voyons comment les Nations Unies sont présentement en train d'enlever au peuple juif son histoire et ses lieux saints. Je vous encourage à regarder de plus près aux faits historiques afin de comprendre ce qui se met en place sous le règne du père du mensonge.

Prenez le temps de lire le document "
ISRAËL, L'ENFANT DE LA PROMESSE, ISMAËL ET LES FILS DE KETURAH, QUE NOUS REVELE L'HISTOIRE SUR LES DESCENDANTS D'ABRAHAM?" sur ce lien, vers le bas de la page http://marialeroux1.clicforum.fr/t106-PAROLES-DU-SEIGNEUR-POUR-LES-TEMPS-DE…


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:23 (2016)    Sujet du message: UNITED NATIONS, GLOBAL ARMY, POLICIA, MILICIA, GANG AND... (PARTIE 2) P.1

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE VOÎLE DÉCHIRÉ (1) Index du Forum -> LES CAMPS DE CONCENTRATION/CONCENTRATION CAMPS -> UNITED NATIONS GLOBAL ARMY, POLICIA, MILICIA, GANG .... (PARTIE 2) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3115, 116, 117, 118, 119, 120  >
Page 116 sur 120

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com